| Publié par

Nous sommes déjà à la 15ème journée de LFB et alors qu’on se rapproche de la fin du championnat, les matchs sont de plus en plus importants. Au programme : deux chocs au sommet, la lutte pour les playoffs et du suspens !

Charnay 92 – 94 Roche Vendée

Les filles de Charnay restent sur une série de 9 défaites et pointent à la dernière position du championnat. Les Pinkies reçoivent la Roche Vendée, qui cherche une cinquième victoire de rang pour conforter sa place en play-offs. Un match entre deux équipes avec des dynamiques bien différentes mais qui peut pourtant nous réserver des surprises.

Les 5 de départ :

Charnay : Ewl Guennoc, Zoé Wadoux, Prescillia Lezin, Taya Reimer, Kankou Coulibaly.

Roche Vendée : Ornella Bankole, Tiffany Clarke, Assitan Kone, Kaleena Jordan Lewis, Ana Maria Suarez Utrero.

La première mi-temps

L’entre-deux est remporté par les Vendéennes qui ouvrent le score grâce à un fadeaway d’Assitan Kone. Charnay répond d’entrée en contre-attaque avec un panier à trois points de Ewl Guennoc. Les deux équipes imprègnent un rythme très élevé en ce début de partie, avec beaucoup de jeu rapide et de tirs extérieurs: 12-10 pour Charnay au bout de 5’ de jeu lorsque la Roche Vendée prend son premier temps-mort. Le début de match est très serré jusqu’au moment où le RVBC accélère. Ça commence avec Tiffany Clarke qui provoque la faute en transition et qui met ses deux lancers.  Puis c’est Kaleena Lewis qui lance son match et qui offre le break à Roche Vendée grâce à un trois points et deux lancers francs réussit après une faute offensive anti-sportive. Charnay a du mal en attaque avec beaucoup de maladresse et subit le jeu en transition de Roche Vendée :  18-24 à la fin du premier quart-temps.

Charnay décide de continuer la défense de zone qu’elle avait initiée à la fin du premier quart-temps, mais cela n’empêche pas Tiffany Clarke de marquer les premiers points du deuxième quart sur un double pas près du cercle. Charnay tente de revenir au score, notamment grâce à Taya Reimer, mais il y a trop d’espace dans leur défense ce qui permet à la Roche Vendée de creuser un peu plus son avance : 24-34.  En sortie de temps-mort pour les Pinkies, Kankou Coulibaly score un tir extérieur mais la réponse est cinglante de la part de Kaleena Lewis qui enchaine deux gros trois points (26-40). Les possessions s’enchainent et c’est l’équipe vendéenne qui prend le large : 38-52 à la mi-temps.

La deuxième mi-temps

Le troisième quart commence fort avec un trois points d’Ornella Bankole. Toujours beaucoup d’intensité et de jeu rapide dans ce match, mais donc beaucoup de ballons perdus des deux côtés : 17 coté Charnay et 18 pour la Roche Vendée. C’est avec un tir d’Ana Suarez que l’écart entre les deux équipes dépasse la barre de 20 points : 40-61 au bout de 23’ de jeu. Les charnaysiennes ne lâchent rien et commencent à remonter au score notamment grâce à une meilleure défense et à plusieurs bonnes actions offensives de Zoé Wadoux et Kankou Coulibaly. Elles finissent par remporter le quart-temps 20-19 et reviennent ainsi à 14 points du RVBC : 58-71.

