| Publié par

Qui dit 12e journée de championnat dit premiers matchs retours de la saison ! Hormis l’absence de la rencontre entre les Flammes et la Roche Vendée, reportée pour raisons de cas de Covid, toutes les équipes sont prêtes à nous offrir un beau weekend de basket. L’occasion parfaite pour les équipes défaites lors de la précédente journée de mieux commencer l’année.

Angers 58 – 61 Saint Amand

Après sa défaite contre Lyon la semaine dernière, Saint Amand aura à cœur de se reprendre aujourd’hui face à un cooccurrent direct. En face Angers a du mal à trouver un rythme mais sort d’une victoire contre Landerneau et c’était largement imposé lors du match aller. Toutes les conditions sont réunies pour avoir une belle rencontre.

Les 5 de départ :

SAHB : Janee Thompson, Margaux Okou-Zouzouo, Elin Gustavson, Pauline Lithard, Peyton Williams

UFAB49 : Oderah Chidom, Alexis Peterson, Jasmine Bailey, Adele Dreano, Jodie Cornelie

La première mi-temps

La première balle est angevine mais malheureusement cela sera conclu par un échec. Les premiers points de la rencontre sont marqués par Alexis Peterson (29 points, 4 passes). Janee Thompson (19 points) réponds immédiatement avec un shoot derrière la ligne. Durant les deux premiers quarts temps, les équipes se rendent coup pour coup et jouent très collectif. Le premier quart temps se termine sur le score 17 à 17. l’adresse n’est pas au rendez-vous, et après 6 minutes sans scorer, Chidom (6 points, 6 rebonds) donne deux points à son équipe. Les équipes proposent de belles actions collectives qui, malheureusement, ne sont pas converti en points. On note une belle présence au rebond des amandinoises Gustavson (9 rebonds) et Peyton (9 rebonds). Le second quart tempsse termine sur le score 33 à 30.

La deuxième mi-temps

Au retour du vestiaire, Janee Thompson redonne deux points à son équipe. Les shooteuses d’Angers, à l’instar d’Iva Slonjsak (5 points, 4 rebonds) et de Jasmine Bailey (8 points) ne sont pas dans leur bon match. Tout au long du match, les équipes ne lâchent rien, et aucune des deux n’arrive à tirer son épingle du jeu pour prendre l’avantage. Iva Slonjsak prends un shoot derrière la ligne au bon moment et relance son équipe dans le match. La fin du match est à suspense, avec les deux équipes qui se font des fautes pour espérer gagner une possession et prendre l’avantage. Le match se termine sur une victoire du Hainaut avec un score de 61 à 58.

La LFB reprend du service pour cette 11e journée qui vient inaugurer l’année 2022. En tête d’affiche ? La rencontre qui oppose Bourges au BLMA. Beaucoup d’enjeu dans cette journée pour un classement général qui reste, tout de même, assez disputé.

Basket Landes 66 – 64 Tarbes

Duel de Sudistes entre BL et le TGB et malgré la différence au classement (Basket Landes 3e et Tarbes 10e), les deux formations restent sur plusieurs victoires d’affilées. Voilà qui nous promet du spectacle dans un Espace François Mitterand chaud bouillant malgré la jauge maximale des 2 000 spectateurs.

Les 5 de départ :

BL : Marie Eve Paget, Marine Fauthoux, Lidija Turcinovic, Regan Magarity, Marianna Tolo

TGB : Marie Pardon, Clementine Samson, Yohana Ewodo, Julie Wojta, Ana Tadic

La première mi-temps

Le match débute avec une perte de balle et une faute de Marine Fauthoux. Les 2 premiers points pour Pardon. Un jeu très léché des landaises, permet a la doyenne Tolo d’égaliser. Les tarbaises cherchent sur chaque possessions, Tadic a l’intérieur mais en vain. De nombreuses pertes de balle en ce début de match. Un 3 point permet à Fauthoux et les siennes de revenir à 1 point des tarbaises. Tadic force beaucoup mais inscrit ses premiers points. Les Landaises ont perdu presque 10 ballons dans ce premier quart. 10 points pour Sanson, grâce a un nouveau 3. Fin du 1er acte, 18-12 pour Tarbes.

