| Publié par

Le marathon de la LFB touche bientôt à sa fin, et pour autant, rien n’est encore joué ! Au programme de ce week-end, c’est d’abord Villeneuve qui reçoit la Roche en ouverture de la 20ème journée. Dans un week-end où chaque match va compter, on retrouve les deux formations du Sud-Ouest, Basket Landes et Tarbes, qui reçoivent respectivement Angers et Saint-Amand. Charleville se déplace à Landerneau pendant que le leader Bourges se rend chez la lanterne rouge bourguignonne Charnay. C’est finalement à Lyon que se clôturera cette 20ème journée de championnat, puisque les protégées de Pierre Vincent accueillent Lattes-Montpellier. À noter que c’est un week-end décisif pour plusieurs équipes : en effet, si Montpellier, Saint-Amand et Tarbes tentent d’accrocher une place en Playoffs, Basket Landes, Villeneuve, Charleville et Lyon se battent pour prendre la place de dauphin actuellement dans les mains lyonnaises !

ESBVA – Roche Vendée

La fin de la saison approche et les matchs sont de plus en plus importants. Avec 5 victoires de suite, l’ESBVA est dans une super dynamique et accueille des Vendéennes en quête de win après 2 défaites consécutives.

Les 5 de départ :

Villeneuve : Caroline Hériaud – Jolene Anderson – Johanne Gomis – Clarince Djaldi-Tabdi – Kariata Diaby

Roche Vendée : Ana Suarez – Kaleena Mosqueda-Lewis – Ornella Bankolé – Tiffany Clarke – Katherine Plouffe

Première mi-temps

Les joueuses mettent quelques minutes avant de rentrer dans le match. Des tirs manqués et des ballons perdus, il faudra attendre un peu plus de 2 minutes avant de voir le premier panier. Une fois lancé, le collectif de Rachid Meziane prend rapidement les commande. 6-0 puis 12-5, les Yonnaises sont en galère avec leur adresse au tir. Suarez trouve néanmoins le cercle de loin et recolle au score (15-12). Mais les guerrieres contrôlent bien la fin de ce premier acte et gardent un petit matelas d’avance : 20-15 au buzzer.

Monpierre surfe sur sa belle fin de quart-temps et marque les premiers points de ce deuxième quart. Puis chaque équipe se rend coup pour coup, les scores grimpent avec le même écart de 5 pts (28-23). Mais Diaby sonne la charge et Villeneuve d’Ascq va noyer les pauvres tigresses. Incapables de rentrer un tir, Roche Vendée subit un terrible 11-0 en 3 min que même les temps-morts demandés par coach Body ne peuvent stopper. Finalement Bankole provoque la faute et marque sur la ligne (39-25). Salaun et Gomis tiennent le cap et même si Suarez plante les 4 derniers points de la première mi-temps, les Guerrières font la course en tête : 43-31.

Deuxième mi-temps

Le disque ne change pas au retour des vestiaires. Les Vendéennes sont plus adroits mais Diaby tient la baraque pour les nordistes (48-37). Le jeu du chat et de la souris se poursuit durant toute la durée de cette troisième période. Les points sont bien répartis. Gomis y va de son tir primé, puis Bankole et Clarke bataille avec Salaun et Anderson : 59-47. Quelques lancers pour clôturer ces dix minutes et l’écart reste le même qu’à la mi-temps, +12 ESBVA (63-51).

Les Villeneuvoises ont les mains sur le volant depuis 30 min, ce n’est pas maintenant qu’elles vont le lâcher. Le duo Diallo/Heriaud score pendant que Kaleena Lewis lui fait face (69-58). Malgré tout les tigresses ne lâchent pas le steak et grattent des points petit à petit. D’abord Clarke au lay-up (-9), Bankole l’imite quelques minutes plus tard (-7). La raquette de Villeneuve n’est pas assez bien défendue… Alors Lewis et Bankole réitèrent : 70-66 et le RVBC peut croire à la victoire. Mais Gomis enfile son costume de super héros et claque un and one qui scelle la fin de la rencontre ! Le match se termine sur le score de 75 à 67 en faveur des accueillantes.

Crédits photo : ESBVA-LM

Même si elles se sont fait une petite frayeur en fin de match, les filles de Rachid Meziane ont géré la rencontre de bout en bout. Une victoire collective bien aidée par le manque d’adresse de leurs adversaires. Les Guerrières se glissent ainsi dans le top 4 du championnat !

