| Publié par

La LFB est de retour ! De belles affiches sont au programme de cette 14e journée ! Entre duels pour les playoffs et luttes pour le maintien, retour sur les matchs de ce week-end.

Angers 74 – 63 Charnay

Angers, 4ème au classement, reçoit la lanterne rouge Charnay. Un match qui est déséquilibré sur le papier mais qui peut réserver de belles surprises.  

Les 5 de départ :

Angers : Alexis Peterson, Jasmine Bailey, Iva Slonjsak, Kekelly Elenga, Oderah Chidom.

Charnay : Kankou Coulibaly, Kimberley Gaucher, Prescillia Lezin, Ewl Guennoc, Taya Reimer.

La première mi-temps

L’entre-deux est remporté par Charnay, qui score sur un panier de Taya Reimer. Début de match compliqué avec de nombreux tirs manqués et des pertes de balles des deux cotés. Le premier panier du match côté angevin intervient après 2 minutes de jeu : c’est un trois points de Jasmine Bailey.  Après un début de match poussif, Angers se reprend bien avec un 13-3 (13 à 5), dont 6 points d’Alexis Peterson, et une défense solide. Les angevines sont aussi agressives en attaque : il reste 4:24 à jouer et Charnay est déjà dans la pénalité. Les charnaysiennes réagissent avec un lay-up de Maia Hirsch (13-7). Un panier à trois points de Iva Slonjsak donne 10 unités d’avance à Angers (17-7). Ensuite, grâce au magnifique jeu de passe angevin, Brenna Marquice Richardson trouve un joli lay-up ouvert et score. La dernière minute du quart-temps est très brouillonne des deux côtés. Il se conclut à l’avantage d’Angers : 19-9. 

Oderah Chidom inscrit le premier panier du 2e QT pour Angers (21-9). Le panier à trois points d’Alexis Peterson donne 15 points d’avance aux angevines. Charnay parvient à stopper le run sur un panier à deux points de Taya Reimer (24-11). Kankou Coulibaly inscrit deux ‘and one’ et un jump shot qui permettent à Charnay de repasser sous la barre des 10 points (28-19). Puis de revenir à deux possessions sur un panier à trois points de Kim Gaucher (30-24). Charnay joue bien dans ce deuxième quart. Mais un tir derrière l’arc suivi d’un lay-up font déjà repasser l’écart à +11 pour Angers (35-24). Jasmine Bailey inscrit un panier à 3 sec de la fin de cette 1ère mi-temps : 37 – 27 pour les Angevines. 

La deuxième mi-temps

C’est Charnay qui débute bien cette seconde mi-temps avec 2 paniers à trois points de Kimberley Gaucher et Kankou Coulibaly (37-33). Oderah Chidom inscrit le premier panier du quart pour Angers au bout de 3’30. Charnay revient à 2 petits points (39-37) sur un tir derrière l’arc de Kankou Coulibaly . Un lancer franc et un tir à 3 points plus tard et Angers possède 2 grosses possessions d’écart (43-37). Fin de ce 3ème quart : 50 à 44 pour Angers. 

Un panier en transition de Maia Hirsch pour débuter ce quart et les charnaysiennes reviennent à 2 possessions (50-46). A chaque fois que Charnay revient, Angers accélère et reprend une avance confortable (59-48). Pour autant, les Pinkies ne lâchent rien et se rapprochent à nouveau au score (61-55). Toutefois, les angevines reprennent le large (67-57) sur un dernier run (6-2) et Charnay ne reviendra pas. Victoire d’Angers : 74-63.

Belle victoire pour Angers face à Charnay. Crédit :@UFAB49

Malgré les 19 points de Kankou Coulibaly et le mérite de n’avoir jamais rien lâché, le CBBS s’incline face à une solide équipe d’Angers. A noter la très belle performance (encore) d’Alexis Peterson (16 points, 7 rebonds et 6 passes) et celle de Breanna Marquice Richardson (17 points et 7 rebonds) en sortie de banc. 

