Playoffs Time : Focus sur les quarts de Finale

Playoffs Time : Focus sur les quarts de Finale

7 mai 2022 0 Par Amaury Durand

L’heure des Playoffs LFB a sonné et pour l’occasion, la team BLB vous propose un tour d’horizon des oppositions. Pour ces quarts de finale, les 8 équipes qualifiées s’affronteront au minimum à deux reprises : pour accéder aux demi-finales, 2 victoires sont nécessaires ! Retour sur les duels qui s’annoncent serrés et qui vont débuter ce samedi !

Crédits photo : Ligue Féminine de Basket-ball

Bourges – Montpellier

Un Classico, voici la première affiche des quarts de finale de Playoffs : le leader Bourges face au dernier qualifié, les Gazelles de Montpellier ! Nous qui étions habitués à voir cette opposition lors de Finales, que ce soit en Coupe de France comme en Ligue Féminine, cette année, elle aura lieu dès le premier tour des Playoffs. Ce duel entre deux clubs mythiques de LFB s’annonce chaud ! D’un côté, Bourges, meilleure équipe en saison régulière LFB (20 victoires pour 2 défaites, 1er), championne d’Europe en titre (Eurocup) ! De l’autre, Montpellier, quart-de-finaliste en Euroleague Women (tombé, avec les honneurs, face au futur champion, Sopron) mais pourtant en très grande difficulté en LFB (9 victoires pour 13 défaites, 8ème).

Une véritable opposition de style ! Si le BLMA est une équipe très à l’aise en transition, notamment grâce à sa « traction arrière » Sydney Wallace (14.7 points, 2.7 rebonds et 1.6 passe) et Olivia Epoupa (11.8 points, 6.4 rebonds, 4.6 passes et 4.1 interceptions), les Tango, elles, sont excellentes sur demi-terrain. Avec des joueuses d’expérience efficaces comme Isabelle Yacoubou (11.6 points, 3.8 rebonds) ou Keisha Hampton (13.1 points, 2.9 rebonds et 1.8 passe), la formation de Bourges repose sur un collectif bien huilé, très difficile à arrêter !

La clé du match selon BLB ? La raquette ! Bourges a sans doute le secteur intérieur le plus impactant, le plus efficace de la LFB. Dans le sillage de la MVP Iliana Rupert (13.8 points, 6.5 rebonds et 1.8 passe), les Tango sont redoutables lorsqu’elles mettent la balle proche du cercle. En face, les lattoises devront donc redoubler d’effort pour limiter l’impact des berruyères, même si elles aussi, ont des atouts à faire valoir dans la raquette avec évidemment Haley Peters (15.4 points, 6.8 rebonds, et 2.5 passes) !

Cette saison, Bourges a battu trois fois les Gazelles de Montpellier. Sur les deux confrontations en LFB (92-85 à l’aller puis 69-80 au retour), puis celle en quarts de finale de Coupe de France (80-75), les Tango se sont imposées, non sans mal, face à des lattoises accrocheuses jusqu’au bout ! Rendez-vous ce soir pour le match 1 au Prado de Bourges ! Le match 2 sera mardi prochain, au Palais des Sports de Lattes.

Villeneuve d’Ascq – Angers

La deuxième affiche des quarts de finale oppose Villeneuve d’Ascq (16 victoires pour 6 défaites), deuxième de LFB, et Angers (9 victoires pour 13 défaites), le septième. Une opposition, là aussi, complètement inattendue pour deux raisons : d’abord parce que les Guerrières du Nord ont réussi à accrocher une deuxième place au classement général LFB, une vraie performance ! Ensuite, il faut rappeler qu’Angers est le promu ! C’est rare de voir une équipe, qui vient de monter en Ligue Féminine, se qualifier en Playoffs et par la même occasion assurer son maintien. Là est la performance des angevines : toute la saison, elles ont su gagner les matchs qu’il fallait, avec une forme de sérénité qui nous aurait presque fait oublier qu’elles étaient les promues !