Charnay rentre dans ce dernier quart-temps plein d’espoir. Les deux lancers de Kandou Coulibaly ramènent son équipe à -11 (60-73). Malgré un bien meilleur visage en défense pour les charnaysiennes, Ana Suarez prend ses responsabilités avec un long shoot à deux points puis un trois points,  et permet à la Roche Vendée de creuser l’écart:  65-78 à 7’ de la fin. Maia Hirsch redonne de l’espoir aux bourguignonnes avec un premier trois points (assez chanceux) puis un second qui ramène son équipe 5 à petites longueurs alors qu’il ne reste que 5’ à jouer. Ornella Bankole offre de l’air à la Roche Vendée, d’abord avec un double pas puis elle obtient 3 lancers francs (73-85). Mais c’est Ewl Guennoc qui lui répond, avec deux tirs longue distance (79-85). Charnay est cependant dans la pénalité ce qui permet à la Roche Vendée d’accroitre son avance par les lancers francs (80-89), mais les Pinkies recollent à 5 points de retard grâce, une nouvelle fois, à deux trois points de Zoé Wadoux (86-91) à 1’25 de la fin. On a donc droit à une fin de match serré entre les deux équipes. Le jeu des lancers francs s’enclenche lorsque Ewl Guennoc rentre un énorme tir derrière l’arc : 91-92 et 13 secondes à jouer.  Après le temps-mort, l’équipe de Charnay fait instantanément faute pour récupérer la balle mais Ana Suarez assure aux lancers francs (91-94). Alors qu’elles n’ont plus de temps mort, les filles de Charnay ont 9 secondes pour remonter le terrain et tenter un tir d’égalisation mais c’était sans compter une faute du RVBC qui provoque deux lancers. Le premier est manqué, le deuxième marqué et sur une mésentente vendéenne lors de la remise en jeu, les Pinkies récupèrent le ballon (92-94). Toujours sans temps-mort, Charnay improvise un système pour la touche ligne de fond, qui part mal, mais qui permet un floater en tête de raquette de Kimberley Gaucher, qui vient malheureusement taper l’avant de l’arceaux puis la planche avant de sortir du cercle. Victoire 92-94 de la Roche Vendée.

On s’est fait peur pour le RVBC, mais l’important est là. Crédit: @larochevendee

Au terme d’un match très offensif, l’équipe de la Roche Vendée s’impose mais c’est fait peur alors même qu’elle comptait 22 points d’avance. Emmené par un grand trio Suarez-Bankole-Lewis, toutes à plus de 20 points, le RVBC domine une équipe de Charnay qui a montré de belles choses en deuxième mi-temps, notamment grâce à son duo Coulibaly (19 points, 6 rebonds, 5 passes, 5 interceptions)-Wadoux (20 points à 46% au tir).

Tarbes 76 – 69 Landerneau

Un duel pour espérer accroché les Play-off à la fin de saison. Lors du match aller Landerneau avait pris le dessus sur Tarbes. 

Les 5 de départ :

TGB : Andjelika Mitrashinovikj, Marie Pardon, Clementine Samson, Oumoul Sarr, Julie Wojta.

LBB : Promise Amukamara, Virginie Bremont, Margaux Galliou-Loko, Catherine Mosengo-Masa, Destiny Slocum.

La première mi-temps

L’entre deux est remporté par Oumoul Sarr. Catherine Mosango-Masa inscrit le premier panier du match. Clementine Samson répond à 3 points pour les tarbaises. Magnifique mouvement de balle des Bretonnes qui est conclu par un tir à 3 points de Promise Amukamara (5-5). Alors que Landerneau venait de passer un 5-0, Oumoul Sarr inscrit et and one et Tarbes repasse devant (8-7). Deux paniers à trois points de suite pour Landerneau qui vient de faire un run de 7-2. Les bretonnes mènent 14 à 10. Landerneau prend un avantage de 7 points sur un shoot de Sixtine Macquet (16-23). Renata Brezinova avec un tir à 3 points permet à Tarbes de rester au contact. Fin de ce premier quart, Landerneau mène 23 à 19. 

Tarbes ouvre ce quart temps sur un and one de Marie Pardon (22-23). Tarbes égalise à 27 partout grâce à Julie Wojta et passe devant sur un tir derrière l’arc de Clementine Samson (30-27). Back to back à trois point et Tarbes mène de 4 points (33-29). Temps mort pour les Bretonnes, pour trouver des solutions face au run de 10-3 de Tarbes (37-30). En sortie de temps mort, Marie Mane score. Un run de 8-4 conclu par Promise Amukamara au buzzer permet à Landerneau de rentrer aux vestiaires avec un déficit de 3 points. Les joueuses de Tarbes ont réalisé un très bon quart temps pour renverser la vapeur. Le score de cette première période est de 41 à 38 pour Tarbes. 

La deuxième mi-temps

Premier panier de cette seconde mi temps est pour Tarbes. Malgré un retour à une possession de Landerneau, Clementine Samson inscrit 6 points de suite et Tarbes prend 7 points d’avance (49-42). Les bretonnes se rebiffent et égalisent à 51 partout puis passe devant sur un 3 points de Destiny Slocum (51-54). Les bretonnes viennent de passer un 12-2. Un panier plus la faute de Julie Wojta permet aux Tarbaises de revenir au score (56-56). Destiny Slocum inscrit un panier au buzzer pour remettre les deux équipes à égalité : 58 à 58. Tout va se jouer dans les 10 dernières minutes. 

