| Publié par

Seule la rencontre entre Charleville et Angers a été reportée en raison de cas de covid lors de cette 19e journée de LFB. Des places importantes se jouent sous la première place de Bourges avec Basket Landes, Villeneuve d’Ascq et l’ASVEL. Des rencontres décisives à trois journées de la fin du championnat.

Bourges 73 – 69 Tarbes

Pour cette 19ème journée de Ligue Féminine, Bourges reçoît Tarbes. En guise d’ouverture de ce week-end chargé, c’est une rencontre à enjeu dans le Berry. Si les berruyères l’emportent, elles seront assurées de finir premières en LFB. Pour Tarbes, une victoire serait l’idéal dans la course aux Playoffs !

Les 5 de départ :

TBB : Elin Eldebrink, Iliana Rupert, Sarah Michel, Keisha Hampton, Elodie Godin

TGB : Julie Wojta, Marie Pardon, Clementine Samson, Ana Tadic, Yohana Ewodo

La première mi-temps

En ce début de match, Tarbes et Bourges se rendent coup pour coup (6 partout, 5ème minute). Les tarbaises imposent leur défense, et sur un trois points signé Julie Wojta, elles prennent même les devants (8 à 11, 3ème minute). Les joueuses du Sud-Ouest continuent sur leur lancée, sont efficaces en attaque comme en défense, et mènent alors 17 à 12 après 10 minutes de jeu.

Dans ce deuxième quart-temps, les tarbaises restent sur leur lancée, et sur un panier de Clémentine Samson (11 points et 11 rebonds), poussent leur avance à 9 points. (12 à 21, 7ème minute). En manque d’adresse flagrant, les Tango semblent dépassées par la fougue des tarbaises ! Yohana Ewodo (11 points et 3 rebonds) enfonce un peu plus le clou, et par un 3 points, donne 12 points d’avance à son équipe (12 à 24, 6ème minute). Le temps mort d’Olivier Lafargue n’y fera rien, Tarbes pousse et mène 12 à 30 au Prado ! Qui l’eût cru ?! La disette offensive prend fin pour Bourges grâce à Sarah Michel, active en défense et en attaque. Pour autant, les violettes proposent réellement un joli jeu, en place défensivement et appliquées en attaque. L’axe Marie Pardon/Ana Tadic est performant, toutefois, les berruyères semblent retrouver quelques couleurs, par l’intermédiaire d’Alix Duchet. A la mi-temps, Tarbes domine Bourges sur son parquet 25 à 37.

La deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, berruyères et tarbaises nous offrent un beau duel. Bourges tente de revenir pendant que Tarbes gère son avance. Si Alix Duchet et les Tango poussent pour recoller (35 à 42, 5ème minute), les protégées de Francisco Pinto gardent le cap et conservent une avance confortable (35 à 49, 3ème minute). Mais grâce à Elin Eldebrink (6 points et 2 rebonds mais 4 ballons perdus) et Sarah Michel (12 points, 6 rebonds, 5 passes, et 2 interceptions), les berruyères reviennent à 9 unités (42 à 51, dernière minute). Ça se resserre au Prado, 45 à 52 avant le dernier acte !

Poussées par leur public, les Tango sous l’impulsion de Keisha Hampton (10 points) et de Kristen Mann reviennent à 2 unités (53 à 55, 8ème). Sauf que Tarbes ne l’entend pas de cette manière, et s’en remet à Julie Wojta (19 points, 8 rebonds, 2 passes et 2 interceptions), à Marie Pardon (9 points, 8 rebonds, 6 passes, 3 interceptions mais 4 ballons perdus) et à Ana Tadic (19 points, 2 rebonds, 4 passes mais 6 ballons perdus). Véritable mano-à-mano, ce duel est magnifique, en défense et en attaque ! Pourtant, des deux côtés, on voit de petites erreurs, des balles perdues côté Tango et des lancers ratés côté bigourdan. Alors que Bourges prend l’avantage, Tarbes repasse devant ! Les berruyères poussent, s’appuient sur Kristen Mann (17 points, 3 interceptions et 2 contres) pour prendre 3 points d’avance, Ana Tadic plante un énorme and-one et égalise ! Fin de match de folie, Tarbes et Bourges sont fantastiques ! Julie Wojta d’un côté, Alix Duchet (17 points) de l’autre, les Tango mènent 72 à 69 alors qu’il reste 49 secondes à jouer ! Avec la qualité du match, ce qui est étonnant, c’est de voir autant d’erreurs cruciales à ce stade de la rencontre… Un retour en zone berruyer, des mauvaises remises en jeu tarbaises… Que de déception pour Tarbes qui s’incline sur le fil 73 à 69 à Bourges !

