| Publié par

Après une saison 20-21 particulière, et l’instauration de bulles pour la compétition, la compétition phare de l’Europe, l’Euroleague, reprend dans son format traditionnel.

Comment ça fonctionne ?

Les clubs se découpent en 2 groupes de 8 équipes qui se rencontrent à domicile et à l’extérieur. Les 4 premières équipes de chaque groupe se retrouvent directement en quart de finale. Les quarts de finale se jouent en séries de 3 matchs, avant d’accéder au Final Four. Les équipes finissant 5e et 6e des poules sont reversées en Eurocup.

L’équipe UMMC Ekaterinbourg n’a pas été détrônée depuis 2018. La dernière fois qu’une équipe française a remporté l’Euroleague, c’était en 2004 (Valenciennes). Alors que Bourges ne sera pas de la compétition pour la première fois depuis 26 ans et que Lyon a raté le coche, nos deux équipes françaises alors engagées ont fort à faire.

Si Montpellier fait figure d’habitué français de la compétition ces dernières années, il ne s’agit que de la deuxième apparition à ce niveau de compétition pour le champion de France en titre Basket Landes. Mais en face, il y a du beau monde, des équipes de gros calibres, des armadas du basket européen. Revue d’effectifs.

Les équipes qui disputent l’Euroleague 21/22 – Crédit photo : FIBA

POULE A

MBA Moscow – Russie

Le club, habitué maintenant de l’Eurocup, arrive pour la première fois dans cette compétition. Moscou n’a rien à perdre et pourra jouer les trouble-fête auprès des plus grands.

Effectif : Ekaterina EVDOKIMOVA – Mariia KRYMOVA – Karina NIZAMOVA – Nina GLONTI – Anna LESHKOVTSEVA – Tatiana PETRUSHINA – Elena KIRILLOVA – Anastasia LOGUNOVA – Aleksandra SHTANKO – Mariia KORSHAKOVA – Zhosselina MAIGA – Alexandra STOLYAR

Focus sur :

Elena Kirillova. La joueuse d’expérience va tout faire pour porter une équipe qui va avoir à coeur de prouver qu’elle n’est pas là par hasard.

Nina Glonti. C’est tout son talent que la joueuse va mettre à profit de son équipe pour éviter de terminer à la dernière place d’une compétition relevée.

BLMA – France

Absent de la compétition la saison passée par décision du club lui-même, le BLMA retrouve l’Euroleague suite à sa victoire en Coupe de France. Il y a eu du mouvement à l’intersaison, mais le club reste une référence.

Effectif : Olivia EPOUPA – Elodie NAIGRE – Migna TOURE – Ana Maria FILIP – Haley PETERS – Sydney WALLACE – Elyah KIAVI – Celia Justine RIVIERE – Avery WARLEY-TALBERT – Jade MARMILLOD – Diandra TCHATCHOUANG – Elena ZEMOURA – Marie-Bernadette MBUYAMBA

Focus sur :

Olivia Epoupa. Elle avait fait son retour en championnat français l’an passé du côté de Charnay avant de signer au BLMA à l’intersaison. Le championnat français à peine démarré, Epoupa apparaît déjà comme indispensable au groupe. La meneuse de l’équipe de France retrouve l’Euroligue qu’elle n’a plus jouée depuis 2017 alors qu’elle évoluait à Villeneuve.

Migna Touré. Après un été de folie avec les bleues du 3×3, la numéro 1 du ranking mondial 3×3 joue là sa toute première saison Euroligue. Elle avait rejoint le club de Montpellier en début de saison passée, après la décision de son club de Braine de ne pas jouer cette compétition européenne.

UMMC Ekaterinburg – Russie

L’équipe tenante du titre présente encore un effectif à faire pâlir tout le monde. Des grands noms à tous les postes, c’est l’équipe favorite à sa propre succession.

Effectif : Evgeniia BELIAKOVA – Emma MEESSEMAN – Breanna STEWART – Alexandria BENTLEY – Maryia PAPOVA – Alba TORRENS – Iana GARANICHEVA – Allie QUIGLEY – Maria VADEEVA – Brittney GRINER – Anastasiia SHILOVA – Courtney VANDERSLOOT – Jonquel JONES – Daria SIDOROVA – Viktoriia ZAVIALOVA – Margarita KUZIAKINA

Focus sur :

Jonquel Jones. Après un Eurobasket où elle a su porter son équipe, la joueuse bahaméo-bosnienne du Connecticut Sun vient d’être élue MVP de la WNBA. Son équipe est toujours en lice pour atteindre les finales de la compétition américaine et la joueuse n’y est pas étrangère.

