| Publié par

Un beau week-end se profile en LFB ! On commence ce samedi avec un duel entre Charnay et Charlevilles, suivi de Tarbes face à Villeneuve d’Ascq. Un gros game entre Lyon et la Roche Vendée pour ouvrir le bal ce dimanche. De plus, une rencontre très importante pour accrocher les dernières places des playoffs se profile dans le sud entre Montpellier et Landerneau. Basket Landes se déplace au Hainaut. Puis, comme pour la dernière journée, Bourges clôturera ce week-end avec la réception du promu angevin !

Charnay 66 – 71 Charleville-Mézières

Charnay entame ce match dans l’espoir de mettre fin à sa lourde série de défaites. Cependant la tâche sera rude puisque les Pinkies reçoivent l’actuel 2ème du classement, Charleville-Mézières.

Les 5 de départ :

Charnay : Kankou Coulibaly, Kim Gaucher, Prescilla Lezin, Ewl Guennoc, Taya Reimer

Charleville-Mézières : Amel Bouderra, Nia Coffey, Marie Michelle Milapie, Evelyn Akhator, Tima Pouye

La première mi-temps

Les deux équipes rentrent difficilement dans cette rencontre et c’est Taya Reimer qui inscrit les premiers points du match pour Charnay (2-0, 7’40). L’équipe bourguignonne crée un premier écart et mène 6-3 au bout de 5’ de jeu. Les Flammes sont assez maladroites mais restent tout de même dans le match. Le score est quasiment nul à la fin de ce premier quart : 11-8 pour Charnay grâce à un trois points de Zoé Wadoux en fin de période.

Le rythme du match s’accélère, même si Charnay continue de jouer le plus possible sur ses systèmes offensifs arrêtés. De son côté, les Flammes jouent beaucoup plus en transition et s’appuient sur leur jeu intérieur. L’adresse est aussi retrouvée des deux côtés. En témoigne cette action à la 13’ de jeu, où Maia Hirsch marque un trois points qui est directement répondu par un autre trois points de Tima Pouye mais c’est bien Zoé Wadoux qui aura le dernier mots en inscrivant deux tirs longues distances consécutifs (22-15). Les deux équipes restent au coude à coude et retrouvent leurs repères offensifs, mais c’est bien Charnay qui fait la course en tête à la fin de cette première mi-temps : 29-27 pour les Pinkies grâce à une Zoé Wadoux en grande forme (11 points dans ce deuxième quart)

La deuxième mi-temps

Jacinta Monroe commence très bien cette seconde période : elle marque un premier shoot pour faire revenir les Flammes à égalité et marque à nouveau quasiment le même l’action suivante, ce qui permet à Charleville-Mézières de mener pour la première fois du match (31-29). Le passage par le vestiaire semble avoir fait beaucoup de bien pour l’équipe de Romuald Yernaux. La tendance s’est complètement inversée et Charnay ne fait que subir en défense. Les Flammes prennent le large : 35-41 au bout de 24’ de jeu. Les Flammes défendent beaucoup mieux (8 interceptions et 3 contres), Charnay ne trouve plus de solution en attaque et s’en remet à des shoots longue distance. C’est une fois de plus Zoé Wadoux qui sonne la charge chez les Pinkies avec un nouveau shoot derrière l’arc (40-43). Charleville-Mézières continue d’imposer son jeu collectif et finit mieux ce quart-temps : 40-50 pour les coéquipières d’Amel Bouderra (14 points, 4 passes).

Charnay s’en remet encore une fois à un tir longue distance pour garder l’espoir mais la rapidité d’exécution et la justesse des choix des Flammes font la différence (45-52). Malgré tout, les Pinkies tentent d’emballer le match et reviennent à 5 petits points à 4’ de la fin. Lisa Berkani redonne de l’air à son équipe grâce à un « and one » validé : 52-59. Charnay tente le tout pour le tout et accélère son jeu, ce qui lui réussit plutôt bien mais les Flammes font parler leur expérience en prenant son temps et en provoquant des fautes (56-65). À la suite d’une faute antisportive et une action à 5 points, un léger doute s’installe chez les Flammes (61-67 et 30s à jouer). L’action suivante, Charleville-Mézières perd le ballon et Wadoux plante un gros shoot à trois point pour ramener les Pinkies à -3. Mais les Flammes avaient trop d’avance.

