| Publié par

What’s Up !, c’est votre nouveau rendez-vous made in BLB. Chaque semaine, on revient avec vous sur la WNBA. Classement, analyses, stats, on fait le point sur ce qu’il se passe outre-Atlantique pour ceux qui n’ont pas la force de se lever la nuit. Dans le précédent épisode on vous faisait le point avant la pause du All Star. Dans cet épisode 9, on revient ensemble sur la semaine du 12 au 17 juillet où l’on va se pencher sur une semaine de reprise assez mouvementée.

Classement général

Classement général au 18/07

Personne ne bouge !

Le Sky continue sa très belle saison avec une quatrième semaine en tête du classement et trois nouvelles victoires au compteur. Chicago sur son nuage repart avec une nouvelle série de victoires (quatre de suite) et nous montre qu’elles sont toujours en forme. On en parlera plus en détail plus tard mais Las Vegas et Connecticut, alors à bout de souffle avant la trêve, ont repris des couleurs. Sans bouger au classement mais d’une importance capitale pour ne perdre aucune place, le Sun et les Aces ont fait quasi sans faute. Les Aces ont été invaincu cette semaine et le Sun en revanche, s’est inclinée de peu en l’absence de sa MVP 2021, Jonquel Jones, face aux… Aces. Le Top 5 du classement n’a pas bougé d’un pouce mais clairement, à un match près tout peu évoluer et les victoires des semaines à venir vont être déterminantes. Le Storm qui avait attrapé la 3e place la semaine dernière en profitant du Sun en déclin, n’est toujours pas à l’abri de se faire rattraper par Connecticut. D’autant plus, qu’elles ont montré une autre image cette semaine. Ceci dit, le Storm est en forme et assure les victoires nécessaires en étant à quatre victoires de suite dont deux cette semaine avec une Stewie en mission avec 22 points et 7,5 rebonds de moyenne. Enfin, Washington n’est pas à plaindre non plus avec un bilan positif (2V-1D) cette semaine avec une EDD plus que jamais en forme à 22 points de moyenne. Alors que cette dernière devait s’ajuster d’un planning particulier pour jouer les matchs des Mystics afin de la préserver par rapport à ses problèmes de dos, depuis plusieurs rencontres, on l’a retrouve sur tous les matchs. Et quels matchs ! Sur les quatres dernières rencontres des Mystics, elle est top scoreuse avec 23 points de moyenne et un bilan plus que positif (3V-1D). Des victoires et des performances plus qu’importantes pour continuer à accrocher le top 5.

La course aux Playoffs : Los Angeles s’effondre

On risque de se répéter avec la semaine dernière mais le classement de la sixième à la dixième place est toujours aussi tendu. Sachez que pour se qualifier aux playoffs il est nullement question de prendre en compte le bilan des équipes par conférence. En effet, seules les huit premières équipes du classement général pourront se présenter aux playoffs et espérer jouer le titre. Six équipes sont actuellement entrain de se battre pour récupérer les derniers spots disponibles sachant que la fin de saison régulière est annoncée pour le 14 août prochain : Minnesota, New-York, Phoenix, Dallas, Atlanta, Los Angeles. Chacune de ces équipes n’a seulement qu’une victoire de différence (sans compter les matchs en moins joués pour certaines franchises)… Et oui, Minnesota fait un comeback dans la course aux playoffs cette semaine avec pas moins de quatre rencontres en six jours et un bilan nul (2V-2D) loin d’être négatif. De quoi continuer sur sa bonne lancée depuis plusieurs semaines avec le meilleur bilan de cette 2e partie de tableau (6V-4D sur les 10 derniers matchs). Dernier point, le cas de Los Angeles. Clairement, les Sparks profitaient de leur avantage donné par leur bon début de saison mais depuis le départ du coach Derek Fisher, l’équipe est en rupture et à la peine totale depuis plusieurs semaines maintenant. Même si l’équipe semblait reprendre des couleurs il y a peu, Los Angeles est de nouveau dans la tourmente avec trois défaites de suite dont deux cette semaines. Des défaites qui les ont fait dégringoler de la sixième à la huitième place pour le plus grand plaisir d’Atlanta et Dallas qui en profite pour grapiller une place de plus chacune. Des places qui, finalement, ne devraient pas s’arrêter de bouger cette semaine encore sauf pour Indiana…