Tarbes 76 – 63 Saint Amand

C’est un match entre concurrentes directes qui a lieu ce soir. En effet, pour échapper aux play down les amandinoises doivent se rattraper après leur défaite à Montpellier tandis que Tarbes est en quête de victoire. 

5 majeur Tarbes : Ana Tadic, Marie Pardon, Clémentine Samson, Yohana Ewodo, Julie Wojta

5 majeur St Amand : Pauline Lithard, Myriam Djekoundade, Janee Thompson, Peyton Williams, Elin Gustavsson

Première mi-temps

Le match débute par une possession tarbaise, et les deux premiers points sont marqués par Julie Wojta. Saint Amand passe en attaque, Peyton Williams tente un tir en extension mais le loupe. Julie Wojta, oubliée par la défense nordiste, remarque deux points sous le panier. Grâce à une interception, Peyton Williams marque les deux premiers points de Saint Amand, suivie par une pénétration de Myriam Djekoundade. Ana Tadic marque ses deux premiers points. Peyton Williams tente sa chance à 3 points, mais échoue. Le ballon arrive directement dans les mains d’Elin Gustavsson qui rajoute 2 points à son équipe. (10-06, 5:28). Une pénétration de Pauline Lithard permet à son équipe de revenir temporairement à – 2 points de Tarbes. Malheureusement pour les Green Girls, c’était sans compter sur Clémentine Samson et Julie Wojta qui marquent respectivement 3 et 2 points. Marie Pardon transforme ses lancers franc et permet à son équipe de reprendre 2 longueurs d’avance supplémentaire. Amy Okonkwo tente sa chance à 3 points et réussie son coup. Mais elle est imitée par Ana Tadic, puis par Yohana Ewodo. Cette dernière action clôture le premier quart temps sur le score 27 à 17. Les Violettes sont bien rentrées dans leur match et sont adroites.

Le deuxième quart temps débute par une possession amandinoise, qui ne parvient pas à concrétiser sa première action. Clémentine Samson elle, ne loupe pas son panier et redonne 2 points à son équipe. Une interception de la jeune Laura Evrard permet à Elin Gustavsson de marquer 2 points. Cependant, les violettes ont la main chaude, et surtout Julie Wojta qui claque un 3 points et permet de donner une belle avance à son équipe (34 – 19, 6:51). Amy Okonkwo marque 2 points, dos au panier. Tarbes a une belle adresse à 3 points, et cela continue avec Clémentine Samson. Saint Amand s’emmêle les pinceaux et n’a pas d’adresse. Peyton Williams est envoyée sur la ligne des lancers francs et ajoute 2 points au compteur de son équipe. Le quart temps se termine sur le score 41 à 30.

Deuxième mi-temps

Il faudra attendre la 2ème minute pour voir une action concrétisée par un panier dans ce quart temps. Myriam Djakoundade, en extension, marque 2 points et réussit son lancer franc. Successivement, Ana Tadic et Julie Wojta marquent 2 points en lay-up. Saint Amand retrouve de l’adresse puisque Peyton Williams et Elin Gustavsson marquent 6 points en 1 minute. Yohana Ewodo inscrit 2 points et l’écart semble trop important pour Saint Amand (59 – 42 ; 01:32). Le quart temps se termine par 2 lancers réussit de Yohana Ewodo suite à une faute de Myriam Djekoundade. (61 – 43).

Le match reprend pour un dernier quart temps avec un écart de quasiment 20 points. Les Green Girls ne se laissent pas abattre pour autant et continuent de vouloir chercher la victoire. Amy Okonkwo puis Laura Evrard marquent 2 points. Saint Amand inflige un 8 -0 aux violettes et rattrapent un peu leur retard (65 – 53). Le vent tourne et c’est au tour de Tarbes d’infliger un 8-0 aux Green Girls. Le match se termine sur un panier d’Amy Okonkwo et sur le score 76 à 63.

Crédits photo : TGB Officiel

Malheureusement pour les Green Girls, la marche était trop haute et l’écart trop important. Les Violettes, quant à elles, sont bien rentrées dans leur match et la chance semblait être de leur côté. C’est une victoire importante pour Tarbes, qui peut encore espérer éviter les Play Down.

Charnay 70 – 74 Bourges

Bourges déjà assurer de terminer premier du championnat se déplace à Charnay. Les visiteuses devront jouer avec une rotation assez courte, en l’absence de Duchet, Godin et Yacoubou notamment. 