Victoire de Charleville-Mézières 66-71.

Les Flammes obtiennent une quatrième victoire consécutive Crédit : Flammes Carolo

La victoire n’est toujours pas là pour Charnay qui n’a pas démérité notamment grâce à une excellente Zoé Wadoux (22 points, 5 passes). La marche était trop haute face à des Flammes qui confortent leur deuxième place grâce à 5 joueuses à plus de 12 points.

Tarbes 51 – 60 Villeneuve d’Ascq

Tarbes accueille ce soir Villeneuve d’Ascq, actuellement 5ème du classement. Après leur élimination dimanche dernier en coupe de France face à Bourges, les nordistes auront à cœur de rebondir tandis que Tarbes tachera de s’offrir une victoire qui l’encouragerait pour s’éloigner du bas du classement.

Les 5 de départ :

Tarbes : Marie Pardon, Clémentine Samson, Yohana Ewodo, Renata Brezinova, Julie Wojta

Villeneuve d’Ascq : Jolene Anderson, Mousdandy Djaldi-Tabdi, Johanne Gomis, Sandra Ygueravide Viana, Kariata Diaby

La première mi-temps

Premier ballon pour Villeneuve. Ygueravide qui ouvre le score et enclenche à 3 points. Samson sur la ligne des lancers francs égalise au score (3-3). Yguerravide complètement seule, réitère son shoot à 3 points et annonce la couleur. Les deux équipes se rendent coup pour coup en ce début de match sans qu’aucunes des deux ne se distingue. Diaby dans la peinture se bat au rebond et prend le meilleur sur le duo d’intérieurs de Tarbes (7-10). Mais Samson n’a pas dit son dernier mot et marque à 3 points. Brezinova obtient déjà sa 2eme faute au bout de 7 mn de jeu et se voit obligée d’être remplacée. Égalité à la fin du premier quart-temps: 12-12

Pardon se balade dans la raquette et dribble facilement Ygueravide avant de marquer. Sur une nouvelle action de feu, Marie Pardon s’avance vers le panier en pénétration mais se fait bousculer, prenant le tir en marquant et obtenant le and one (16-12). Les filles ont du mal à mettre leur jeu en place, teinté par un manque de réussite aux tirs. Tarbes marque le premier vrai écart du match (22-14). Les Tarbaises sont agressives défensivement et font déjouer pour le moment les Nordistes, qui sont sans solution. Heriaud se hisse dans la raquette et réussit à monter au lay-up pour ajouter 2 unités à son équipe (28-19). Tarbes part aux vestiaires en tête après un début de match maîtrisé 30-19.

La deuxième mi-temps

Ygueravide reprend ses bonnes vieilles habitudes et enclenche à 3 points du retour des vestiaires. Les Villeneuvoises sont agressives et remontent progressivement au score (30-27). Samson marque enfin pour les Tarbaises qui n’avaient pas inscrit de panier depuis le retour des vestiaires. Villeneuve égalise à 4 minutes de la fin du quart temps (34-34). Le jeu est serré mais marqué par les imprécisions des deux côtés. Tarbes et Villeneuve se rendent coup pour coup, avec le leader du match qui change à chaque panier (36-35). C’est pourtant à partir de là que le match va prendre un tournant, avec des Villeneuvoises qui vont imposer un 6-20 aux Tarbaises et donner un coup de fait au match. 


Villeneuve passe la 3ème et prend les devants dans ce dernier acte (40-46). Gomis augmente l’avance des visiteuses qui ont repris confiance. Samson donne tout et provoque la faute, ajoutant des points à son équipe (45-50). Wojta à 3 points qui fait revenir Tarbes dans le match à quelques minutes de la fin. (48-50). Villeneuve gère son avance bien aidé de la snipeuse Ygueravide qui plante à 3 points de nouveau et laisse son équipe s’envoler au score (48-54). Ygueravide est on fire ce soir avec des 3 points à gogo comme celui qu’elle vient de mettre à 30 secondes de la fin du match. Mais Tarbes se heurtent à un mur et n’arrivera pas à faire douter les Villeneuvoises. Victoire non sans encombre de Villeneuve d’Ascq à Tarbes, 51-60. Une victoire qui aura cependant mis du temps à se dessiner côté nordiste mais très bien emmenée par l’intenable Sandra Ygueravide (5/11 à 3 points).