Tops de la semaine

  • Connecticut : Alors en flop lors du précédent numéro, on vous posait la question « Peut-être un réveil à venir ? ». Il semble qu’on ai visé juste ! C’est une belle semaine que nous a offert le Sun (2V-1D) avec notamment une Jonquel Jones performante mais surtout constante. Elle qui en manquait tant sur le début de saison, elle nous signe un fort début de semaine en double double (20 PTS – 14 REBS) face à Indiana puis de nouveau top scoreuse face à Atlanta (21 PTS – 6 REBS). Malheureusement, elle n’a pu continuer sur sa lancée après avoir été out pour protocole de sanitaire. La défaite qui a suivi face aux Aces (91-83) en son absence malgré la bonne performance de Bonner (19 PTS – 7 REBS) et Thomas (5 PTS – 14 REBS), nous montre à quel point, à ce niveau là, elle est primordiale au Sun. Le Sun nous livre tout de même un meilleur jeu et un effectif plus en confiance cette semaine, un Sun qu’on aimait tant voir auparavant. Et la signature de Bria Hartley hier devrait faire du bien.
  • Las Vegas : Comme Connecticut, Las Vegas était en flop avant la trêve. Des Aces qui semblaient à bout de souffle. Et bien, c’est tout autre chose aujourd’hui. Après une bonne petite pause, les Aces ont fait une semaine É-NER-VÉES ! Après une petite série de défaites (deux) avant le All-Star break, Las Vegas nous fait un sans faute cette semaine avec trois victoires sur trois. La manière n’a pas manqué non plus avec une force offensive tout aussi puissante que lors du début de saison. Le cinq majeur qui jouait tant et semblait fatigué ne l’est plus. Cette semaine les Aces se sont même permises un petit record de ligue en inscrivant 71 points à la pause face à New-York. Nouveau record de points marqués en une mi-temps en WNBA. Une insolente adresse extérieure, une intensité folle et efficacité criante sous le panier permet aux Aces d’inscrire en moyenne 102 points/match cette semaine. Une attaque qui, si elle continue comme ça, devrait continuer à faire mal aux prochaines adversaires.

Flops de la semaine

  • Atlanta Dream : reprise difficile pour Atlanta encore plongée dans son sommeil d’avant break. Difficile de se remettre en selle pour le Dream qui accuse un peu le coup d’un calendrier difficile puis de la perte de Rhyne Howard dans la semaine, touchée à l’épaule droite. En manque de rythme, peu inspirée, Atlanta s’est par deux fois inclinée cette semaine en enchainant y récupérant sa troisième défaite de suite. Leur deuxième rencontre face au Sun où elles accusent le coup de l’absence d’Howard est loin, très loin du meilleur de ce qu’a déjà produit Atlanta cette saison. Offensivement comme défensivement ce n’était pas beau du tout… Une statistique à prendre pour qualifier ce match : elles ont perdu 20 ballons lors de cette rencontre… Ceci dit, le Dream a terminé sa semaine sur une victoire qui peut annoncer de bonnes choses pour la suite avec la prise en main et le leadership de Cheyenne Parker. En l’absence d’Howard, elle a trouvé les clés face à Phoenix pour montrer la voie. A suivre donc.
  • Los Angeles Sparks : on risque de se répéter encore sur les Sparks et pourtant… Ce sont elles cette semaine qui ont perdu deux places au classement général. Des places extrêmement convoitées qui leur donneraient accès aux playoffs. Alors qu’avant la pause, les Sparks jouaient à huit avec cinq blessées, les absences ne semblent pas avoir trop évolué. Ce sont deux nouvelles défaites qui se sont ajoutées cette semaine pour repartir sur une nouvelle série peu glorieuse (trois défaites actuellement). Une semaine vraiment difficile et encore des absentes. Lors du premier match face à Washington, la seule et unique leader de l’équipe, Nneka Ogwumike, était absente car malade. Pendant ce temps là, Cambage, toujours pas régulière, n’y est pas tandis que le reste de l’équipe fait comme il peut. Lors du deuxième match face au Sky, c’est Liz Cambage (protocole sanitaire) qui est absente à son tour. Chennedy Carter (touchée au genou) n’est toujours pas revenue depuis belle lurette (le 1er juillet dernier face à Dallas pour être exact). L’infirmerie semble tourner à plein régime alors que sur le terrain tout est compliqué. Difficile de voir une issue pour LA pour le moment à suivre comment elles vont aborder la suite et réussir à rebondir de nouveau.

Match de la semaine

Chaque semaine, on vous propose LE match qu’il ne fallait pas manquer ! La WNBA peut être difficile à suivre à cause des horaires, alors voici un match intéressant à regarder en replay !