Roche Vendée 82 – 59 Tarbes

C’est un beau duel qui s’annonce entre deux équipes qui luttent pour aller en play-offs. En cas de victoire, la Roche peut prendre la 8ème place aux Tarbaises. Du côté du RVBC, ce match est l’occasion de voir Plouffe débuter sous sa nouvelle tunique.

Les 5 de départ :

Roche Vendée : Ana Maria Suarez Utrero, Ornella Bankole, Kaleena Jordan Lewis, Assitan Kone, Tiffany Clarke. 

Tarbes : Julie Wojta, Marie Pardon, Clementine Samson, Yohana Ewodo, Oumoul Sarr. 

La première mi-temps

C’est parti pour ce match avec la première possession pour la Roche Vendée. Les premiers points sont inscrits par Assitan Kone. Les Vendéennes sont très appliquées et inscrivent un 7-0 d’entrée. Tarbes inscrit ses premiers points grâce Clémentine Samson derrière l’arc (7-3). Ornella Bankole inscrit deux paniers de suite, l’écart se creuse (11-3). Une bonne fixation de cette dernière pour un lay-up de Tiffany Clarke donne 10 points d‘avance au RVBC (13-3). Les Tarbaises tentent de recoller avec 4 points de suite (13-7). Océane Monpierre avec un ‘and one’ met fin au run de Tarbes. Cette entame de match est très compliquée pour Tarbes avec 2/10 aux shoots. Océane Monpierre (6 points) inscrit un 3 points et la Roche reprend le large (19-7). Un magnifique tir à 3 points d’Ornella Bankole (9 points) donne une solide avance à son équipe. Fin de ce premier quart 26 à 11 pour la Roche Vendée. 

Le premier panier du deuxième quart est pour Renata Brezinova à 3 points. Océane Monpierre (8 points) continue son très bon match et inscrit un lay-up (+14, Roche Vendée). Dans cette première partie de quart, l’écart se stabilise autour des 15 points. Les tarbaises n’ont absolument pas d’adresse en première mi-temps (27% de réussite au shoot), ce qui les empêche de remonter au score. Une sortie de temps mort bien négociée par Tarbes se conclut sur un panier de Marie Pardon. Mais Kaleena Mosqueda Lewis répond de suite à 3 points (37-18). Katherine Plouffe inscrit son troisième panier pour son premier match avec la Roche (41-22). Totalement dominées par La Roche Vendée, les tarbaises sont en manque cruel de réussite (24% de réussite au tir). 41-23 à la fin de cette première mi-temps.

La deuxième mi-temps

En début de seconde période, Katherine Plouffe (8 points) marque un autre panier et la barre des 20 points d’écart est franchie (43-23). Tarbes rentre 4 points de suite par l’intermédiaire de Marie Pardon et Oumoul Sarr (8 points). Alors que Tarbes était revenue à 15 points (45-30). La Roche inscrit 8 unités de suite et mène désormais de 23 points (53-30). Renata Brezinova interrompt la serie avec un 2/2 aux lancers francs (53-32). Un panier à 3 points de Kaleena Jordan Lewis (11 points) conclut le quart dans un run de 7-2. 60 à 34 pour les vendéennes avant d’entamer les dix dernières minutes.

Le dernier acte débute par un panier pour Julie Wojta. Puis Andjelika Mitrashinovikj intercepte la balle et s’offre un lay-up. (60-38). Un ‘and one’ pour Océane Monpierre (13 points) suivi de Ana Maria Suarez Utero à 3 points font monter l’écart à +25 (68-43). Les Tarbaises réalisent un bon run de 10-2, de quoi revenir sous la barre des 20 points (71-53) grâce à une Clémentine Samson (12 points) adroite derrière l’arc. Mais Kaleena Jordan Lewis, appliquée aux lancers francs (2/2) redonne 25 points d’avance au RVBC (80-55). Clémentine Samson puis Oumoul Sarr tentent de réduire l’écart (84-55) mais c’est trop tard. La marche était trop haute pour les Tarbaises ce soir. Fin de ce match sur le score de 82 à 59 pour la Roche Vendée. 