Après un match serré en première mi-temps, Villeneuve d’Ascq mené par une Sandra Ygueravide des grands soirs (22 points, 4 rebonds pour 15 d’éval) a creusé l’écart au retour des vestiaires et distancé définitivement les Tarbaises. Courageuses et rugueuses, les locales auront su faire douter les visiteuses, mais pas assez pour l’emporter malgré la grosse performance de Clémentine Samson (15 points, 10 rebonds et 19 d’évaluation)

Crédit : ESBVA LM

Lyon 68 – 74 Roche Vendée

Une jolie affiche entre Lyon qui bataille dans le top 3 et Roche Vendée qui bataille pour une place en playoffs. Largement victorieuses au match aller, les Lyonnaises vont tenter de renouveler l’expérience à la maison.

Les 5 de départ :

ASVEL : Aleksandra Crvendakic, Alexia Chartereau, Julie Allemand, Cassidie Burdick, Sara Chevaugeon

RVBC : Ana Maria Suarez Utrero, Ornella Bankole, Kaleena Jordan Lewis, Katherine Plouffe, Tiffany Clarke

La première mi-temps

Les Vendéennes entrent bien dans la rencontre. Agressivité défensive et adresse de loin leur permettent de mener 7-2. En face, les Lyonnaises jouent vite mais ne trouvent pas le cercle. Alexia Chartereau cherche donc la faute et ramène son équipe à -4 (7-11). Beaucoup de tirs manqués de chaque côté, néanmoins les tigresses conservent la tête. Suarez Utrero augmente même l’écart au premier buzzer : 13-19.

Dès le retour sur le parquet, Crvendakic plante du parking pour relancer son équipe. Mais le RVBC ne se laisse pas déborder et le duo Lewis/Clarke remet un coup de collier (16-23). Pierre Vincent demande son premier temps-mort. Malheureusement les lionnes n’arrivent pas à mettre une patte devant l’autre. 22% au tir et déjà 9 ballons perdus après un peu plus de 14 minutes de jeu. Pendant ce temps Roche Vendée déroule : +12 après un and one de Plouffe (16-28). L’ASVEL se réveille tout de même dans les 3 dernières minutes de cette première période. Jocyte à 3 points, Chevaugeon au block et Alexander en contre attaque, les blanches recollent à 23-30. Le match s’enflamme un peu. Pendant que Badiane et Jocyte scorent côté Lyon, Kone conserve l’écart. 28-37 à la mi-temps.

La deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, les Lyonnaises ne sont plus les mêmes. Concentrées en défense et au rebond, les joueuses de Pierre Vincent reviennent sur leurs adversaires grâce à Alexander, Jocyte et Allemand : 38-41. Mais Roche Vendée résiste bien en scorant sur contre attaque. Alors que Julie Allemand ramène les siennes à -1, Katherine Plouffe redonne trois points d’avance à son club. Puis Montpierre et Bankolé écartent encore un peu plus le danger. Les rouges mènent 52 à 45, avant le dernier quart.

Une nouvelle fois, Crvendakic marque derrière l’arc dès les premières secondes de ces 10 dernières minutes. Mais les tigresses ressortent les barbelés de leur côté du terrain et déroulent en attaque. Franchelin donne même 9 points d’avance grâce à un tir primé (50-59). Marine Johannes fait rugir son public sur un 3 point. Malheureusement sa team est gênée par 5 fautes collectives et forcément les vendéennes en profitent pour marquer sous le cercle ou sur lancer-francs. Retour à +9 sur un drive de Bankolé (56-65). Johannes ne s’avoue pas vaincue et plante encore de loin, l’espoir revient côté Lyonnaises ! Alexander a beau enchaîner panier sur panier, Roche Vendée tient bon et maintient la différence de points avec 7 lancers de suite. Le RVBC s’impose donc 68-74 !