Emma Meeseman. La belge, probablement la meilleure joueuse européenne aujourd’hui, veut continuer d’engranger des trophées et de prendre sa place et des minutes auprès de Breanna Stewart, Brittney Griner et compagnie.

Umana Reyer – Italie

Les championnes d’Italie ont signé de gros coups sur le marché des transferts et se présentent sans complexe dans la compétition. De quoi espérer atteindre le top 4 du groupe si la mayonnaise prend entre les joueuses.

Effectif : Yvonne ANDERSON – Sara MADERA – Gintare PETRONYTE – Beatrice ATTURA – Astou NDOUR – Anna Daria RESCIFINA – Martina BESTAGNO – Francesca PAN – Giovanna SMORTO – Chiara CAMPOREALE – Elisa PENNA – Kayla THORNTON – Debora CARANGELO

Focus sur :

Astou Ndour. La joueuse espagnole continue d’exploser en sélection ou dans les clubs par lesquels elle passe en Europe et en WNBA. Elle sera encore un atout majeur.

Francesca Pan. L’italienne continue de prendre confiance et engrange du temps de jeu. Elle devient une pièce maîtresse de son équipe.

KSC Szekszard – Hongrie

Le club hongrois entre dans la compétition après avoir remporté le récent tournoi de qualification. C’est une première historique pour le club qui fait figure de petit poucet de la compétition.

Effectif : Leslie VORPAHL – Zala FRISKOVEC – Anamaria POP – Melinda MIKLOS – Reka BALINT – Nikolina MILIC – Agnes STUDER – Sara KRNJIC – Rebeka HOLCZ – Livia GEREBEN – Cyesha GOREE – Dora HORVATH – Reka MANYOKY

Focus sur :

Nikolina Milic. La joueuse doit apporter toute son expérience dans un effectif qui peut paraitre fragile et jeune.

Zala Friskovec. La jeune slovène est déjà une star dans son pays et s’appuiera sur des coéquipières d’expéience pour continuer sa progression.

TTT Riga – Lettonie

Le club letton n’est pas nouveau dans la compétition mais cela fait bientôt trente ans qu’il n’a plus gagné l’Euroleague. Après le départ de joueuses importantes, il faudra s’appuyer sur la jeunesse.

Effectif : Gunta BASKO – Liva KRUMINA – Daugile SARAUSKAITE – Aija BRUMERMANE – Jada LEWIS – Luize SILA – Chantelle HANDY – Laura MELDERE – Jasmine THOMAS – Vanesa JASA – Dinija PAVELSONE – Raina TOMASICKA – Ieva KORZANE – Ieva PULVERE

Focus sur :

Chantelle Handy. C’est toute son expérience que la joueuse britannique doit apporter à une équipe jeune mais talentueuse.

Laura Meldere. La jeune lettone n’en est pas à sa première expérience dans un grand club et compte bien s’appuyer sur les plus expérimentées pour apporter son talent à l’équipe.

ZVVZ USK Praha – République Tchèque

Le club tchèque fait maintenant partie des références européennes. Avec de grandes joueuses à tous les postes , cette équipe est là pour jouer le haut du tableau.

Effectif : Barbora BALINTOVA – Anastasiia KOVTUN – Dragana STANKOVIC – Maria CONDE – Teja OBLAK – Alyssa THOMAS – Tereza HALATKOVA – Veronika SIPOVA – Veronika VORACKOVA – Alena HANUSOVA – Simona SKLENAROVA – Tereza VYORALOVA – Brionna JONES

Focus sur :

Alyssa Thomas. De retour de blessure, l’américaine est déjà très attendue et ses qualités à la fois offensives et défensives ne sont plus à démontrer.

Teja Oblak. La slovène signe là sa troisième saison dans ce club et ses performances sont toujours au rendez-vous.

Perfumerias Avenida Salamanca – Espagne

L’équipe espagnole, finaliste malheureux face à Ekaterinbourg l’an passé, présente un roster avec un subtil mélange de joueuses d’expérience et de joueuses pleine de fougue.

Effectif : Bella ALARIE – Maria Emmanouela FASOULA – Mia MASIC – Maite CAZORLA – Vera GARCIA DELGADO – Leonor RODRIGUEZ – Kahleah COPPER – Maria GARCIA GONZALEZ – Karlie SAMUELSON – Silvia DOMINGUEZ – Emese HOF – Katie Lou SAMUELSON – Shante EVANS – Nogaye LO – Andrea VILARO ARAGONES

Focus sur :

Maite Cazorla. Après un été compliqué pour l’équipe nationale espagnole avec laquelle elle évolue, Cazorla continue d’être une pierre angulaire de cette équipe de Salamanque.

