| Publié par

Cette après-midi, la France disputait sa première rencontre officielle dans le cadre de sa préparation à la Coupe du Monde. A Marseille, les Bleues font face à la Bosnie, et si les deux équipes comptent plusieurs absences majeures, Sandrine Gruda ou Marine Johannès côté français, Jonquel Jones côté Bosnie, ce match reste une occasion de se jauger, à un peu plus de trois semaines du début de la Coupe du Monde à Sydney.

La première mi-temps

Dès l’entame du match, la France domine les débats. Il faut dire que la Bosnie-Herzégovine se présente à Marseille sans sa star Jonquel Jones, intérieure du Connecticut Sun, mais aussi sans Marica Gajic, ex-intérieure de Charleville-Mézières. Logiquement donc, la France va rapidement prendre les commandes sous l’impulsion de Marine Fauthoux et de Marième Badiane (10 points et 3 rebonds) notamment. Dominatrices dans la peinture, nos Bleues déroulent et prennent rapidement une vingtaine de points d’avance. A noter le panier au buzzer d’Assitan Koné (6 points) parfaitement servie par Marie Pardon (3 points et 8 passes) ! A la fin du premier quart : 32-14.

Le deuxième quart est du même acabit, Héléna Ciak fait parler sa taille, et la France n’est pas trop inquiétée par son adversaire du jour. Il faut toutefois noter que cette Equipe de France affiche un tout nouveau visage, de par les joueuses qui la composent. Si les taulières Sarah Michel et Alexia Chartereau répondent toujours présentes, Marie Pardon (1ère sélection), Pauline Astier (1ère sélection), Kendra Chéry, Assitan Koné (1ère sélection) ou encore Ana Tadic font figures de nouvelles. C’est donc un renouveau qui est entamé au sein du Team France. Revenons au match, et tout va bien pour la France qui mène tranquillement 52 à 24.

Crédits photo – Albane Toulouse

La deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, le match reste à sens unique : on prend les mêmes, et on recommence ! La jeunesse tricolore court, Chartereau (9 points et 10 rebonds) et Bankolé (6 points et 2 rebonds) assurent la marque face à une Bosnie qui semble épuisée. Il faut dire que l’intensité française est plus qu’intéressante ! Sous les ordres de Jean-Aimé Toupane, les Bleues affichent une nouvelle identité qui met l’accent sur la course et l’exigence. La France continue de dominer les débats, à la fin du quart, 74 à 37.

Crédits photo – Albane Toulouse

Cette exigence, cette rigueur, ce sont les points caractéristiques de l’Equipe de France, en conférence de presse, Héléna Ciak est revenue sur cette volonté de rester concentré, focus, sur le match quoiqu’il arrive.

S’il y a un écart, peut-être inconsciemment, on a tendance à se relâcher et il faut faire attention parce que contre de grosses équipes, ça peut nous porter défaut. Il faut absolument faire attention à ça. Dans le quatrième quart, il y a un eu peu de relâchement.

Propos recueillis en conférence de presse, par Albane Toulouse pour BLB

Pour ce dernier acte, cette France new-look est logiquement en contrôle. Héléna Ciak (12 points et 5 rebonds) continue son chantier, Marine Fauthoux (15 points, 3 rebonds et 6 passes) est à la baguette et les ailières cisaillent la défense de la Bosnie-Herzégovine. La fin du match n’est pas bien différente du reste de la rencontre, les Bleues s’imposent sans grandes difficultés, 87 à 52.

Crédits photo – FFBB

Ce n’était pas le match de l’année, et c’est bien normal ! Pour ce premier match de préparation, la France a montré de bien belles séquences face une Bosnie-Herzégovine globalement impuissante. A un peu plus de trois semaines de la Coupe du Monde en Australie, c’est la fin du premier bloc de préparation, et l’on peut déjà voir une montée en puissance de nos Bleues ! De bon augure pour l’échéance à venir, une compétition qui nous donne déjà l’eau à la bouche !

Pour retrouver l’ensemble des statistiques du match, rendez-vous ici !

Equipe(s) en lien : France Bosnie - Herzégovine