Si Kayla Alexander (20 points et 13 rebonds) a tiré son épingle du jeu pour l’ASVEL, la défense des Vendéennes a complètement asphyxié le reste de l’équipe ! 19 pertes de balles et un petit 38% au tir au final. Sur le plan offensif, c’est le duo Plouffe (14 points, 10 rebonds), Lewis (18 points) qui a mené l’équipe à la victoire.

Saint Amand 61 – 56 Basket Landes

Saint Amand s’attaque à un gros morceau de la ligue, Basket Landes, privées de Céline Dumerc pour ce match.

Les 5 de départ : Elin Gustavson, Myriam Djakoundade, Laura Juskaite, Pauline Lithard, Peyton Williams

Basket Landes : Regan Magarity, Marine Fauthoux, Marianna Tolo, Marie-Eve Paget, Kendra Chéry

La première mi-temps

La balle est pour Saint-Amand pour ce début de partie. Malheureusement, elle est vite chipée des mains de Myriam Djakoundade (8 points, 4 passes) par Lidjia Turcinovic (2 passes). C’est Marianne Tolo (11 points, 7 rebonds, 5 passes) qui ouvre le score de son équipe à deux points. Pendant les 5 premières minutes de jeu, Basket Landes impose un 14 – 0 aux nordistes qui sont en manque d’adresse mais également grâce à une très bonne défense des landaises. Marine Fauthoux (23 points, 6 rebonds, 3 passes) enchaine les 3 points. Les deux premiers points de Saint Amand sont inscrits par Peyton Williams (11 points, 7 rebonds), imitée par Laura Evrard (13 points, 5 passes) qui arrive même à transformer un lancer franc. Saint Amand arrive à rattraper son retard, et termine le quart temps sur le score 14 à 18.

Le deuxième quart temps débute par une remise en jeu landaise suivi d’une faute offensive de Pauline Lithard (3 passes) qui redonne la balle aux Landaises/ Amy Okonkwo (13 points, 10 rebonds) marque sous le panier et ramène son équipe à égalité. Une pénétration de Myriam Djakoundade permet à Saint Amand de passer devant les championnes de France. Marine Fauthoux lui répond, à 2 points cette fois et ramène le score à 20 partout. Laura Evrard ajoute 2 points à son compteur et redonne l’avantage à son équipe. Cependant, une faute d’Elin Gustavson (11 points) envoie Kendra Chery (8 points, 3 rebonds) sur la ligne des lancers francs et permet à Basket Landes de termine le deuxième quart avec un point d’avance. (27 – 28)

La deuxième mi-temps

Le quart débute, encore une fois, avec une remise en jeu landaise, et un tir raté de Regan Magarity (4 points, 3 interceptions). Il faudra attendre 1 minute 30 pour revoir un panier marqué, et c’est Amy Okonkwo qui s’y colle. Saint Amand repasse devant son adversaire au scoring. Lidjia Turcinovic intercepte une passe amandinoise et redonne la balle à Marine Fauthoux qui ajoute 2 points à son équipe. Basket Landes inflige un 7 – 0 grâce à Marine Fauthoux puis Regan Magarity. Durant le quart temps, aucune équipe n’arrive à vraisemblablement prendre l’avantage sur l’autre, se rendant coup pour coup. Le quart temps se termine sur le score 43 à 39 en faveur des locales.

Saint Amand commence le dernier quart avec 4 points d’avance. Des paniers de Myriam Djakoundade et d’Elin Gustavson permettent aux nordistes de compter 6 points d’avance. Basket Landes n’y arrive plus et connait beaucoup de maladresse. Heureusement, il y a Marine Fauthoux qui, grâce à une contre attaque, réduit un peu l’écart. (50 – 46 il reste 3:15 à jouer). Laura Evrard fait un contre à moins d’1 minute de la fin et obtient une faute qui ajoute 1 point supplémentaire à son équipe. Marine Fauthoux marque à nouveau à 3 points et revient à 4 points de Saint Amand mais la dernière action est réalisée par Amy Okonkwo qui marque les 2 derniers points du match. Le match se termine sur le score 61 à 56. 