Ce dernier quart débute par un and one d’Andjelika Mitrashinovikj. Landerneau recolle à 1 point sur un panier à 3 point de Marie Mane (65-64). Run de 9-3 en cours pour Tarbes qui prend un option sur le match avec une avance de 7 points à 1 minutes et 20 secondes à jouer (74-67). Fin de ce match, victoire de Tarbes 76 à 69 face aux bretonnes de Landerneau. 

Victoire importante de Tarbes dans la course aux playoffs. Credit : Tarbes

Belle victoire de Tarbes qui prend sa revanche sur le match aller. Malgré a défaite, Promise Amukamara a réalisé un bon mach avec 17 points, 5 rebonds et 3 passes. En face Clémentine Samson termine meilleure marqueuse avec 20 points, 7 rebonds et 2 passes. 

Saint-Amand 71 – 74 Charleville-Mézières

Saint-Amand sort d’une grosse victoire la semaine dernière face à Landerneau et affronte les Flammes Carolo qui ont besoin de se remettre de leur défaite de la semaine passée face à Bourges. 

Les 5 de départ :

SAHB : Myriam Olivia Djekoundade, Elin Gustavsson, Pauline Lithard, Janee Thompson, Peyton Williams.

FCB : Evelyn Akhator, Amel Bouderra, Nia Coffey, Marie Michelle Milapie, Tima Pouye.

La première mi-temps

0 d’entrée. L’agressivité défensive des vertes mets en difficulté les Flammes. C’est Milapie qui calme les ardeurs de Saint-Amand sur une action de transition très bien menée des Flammes (9-2, 7’19). Et, ça part de là ! Les Flammes se remettent dedans et reviennent petit à petit dans la rencontre jusqu’à passer devant notamment sur un 3pts de la Capitaine, Amel Bouderra (17-18, 1’28). Elles réussissent même à terminer ce 1er quart-temps en tête : 19-22.

A peine entamer, Fiebich assène à Saint-Amand, un 3pts, sur une fixation de Bouderra, 11sec après le début du 2e quart-temps (19-25, 9’49). La tendance a changé dans cette période où, à présent, ce sont les Flammes qui sont agressives, ont monté en intensité et mettent en difficulté Saint-Amand. Mais un « trou noir » s’installe dans la rencontre et ne laisse plus marquer ni Charleville, ni Saint-Amand. Entre manque d’adresse et pertes de balle, le score reste bloqué un moment en faveur des Flammes. Il faudra attendre une balade de Berkani sur les vertes pour fixer la défense et servir parfairement Coulibaly qui coupe tranquille sous le panier (22-32, 5’20). Lithard et Thompson essaie de tenir la maison pour revenir mais Saint-Amand ira aux vestiaires avec encore quelques points à rattraper pour espérer gagner : 30-37.

La deuxième mi-temps

Début de 3e quart-temps compliqué pour Saint-Amand. Ce n’est pas faute de proposer de belles choses notamment en attaque avec un bon mouvement de balle et de bonnes fixations mais rien ne veut rentrer au final. Mais ce n’est pas dit que ce sera comme ça toute la rencontre. Elles s’accrochent. Défensivement aussi, elles réussissent à faire perdre de nombreux ballons aux Flammes mais l’ascendant ne reste jamais vraiment longtemps. Les Flammes rebondissent vite et trouvent vite les failles notamment grâce à leur jeu de transition où soit, elles concluent, soit, elles obtiennent la faute pour conclure aux LF. Saint-Amand à -21 à près de 3mn de la fin du 3e quart-temps (36-57, 3’34). Mais les Green Girls n’ont pas dit leur dernier mot et arrache un gros run pour terminer ce quart-temps. Elles infligent un +10 aux Flammes dont un 3pts de Djekoundade qui permet à Saint-Amand d’y croire encore : 46-57.

Le dernier quart-temps s’inscrit totalement dans la continuité de la fin du 3e. Les Green Girls essaient de revenir, et reviennent petit à petit (50-57, 8’04). Mais la capitaine Amel Bouderra en a décidé autrement. Elle plante 10pts dans ce QT et met à mal les ambitions de Saint-Amand pour espérer la victoire. Le match est disputé jusqu’à la dernière minute mais depuis le début, les Flammes restent maladroites et perdent beaucoup de ballons (31 balles perdues au total). Djekoundade qui porte son équipe avec ses 20pts et le shoot à 3pts de Okonkwo dans le money time (71-72, 29sec) auront fait vibrer le public des Green Girls jusqu’au bout. Mais Coffey, à toute vitesse pour aller marquer, fait un strike avec la défense de Saint-Amand et obtient la faute pour aller aux lancers francs. Elle les conclue à 18 secondes de la fin de la rencontre (71-74). Plus de temps mort coté Saint-Amand mais toujours la possession à jouer. Possession qu’elles ne conclueront pas malgré la tentative à 3pts de Thompson. Score final : 71-74.