Le second quart débute avec… une perte de balle, mais des tarbaises cette fois-ci. Les joueuses de Tarbes ont opté pour une défense de zone 3-2. Tolo puis Cherry permettent de revenir a 2 points. Temps-mort pour Tarbes et Francisco Pinto. Les filles se rendent coups pour coups, et Magarity en profite pour prendre le rebond offensif et inscrire un « panier garni » Égalite 22-22. Tadic joue des épaules et marque, Harmon inscrit ses 2 premiers points et Tursinovic égalise. Un match très hache, parti sur un faux rythme. Beaucoup de pertes de balles, reprises de dribbles, marchers et fautes. Grace à Magarity, les landaises reprennent l’avantage 32-30, et confirment en cette fin de mi-temps, 36-30.

La deuxième mi-temps

Les tarbaises, sont revenues avec des nouvelles intentions après la pause. 3 pertes de balles plus tard, Cherry inscrit un 3 points pour accentuer l’avantage puis, un second ! 6 points en 20 secondes pour elle. Pardon lui répond, avec 2 paniers également mais non primés. Tadic se blesse sur un drive de Tolo, gros coup dur pour les filles de Tarbes qui étaient déjà décimées par les blessures. Physiquement, cela commence à être difficile pour le TGB. Grâce aux pertes de balles, on passe de – 9 a -3 pour Tarbes, 43-40. Le « And one » de Pardon (9pts) permet aux tarbaises d’égaliser 45-45.
Comme d’habitude, Magarity, en fin de quart, qui redonne un peu de souffle aux joueuses des Landes. Fin du 3e, 52-47.

Ce 4e quart commence sur les chapeaux de roue, Fauthoux met un 3 point, Wojta inscrit son 12e point sur un fade-away jumper magnifique, Magarity sur un mid-range et redonne 8 points d’avance aux siennes, 57-49.
Pardon, pour une nième 2+1 (3e fautes de Paget) permet de revenir a 3 longueurs 61-59. 3:34 au chrono, et on se connait toujours pas l’issu de cette guerre des tranchées. Un 3pt de Brezinova qui permet au TGB de passer devant. Irrespirable à 2 minutes 30 de la fin. Ewodo qui corse l’addition +3 a 1 minute de la fin, quel finish pour les pyrénéennes ! Temps mort. Sur la remise en jeu, les landaises perdent presque la gonfle, mais Fauthoux balance une prière 1m derrière l’arc… et fait mouche ! Egalite! Il reste 40s, Pardon provoque encore, et sur son lay-up, la balle reste une éternité sur l’arceau avant de retomber du mauvais côté. 30s sur l’horloge et c’est une égalité parfaite 64-64. On se dirige vers une prolongation. Il reste 2 possessions. Balle aux landaises qui la perdent immédiatement. Dernière possession pour le TGB qui ont prit un temps mort. Sanson a la balle, elle observe le chrono 10secondes, 7 secondes…et Turcinovic qui lui pique la gonfle des mains. Ce match est fou La dernière possession sera donc landaise. Temps-mort. Toujours 64-64. 5,8s au chrono,Turcinovic remet la balle en jeu, pour Fauthoux, qui prend un écran vers la ligne de fond, passe lobée pour Magarity qui est seule poste bas, et qui shoote près du panier face a 2 tarbaises. Buzzer-beater !! 66-64 donc. Apres vérification, le panier est bien validé par l’arbitrage. Cruel pour le TGB.

Les Landaises s’imposent au bout du suspens après 40 minutes pleines de tension ! Le trio Fauthoux/Chery/Magarity a surpassé le 5 majeur de Charnay et la blessure d’Ana Tadic a été fatale aux siennes (pas plus d’infos pour le moment). Basket Landes prend donc la tête du championnat avec une journée d’avance sur Bourges.

