| Publié par

Nouveau format de Playoffs, nouveau format de Preview ! La Team BLB vous accompagne dans ces PO en passant au peigne fin toutes les rencontres. Retour sur la saison, enjeux clés, duels à surveiller, point fort/point faible : on fait le point pour que vous suiviez au mieux ces phases finales ! Aujourd’hui, on se retrouve pour parler de la première demi-finale (au meilleur des cinq matchs) entre le 2e et le 3e de la ligue : Chicago contre Connecticut.

Crédit : WNBA

Chicago Sky (26-10)

Le recap’ complet de Chicago dans notre première préview : Le Sky termine deuxième de la ligue avec 26 victoires pour 10 défaites. Chicago a réalisé un bilan historique pour la franchise. En attaque, la menace vient de partout : Chicago termine deuxième meilleure attaque de la ligue. En défense, c’est pareil, personne ne passe. Le Sky est la quatrième défense de la ligue dont la deuxième qui contre le plus. La franchise de l’Illinois est portée par Madame triple double : CP3. Elle en a réalisé deux cette saison mais également par le General Courtney Vandersloot, clutch à souhait et toujours là pour régaler les copines à la passe. L’objectif est plus que clair dans les têtes des joueuses et du staff : le back to back ou rien.

Au premier tour des Playoffs, la qualification est acquise lors d’un match 3 à l’extérieur. Mais au contraire du Sun, le champion en titre était dos au mur. Le Liberty est allé mettre la pression à Chicago en créant la surprise au match 1. Mais bon on dit souvent de jamais sous-estimer le cœur du champion. Et le moins qu’on puisse dire c’est que pour le match 2 Chicago n’a pas fait de détails. L’une des plus larges victoires de l’histoire des play-offs avec un +38 au final. Pour le match 3, Chicago a maîtrisé son sujet de bout en bout. Même quand New York revenait, Chicago en remettait une couche jusqu’à faire un écart insurmontable pour les coéquipières de Marine Johannes

Connecticut Sun (25-11)

Le recap’ dans notre première préview : L’équipe de Jonquel Jones termine troisième de la saison régulière avec un bilan de 25 victoires pour 11 défaites. Les attentes étaient très hautes à l’entame de la saison. Mais le groupe a été très vite handicapé des blessures, celle de Jasmine Thomas ( puis de Bria Hartley, sa remplaçante). En termes de jeu pur, celui du Sun n’a pas été le plus flamboyant. Alyssa Thomas fait une saison monstrueuse, mais on n’est resté sur notre faim en ce qui concerne les performances des autres joueuses. Jonquel Jones s’est mise en route petit à petit, et le jeu s’est amélioré. Il ne reste plus qu’à en faire de même en play-offs, pour aller chercher le graal. 

Lors du premier tour, comme pour Chicago, le Sun s’est qualifié en trois matchs. Le Sun s’est tout d’abord imposé à domicile lors du premier match sans donner une seule chance à Dallas. Lors du deuxième match, c’est Dallas qui s’est offert sa première victoire de son histoire en play-offs et s’offre la possibilité de conclure à la maison. Ces deux premiers matchs sont des Blow out. Le troisième match est disputé en première mi-temps avec les Wings accrocheuses. La victoire finale s’est dessinée en seconde mi-temps avec le Sun qui est passé à la vitesse supérieure. Connecticut s’impose largement, et rejoint le carré final.  

Les points clés

La mène : Elle va être un gros point-clé du côté de Chicago. C’est à ce poste-là que la différence devra être faite. Le Sky possède la meilleure meneuse actuelle Courtney Vandersloot, la métronome de l’équipe avec CP3. Mais lorsqu’elle sort, elle est remplacée par Julie Allemand qui a également une grosse qualité de playmaking. Selon nous, Chicago doit s’appuyer sur cet avantage. Connecticut qui a perdu Jasmine Thomas puis Bria Hartley sur blessures, n’a plus vraiment de pointures défensives à la mène. Avec tout le respect que nous avons pour Natisha Hiedeman et Courtney Williams, difficile pour nous de croire qu’elles seront capables de stopper le jeu extérieur du Sky. 