Les 5 majeurs : 

Charnay : Kankou Coulibaly, Zoé Wadoux, Prescillia Lezin, Ewl Guennoc, Taya Reimer.

Bourges : Iliana Rupert, Sarah Michel, Pauline Astier, Laetitia Guapo, Kristen Mann. 

L’entre deux est remporté par Bourges. Rupert inscrit le premier panier de ce match. Bourges commence fort avec 4 points pour Rupert et deux grosses défenses qui forcent 2 pertes de balles de Charnay. Wadoux débloque le compteur pour Charnay. Guapo inscrit un tir derrière l’arc (7-2). Wadoux lui répond (7-5). 

Première mi-temps

Belle défense de Bourges qui poussent les joueuses de Charnay à prendre des tirs difficiles. Charnay réalise une pression tout terrain, ce qui leur permet de récupérer un ballon pour égaliser à 9-9 sur un tir de Hirsch (4 points).  Ensuite, Wadoux enflamme la COSEC en permettant à Charnay de passer devant grâce à un tir à trois points (12-11). Wadoux a déjà inscrit 8 points. Charnay prend 4 points d’avance notamment grâce à un and one de Reimer. Les Charnaysiennes viennent de passer un 12-5 à Bourges. Rupert (7 points) permet à Bourges de recoller à 1 point avec un tir primé. (15-14). Charnay joue à l’intérieur et cela paye bien avec un nouveau panier de Hirsch (6 points). Charnay fait la course en tête pour le plus grand plaisir de ces supporters (19 à 15). Hirsch creuse l’écart en fin de quart. Ce premier quart est plaisant à suivre et Charnay tient tête à Bourges, 23 à 16 en faveur des Charnaysiennes. 

Charnay provoque 3 fautes en moins de 2 minutes, cela pourrait leur donner un avantage si elles sont dans le bonus rapidement. Hirsch (11 points) est en très grande forme aujourd’hui avec ce tir primé, elle donne à Charnay 11 points d’avance (27-16). Astier inscrit ses premiers points et ceux de Bourges dans ce quart. Chabrier rentre deux paniers de suite et force Bourges à prendre un temps mort, l’écart est de 11 points (31-20). En sortie de temps mort, Bourges pose un 4-0 (31-24). Wadoux est en feux derrière l’arc, 11 points pour elle et redonne 10 points d’avance à Charnay (34-24). Bourges grappille petit à petit son retard avec un nouveau 4-0. Wadoux (14 points) rentre encore une fois avec un tir du parking. Charnay repousse les Berruyères à 7 points (40-33). Rupert (14 points) conclue cette première mi-temps. Charnay reste devant au score 42 à 38

Deuxième mi-temps

Début de cette seconde période les joueuses de Charnay vont-elles continuer à tenir tête à Bourges ? Réponse dans les 20 prochaines minutes. Pauline Astier (7 points) inscrit le premier panier de ce troisième quart. Charnay inscrit 5 points de suite pour reprendre 3 possessions d’avance (47-40). Bourges est en difficulté en attaque avec un manque cruel de réussite. Mann se démarque bien et se retrouve seule sous le cercle pour inscrire un lay-up facile (50-43). Le magnifique back door de Wadoux qui transmet à Lezin pour un tir primé (53-44). La fin de troisième quart est un concours de lancer franc, les deux équipes étant dans le bonus. Bourges revient à 3 points avec des paniers de Astier, Mann et Rupert (56-53). Comme pour la fin de deuxième quart, Bourges fait un run pour recoller au score. Charnay est toujours devant après 30 minutes de jeu : 56 à 53

Le début des dix dernières minutes de ce match est dominé par Charnay mais Bourges reste au contact. Astier (11 points) rentre un lay-up qui permet à Bourges de revenir à 1 point (56-55). Mann (8 points) égalise avec un panier près du cercle : 57 partout. Les deux équipes ne mettent plus un panier dans ce milieu de quart. Ces dernières minutes sont tendues. Rupert (19 points) égalise à 61 partout puis fait passer Bourges devant avec un tir primé. (63-64). L’intérieure de Bourges est en feu dans cette fin de match, la clutchitude absolue. 22 points pour Rupert et 4 points d’avance pour les Berruyères (63-67). Hirsch (16 points) inscrit un panier, les Charnaysienes recollent à une possesion. Hirsch de nouveau, seule à trois points, ramène Charnay à hauteur de Bourges (70-70). Quelle fin de match! Le COSEC est en folie. Astier rentre un tir à mi-distance et Bourges repasse devant. Sur la possession d’après Rupert contre Hirsh et obtient deux lancers francs (70-74). Ce match très plaisant se termine sur une victoire du leader Bourges sur le score de 76 à 70. 