Katie Lou Samuelson. La joueuse du Storm de Seattle peut s’appuyer sur des joueuses d’expérience pour continuer de grandir.

16 équipes pour une seule couronne – Crédit photo : FIBA

Poule B

VBW Arka Gdynia – Pologne

Après une saison euroleague assez réussie pour le club polonais, cette saison pourrait s’avérer plus compliquée après le départ de joueuses de renom.

Effectif : Ana-Marija BEGIC – Agata DOBROWOLSKA – Klara LUNDQUIST – Romane BERNIES – Megan GUSTAFSON – Kamila PODGORNA – Morgan Quinn BERTSCH – Marissa Lee KASTANEK – Justyna RUDZKA – Kamila BORKOWSKA – Alice KUNEK – Madgalena SZYMKIEWICZ

Focus sur :

Romane Bernies. Après 4 saisons passées au BLMA, Romane Bernies s’est envolée vers le club champion de Pologne en titre. Elle fait son retour en France le temps d’un match et aura à cœur de prouver ce qu’elle vaut.

Alice Kunek. A l’image de sa belle saison passée, le leadership de l’australienne est important dans l’équipe polonaise.

Spar Girona – Espagne

Le club atteint les quarts pour la première de son histoire fois la saison passée. Mais depuis, le club a vu le départ de deux grandes joueuses. Ce groupe reste un des meilleurs de la ligue espagnole.

Effectif : Kennedy BURKE – Rebekah GARDNER – Laia PALAU – Binta DRAMMEH – Giedre LABUCKIENE – Faustine PARRA – Frida ELDEBRINK – Iho LOPEZ TOBI – Julia REISINGEROVA – Laia FLORES – Claudia MORENO ENTERRIA – Julia SOLER

Focus sur :

Laia Palau. L’inarrêtable joueuse espagnole est de retour et continue d’apporter de l’expérience et du leadership à l’équipe.

Julia Reisingerova. La grande joueuse tchèque par la taille continue de prouver qu’elle peut aussi l’être par le talent sur les parquets.

Fenerbahce – Turquie

L’équipe turque se présente comme le plus gros potentiel pour détrôner l’armada russe d’Ekaterinbourg. Le groupe au très haut potentiel, présent depuis 2007 sans interruption dans la compétition, se renforcera en janvier avec l’arrivée de la franco-américaine Bria Hartley.

Effectif : Olcay CAKIR – Tugce CANITEZ – Alina IAGUPOVA – Manolya KURTULMUS – Kayla MCBRIDE – Serife Alperi ONAR – Satou SABALLY – Idil SACALIR – Banu SIMSEK – Kiah Irene STOKES – Elizabeth WILLIAMS – Ayse YILMAZ – Amanda ZAHUI – Bria HARTLEY

Focus sur :

Alina Iagupova. L’ukrainienne a été intraitable l’an dernier et se présente comme étant l’une des meilleures joueuses d’Europe aujourd’hui.

Satou Sabally. La jeune joueuse allemande, draftée l’an passée en WNBA, a soif de victoire et continue de montrer un fort potentiel.

Basket Landes – France

Le petit poucet de la saison passée a vu son effectif durement renouvelé, avec le départ de joueuses emblématiques mais aussi l’arrivée de joueuses d’expérience.

Effectif : Celine DUMERC – Sara ROUMY – Marine FAUTHOUX – Seehia SIDA ABEGA – Celia CARDENAL – Regan MAGARITY – Marianna TOLO – Ijeoma AJEMBA (Clarissa DOS SANTOS) – Kendra CHERY – Shan-Marie MASON – Lidija TURCONIVIC – Marie-Eve PAGET

Focus sur :

Marine Fauthoux. En provenance de Lyon, la jeune joueuse a tout à prouver. Après une saison difficile à Lyon, elle doit rebondir à Basket Landes, aux côtés de la meneuse aux 22 saisons LFB, Céline Dumerc. Elle change de club et se retrouve à jouer l’Euroleague cette saison encore. 

Regan Magarity. Meilleure évaluation LFB la saison passée, elle arrive de Tarbes. Magarity débarque dans un club aux exigences plus hautes et se retrouve donc à jouer sa première compétition Euroleague.