Crédits photo : Bourges Basket

Que de peur pour Bourges, tant de soulagement au final puisque les Tango seront premières de LFB ! Pour Tarbes, c’est si dur de perdre après avoir réalisé un tel match ! Devant très longtemps ce soir, il n’a vraiment pas manqué grand-chose a à des violettes séduisantes ! C’est toutefois de très bon augure pour la suite parce que si les tarbaises continuent à jouer de cette manière, les Playoffs deviendraient tout à fait envisageables : Tarbes le mérite, tant leur saison aura été difficile !

Landerneau 53 – 70 Villeneuve d’Ascq

Landerneau qui fait la course dans le bas de tableau devrait tenter de rebondir face à sa lourde défaite contre Basket Landes la semaine dernière (88-61). Côté ESBVA, on joue le haut de tableau et la moindre défaite les mettrait à mal. Mais les Guerrières semblent être sur une bonne vague avec leurs quatre victoires de suite.

Les 5 de départ :

LBB : Hortense Limouzin, Catherine Mosengo-Masa, Luisa Geiselsoder, Destiny Slocum, Margaux Galliou-Loko

ESBVA : Caroline Heriaud, Johanne Gomis, Mousdandy Djaldi-Tabdi, Kariata Diaby, Janelle Salaun

La première mi-temps

C’est un premier quart-temps très compliqué pour les deux équipes qui jouent sur un faux un rythme. Aussi bien du coté de Landerneau que du coté de Villeneuve d’Ascq. Si Gomis ouvre le score sur un tir à 3pts assez rapidement du coté de l’ESBVA, il faudra attendre la 8e minute pour voir les premiers points de Landerneau grâce à Mosengo-Masa (2-3, 8’04). S’en suit plusieurs actions sans réellement trouver le cercle, ou de multiples pertes de balles. Anderson trouve la mire à 3pts aussi à quelques secondes de la fin, histoire de faire un peu mal. Les deux équipes ont du mal à trouver le rythme en ce début de rencontre et terminent le premier quart-temps sur un petit score : 8-12.

Pas le temps de niaiser dans le 2e quart-temps, première possession pour les Guerrières. Elle est très bien joué avec une merveilleuse conclusion en sortie d’écran d’Anderson à 3pts qui shoot et refroidit la salle (8-15, 9’44). Elle semble être lancée… A 8mn de la pause, Landerneau est à -12 et peine réellement à placer son jeu. C’est Limouzin, à 3pts, qui vient calmer l’hémorragie et tenter de remettre son équipe dedans (11-20, 7’45). Mais l’adresse de Landerneau ne veut pas venir. Il a des jours avec et des jours et aujourd’hui… En face, Villeneuve semble aller mieux. Les Guerrières tiennent le rythme et réussissent bien à tenir pour retourner avec quelques certitudes dans les vestiaires : 20-35 à la pause.

La deuxième mi-temps

Le LBB entame cette 3e période en se confrontant toujours au mur défensif de Villeneuve avec une percussion dans la raquette de Bruner qui se finalise par un contre Djaldi-Tabdi. En face, Villeneuve semble sûr de ses atouts et n’hésitent pas à punir immédiatement ses adversaires pour prendre 21pts d’avance (26-47, 5’21). Mané et Limouzin tentent tant bien que mal de tenir la tête du bateau, du mât et du ponton hors de l’eau. Limouzin ramène le LBB à -12 sur un shoot à 3pts (39-51, 1’21). Macquet à 2pts sur une excellente passe de Bruner, tente de maintenir l’écart avant la fin du QT puis espérer revenir dans les dix dernières minutes. Mais les Guerrières ne lâchent rien et concrétisent la dernière possession sur un 3pts de Drame : 41-56.