Quel match de Charnay, c’est une dure défaite tant elles ont bien joué et tenu tête à Bourges. Le Leader continue sa série avec une 17ème victoire de suite en championnat. Zoé Wadoux et Maia Hirsch ont réalisé d’excellentes performances avec respectivement 17 et 19 points. Du coté de Bourges, Iliana Rupert a été impériale avec 28 points et 8 rebonds. Elle a été bien accompagnée par Pauline Astier avec ses 15 points. 

Crédits photo : Bourges Basket

Lyon – BLMA

Ce dimanche, en guise de conclusion de cette 20ème journée, l’ASVEL Féminin reçoit les Gazelles de Lattes-Montpellier. Pour les deux équipes, cette rencontre est importante pour ne pas perdre le fil dans leurs objectifs respectifs : les Playoffs pour le BLMA et la place de dauphin pour Lyon.

Les 5 de départ :

Lyon : Julie Allemand – Marine Johannes – Aleksandra Crvendakic – Alexia Chartereau – Kayla Alexander

Montpellier : Olivia Epoupa – Romane Bernies – Haley Peters – Elodie Naigre – Briana Day

Première mi-temps

Pour ce début de match, ce sont les lyonnaises qui prennent le dessus. D’abord à trois points puis dans la raquette, les coéquipières d’Alexia Chartereau (13 points, 7 rebonds et 7 passes) sont adroites et mènent 10 à 5 après 5 minutes de jeu. Toutefois, les Gazelles, par l’intermédiaire d’Haley Peters (13 points, 5 rebonds, 2 passes et 3 interceptions) et de Sydney Wallace (21 points et 3 passes), reviennent à hauteur de Lyon. Plus solide en défense et efficace en attaque, Montpellier passe même devant sur un trois points de Migna Touré (9 points, 4 rebonds et 2 passes) à 30 secondes de la fin du quart-temps. Mais ce duel est déjà fou : la serbe Alexsandra Crvendakic (3 points et 5 rebonds) plante un magnifique trois points au buzzer, de quoi clôturer de la meilleure des manières ce premier quart-temps ! Lyon mène 19 à 17 après dix minutes.

Ce deuxième quart-temps est du même acabit : c’est un duel plaisant à voir, avec de belles séquences offensives et défensives ! L’ASVEL Féminin insiste dans la raquette par le biais de Kayla Alexander mais le BLMA et Olivia Epoupa (2 points, 8 rebonds et 3 passes) défendent le fer. Cet effort va porter ses fruits puisque les Gazelles vont prendre 4 points d’avance sur un tir primé à trois points de Migna Touré (23 à 27). Le chassé-croisé continue : Lyon repasse devant grâce à Julie Allemand (7 points, 2 rebonds et 5 passes) et dans la foulée, les lyonnaises vont appuyer sur Kayla Alexander pour prendre 6 points d’avance. Valéry Demory arrête le jeu et son choix est plutôt payant : Ana Dabovic (4 points, 1 passe et 1 rebond) fait parler son talent et ramène Montpellier à quatre unités (40 à 36) ! Lyon reste en contrôle et mène à la mi-temps : 44 à 38.

Deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, si Lyon prend rapidement 8 longueurs d’avance, toujours grâce à l’activité de ses intérieures, les lattoises restent au contact. Après 5 minutes de jeu, les deux équipes sont au coude à coude 54 à 50 pour l’ASVEL. Les deux équipes produisent un jeu plus brouillon, moins de réussite… Montpellier est assez maladroit sous le cercle et à l’envie, Lyon prend 9 points d’avance avant d’entamer le dernier acte, 59 à 50.

Lyon reste sur sa lancée et domine dans la raquette : Kayla Alexander (23 points, 9 rebonds, 3 passes et 3 contres) est très efficace sous le cercle et donne 16 points d’avance aux lionnes (66 à 50 avec 7 minutes de jeu restantes). Le momentum est pour l’ASVEL, les lyonnaises sont agressives et prennent un avantage que jamais Montpellier ne réussira à combler. À deux minutes du terme, les joueuses de Pierre Vincent mènent 74 à 60. Victoire logique de l’ASVEL sur le score de 77 à 60 dans un match qu’elles auront globalement maitrisé.