Le secteur intérieur : Après avoir discuté du secteur extérieur, on passe à l’intérieur. Et il y a du beau monde, les duels vont être coriaces. Jonquel Jones, Alyssa Thomas, Brionna Jones face à Candace Parker, Azura Stevens et Emma Meesseman. Le Sun va beaucoup se reposer sur son secteur intérieur, surtout si les paniers extérieurs ne rentrent pas. Jonquel Jones monte en puissance depuis la fin de saison et face à Dallas. Alyssa Thomas continue son chantier et Brionna Jones est toujours aussi précieuse en sortie de banc. Mais en face il y a de l’adversité, si Emma Meesseman n’a pas forcément été au meilleur de son niveau face à New York (bien que étincelante sur certaines phases), elle a de quoi déstabiliser la raquette du Sun. Comme Candace Parker et Azura Stevens, elle a la capacité de jouer les un contre un mais aussi de ressortir les ballons sur les extérieures lors de prise à deux. Du pain béni pour Allie Quigley notamment.

La série de 2021 : L’an passé, Connecticut menait dans la série avant de se faire rattraper puis éliminé par le futur champion. C’est un énorme coup dur qu’avait vécu le Sun. L’avantage psychologique est actuellement du côté de Chicago avec un sweep lors de la saison régulière. L’arrivée de Candace Parker avait fait grandir l’ensemble de l’effectif du Sky, et apporté de la sérénité dans les moments chauds. Pour Connecticut, cette série va être l’occasion de rompre cette malédiction des play-offs et d’oublier cette série de défaites face à Chicago.

Le duel à surveiller

On a décidé de se pencher sur Alyssa Thomas et Candace Parker. Ce sont deux joueuses qui ont longtemps été dans la discussion de la MVP avant de se faire distancer par Breanna Stewart et Aj’a Wilson. Elles font toutes les deux partie des joueuses qui ont réalisé un triple double cette saison. Ce sont les pierres angulaires du jeu de leurs équipes. Et on l’a bien vu quand CP3 est là, le jeu de Chicago est tout de suite beaucoup plus fluide. Pareil pour AT, lorsqu’elle a eu sa baisse de régime après le All-Star Break c’était plus compliqué pour le Sun. L’expérience de CP3 ainsi que tout son talent devra porter le Sky vers une nouvelle finale WNBA. AT de son côté est impériale en défense, elle est capable de défendre sur quasiment tous les postes. Pour limiter son impact offensif, le Sky devra prendre soin du ballon. AT est une joueuse indéfendable en transition. Avec la saison exceptionnelle que ces deux joueuses nous sortent, on ne peut que se régaler de les voir jouer l’une contre l’autre. Et attention ce n’est pas comme si à leurs côtés il n’y avait que des peintres. Il y a plusieurs beaux duels à suivre dans cette série.

Pronostics

En saison régulière ces deux équipes nous ont offert du beau spectacle. Des matchs serrés, du tir au buzzer, de la prolongation on a tout eu sur la saison régulière. Mais c’est bien Chicago qui a remporté les quatre confrontations. Un sweep qui pourrait faire mal mentalement à Connecticut. L’avantage du terrain est pour Chicago. Et connaissant l’expérience des CP3, Sloot, Quigley lors de ce genre de matchs, la tâche peut s’annoncer difficile pour les coéquipières de Jonquel Jones. Cela dit, au vue des matchs en saison régulière, avec des défaites de quelques points, on voit bien le Sun arracher un match à l’extérieur. Mais selon les avis de la team BLB, le Sky va s’imposer 3 à 1.

Le programme

Match 1 – 29/08 à 2h : Connecticut – Chicago

Match 2 – 01/09 à 2h : Connecticut – Chicago

Match 3 – 04/09 à 19h : Chicago – Connecticut

Match 4 – 07/09 à 2h : Chicago – Connecticut (si nécessaire)

Match 5 – 09/09 à 2h : Connecticut – Chicago (si nécessaire)

Equipe(s) en lien : Chicago Sky Connecticut Sun