Défaite difficile pour Saint-Amand qui avait bien débuté et qui n’était pas loin de l’exploit face à Charleville poussée par une Djekoundade en feu avec ses 20 pts. Charleville n’est vraiment pas passé loin notamment avec ses nombreuses pertes de balle (31) qui aurait pu leur couter la victoire, une victoire importante pour tenter de revenir sur le podium (actuellement, les Flammes sont 5e du championnat derrière Angers).

Crédit : Saint-Amand Hainaut Basket

Lyon 67 – 52 Basket Landes

Un choc de haut de tableau entre l’ASVEL et Basket Landes. Une victoire de l’ASVEL et les lyonnaises reviendraient à la hauteur de Basket Landes au classement.

Les 5 de départ :

ASVEL : Julie Allemand, Cassidie Burdick, Alexia Chartereau, Aleksandra Crvendakic, Marine Johannes.

BL : Kendra Chery, Marine Fauthoux, Regan Magarity, Marie Eve Paget, Marianna Tolo.

La première mi-temps

 L’entre deux est remporté par l’ASVEL. Le premier point du match est inscrit par Marianna Tolo avec un lancer franc. Avec deux panier de suite d’Alexia Chartereau et d’Aleksandra Crvendakic, Lyon prend le lead dans ce match (4-1). Kendra Chery permet aux Landaises de recoller à 1 possesion (6-5). Marie-Eve Paget rentre un panier derrière l’arc et permet à Basket Landes d’égaliser (10-10). Un panier de Jillian Christina Harmon permet aux Landaises de passer devant (13-14). Dans cette fin de quart les deux équipes rentrent des paniers. Le leader change à chaque possession. Helena Ciak rentre un lancer à 5 secondes de la fin du quart. Le score est de 19 à 19 à l’issue de ces dix premières minutes.

Début de ce second quart avec une belle passe de Julie Allemand pour Marieme Badiane (21-19). Sarah Chevaugeon inscrit un panier à 3 points et donne 5 points d’avance à l’ASVEL (26-21). Run de 10-3 en cours grâce à un 3 point d’Alexia Chartereau. (31-22). Quelle passe de Marine Johannes en contre attaque pour Alexia Chartereau qui inscrit le panier avec la faute . Lyon mène de 11 points (35-24). Fin de cette première mi temps sur le score de 35 à 24 en faveur des Lyonnaises. 

La deuxième mi-temps

Ce début de quart est marqué par un manque de réussite chez les deux équipes. Le premier panier est pour Marie-Eve Paget avec un panier à 3 points au bout de 3 minutes 30 de jeu. Les tarbaises passent un run de 5-0 pour revenir à 2 grosses possessions de l’ASVEL (35-29). Le premier panier des lyonnaises est inscrit par Marieme Badiane alors qu’il reste 3 minutes à jouer (37-31). Un deuxième panier de suite pour Marieme Badiane et Lyon reprend 8 points d’avance malgré la disette de 7 minutes sans panier. Lidia Turcinovic et Marine Fauthoux essaient de ramener Basket Landes à hauteur (41-36). Marine Johannes inscrit le dernier panier du quart. Lyon est toujours devant dans ce match 45 à 38. 

Le début de ce quatrième quart est à l’image de la fin du troisième : panier de Marine Johannes. Les landaises reviennent à deux possessions (49-45) grâce à Regan Magarity et Marine Fauthoux. Dès que Basket Landes a la possibilité de recoller au score, Lyon accélère et reprend une avance confortable. Julie Allemand conclue une contre attaque et offre 10 points d’avance à l’ASVEL (56-46). Un back door de Marine Johannes sur une passe d’Alexia Charterau, un lay up de Marieme Badiane et une contre attaque conclue par Julie Allemand. L’ASVEL mène désormais de 17 points (67-50). L’ASVEL vient de passer un 18-5 aux Landaises. Fin de ce match, victoire de l’ASVEL sur le score de 67 à 52. 