Crédits Photo : LDLC ASVEL Féminin

C’est donc Lyon qui sort vainqueur de ce match. Après avoir produit une première mi-temps très plaisante, les deux équipes ont ensuite resserré la défense. Cependant, l’ASVEL a pris le dessus, portée par Kayla Alexander notamment. Une belle victoire construite petit à petit qui permet à Lyon d’être deuxième de LFB, pendant que Lattes-Montpellier conserve sa huitième place mais voit Tarbes et le Hainaut revenir au contact au classement.

Basket Landes 89 – 74 Angers

Basket Landes peut profiter de la réception d’Angers pour reprendre la 2ème place du classement derrière Bourges. Angers de son côté espère profiter de la dynamique créée par sa victoire contre les Flammes Carolo la semaine dernière pour remonter au-dessus de la 7ème place afin d’aborder les playoffs plus sereinement.

Les 5 de départ :

Basket Landes : Regan Magarity, Marine Fauthoux, Marianna Tolo, Marie-Eve Paget, Kendra Chery

Angers : Alexis Peterson, Breanna Marquice Richardson, Jasmine Bailey, Jodie Anne Cornelie-Sigmundova, Iva Slonjsak

Première mi-temps

L’entame de ce match est accrochée. Slonjsak ouvre le score pour Angers sur un lay-up. Kendra Chery lui répond avec un 3 points. Dans une soirée marquée par les retours de Valériane Vukosavljevic (moins de 3 mois après la naissance de son enfant !) et de Céline Dumerc, les deux équipes se rendent coup pour coup : 17-18 à la fin du 1er quart-temps.

Chidom, déjà à 6 points, tient tête à Regan Magarity dans la raquette en ce début de 2ème quart-temps. Mais Vukosavljevic inscrit 5 points pour Basket Landes, redonnant aux locales une courte avance (24-23). Quand soudain, ce qui pouvait arriver arriva… Magarity prend feu ! Elle inscrit les 9 prochains points de son équipe. Les efforts de Bailey et Chidom pour recoller ne suffisent pas face à des Landaises plus adroites que jamais dans ce quart. Les locales captent les rebonds défensifs alors qu’en face, ça ne rentre plus pendant près de 3 minutes. 5 nouveaux points de Magarity en fin de quart enfoncent un peu plus le clou : 47-31 à la pause pour les locales.

Deuxième mi-temps

Les angevines se doivent de réagir, et qui d’autre que Peterson pour montrer la voie aux siennes ? Elle inflige aux landaises un 5-0 à elle seule au retour des vestiaires (47-36). Mais les filles du sud ne se laissent pas faire, portées par Chery et Tolo en lay-up. Néanmoins Angers fait tout pour grignoter le retard, passant sous la barre des 10 points (54-45) sur un lancer-franc de Peterson (encore elle), qui aura marqué 13 des 26 points de son équipe dans ce QT. Profitant des fautes et du manque d’adresse des landaises, les filles de l’UFAB reviennent à 5 unités à l’aube du dernier quart : 62-57.

Le suspense reste entier à l’entame des dix dernières minutes de la rencontre. Un lay-up de Chidom pour commencer ramène Angers à -3. Mais le suspense ne dure finalement pas bien longtemps. Les visiteuses perdent la mire et se font punir, notamment par Dumerc et Tolo, qui redonne plus de 10 points d’avance aux landaises sur un jumpshot (74-63). Après avoir subi un 12-0, les efforts angevins seront vains. C’est Basket Landes qui s’impose finalement 89-74.

Crédits Photo : Basket Landes

C’est une solide 4ème victoire de rang pour Basket Landes, qui avait sûrement à cœur de bien préparer la finale de Coupe de France qui se tiendra à l’Accor Arena (Paris) le 23 avril face à Bourges. Soulignons la performance encore une fois XXL de Regan Magarity dans la raquette : 32 points et 12 rebonds pour 39 d’évaluation ! Les 26 points / 23 d’évaluation d’Alexis Peterson, impériale dans les moments-clés, n’auront pas suffi.

Landerneau 56 – 64 Charleville-Mézières

Landerneau, condamné à jouer son maintien lors des playdowns, reçoit une équipe de Charleville-Mézières en forme et qui espère monter dans le classement pour avoir l’avantage du terrain en playoffs. Un match compliqué pour le LBB qui doit faire avec les absences de ses deux meneuses Limouzin et Bremont.