L’action du match by Regan Magarity
Crédit photo : Basket Landes

Landerneau 62 – 95 Lyon

Les deux équipes sont sur des dynamiques totalement différentes avec 5 défaites de suite en LFB pour Landerneau. Et 4 victoires de suite toutes compétitions confondues pour l’ASVEL. Landerneau avait remporté le match aller (64-71).

Les 5 de départ :

LBB : Margaux Galliou-Loko, Virginie Brémont, Promise Amukamara, Ify Ibekwe, Luisa Geiselsöder.

ASVEL : Julie Allemand, Sara Chevaugeon, Aleksandra Crvendakic, Alexia Chartereau, Helena Ciak.

La première mi-temps

Les lyonnaises débutent parfaitement leur match avec un 8-2. Mais les bretonnes répondent également avec un 8-2 pour revenir à égalité avec un panier de Margaux Galliou-Loko. Landerneau passe devant grâce à Promise Amukamara (12-10). Les deux équipes se rendent coups sur coups avec des mini-run. Lyon prend 4 points d’avance (14-18). Mais Landerneau réagit très bien à ce nouveau run de l’ASVEL avec un 10-2. Les bretonnes sont devant (24-20). Fin de ce premier quart temps très agréable à suivre sur le score de 24 à 20 en faveur des Bretonnes.

Marine Johannes inscrit les 3 premiers points du quart temps avec un and one. Luisa Geiselsöder répond avec un panier à mi-distance. Johannes drive l’attaque de l’ASVEL avec une magnifique passe pour Ingrid Tanqueray qui conclue (26-25). Un trois points de Johannes et l’ASVEL repasse devant 31-32. Les lyonnaises terminent ce quart temps par un 10-6 et possèdent désormais une avance de 5 points. Fin de cette première mi temps sur le score de 37-42 pour les Lyonnaises.

La deuxième mi-temps

Magnifique passe d’Helena Ciak pour Julie Allemand, c’est le premier panier du quart temps. Les lyonnaises sont très bien sortie des vestiaires avec un 8-4. Les 10 points d’écart sont franchis sur un trois points de Sara Chevaugeon (41-53). Alexia Chartereau conclu un run de 9-0 et l’ASVEL mène désormais de 15 points (41-56). Les erreurs et les ballons perdus s’accumulent du coté de Landerneau. Cela donne à l’ASVEL des munitions pour prendre un écart encore plus important. Il est maintenant de 20 points sur un lancer franc d’Aleksandra Crvendakic (45-65). C’est la fin de ce troisième quart totalement à l’avantage des lyonnaises, 27 points inscrits seulement 8 petits points encaissés en 10 minutes. Le score est de 45 à 69 pour l’ASVEL.

Les premiers points sont inscrit par Landerneau sur un and one de Luisa Geiselsöder. Aleksandra Crvendakic répond avec un tir à mi distance (48-71). Suivi par un lay-up de Marine Johannes en contre attaque. Back to back à trois points pour Lyon avec Crvendakic et Johannes (+27 pour ASVEL). Julie Allemand sur la ligne des lancers donne 31 points d’avance (62-93). La defense de l’ASVEL a étouffé l’attaque bretonnes dans cette seconde période. Fin du match sur un panier de Julie Allemand. Victoire des lyonnaises 95-62.

Crédit photo : Asvel Féminin

Dans ce match plaisant avec une première mi-temps équilibrée, l’ASVEL a tiré son épingle du jeu avec un fabuleux 3ème quart temps. Marine Johannes y a fortement contribué avec 19 points, 3 rebonds, 4 passes pour 28 d’évaluation. Les lyonnaises sont en troisième position dans ce championnat. Pour Landerneau la série noire continue avec une 6ème défaite consécutive en LFB.

Villeneuve d’Asqc 72 – 62 Charnay

Sur le papier, la rencontre est clairement déséquilibrée entre le CBBS qui reste sur 6 défaites de suite et l’ESBVA qui se bat pour une place dans le top 3 après sa défaite à Basket Landes. Sachant que le match aller avait été un carnage avec une win de 42 points des Guerrières. Qui retrouvera donc le chemin de la victoire en cet après-midi glacial ?