Les joueuses vendéennes saluent leur public après cette belle victoire. Credit : @larochevendée

Très belle victoire de la Roche qui a dominé ce match de bout en bout. Koné avec 10 points à 100% au tir et 7 rebonds ainsi que Bankole avec 10 points et 13 rebonds ont réalisé de jolies performances. Aidées également par les 24 points en sortie de banc du duo Plouffe-Monpierre, les vendéennes chipent la 8ème place aux Tarbaises. 

Landerneau – Saint-Amand

Ce soir, les bretonnes de Landerneau reçoivent les nordistes de Saint-Amand. Il y a des blessées du côté des violettes : Virginie Brémont, Ify Ibekwe, Luisa Geiselsoder et Ilona Hattab tandis que Saint-Amand arrive avec une recrue, Amy Okonkwo.

Les 5 de départ :

Landerneau : Sixtine Macquet, Promise Amukamara, Margaux Galliou Loko, Marie Mané, Destiny Slocum

Saint-Amand : Peyton Williams, Laura Evrard, Myriam Djakoundade, Elin Gustavson, Janee Thompson

La première mi-temps

La première balle est bretonne. Les deux premières minutes du match consistent en une série d’interceptions, à la fois bretonne comme nordiste. Les deux premières points de la rencontre sont inscrits par Peyton Wiliams (20 points, 7 rebonds) au bout de la 2ème minute. Elle réitère en double pas. Rien ne rentre pour Landerneau. Il faut attendre quasiment 7 minutes de jeu pour que Destiny Slocum (11 points, 7 rebonds) inscrive le premier panier breton. A la fin du premier acte, les Green Girls du Hainaut mènent 8-14. Dans cette première mi-temps, il y a beaucoup de déchet mais Saint Amand peut compter sur ses intérieures : Peyton Williams, Elin Gustavson (11 points, 7 rebonds) et Amy Okonkwo (11 points, 6 rebonds). Côté breton, Margaux Galliou Loko (18 points, 7 rebonds) et ses tirs à 3 points aide son équipe à ne pas se laisser trop distancer. A la mi-temps, c’est Saint-Amand qui est devant 24 – 31 à la Cimenterie de Landerneau.

La deuxième mi-temps

Le match reprend avec une possession bretonne et un tir à 3 points avec la planche de Marie Mané (6 points). Hortense Limouzin (7 points, 4 passes) poursuit et score un autre 3 points, ce qui permet à Landerneau de revenir à -1. Mais Pauline Lithard (5 points) remotive ses troupes avec un 3 points au bon moment. Saint-Amand récupère ses 10 points d’avance grâce à joli un tir en transition de Janee Thompson (10 points, 3 passes). Avant la dernière ligne droite, le Hainaut reste devant et contrôle 36-47. Dans le dernier quart-temps, Margaux Galliou Loko arrive à égaliser par un 3 points et à revenir au score (51-51). Mais la jeune Laura Evrard (3 points, 5 passes) prend ses responsabilités et inscrit deux points suivis d’un lancer. Les Green Girls poussent et prennent quelques points d’avance, 53-59, alors qu’il reste 1 minute à jouer. Promise Amukarama (11 points) et les bretonnes tentent de revenir, en vain. Belle opération des visiteuses qui s’imposent en Bretagne sur le score de 58 à 63.

Encore une victoire pour Saint-Amand qui semble avoir trouvé une belle dynamique depuis quelques matchs en remportant des duels importants. Pour Landerneau, il faudra vite se reprendre pour assurer le maintien.

Basket Landes – Lattes Montpellier

Les landaises accueillent ce soir les montpelliéraines. Distancé en championnat, le BLMA se présente dans les Landes sans meneuse de métier (blessure d’Epoupa et Bernies en EDF), et va avoir fort à faire face à une équipe de Basket Landes dauphine de Bourges au classement.