A contrario de l’opposition précédente, Villeneuve et Angers ont des styles de jeu assez similaires. Deux fortes équipes, que ce soit en transition mais aussi sur jeu demi-terrain ! En bref, deux formations qui proposent un basket équilibré ! Pour autant, Angers s’appuie beaucoup sur son axe 1-5, avec Alexis Peterson (16.8 points, 3.4 rebonds et 5.5 passes), fraîchement élue dans le 5 majeur de la LFB et ce, dès sa première saison, puis avec Oderah Chidom (12.6 points et 4.5 rebonds). En face, Villeneuve possède peut-être plus d’armes offensives, plus de joueuses étant capables de scorer. A l’instar de Janelle Salaun (11 points et 4.9 rebonds) ou de Sandra Ygueravide (10.2 points, 2.4 rebonds et 3.7 passes), mais aussi de Kariata Diaby (9.5 points et 7.4 rebonds) dans la peinture également.

La clé du match ? La défense. Villeneuve est l’une des meilleures défenses de la LFB avec 63.1 points encaissés en moyenne cette saison. Angers n’est pas aussi performant sur cet aspect du jeu, avec 73.5 points encaissés en moyenne cette saison ! Selon nous, l’enjeu défensif sera donc la chose qui fera pencher le match d’un côté ou de l’autre ! De quoi promettre un vrai duel entre les deux coachs, David Gautier pour Angers et Rachid Méziane pour les Guerrières !

Cette saison, Villeneuve a remporté ses deux confrontations face à l’UFAB (77-72 à l’aller, 61-67 au retour). Deux duels qui furent serrés de bout en bout ! Voici donc une autre opposition qui s’annonce alléchante ! Rendez-vous ce soir pour le match 1 au Palacium de Villeneuve d’Ascq puis mardi soir pour le match 2 à Angers.

ASVEL Lyon – Roche Vendée

C’est la troisième opposition, Lyon (15 victoires pour 7 défaites, troisième) face à Roche Vendée (12 victoires pour 10 défaites, sixième). Un duel qui s’annonce intense entre lionnes et tigresses ! Si l’ASVEL Féminin a réalisé une saison alternant bons résultats et d’autres plus mauvais, les joueuses de Pierre Vincent finissent troisième et arrivent en Playoffs avec un seul objectif en tête : rallier la Finale ! Pour la Roche, il n’y a rien à perdre, la saison étant déjà réussie puisqu’elles ont assuré une place en Eurocup la saison prochaine avec leur 6ème place. La qualification en poche, les Vendéennes débarquent en Playoffs avec l’objectif d’aller le plus loin possible, des Tigresses, de fait, terriblement dangereuses !

Quand on regarde cette opposition, on se dit : il va y avoir du suspense ! Lyon peut compter sur Julie Allemand, Alexia Chartereau ou Kayla Alexander pour assurer le show pendant qu’en face, Ana Suarez, Tiffany Clarke ou Kaleena Mosqueda-Lewis tenteront de créer l’exploit ! Pourtant, ce sont deux équipes différentes dans leur façon de jouer ! L’ASVEL Féminin plutôt dans le contrôle, avec un jeu très structuré à l’opposé de celui proposé par la Roche Vendée et Emmanuel Body qui préconise un jeu rapide et physique ! Une équipe rhodanienne solide en défense (64.1 points encaissés en moyenne par match) qui fera face à une équipe de la Roche-sur-Yon redoutable offensivement (78.8 points marqués en moyenne par match) !

La clé du match ? Le jeu offensif. C’est bien simple, nous aurons sur le parquet de Mado Bonnet ce soir deux des trois meilleures attaques de la ligue. Les deux équipes vont tout d’abord se livrer un vrai combat physique, mais d’un coté comme de l’autre la réussite offensive et l’adresse peuvent faire basculer le match. Un coup de chaud de joueuses comme Marine Johannes, Sara Chevaugeon, Kaleena Mosqueda-Lewis ou encore Ornella Bankole (élue dans le meilleure cinq de la saison) et le match peut complètement basculer. Le collectif de la Roche Vendée a impressionné sur le dernier match de la saison avec 35 passes décisives. De son coté, l’ASVEL a eu plus de mal contre Saint-Amand mais a pu se reposer sur un très bon duo Kayla Alexander – Julie Allemand. D’ailleurs, le duel Clark-Alexander sera sans aucun doute palpitant à suivre. Le match va se jouer ici : laquelle de ces deux équipes arrivera à faire déjouer les forces offensives adverses ?