Les bretonnes ne lâchent rien dans ce dernier quart-temps poussées par leur public. Elles arrivent à mettre en difficulté l’attaque de Villeneuve mais ont réellement du mal à trouver des solutions offensives. A chaque fois, qu’elles arrivent à revenir un minimum, l’ESBVA trouve le moyen de calmer leurs ardeurs. Limouzin inflige un 4-0 aux Guerrières en quelques secondes (47-56, 7’01). Temps mort de coach Méziane et la possession qui suit, Anderson assène un 3pts douloureux aux bretonnes (47-59, 6’37). Tournant du match, puisqu’il faudra attendre les deux dernières minutes pour revoir un panier breton. Landerneau n’y arrive plus et Villeneuve en profite pour continuer à marquer et appuyer là où ça fait mal. C’est Mané, dans le money time, qui plante un petit 3pts pour l’honneur (51-66, 2’12). Insuffisant tout de même pour terminer la rencontre et espérer sortir vainqueures. Villeneuve s’impose sur le score de : 53-70.

Villeneuve s’impose facilement à l’extérieur et enchaine sa cinquième victoire de suite et une quatrième place à une journée de la fin du championnat. Landerneau était trop juste alors que l’ESBVA malgré un début de match compliqué, a fini par maitriser son sujet et assurer sa victoire.

Crédit photo : ESBVA

Lattes Montpellier 70 – 67 Saint-Amand

Au Palais des Sports de Lattes, les Gazelles reçoivent les Green Girls du Hainaut. Dans ce duel qui promet d’être intense, Montpellier doit battre Saint-Amand pour rejoindre le Top 8 de la Ligue Féminine et prendre ainsi la place de son opposant du soir. Une rencontre pour les Playoffs !

Les 5 de départ :

BLMA : Elodie Naigre, Migna Touré, Olivia Epoupa, Haley Peters, Sydney Wallace

SAHB : Pauline Lithard, Elin Gustavson, Peyton Williams, Janee Thompson, Myriam Djekoundade

La première mi-temps

L’entre deux de ce match est remporté par les Greens girls. Les deux premiers point sont marqués par Janee Thompson qui traverse La défense du BLMA. Elin Gustavson suit la marche et marque 3 points, suivi de Myriam Djakoundade à 2 points. Olivia Epoupa en extension marque 2 points et est imitée par sa coéquipière Haley Peters. Une faute du BLMA amène Myriam Djekoundade sur la ligne des lancers et permet de redonner 2 points à son équipe. Une mauvaise passe de Romane Bernies est interceptée par Amy Okwonko, qui rajoute 2 points à son compteur. (7-19). Le quart temps se termine par 2 points de Romane Bernies. 13-21.

Le deuxième quart temps reprends avec un 3 points de la serbe Ana Dabovic. Une faute d’Haley Peters emmène Amy Okwonko sur la ligne des lancers francs mais elle ne réussit qu’un lancer sur deux. Haley Peters marque 2 points et le BLMA n’est plus qu’à 4 points de son adversaire. Myriam Djekoundade relance son équipe grâce à 2 points et son « and one ». Les deux équipes ne lâchent rien, et se battent au rebond. Janee Thompson marque 3 points et permet à Saint Amand d’avoir 7 points d’avance. Dabovic marque 3 points pour éviter au BLMA de se laisser trop distancer. Le quart temps se termine par un panier manqué d‘ Olivia Epoupa et sur le score 28 à 34

La deuxième mi-temps

Au retour de la mi-temps, Peyton Williams marque 2 points. Olivia Epoupa prends le rebond d’Elodie Naigre et marque 2 points. Puis encore Olivia Epoupa vole la balle des mains d’Elin Gustavson et marque 2 points de plus. Le score revient à 45 partout grâce à un panier d’Elodie Naigre. Une interception de Laura Evrard permet à Margaux Oko Zazou de marquer 2 points et son « and one ». Haley Peters marque 2 points et Amy Okwonko marque 3 points au buzzer final de ce quart. (49-55)

Ce dernier quart temps s’ouvre sur une possession montpelliéraine. Elodie Naigre loupe son panier à 3 points mais heureusement pour elle, sa coéquipière Ana Dabovic prends son rebond mais ne parvient pas à marquer. Elin Gustavson, sur une passe de Peyton Williams, marque 2 points. Migna Touré marche successivement 3 puis 2 points et infligent un 8-0 à Saint Amand ce qui oblige leur coach à prendre un temps mort. Haley Peters marque 2 points, suivi d’Elin Gustavson. Élodie Naigre marque 3 points et permet à son équipe de passer devant Saint Amand pour la première fois du match. Amy Okwonko marque 2 points mais loupe son « and one ». 66-64 la tension monte. Romane Bernies, puis Sydney Wallace marquent deux points et enfoncent un peu plus leur adversaire. Le match se termine par un 3 points d’Amy Okwonko mais ce n’est malheureusement pas suffisant pour la victoire. Le match se termine sur le score 70-67