Les 5 de départ :

Basket Landes : Marine Fauthoux, Marianna Tolo, Regan Magarity, Marie-Eve Paget, Kendra Chery

Lattes Montpellier : Sydney Wallace, Haley Peters, Ana-Maria Filip, Migna Touré, Elyah Kiavi

La première mi-temps

C’est l’inévitable Regan Magarity qui ouvre le score pour Basket Landes sous le panier en provoquant la faute de Wallace. Les landaises sont agressives et en réussite au tir, ce qui leur permettent de prendre rapidement les rennes du match (8-0). Migna Touré sonne la révolte côté BLMA et monte au lay-up pour s’offrir les deux premiers points de son équipe (8-2). Julie Barennes fait déjà tourner son effectif avec l’entrée de Turcinovic et Harmon. Malgré leur manque de réussite au tir, les montpelliéraines sont agressives et bousculent les landaises, qui ont du mal à se trouver. Haley Peters ouvre son compteur sur un shoot à mi-distance. Turcinovic à 3 points lui répond directement, 12-4. Sydney Wallace est impactante et provoque la perte de balle de Roumy, puis monte au panier conclure son action. 12-8, le BLMA revient à hauteur des landaises. Sur une erreur de passe, Marianna Tolo intercepte le ballon et va marquer tranquillement pour ajouter deux unités au compteur de Basket Landes. Ana Maria Filip s’enroule sur Tolo et profite du combat physique pour provoquer le « and one ». Fin du 1er quart-temps : 16-10.

Elodie Naigre à 3 points, puis Regan Magarity sous le panier se répondent. La suite du match va alors être jonchée d’erreurs techniques et d’un manque cruel de réussite au tir. Le match est haché, avec un faux rythme. Le BLMA est déjà à 4 fautes d’équipe au bout de 14 minutes de jeu. Valéry Demory est obligé de faire tourner malgré la justesse de son banc. Nouvelle faute de Wallace sur Paget, qui envoie MEP sur la ligne des lancers francs où elle convertit ses tirs (21-13). Roumy en rajoute une couche avec un +2 pour Basket Landes. Les landaises maitrisent le jeu et gardent un matelas d’avance de 10 points. Peters, ultra présente, tente de tenir la baraque et s’offre un panier à mi-distance après un cross sur Harmon. Les deux équipes se quittent à la mi temps sur le score de 36-24.

La deuxième mi-temps

Basket Landes démarre ce troisième quart-temps avec une faute offensive de Tolo, qui commet déjà sa 3ème faute personnelle. Les deux équipes se rendent coup pour coup, mais on sent que les landaises sont en grande difficulté. En effet, le duo Wallace et Peters profite des erreurs tactiques des landaises pour remonter progressivement au score et faire fondre l’avance des landaises (41-35). Heureusement pour l’espace François Mitterrand, Turcinovic dégaine à 3 points pour redonner un peu d’avance à son équipe. On sent les landaises dominées et déstabilisées dans ce quart-temps, que Montpellier va d’ailleurs remporter (11-15). Pourtant, c’est bien Basket Landes qui termine en tête ce 3ème acte, 47-39, malgré son approximation.

Montpellier est dos au mur et donne tout pour revenir. Peters une fois de plus à 3 points réduit l’écart existant (47-41). Marine Fauthoux allume l’étincelle landaise en marquant un panier en pénétration et ainsi provoque le « and one ». Mais Haley Peters continue son show et répond à mi-distance juste après (49-43). Néanmoins, le BLMA n’a plus de jus et commence à craquer, commettant des fautes d’agacement et affichant un manque de réalisme cruel (30% de réussite aux tirs). Basket Landes va finalement s’imposer 68-51, score qui ne reflète en aucun cas la physionomie du match, où les lattoises auront longtemps accroché les landaises avant de lâcher à la toute fin du match.

Basket Landes s’impose sans briller dans cette confrontation. Face à une équipe du BLMA décimée par les blessures, les landaises auront eu du mal à rentrer dans le match face à de valeureuses montpelliéraines emmenées par le duo Peters-Wallace (42 points à elles deux). Côté landais, seule Lidija Turcinovic aura sorti son épingle du jeu (13 points pour 14 d’évaluation).