Les 5 de départs:

Landerneau : Marie Mane, Promise Amukamara, Catherine Mosengo-Masa, Luisa Geiselsoder, Margaux Galliou-Loko

Charleville-Mézières : Amel Bouderra, Marie Michelle Milapie, Mame Marie Sy Diop, Evelyn Akhator, Tima Pouye

Première mi-temps

L’entre-deux est remporté par les Flammes mais c’est bien les bretonnes qui ouvrent le score avec un trois points de Promise Amukamara. Landerneau commence bien mieux ce match et inflige un 6-0 à son adversaire. Amel Bouderra lance la machine en marquant les premiers points du soir de son équipe : 8-3 au bout de 5’ de jeu. La bonne défense des Flammes Carolo permet de revenir dans le match et le premier quart-temps se termine sur un score de parité : 12-12.

Le jeu reprend et les deux équipes sont encore au coude à coude. Malgré un gros manque d’adresse longue distance pour les deux équipes (39 et 23% à trois points), elles continuent d’accélérer le jeu et de prendre des tirs ouverts en première intention. Les Flammes reprennent bien avec un 4-0 mais la capitaine bretonne Marie Butard ramène son équipe au score avec un tir derrière l’arc (15-16). Lisa Berkani crée le premier break de son équipe avec un tir à trois points en transition. (17-23). Malgré plus de difficulté en attaque, Landerneau parvient à recoller au score et garde espoir : 21-23 à la mi-temps.

Deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, la tendance semble s’être inversée. Alors que les Flammes commencent en marquant un double pas et un lancer franc, la réponse bretonne est cinglante. C’est un 10-0 qui est infligé par Marie Mane (18 points) et ses coéquipières. Evelyn Akhator, en grande forme, stoppe l’hémorragie : le score et de 31-28. Landerneau doit jouer les 5 dernières minutes du quart-temps dans la pénalité. Berkani ramène Charleville-Mézières à deux petits points mais Mane, la seule qui ce soir est vraiment très adroite avec un 4/7 à trois points, lui répond avec un tir longue distance. Les bretonnes terminent le quart-temps en accroissant leur avance : 44-34 au buzzer.

Alors que les Flammes Carolo semblent être dans le dur, un duo va faire la différence. Tima Pouye et Evelyn Akhator vont permettre aux Flammes de reverser la tendance. Pouye commence le quart temps en marquant quatre points (44-38). La défense en zone instaurée par son équipe pose problème à Landerneau, qui ne trouve plus de solution offensive et Charleville-Mézières recolle petit à petit au score (44-42 et 6’ à jouer). Bouderra (10 points, 9 passes) permet même à son équipe de reprendre l’avantage avec un gros tir à trois points. Pouye continue son festival et accroit l’avance de son équipe : 46-54 à 3’ de la fin. La tendance s’est totalement inversée, Charleville-Mézières remporte très largement ce quart-temps 12-30 face à une équipe en grande difficulté en attaque face à une défense en zone. Les Flammes contrôlent leur avance en fin de match et finissent par s’imposer.

Victoire de Charleville-Mézières 56-64.

Crédits Photo : Flammes Carolo Basket Ardennes

Les Flammes Carolo, dans la douleur, quittent finalement la Bretagne avec la victoire. Dans ce match très serré, il aura fallu une grande Tima Pouye (18 points, 6 rebonds, 2 passes), très bien accompagnée par Evelyn Akhator et ses 15 points, 17 rebonds. Les Flammes sécurisent ainsi la 5ème place. Le LBB n’aura pas démérité avec un grand match de Mane, mais il faut maintenant se concentrer sur les deux mois qui arrivent et les 6 matchs de playdowns.

Ainsi s’achève la 20ème journée de LFB ! Après un week-end chargé, la course aux Playoffs est encore plus intense. Avec la victoire de Tarbes sur Saint-Amand et la défaite de Montpellier à Lyon, la bataille pour la huitième place est plus que jamais indécise ! Charleville s’est imposé en Bretagne, à Landerneau pendant que Basket Landes, devant son public, a dominé Angers. Les Guerrières, qui évoluaient à domicile, ont pris le meilleur sur les Tigresses de la Roche Vendée. Là aussi, la lutte pour la place de dauphin est serrée, même si après ce week-end, c’est toujours Lyon qui est deuxième. Enfin, le leader Bourges s’est imposé à Charnay. La saison régulière de Ligue Féminine arrive bientôt à son terme, de quoi promettre de belles rencontres !