Belle victoire de l’ASVEL face à Basket Landes. Crédit : ASVEL

Ce choc de haut de tableau a tourné à l’avantage des Lyonnaises. Elles reviennent à hauteur des Landaises au classement (10 V – 4 D). A noter les belles performances de Julie Allemand avec 16 points, 2 rebonds et 3 passes et de Marième Badiane en sortie de banc avec 14 points, 4 rebonds et 1 passe. 

Bourges 69 – 58 Villeneuve d’Ascq

Gros choc dans un Prado aux couleurs des maisons de Poudlard. Les magiciennes de Bourges sont en quête d’une 11ème victoire en autant de rencontres alors que les sorcières du nord seront revanchardes puisqu’elles ont encaissé 81 points contre Lyon le weekend dernier. Que le match commence !

Les 5 de départ :

TBB : Alexis Peterson, Jasmine Bailey, Iva Slonjsak, Kekelly Elenga, Oderah Chidom.

ESBVA : Kankou Coulibaly, Kimberley Gaucher, Prescillia Lezin, Ewl Guennoc, Taya Reimer.

La première mi-temps

L’ESBVA entame bien son match mais les Berruyères ont du répondant, à l’image d’Hampton qui égalise du parking (7-7). Les défenses prennent le pas sur les attaques et Bourges a du mal à ajuster la mire de loin. Après plusieurs possessions de suite pour Villeneuve, Rupert raccroche les wagons en contre attaque avant que Godin et Hampton n’enfoncent le clou : 14-9. La seconde faute de Mann fait entrer son équipe dans la pénalité pendant que Diaby convertit ses lancers et ramène les siennes à une unité. Fin du premier quart sur une filoche de Djaldi-Tabdi qui ne sera pas accordée. 14-13 après le buzzer et un premier acte bien timide.

Les joueuses du Tango rentrent bien dans le deuxième quart-temps et font grimper leur score grâce aux fautes adverses. Guapo à 2/3 aux lancers et Bourges mène 19 à 13. Un peu trop de balles perdues pour les nordistes, cela profite aux Berruyères qui prennent un peu plus d’avance avec un tir primé de Hampton. Mais Gomis lui répond instantanément et ramène les siennes à 24-20. Anderson en rajoute une couche, plante à 2pt : 24-22 avec un peu moins de quatre minutes à jouer. Les snipeuses noires ont retrouvé leur adresse et les 3pts pleuvent 30-26 pour le TBB. Quelques lancers-francs clôturent cette première mi-temps et le score est de 34 à 27 à la pause.

La deuxième mi-temps

Le match s’accélère au retour des vestiaires. Duchet plante de loin, +10 pour Bourges avant que Ygueravide ne réponde, et que Hampton ne remette le couvert derrière l’arc : 40-30 en quelques secondes. La machine Berruyère est lancée, « and one » de Keisha Hampton (46-34), qui sortira juste après sa 3ème faute. Alors que la tension monte, Caroline Hériaud réduit l’écart à -10 sur un layup alors que Sarah Michel répond avec un 2+1 (51-37). Salaun et Eldebrink s’échangent des tirs lointains : 53-47. Malgré leurs 5 fautes collectives, les joueuses de Lafargue maintiennent la différence (57-42). Temps mort pour les guerrières. +1 de chaque côté avant la fin de cette 3ème période : 58-43.

Les Villeneuvoises ne lâchent rien et marquent les 4 premiers points de ces 10 dernières minutes (58-47). En face, on gère et conserve le petit matelas d’avance avec un nouveau tir primé d’Eldebrink (63-47). Mais petit à petit les guerrières se rapprochent grâce à une Johanne Gomis (déjà 8pts dans ce dernier quart) qui s’enflamme et l’ESBVA ne compte plus que huit unités de retard. Finalement les Berruyères ont vite éteint ce feu de paille en resserrant la défense et déroulant de l’autre côté (69-57). Le sort du match est scellé et le Tango s’impose 69 à 58.

Malgré la magie qui planait, le miracle n’a pas eu lieu et les Berruyères continuent de rouler sur la compétition (dernière défaite le 16 octobre face au FCB). Nous avons eu le droit à un joli duel entre Johanne Gomis et Keisha Hampton (16pts chacune) mais un Tango plus agressif et collectif n’a pas laissé la place au doute. La team d’Olivier Lafargue garde la tête de la LFB.