Victoire des partenaires de Marine Fauthoux – Crédit photo : Basket Landes

Flammes Carolo 64 – 76 Bourges

Charleville 7ème accueille Bourges 2ème après les matchs de la veille et la victoire de Basket Landes. L’occasion pour les Flammes en cas de victoire de revenir dans le top 4. Pour Bourges l’objectif est de conserver sa place de leader. 

Les 5 de départ :

Flammes Carolo : Amel Bouderra, Nia Coffey, Marie Michelle Milapie, Evelyn Akhator, Tima Pouye. 

Bourges : Iliana Rupert, Sarah Michel, Laetitia Guapo, Keisha Hampton, Elodie Godin. 

La première mi-temps

L’entre-deux est remporté par Bourges. Elodie Godin, en tête de raquette inscrit les premiers points du match. Amel Bouderra inscrit un 3 points pour les Flammes (3-4). Après un magnifique contre, Iliana Rupert conclut en lay-up sur la possession suivante. Laetitia Guapo marque un 3 points qui offre un mini break à Bourges (5-9). Lisa Berkani décale Nia Coffey qui rentre un 3 points et les Flammes reviennent à 1 point (10-11). La présence d’Isabelle Yacoubou dans la raquette fait du bien à Bourges en attaque (12-21). Le TBB fait un run (10-2) sous l’impulsion des 8 points d’Isabelle Yacoubou. Fin de ce premier quart-temps, 18-26 en faveur de Bourges. 

Le premier panier du 2ème quart est pour Evelyn Akhator. Charleville recolle à deux grosses possessions. (20-26). Keisha Hampton rentre deux jump shots et Bourges retrouve une avance de 10 points (20-30). Keisha Hampton (14 points) score encore à 3 points mais Amel Bouderra (6 points) lui répond (23-33). Laetitia Guapo (10 points) avec un panier derrière l’arc puis un lay-up donne 17 points d’avance à son équipe. (25-42). Amel Bouderra (11 points) réduit l’écart à 13 points (30-43). Fin de cette première mi-temps toujours à l’avantage de Bourges qui mène de 12 unités : 33-45

La deuxième mi-temps

Les premiers points de ce quarts sont inscrits sur des lancers francs de Nia Coffey (7’30 à jouer). Deux paniers de suite rentrent pour Tima Pouye mais Bourges mène toujours (39-49). Les deux équipes rentrent leurs shoots et l’écart se stabilise à 10 points. Kristen Mann (6 points) inscrit le dernier shoot du quart. Dans ce troisième quart temps où les défenses ont pris le dessus sur l’attaque, Bourges est toujours devant : 46-59

Lisa Berkani entame les 10 dernières minutes par un tir derrière l’arc (49-59). Iliana Rupert à 3 points permet à Bourges de reprendre le large (51-66). A chaque fois que les Flammes reviennent sous les 10 points, Bourges accélère pour reprendre de l’avance (57-71). Les Tango sont en gestion dans cette fin de match. Keisha Hampton rentre un panier à 3 points qui scelle définitivement l’issue de la rencontre (59-76). Tima Pouye inscrit le dernier panier du match. Victoire de Bourges 76 à 64

Yacoubou a réalisé une très bonne performance face aux Flammes. Crédit: Bourges basket

Encore une belle victoire pour Bourges qui aura pris une belle avance dès le premier quart, jamais comblée par les joueuses de Charleville. Bourges, porté par le duo Keisha Hampton (21 points, 4 rebonds, 4 passes) et Isabelle Yacoubou (21 points, 6 rebonds, 3 passes) consolide sa place de leader de LFB.

Villeneuve d’Ascq 67 – 81 Lyon

L’une des deux grosses affiches de cette 14e journée : duel pour le podium entre Villeneuve d’Ascq et Lyon ! Sachant que l’ASVEL avait remporté le match aller 60 à 59, les guerrières ont à cœur de prendre leur revanche.