Les 5 de départ :

ESBVA : Jolene Nancy Anderson, Johanne Gomis, Sandra Ygueravide Viana, Kariata Diaby, Olesia Malashenko

CBBS : Kimberley Gaucher, Prescillia Lezin, Ewl Guennoc, Maia Hirsch, Taya Reimer

La première mi-temps

Après un début de match disputé entre Reimer et Diaby qui scorent pour leurs équipes respectives, les deux formations sont à égalité : 7-7 sur un 3pt d’Olesia Malashenko. C’est alors que les joueuses de l’ESBVA vont connaître un énorme trou d’air et ne plus trouver le cercle pendant plus de 6 minutes. Pendant ce temps, Charnay creuse l’écart sur des paniers de Gaucher, Hirsch, Wadoux et Coulibaly. 7-16 tandis que nous entrons dans la dernière minute du premier quart, Diallo marque enfin pour Villeneuve suivit d’Heriaud au buzzer. Les Pinkies mènent néanmoins 12-16 après 10 minutes.

Heureusement pour le Palacium, les Nordistes débutent mieux le deuxième quart et prennent même l’avantage. Mais Wadoux ne voit pas les choses de cette manière et plante deux tirs longue distance pour reprendre la tête (19-24). En face, le collectif Villeneuvois a du répondant et va scorer sur lay-up, 3pt et lancer-francs pour retrouver un peu d’avance. Malgré tout, les dernières de LFB ne lâchent rien et recoller sans cesse au score, cette fois-ci c’est Coulibaly qui s’en charge. Retour au vestiaire sur le score de 35 à 32 en faveur des Guerrières.

La deuxième mi-temps

Le jeu du chat et de la souris se poursuit dans le 3e quart-temps, quand l’EBVA prend 5pts d’avance, Charnay plante du parking puis à mi-distance pour égaliser. Finalement, Lezin fait quand même passer les siennes devant grâce à 2 paniers de suite : 40-43. Nouveau sursaut d’orgueil pour les accueillantes qui marquent 10 points dans les 4 dernières minutes. Caroline Heriaud égalise sur la ligne avant que Jolene Anderson ne creuse l’écart avec un tir primé. En face, Taya Reimer tient la baraque mais cela ne suffit pas et l’ESBVA est toujours devant à la fin de ce 3e quart : 50-47.

Ce sont dans les 5 premières minutes du dernier quart que se dessine la victoire des Guerrières. Gomis et Anderson  prennent d’abord les commandes de l’attaque Villeneuvoise en envoyant deux bombes coup sur coup et offrir 10 unités d’avances aux leurs. Le duo Coulibaly/Lezin répond à l’appel pour se rapprocher un petit peu mais c’est avant que Diaby n’entre dans la zone. L’intérieure marque 9 des 13 derniers points de son équipe et maintient les dix points d’écart jusqu’au buzzer final. Villeneuve d’Ascq s’impose sur le score de 72 à 62.

Ce fut un match bien plus équilibré que ce que les classements pouvaient faire paraitre. Kariata Diaby (21pts, 8reb et 3int) a finalement eu le dernier mot face à des bourguignonnes pleines de volonté mais d’un niveau plus faible que leurs adversaires. L’ESBVA se relance et se met dans les meilleures conditions possibles pour accueillir l’ASVEL la semaine prochaine.

Charleville-Mézières 92 – 81 Lattes Montpellier

Après quelques galères liées au protocole sanitaire, les Flammes s’apprêtent à jouer leur première rencontre de 2022 ! C’est aussi leur premier match retour du championnat et une belle occasion de se rattraper après la défaite lors du match d’ouverture de la saison à Montpellier. Pour les Gazelles aussi ce match est important, une victoire permettra de ne pas se faire distancer par Saint-Amand.