Cette saison, les deux équipes sont sur un score de parité ! Lyon avait dominé le match aller en terres vendéennes (93-61) mais les tigresses se sont vengées lors du match retour (68-74). De quoi rendre ce duel encore plus excitant et indécis donc ! Rendez-vous dès ce soir pour le match aller dans la ville des lumières, puis mardi soir à la Roche.

Basket Landes – Flammes Carolo

On termine cette présentation avec, sur le papier, le duel le plus serré de ce premier tour des playoffs. Basket Landes, tout récent vainqueur de la Coupe de France, a terminé 4ème de LFB avec un bilan de 15 victoires pour 7 défaites. La bande de Céline Dumerc affronte tout simplement l’équipe placée juste derrière elle au classement puisque les Flammes ont fini 5ème avec 13 victoires et 9 défaites. Basket Landes fait quand même figure de favoris. Les landaises font une très bonne saison en LFB mais aussi lors des compétitions européennes: une bonne cinquième place en EuroLeague qui a permis à l’équipe d’être repêchée en quart de finale d’EuroCup. De son coté les Flammes arrivent détendue, sans pression et espère faire déjouer les pronostics. Malheureusement l’équipe est diminuée par le départ de sa meilleure marqueuse, Nia Coffey, partie pour la saison WNBA.

L’opposition de style n’est pas forcément aussi forte que les matchs précédents. Les deux équipes ont un jeu assez polyvalent, pouvant alterner jeu en transition et jeu placé aisément. Basket Landes s’appuie sur sa star Regan Magarity (16 points, 7.4 rebonds et 2 passes) et sur une très bonne défense. L’équipe impose aussi un très bon jeu collectif qui peut être dynamité à tout moment avec des jeunes comme Marine Fauthoux ou Kendra Chery. Pour Charleville-Mézières, c’est un peu la même idée. Avec un effectif plus jeune, on cherche en priorité le jeu en transition. On tente d’ailleurs beaucoup de tirs extérieurs et de trois points à l’image de Lisa Berkani et Amel Bouderra, toutes les deux capables de prendre feu sur un match. De plus, les Flammes peuvent s’appuyer sur un secteur intérieur efficace, notamment grâce à Evelyn Akhator qui réalise une très belle saison (11.2 point-8.7 rebonds).

La clé du match selon nous ? L’expérience. On l’a dit l’effectif des Flammes Carolo est quand même assez jeune. De l’autre coté, les landaises ont un gros point fort: l’expérience des grands rendez-vous. On l’a vu lors de la finale de la Coupe de France à Bercy, avoir des joueuses habituées au match à enjeu peut vraiment créer la différence. On pense évidement à l’éternelle Céline Dumerc, mais aussi à Marie-Eve Paget habituée à la pression du 3×3 ou encore Regan Magarity. Cette dernière, élue dans le meilleure cinq de la saison et dans la discussion pour le MVP, représente d’ailleurs un fort enjeu dans cette confrontation: Charleville-Mézière est-il armé et préparé pour la stopper ?

Basket Landes a l’avantage sur la saison avec deux victoires lors des deux confrontations ( 86-83 et plus récemment 64-73). Mais on est pas à l’abri de surprise avec cet effectif des Flammes. Rendez-vous dès ce soir à Mitterrand pour avoir les premières réponses, puis mardi soir dans les Ardennes.

Vous avez maintenant toutes les clés pour comprendre les affrontements de ces playoffs. Rendez-vous dès ce soir sur Youtube ou Sport en France pour profiter du spectacle !