Crédits photo : BLMA

C’est donc Montpellier qui sort vainqueur de ce duel ! Saint-Amand aura mené quasiment tout le match, mais sur la fin, les Green Girls ont craqué. Les Gazelles réalisent une très bonne opération : les voilà de retour dans le top 8, et qui sait ? Peut-être que le BLMA va continuer de remonter au classement ! Pour Saint-Amand, rien n’est fait, la bataille pour les Playoffs est loin d’être terminée !

Lyon 80 – 40 Charnay

Le derby entre l’ASVEL et Charnay, c’est un duel entre deux extrêmes au niveau du classement. Lyon doit rebondir après la défaite face à Tarbes alors que du coté de Charnay l’objectif est d’obtenir une troisième victoire cette saison. 

Les 5 de départ :

ASVEL : Julie Allemand, Alexia Charteareau, Kayla Alexander, Marine Johannes, Aleksandra Crvendakic. 

CBBS : Kankou Coulibaly, Kimberley Gaucher, Prescillia Lezin, Coralie Chabrier, Taya Reimer.

La première mi-temps

Le jumpball est remporté par Kayla Alexander. Aleksandra Crvendakic inscrit les premiers points du match. Lyon passe un run de 10-0 d’entrée avec deux paniers à 3 points de Marine Johannes et un panier de Kayla Alexander. Taya Reimer inscrit les premiers points de Charnay (10-2). Lyon enchaine ensuite avec un 8-0, dont un panier en contre attaque de Julie Allemand (18-2). Maia Hirsch stoppe l’hémorragie avec un lay-up (18-4). Lors de la fin de quart temps, Lyon gère son avance et creuse même l’écart. L’ASVEL mène 24 à 7 au bout de ces premières 10 minutes. 

Charnay débute ce quart par un tir à 3 points de Kankou Coulibaly (24-10). Lyon n’a toujours pas inscrit de points en 3 minutes. Pendant ce temps Charnay en profite et passe un 10-0 (24-17). Cassidie Burdick inscrit les premiers points de l’ASVEL dans ce quart et met fin au run de Charnay (26-19). Alors que Charnay était revenu à 6 points, Aleksandra Crvendakic inscrit un tir derrière l’arc pour redonner 9 points d’avance aux lyonnaises (29-20). Julie Allemand rentre deux panier à trois points de suite et Kayla Alexander un lay-up (37-20). Lyon vient d’inscrire 16 points d’affilié et possède désormais le plus gros écart du match. Kayla Alexander donne 20 points d’avance sur la ligne des lancers francs (42-22). Le résultat du match semble déjà acquis avant même la mi-temps tant Lyon semble gérer l’écart. La première période se termine sur le score de 42 à 22 à l’avantage de l’ASVEL. 

La deuxième mi-temps

Kayla Alexander poursuit sont bon match avec deux points de plus à l’entame du troisième quart. Alexia Chartereau rentre un jumpshot. L’ASVEL mène de 24 points (42-22). Taya Reimer (9 points) inscrit 4 points de suite pour réduire l’écart à 20 points. (46-26). Cassidie Burdick (8 points) sur une passe d’Alexia Chartereau inscrit un lay-up et redonne 24 points d’avance aux lyonnaises. (50-26). Lyon termine ce troisième quart avec un run de 8-0. Le troisième quart se termine avec un large avantage pour l’ASVEL, le score est de 54 à 26

Ces dix dernières minutes débutent par un panier de Marieme Badiane. L’écart se creuse, 30 points d’avance pour Lyon (56-26). Zoé Wadoux le réduit avec un tir derrière l’arc. Lyon gère son avantage au score et se permet même de creuser l’écart. Sara Chevaugeon inscrit un tir à 3 points. L’ASVEL mène de 36 points (67-31). Juste Jocyte inscrit 7 des 9 derniers points de l’ASVEL. Julie Allemand (10 points) donne un avantage de 40 points en contre attaque (78-38). Coralie Chabrier inscrit le dernier panier du match. Ce derby se termine par une très large victoire des Lyonnaises, 80 à 40