Beretta Famila Schio – Italie

Les italiennes ont dû passer par les qualifications contre deux grands clubs, Bourges et Valences, pour espérer intégrer la compétition qu’elles connaissent bien. Les récentes vainqueurs de la Supercup d’Italie sont pressenties pour atteindre les quarts, avec l’arrivée de Charli Collier, numéro un de la draft 2021.

Effectif : Beatrice DEL PERO – Costanza VERONA – Francesca DOTTO – Kim MESTDAGH – Martina CRIPPA – Jasmine KEYS – Giorgia SOTTANA – Monika GRIGALAUSKYTE – Kitija LAKSA – Sandrine GRUDA – Olbis ANDRE – Valeria DEL PRETTO – Charli COLLIER

Focus sur :

Sandrine Gruda. La française est toujours au top de sa forme, et l’a démontré tout l’été avec l’équipe nationale. Elle termine même dans le 5 majeur des Jeux Olympiques. Elle apporte encore et toujours son expérience et son savoir.

Kitija Laksa. En grande forme lors des qualifications, nul doute que la joueuse va continuer de progresser et d’apporter toute sa fougue à cette équipe de Schio.

Galatasaray – Turquie

L’équipe turque aura à coeur de prouver à tout un pays qu’il n’y a pas que le Fener en Turquie. Elle aussi est pressentie pour atteindre les quarts de finale.

Effectif : Misra ALBAYRAK – Chelsea DUNGEE – Aneta STEINBERGA – Merve AYDIN – Melis GULCAN – Simge TOKMAK – Miray BALOTU – Tina KRAJISNIK – Riquna WILLIAMS – Gizem BASARAN TURAN – Berna SAHIN– Sude YILMAZ – Pelin BILGIC – Eda SAHIN

Focus sur :

Chelsea Dungee. La jeune joueuse qui découvre la compétition est très attendue dans cette équipe.

Tina Krajisnik. Arrivée de Sopron, on ne présente plus la joueuse serbe qui se montre toujours décisive, notamment dans les matchs à enjeu.

Sopron Basket – Hongrie

L’équipe hongroise fait également partie des grosses écuries de la compétition. Des arrivées viennent compléter une équipe déjà fournie.

Effectif : Jelena BROOKS – Briann JANUARY – Virag PFEIFFER – Dalma CZUKOR – Nevena JOVANOVIC – Zsuzsanna SITKU – Alexandra ERDELYIOVA – Patricia KOKAI – Aliz VARGA – Zsofia FEGYVERNEKY – Anna Laura MOLNAROVA – Sara VARGA – Aby GAYE – Sheylani PEDDY – Gabby WILLIAMS – Bernadett ATAR

Focus sur :

Gabby Williams. La franco-américaine vient de vivre une année hors norme. Après une saison Euroleague en mode MVP, s’en est suivi un premier été en bleu plus que réussi dans deux grandes compétitions.

Aby Gaye. Après une saison incroyable avec Basket Landes, elle arrive dans un club qui a de grandes ambitions sur la scène européenne, et c’est ce qu’elle est venue chercher.

Dynamo Kursk – Russie

Même si peu nombreux sont ceux qui misent sur cette équipe cette saison, le roster reste impressionnant et quelques signatures surprises qui viennent de tomber pourraient changer la donne.

Effectif : Adelina ABAIBUROVA – Olga FROLKINA – Kseniia LEVCHENKO – Natalia ANOIKINA – Natasha HOWARD – Eva LISEC – Nika BARIC – Olairi KOSU – Elizaveta SHABANOVA – Anna BUROVAYA – Yulia KOZIK – Anastasiia SHUVAGINA – Evgeniia FROLKINA – Arike OGUNBOWALE

Focus sur :

Natasha Howard. La joueuse wnba a été souvent décisive cet été au Liberty de New York. Elle vient de signer pour apporter tout son talent.

Anastiasiia Olairi Kosu. La jeune pépite de 15 ans est la figure montante du basket européen. Elle aura fort à faire pour gagner du temps de jeu dans cette équipe russe.

L’Euroleague, c’est aussi l’occasion pour le public français de voir évoluer des stars planétaires du basket féminin.

Le BLMA reçoit Prague ce mercredi à 20h au Palais des Sports de Lattes alors que Basket Landes se déplace à Schio.

L’intégralité des rencontres est à suivre en live ou en replay sur la chaîne YouTube de la FIBA.

Retrouvez tous les résultats et résumés des clubs français sur Baskelleball.com

Equipe(s) en lien : Montpellier Basket Landes