C’est une belle victoire de la part de Saint Amand, avec une Laura Evrard en démonstration. C’est dommage pour Basket Landes qui essuie deux défaites en l’espace de quelques jours. Il faudra se reprendre pour ne pas se laisser trop abattre.

Crédit : Saint Amand Hainaut Basket

Montpellier 84 – 66 Landerneau

Après une lourde série de défaites (5 défaites de suite), le BLMA a renoué avec la victoire lors de la journée précédente face à la Roche. A priori, Montpellier entame une nouvelle partie de saison avec de nouvelles ambitions pour celles qui sont avant dernières du classement (11e). C’est exactement dans les mêmes conditions que Landerneau affronte le BLMA. Elles ont renoué, lors de la précédente journée, avec la victoire après 9 défaites de suite en championnat face à Charnay. Celles qui sont 10e du classement ont aussi de nouveaux arguments à faire valoir dans cette rencontre.

Les 5 de départ :

BLMA : Olivia Epoupa, Haley Peters, Elodie Naigre, Mamignan Toure, Romane Bernies
Landerneau : Marie Mane, Hortense Limouzin, Catherine Mosengo-Masa, Luisa Geiselsoder, Destiny Slocum

La première mi-temps

Et c’est Peters qui ouvre le score de la rencontre sur deux lancers francs réussis après une pénétration dans la raquette de Landerneau après quasiment 2mn de jeu (2-0, 8’36). Un premier quart temps compliqué pour Landerneau qui se prennent un 6-0 et que marque ses premiers points à 6 minutes de jeu. C’est Macquet qui marque ses premiers points (6-2, 6’32). Le BLMA est bien dans ce début de période et ont 6 points d’avance suite au tir à 3 points de Wallace (12-6, 3’30). Mais Landerneau passe la seconde sur ces trois dernières minutes. Le BLMA se mange une tempête bretonne qui donne un gros avantage à la fin du premier quart temps : 16-22.

C’est une tout autre rencontre qui se joue. Les gourdes montpelliéraines ont rafraichis les esprits, de quoi se relancer dans le match. Il ne faudra pas attendre longtemps. Wallace plante 5 points en 1 minute dont un 3 points d’entrée qui remet le BLMA dans la course (21-22, 8’56). C’est un deuxième quart temps très disputé qui se joue. Au final, c’est le BLMA qui réussit à aller aux vestiaires en étant en tête. Wallace et Touré, toutes deux à 10 points à la pause, n’y sont pas pour rien. Côté Landerneau, la performance de Bruner au bord du double double à la mi-temps est à noter avec 11 points et 9 rebonds.

La deuxième mi-temps

Troisième quart temps de bonne augure pour le BLMA qui continue à maintenir son avance. Il faudra attendre la 6e minute environs pour voir Slocum ramener Landerneau à -1 (44-43, 6’23). Après quelques minutes au coude à coude, la BLMA décide de passer la 3e. De quoi largement terminer devant à +9 à la fin de ce troisième quart-temps.
Il reste dix minutes à présent pour Landerneau pour renverser la tendance. Si Landerneau avait quelques espoirs, ils ont été mis à rude épreuve suite au 3 points d’entrée de Naigre (65-53, 9’27). Landerneau semble être à la peine dans ce dernier quart temps. Les montpelliéraines, elles, n’explosent pas de réussite mais assurent l’essentiel. Assez pour terminer largement la rencontre en leur faveur : 84-66.

Landerneau manque le coche dans cette rencontre face à l’armada Montpelliéraines (Touré, Epoupa, Wallace, Peters sont à plus de 10pts). Les bretonnes filent à l’avant dernière place du classement tandis que le BLMA continue de se rassurer en reprenant la 10e place. Non négligeable quand on sait que la fin de saison approche.