Lattes Montpellier 59 – 60 Angers

Tout fraichement qualifié pour les quarts de finales de l’Euroligue mais en difficulté en championnat, Lattes-Montpellier reçoit le promu angevin, surprise de ce début de saison et qui pointe à la 4ème place. Lors du match aller, Angers l’avait remporté de 14 points face à une équipe montpelliéraine amoindrie.

Les 5 de départ :

BLMA : Alexis Peterson, Jasmine Bailey, Iva Slonjsak, Kekelly Elenga, Oderah Chidom.

UFAB : Kankou Coulibaly, Kimberley Gaucher, Prescillia Lezin, Ewl Guennoc, Taya Reimer.

La première mi-temps

L’entre-deux est remporté par Angers qui ouvre le score sur un tir de Jasmine Bailey, mais c’est Haley Peters ouvre la marque du BLMA quelques secondes plus tard avec un « and one » (3-2). L’équipe d’Olivia Epoupa défend très bien et profite des erreurs adverses pour crée un petit écart, notamment après un trois points de Migna Touré (8-3). Angers recolle au score grâce à deux layups de Oderah Chidom qui rentre dans son match mais c’est Sydney Wallace qui lui répond avec un double pas puis un contre en défense. Ça défend dur des deux côtés, mais les deux équipes sont aussi en manque d’adresse : 36% de réussite au shoot et 16 ballons perdus des deux côtés . 10-16 pour Angers à la fin de ce premier quart-temps.

Le BLMA commence le quart-temps sur les chapeaux de roues : c’est un 10-0 qui est infligé d’entrer aux angevines, qui manquent cruellement de réussite et font preuve de maladresse (20-16). Cela ne s’arrange pas au fil du quart-temps puisque Angers ne marque que 3 points dans celui-ci, tandis que les Montpelliéraines dominatrices, mais pas vraiment plus chanceuse , en score 22. A la mi-temps, le tableau d’affichage indique donc 32-19 pour les locales.

La deuxième mi-temps

La deuxième mi-temps commence bien pour la BLMA avec un trois points de Elodie Naigre, mais Angers se reprend d’abord avec un panier de Jodie Cornelie Sigmundova puis d’Alexis Peterson. Les deux équipes se rendent coup pour coup, notamment lorsque Haley Peters score à trois points pour le BLMA et que Iva Slonjsak lui répond avec deux trois points les deux actions suivantes, mais Montpellier reste devant (40-29). Angers finit très bien ce quart-temps et met la pression au BLMA : 47-43.

Migna Touré redonne de l’air d’entré au BLMA avec un tir à trois points au début du dernier quart (50-43). Les deux équipes montent en intensité et enchainent les bonnes défenses, mais Oderah Chidom est la joueuse forte de ce dernier quart-temps. Elle ramène tout d’abord Angers à -3 grâce deux tirs.  Après les deux lancers marqués par Sydney Wallace, c’est encore elle qui score pour maintenir Angers au contact (52-49). Puis, Chidom continue son festival et permet au promu de revenir à un petit point à moins de 4’ de la fin (54-53). La fin de match s’annonce donc serrée entre les deux équipes. Alexis Peterson redonne l’avantage à Angers alors qu’il ne reste que 3’,mais Sydney Wallace lui répond immédiatement avec un shoot à trois points clutch (57-55). La pression monte, les pertes de balles s’enchainent des deux cotés jusqu’au moment où Jasmine Bailey envoie un énorme shoot derrière l’arc pour donner l’avantage à Angers : 57-58 alors qu’il ne reste que 30 secondes à jouer. La sauveuse du BLMA semble être Haley Peters :  elle rentre un tir pour remettre le BLMA devant 15 secondes du terme. Balle pour l’UFAB : Iva Slonjsak manque son tir mais c’est Oderah Chidom (encore elle), qui prend le rebond et obtient même une faute. Solide sur la ligne, elle marque ses deux tirs et offre la victoire à son équipe.

C’est donc au terme d’un match accroché qu’Angers l’emporte et empêche Lattes-Montpellier de remonter au classement. Une très bonne Sydney Wallace ( 18 points, 3 rebonds, 3 passes, 17 d’évaluation) n’aura pas suffi pour arrêter une Jasmine Bailey (12 passes et 20 d’évaluation) MVP du match et une très grande Oderah Chidom ( 20 points, 6 rebonds) qui a été clutch dans ce dernier quart-temps avec 14 points à elle seule.

Une belle victoire d’Angers pour rêver des premières places. Crédit: UFAB49