Les 5 de départ :

ESBVA : Sandra Ygueravide, Johanne Gomis, Janelle Salaun, Zeynabe Christelle Diallo, Kariata Diaby

ASVEL : Julie Allemand, Sara Chevaugeon, Aleksandra Crvendakic, Alexia Chartereau, Héléna Ciak

La première mi-temps

La défense de l’ESBVA prend directement le pas sur l’attaque des Lyonnaises pendant que Gomis s’occupe de marquer. Finalement les noires trouvent leur rythme et prennent l’avantage grâce à un scoring bien réparti (8-11). Mais les guerrières ont du répondant, et après un 3pt de Chartereau, Diallo égalise sur un and-one puis donne une unité d’avance aux siennes en convertissant son lancer. Les Nordistes vont d’ailleurs dérouler comme cela pendant les 3 dernières minutes de ce premier acte. Verrouillant bien l’accès à leur cercle et enchaînant en contre attaque : il y a 23 à 14 après le buzzer.

Les joueuses de Pierre Vincent rentrent bien dans le deuxième quart grâce à un tir longue distance de Marine Johannes. Mais le score va se figer à 28-19 pendant quelques minutes, la faute à des tirs manqués, de bonnes défenses et… des fautes justement. Johannes nous libère avec un nouveau tir primé et l’ASVEL recolle doucement (28-22, puis 28-24 sur un lay-up de Burdick). Temps-mort demandé par Villeneuve. Salaun débloque enfin le compteur des blanches grâce à 2 lancers-francs. En face Ciak répond avec un 2+1 qui ne sera pas converti (30-26). Lyon grappille du terrain petit à petit alors que Villeneuve ne trouve plus le cercle. Cependant, le duo Hériaud/Salaun ne voit pas les choses ainsi et va enflammer la fin de cette première mi-temps. Presque 9 points de suite pour conserver le même écart à la pause, 41-32.

La deuxième mi-temps

Comme lors du 2e QT, Lyon filoche de la buvette pour entrer dans cette seconde mi-temps. Les équipes échangent quelques points avant que Chartereau ne recommence depuis le parking pour ramener les siennes à -4. Chevaugeon l’imite 20 secondes plus tard et l’ASVEL revient à une petite unité. Malgré le Temps mort demandé par Meziane, la pluie de tir primé continue et Chartereau envoie son troisième 3pt en moins de 5 min : 45-47 ! Diaby égalise sur la ligne juste avant que Johannes ne réponde avec la même chose. Handicapées par 5 fautes collectives, les guerrières n’y sont plus, des brèches s’ouvrent en défense et les Lyonnaises en profitent, 49-57, nouvelle pause demandée par le coach de l’ESBVA. Heureusement pour le Palacium, Caroline Hériaud garde son équipe à flot sur une fin de quart-temps hachée par les fautes et les lancers. La meneuse va planter les 8 derniers points de son équipe pour amener le score à 55-59 avant la dernière ligne droite.

Jamais deux sans trois, Julie Allemand ouvre le dernier acte avec un tir du parking ! Les blanches provoquent des fautes et scorent sur des lancers mais une nouvelle bombinette signée Johannes leur tombe sur le museau (57-65). Gomis lui répond plus tard avec l’un des seuls tirs réussis par les Villeneuvoises (62-67). Après quelques lancers pour faire grimper les points des Lyonnaises, Ygueravide marque de loin pour revenir à -6. L’ultime temps-mort pris par le coach des guerrières ne changera rien, Allemand tue le match avec une nième filoche derrière l’arc à 2min de la fin : 65-76. En patron, les joueuses de Pierre Vincent contrôlent la fin de la rencontre. LDLC ASVEL féminin s’impose 81 à 67.

En mode diesel, les Lionnes se sont finalement imposées chez les Nordistes. La pauvre Caroline Hériaud (15pts et 5ast) n’a rien pu faire face au duo Allemand/Chartereau complètement “on fire”. 16pts, 3reb, 5ast pour la première et 19pts, 5reb, 3ast pour la seconde, les deux à 87% au tir ! Lyon prend donc place sur le podium, Villeneuve d’Ascq se place en 4e position.

Belle victoire des lionnes à l’extérieur – Crédit photo : LDLC ASVEL Féminin