Crédit photo : BLMA

Bourges 70 – 62 Angers

Pour cette 17ème journée de Ligue Féminine, Bourges reçoit Angers. Ce dimanche au Prado, les angevines joueront sans pression et tenteront de créer l’exploit. Pour Bourges, cette rencontre a tout d’un match piège et ainsi d’assurer sa 13ème victoire d’affilée en championnat !

Les 5 de départ :

Bourges : Elin Eldebrink – Sarah Michel – Keisha Hampton – Elodie Godin – Iliana Rupert

Angers : Alexis Peterson – Iva Slonjsak – Jasmine Bailey – Breanna Richardson – Oderah Chidom

La première mi-temps

Devant près de 2400 spectateurs, les Tango prennent rapidement les commandes de la rencontre. D’abord Keisha Hampton (9 points et 4 rebonds) inspirée à 3 points, puis Iliana Rupert dans la raquette, les berruyères sont devant après 5 minutes de jeu. Toutefois, même menées, les angevines continuent de s’accrocher (18-14) à l’image de Jasmine Bailey. C’est un premier quart-temps intense, durant lequel les deux équipes se répondent aussi bien en attaque qu’en défense ! Bourges est devant par 8 unités, 24 à 16.

Comme à son habitude, Isabelle Yacoubou (7 points, 3 rebonds, 3 passes et 2 contres), sur ses courts passages, apporte toujours énormément. Son impact se fait donc directement sentir puisque les Tango prennent 11 points d’avance (27 à 16). Mais le promu angevin ne compte pas laisser Bourges prendre le large sans se battre ! Oderah Chidom (19 points et 5 rebonds mais 4 ballons perdus) est active dans la raquette tout comme Jodie Cornélie (3 points, 10 rebonds et 2 contres) si bien que les joueuses de David Gautier recollent sans trembler à 3 unités (29 à 26). Agressives en défense (5 interceptions), les angevines vont même passer devant juste avant la pause grâce à Iva Slonjsak (2 points, 3 rebonds et 3 passes). Angers a renversé la situation, et mène 35 à 33 à la pause.

La deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, Laetitia Guapo (15 points, 10 rebonds et 3 passes pour 21 d’évaluation) est active offensivement. Bourges et Angers se répondent coup pour coup ! Et si Alix Duchet (8 points, 3 rebonds et 5 passes) puis Iliana Rupert (18 points, 2 passes et 6 rebonds) placent les Tango devant, Jasmine Bailey (15 points, 7 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et 2 contres) répond par deux trois points (42-43). Le mano-à-mano qu’on pouvait espérer a bel et bien lieu, Alexis Peterson score et place son équipe aux commandes. Mais Bourges répond et sans surprise repasse devant (49 à 46). Avant le dernier acte, les berruyères conservent leur avance, et mènent donc 51 à 48.

Dans ce dernier quart, le suspens est à son comble. Si Bourges prend 4 points d’avance sur un 3 points de Sarah Michel (7 points, 2 rebonds, 3 passes et 3 interceptions), Angers reste au contact grâce à Alexis Peterson (9 points, 3 rebonds et 8 passes). Berruyères et angevines ne lâchent rien dans cette fin de match. Mais les Tango poussent, portées par leur public, et reprennent 4 points d’avance (61 à 57). Immédiatement, David Gautier arrête le jeu, mais rien n’y fait Laetitia Guapo, à 3 points et aux lancers francs, donne à Bourges une avance un plus importante. Oderah Chidom et Angers vont bien tenter un come-back, mais à l’expérience, Bourges s’impose finalement 70 à 62.

Image
Crédit Photo : Bourges Basket

Le Bourges basket signe une 13ème victoire d’affilée en Ligue Féminine. Au forceps, les Tango s’imposent dans un match âpre et serré. Angers n’aura rien lâché et aura affiché un beau visage. Par la force du collectif, Bourges l’emporte et conforte un peu plus sa place de leader de Ligue Féminine.

Ce fut un week-end très fort en suspens et rebondissements ! Les bonnes opérations de la Roche Vendée et de Saint Amand font les affaires de Bourges qui prend un peu plus le large dans ce championnat, néanmoins suivi de près par les Flammes ! Montpellier active la 3ème dans cette fin de saison en signant une seconde victoire face à une équipe concurrente !