Les 5 de départ :

FCB : Amel Bouderra, Nia Coffey, Mame Marie Sy Diop, Evelyn Akhator, Tima Pouye

BLMA : Olivia Epoupa, Sydney Wallace, Halley Peters, Elodie Naigre, Mamignan Toure

La première mi-temps

Un début de partie à 100 à l’heure mais aucune des équipes ne marquent. C’est finalement Akathor qui met les premiers points sur lancer-franc. Les Ardennaises sortent les barbelés en défense pour se rendre la vie plus simple en attaque et prendre un petit matelas d’avance grâce à Coffey et Pouye. En face le BLMA rentre aussi dans le match via la défense et après quelques fautes. Sydney Wallace donne même l’avantage aux siennes sur un “and one” : 19-21. Bernies enchaîne à 3pt et va obliger le coach adverse à arrêter le jeu. Temps-mort gagnant puisque le FCB revient à une unité alors que le buzzer retentit et le tableau affiche 23-24.

Les gazelles ont faim et n’hésitent pas à accélérer le rythme dès le début du 2e quart. Olivia Epoupa défend fort et enchaîne en attaque. Toutefois, les Flammes ne se laissent pas distancer grâce à leur adresse extérieure, d’abord Coffey, puis Bouderra par 2 fois qui égalise à 30 partout. Un petit concours de 3pt plus tard et Charleville reprend l’avantage alors qu’il reste un peu moins de 4 minutes à jouer. Les équipes se rendent coup pour coup jusqu’à la pause dans une fin de première mi-temps découpée par les lancer-francs, qui seront d’ailleurs pas mal gâchés par le Carolo. Les Montpelliéraines restent devant : 44-45.

La deuxième mi-temps

Comme au premier quart, le FCB défend bien et reprend les commandes du match en provoquant des fautes. Mais fidèle à elle même, Epoupa s’arrache de son côté du terrain et maintient son équipe à flot en étant sur tous les paniers (8pts et 1ast). Néanmoins Charleville se donne un peu d’air grâce au lancer de Pouye et au tir primé de Fiebich. Toure et Peters ne sont pas d’accords et répondent pour revenir à 1 petit point : 64 à 63 et rien n’est joué avant le 4e quart-temps.

Les Flammes démarrent très fort ce dernier quart avec deux gros 3pts (Coffey et Berkani). Et une nouvelle fois, c’est Olivia Epoupa qui porte sa team, marque et marque encore pour rester au score. Mais Lisa Berkani vient mettre un coup au moral des troupes Montpelliéraines avec un 3+1 et le plus grand écart de la partie : 75-67. Epoupa ne lâche toujours pas mais Berkani a la main très chaude et plante les 3pts comme les choux. Un peu plus d’une minute sans panier et Romuald Yernaux prend temps-mort (son équipe mène 80-72). Au retour sur le parquet la tension monte et une faute antisportive est sifflée contre Mamignan Toure, ce qui permet à CM de mener de 9 pions. Les Gazelles tentent alors une pression tout terrain mais les Ardennaises sont concentrées en défense et ne se laissent pas déborder en attaque. Amel Bouderra enterre même les espoirs adverses avec deux énormes tirs du parking dans la dernière minute de jeu, bien accompagnée par un 2+1 d’Evelyn Akhator. Score final : 92-81.

Les joueuses du FCB restent donc invaincues à la maison après ce très bel affrontement et ces 3 semaines sans jouer. Olivia Epoupa a été stratosphérique (20pts, 4reb, 6ast et 7int) mais bien trop seule de son côté du terrain. Côté Charleville le collectif et l’adresse ont primé : 6 joueuses à plus de 10pts, 56% au tir et 54% de loin. Les Flammes s’offrent leur revanche et un retour dans le top 5 avec un match de moins.

Bien que la logique est été respectée sur la plupart des matchs, cette 12e journée nous a offert de très belles rencontres. Évidement la bonne opération du jour est pour Basket Landes qui a pris la tête de la LFB en attendant que Bourges rattrape son match. Pour le reste les gros ont battu les petits mise à part Saint Amand qui a renversé Angers dans la bataille du milieu de tableau.