Le match qu’il ne fallait pas rater cette semaine, c’était Minnesota qui recevait Phoenix à 2h ! Si vous vouliez du suspens, il y en avait ! Des performances ? Ils y en avaient aussi ! Et du challenge ? Totalement, oui. Et oui, les deux équipes jouent les derniers spots disponibles pour les playoffs, Minnesota sort d’un pré-break d’anthologie qui les relancent dans la course alors que Phoenix cherche à garder sa place tandis qu’en interne tout semble compliqué à l’image du départ de Tina Charles pour Seattle. L’avantage psychologique est donné aux Lynx dans une confiance folle après ses deux victoires face au Sky et aux Aces. Pourtant, Phoenix est loin d’avoir dit son dernier mot. Skylar Diggins-Smith fidèle à elle-même, est toujours aussi cruciale mais elle sera accompagnée par une Sophie Cunningham qui semble vexée de ne pas avoir été invitée au concours à 3PTS du All-Star… Suffisant aux deux pour arracher deux prolongations. Un record de points marqués cette saison pour Skylar et côté Lynx trois joueuses finissent en double double dont Aerial Powers en record de points en carrière avec 35 unités pour 13 rebonds. Bref, il y a de quoi voir et surtout, ça donne le ton de ce que sera la course pour le 8e spot qualificatif pour les playoffs !

Joueuses de la semaine

Comme pour la rubrique précédente, retrouvez chaque semaine les deux meilleures joueuses, une à l’Est et une à l’Ouest, selon BLB !

Pour l’Ouest, on choisit Kelsey Plum parce que tout ce qu’elle a fait cette semaine parait hyper simple alors que ça ne l’est pas du tout. Même s’il est vrai que ses performances sont difficilement indissociables de celles du reste du roster y compris Wilson, pour cette semaine, on fait le choix de Kelsey Plum. Avec 27 points (dont 9/18 au tir, 3/9 à 3PTS et 6/7 aux lancers) inscrits en début de semaine face à New-York, la couleur a été donné. La 2e rencontre face à New-York, elle n’a pas manqué d’efficacité non plus avec 21 points inscrits en 20mn dont 6/9 au tir, 4/7 à 3PTS et 5/7 aux lancers combinés à 2 rebonds et 5 passes. Efficacité et polyvalence. Que ce soit en pénétration ou à l’extérieur, Plum est dangereuse. Face au Sun, elle n’a pas été en reste non plus, en manque d’adresse, elle su combler ce manque en étant plus percutante dans la raquette pour récupérer des lancers, qu’elle aura du mal à rater et qui auront toutes leur importance en fin de match (22 PTS à 7/14 au tir, 2/8 aux lancers et 6-6 aux lancers). La MVP du All-Star Game 2022 semble ne pas avoir fini de nous éblouir donc.

En ce qui concerne l’Est, on hésitait avec Jonquel Jones mais la semaine et la régularité de Elena Delle Donne nous parait tout aussi impressionnante alors qu’elle a un match de plus entre les dents. Sachant tous les problèmes physiques qu’elle a rencontré, la retrouver à ce niveau là avec cette constance c’est super fort. Face à Los Angeles, elle plante 26 PTS pour 2 REBS et 3 PDS où elle égale son record de points marqués cette saison (elle avait marqué le même nombre lors du match précédent face à Atlanta, quand on vous parlait de constance…). Dans la rencontre disputée face à Phoenix, elle est toujours top scoreuse de l’équipe avec 19 PTS – 12 REBS – 4 PDS malgré la défaite. Enfin, dernier match face à Minnesota et là, EDD s’en est donnée à cœur joie avec un nouveau double double 21 PTS – 10 REBS – 3 PDS. Pour le coup, on rejoint bien l’avis de la WNBA donc.

Les grosses affiches à venir

  • Mercredi 20/07 à 18h : Seattle Storm de Gabby Williams, troisième du classement, pour la dernière saison de Sue Bird avec une Stewie en mode MVP contre le Chicago Sky, premier du classement, une Candace Parker qui touche à tout, le FC Belgique, et j’en passe, le tout à 18h heure française ? QUE DEMANDE LE PEUPLE ?
  • Jeudi 21/07 à 17h30 : New-York à heure française pour voir Johannès et Ionescu contre Washington et l’élégance d’Elena Delle Donne. Un petit plaisir made in USA pour l’apéro !

Nous voilà à la fin de ce neuvième épisode de What’s up !. Clairement, il n’y a pas qu’en France que ça chauffe ! Le haut et le bas du classement de la WNBA est chaud bouillant, rien n’est joué, tout est disputé et les semaines à venir ne risquent pas de nous rafraichir le cerveau. Alors, certains sont déjà prêt à donner leurs qualifiés aux playoffs ? On vous écoute ! Comme d’habitude, c’est une nouvelle semaine chargée qui s’annonce et on espère y voir plus clair dès la semaine prochaine, pour le prochain numéro de What’s Up.