Large victoire de l’ASVEL face à Charnay. Crédit : ASVEL Féminin

L’ASVEL se reprend avec la manière face à Charnay avec une victoire de 40 points. Le scoring est très bien réparti du coté de l’ASVEL. A noter les belles performances de Julie Allemand (10 points, 4 rebonds et 9 passes) et de Kayla Alexander (15 points et 7 rebonds). Du coté de Charnay, Taya Reimer continue ses bonnes performances avec 12 points, 7 rebonds et 2 passes décisives. 

Roche Vendée 74 – 93 Basket Landes

Une rencontre très prometteuse entre deux équipes qui marchent bien et qui se battent dans le haut de tableau. Sachant que les Landaises s’étaient lourdement inclinées à la maison (80-93) elles auront à cœur de se rattraper même si il ne sera pas simple de limiter la meilleure attaque du championnat.

Les 5 de départ :

RVBC : Iva SloAna Maria Suarez Utrero, Kaleena Jordan Lewis, Katherine Plouffe, Oceane Monpierre, Tiffany Clarke

BL : Regan Magarity, Marine Fauthoux, Marianna Tolo, Marie Eve Paget, Kendra Chery

La première mi-temps

Basket Landes prend vite l’avantage grâce au duo Paget/Magarity. La première filoche de loin et la seconde a déjà débuté son chantier dans la raquette (4-14). Un premier temps-mort est demandé par Roche Vendée. Coaching gagnant, les Vendéennes recollent au score petit à petit grâce à Suarez, Lewis et Franchelin (10-16). Mais elles commettent trop de fautes et donnent trop de lancers à leurs adversaires, 6/6 pour les Landaises. Magarity ajoute 2pt et son équipe remporte ce premier acte 22 à 14.

Les tigresses se reprennent dès le début du deuxième quart, on resserre la visse en défense et on joue vite pour marquer facilement (20-24). Et même si BL creuse un nouvel écart sur un 3pt et 2 nouveaux lancers, Suarez et Lewis trouvent le cercle pour revenir à une unité ! Vous aimez l’accordéon ? Parce qu’on recommence : Les joueuses de Julie Barennes reprennent 6pts d’avance grâce à leur collectif. Les Yonnaises reviennent à coup de 3pt et de layup. Néanmoins la dernière minute va être fatale à La Roche. 1 temps mort et 2 tirs primés, voilà les Landaises à +7 à la pause : 35-42

La deuxième mi-temps

Dès le retour des vestiaires, le duo Chery/Magarity ne laisse aucune chance aux Vendéennes. 9pts en 3′, Emmanuel Body est obligé d’arrêter le jeu. Cette fois-ci les Tigresses ont bien du mal à sortir les griffes. Trop bien organisé, le collectif landais enchaîne les attaques et les paniers se succèdent (41-60). Suarez et Kone provoquent des fautes pour marquer quelques points sur la ligne alors qu’en fasse il pleut des 3pts. Monpierre répond tout de même de loin à quelque seconde du buzzer mais cela ne change pas grand chose. 48-74 avant d’entamer les dix dernières minutes.

Malgré cette claque au 3e quart, les filles du RVBC ne se laissent pas abattre ! Clarke prend les choses en main et score 7pts en 3′ pour continuer de rêver. Un rêve bien prolongé par les pertes de balles de Basket Landes qui se relâche un peu. Et bien que les Landaises retrouvent le cercle, Clarke continue d’être énorme et l’écart se resserre légèrement (66-83). Avec 5 fautes d’équipes de chaque côté, les 3 dernières minutes seront longues et périlleuses : 19 lancer-francs en 3′ de jeu, un vrai régal. Au final les sudistes s’imposent sans trop de problèmes sur le score de 74 à 93.

C’est une victoire importante pour les Landaises. Elles écartent un concurrent direct et reste dans la bataille du top 4. Tiffany Clarke s’est réveillée trop tard (18pts, 5reb et 4ast) et n’a rien pu faire contre la marée bleue. 28 passes décisives et 8 joueuses à minimum 8 points pour BL, plus on est de fous, plus on rit !

Crédit photo : LFB
Equipe(s) en lien : Bourges