Playdowns : Saint-Amand et Tarbes en LFB. Charnay et Landerneau bataillent

19 mai 2022 0 Par Team BLB

Pour cette 4ème journée de Playdowns, Tarbes et Saint-Amand peuvent déjà se maintenir en cas de victoire. Pour les deux équipes moins bien classées une défaite peut leur coûter très cher dans la lutte au maintien.

Rappel du fonctionnement

Les quatre dernières équipes du classement de saison régulière participent aux playdowns. Un nouveau classement est établi en s’appuyant sur les rencontres jouées entre elles pendant la saison. À partir de ce dernier les playdowns se disputent en matches aller/retour. Ce qui donnera lieu à un classement final qui cumulera les six rencontres de la saison régulière et les six matchs de playdowns. L’équipe classée 4e sera reléguée en LF2.

Le classement avant cette 4 ème journée :

  1. Saint-Amand (6V-3D)
  2. Tarbes (5V-4D)
  3. Landerneau (4V-5D)
  4. Charnay (3V-6D)

Saint-Amand 78 – 77 Landerneau

Saint-Amand accueille Landerneau pour ce 4ème match de Playdown. L’enjeu est clair en cas de victoire les Nordistes se maintiennent. Pour les bretonnes une victoire serait un pas de plus vers le maintien. 

Les 5 majeurs :

Saint-Amand : Amy Okonkwo, Janee Thompson, Myriam Olivia Djekoundade, Pauline Lithard, Peyton Williams.

Landerneau : Marie Mané, Hortense Limouzin, Promise Amukamara, Ashley Bruner, Luisa Geiselsoder. 

Première mi-temps

Le match commence avec des petits runs des deux côtés. Le plus grand écart du match est à l’avantage de St Amand avec un +4 (10-6). Ensuite, les bretonnes, en sortie de temps mort et ce jusqu’à la fin du premier quart, ne vont plus encaisser un seul point. Saint Amand s’est sabordée avec 4 pertes de balles en 4 minutes. Landerneau en profite et réalise un run de 9-0 pour mener 18 à 10 au bout de 10 minutes. 

St Amand revient à 3 petit points grâce à des shoots de Pauline Lithard et Peyton Williams (15-18). Mais comme dans le premier quart, les balles perdues et une panne d’adresse empêchent les nordistes de prendre l’avantage. Landerneau rentre dans la brèche offerte par Saint-Amand et prend le large avec 20 points d’avance suite à un 17-0. C’est un run collectif en attaque et leur défense qui force des pertes de balles de la part de Saint-Amand. Cependant, les nordistes n’ont pas dit leur dernier mot. Elles passent un 12-3 en provoquant de nombreux lancers francs. A la mi-temps elles ne sont menées que de 9 points. 41 à 30 en faveur de Landerneau. 

Deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires l’écart, remonte jusqu’à 20 points pour les Bretonnes qui semblent gérer leur match (40-60). Mais encore une fois Saint Amand a de la ressource et tente de revenir en fin de quart en réduisant l’écart à -13. A l’entrée des 10 dernières minutes, Landerneau mène 63 à 50

Après une première moitié de quart où l’écart reste stable, St Amand accélère à 4 minutes du terme. Les Green girls poussées par leur public, passent un 17-0 et prennent l’avantage grâce à un and one de Janee Thompson (76-73). Malgré le jumpshot de Virginie Bremont, la fin de match se termine sur un jeu de lancers francs du quel St Amand sort gagnant. Quelle remontée des locales pour s’imposer 78 à 77 devant son public !

Avec cette victoire Saint Aman est assuré de rester en LFB. Crédit : Saint-Amand

C’est fait Saint Amand reste en LFB. Dans le sillage du trio Okonkwo-Thompson-Williams avec 53 points en cumulé, les nordistes se défont des bretonnes. Pour Landerneau, malgré une avance de 20 points c’est une désillusion ce soir. Margaux Galliou-Loko a tout de même réalisé une très belle performance avec 20 points et 6 rebonds. 

Tarbes 70 – 61 Charnay

On enchaine avec le deuxième match de cette 4ème journée de Playdown. Tarbes affronte Charnay. En cas de victoire les Tarbaises seront assurées de rester en LFB l’année prochaine. Pour Charnay, une victoire est quasiment obligatoire pour croire au maintien.

Les 5 majeurs :

Tarbes : Marie Pardon, Ana Tadic, Yohana Ewodo, Clémentine Samson, Julie Wojta. 

Charnay : Taya Reimer, Zoé Wadoux, Prescillia Lezin, Ewl Guennoc, Maia Hirsch.

Première mi-temps

Tarbes est très bien rentrée dans sa rencontre avec un 6-0. Charnay rend la pareillepour égaliser. Clémentine Samson rentre 8 points de suite pour offrir à Tarbes une avance confortable (16-6). Les Tarbaises mènent de 9 points après 10 minutes de jeu : 19-10

Le début de second quart est semblable au premier avec le TGB qui gère son avance de 10 points (23-13). Maia Hirsh sonne la révolte pour les Charnaysiennes, elle inscrit 7 points consécutifs pour ramener son équipe à 5 points (32-27). À chaque tentative de retour de Charnay, le jeu collectif de Tarbes prend le dessus. Cette première mi-temps s’achève sur le score de 36 à 27 en faveur des locales. 

Deuxième mi-temps

Les deux équipes s’échangent les paniers et l’écart reste autour des 10 points. Puis Charnay subi un panne d’adresse et Tarbes en profite pour porter l’écart à +18 (54-36). Charnay fini tout de même bien ce quart en infligeant un 9-2. À l’aube des dix dernières minutes, Tarbes mène 56 à 47 et est virtuellement maintenue en LFB. Pour Charnay la tâche se complique. 

Les tarbaises vont-elles valider leur ticket pour le maintien ? Celles de Charnay vont-elles se rebiffer pour arracher la victoire ? Réponse dans les 10 prochaines minutes.

Ça commence fort pour Charnay qui impose un 9-2 d’entrée et revient à une possession (58-56). Ana Tadic redonne de l’air à Tarbes avec un tir derrière l’arc (61-56). Julie Wojta offre une avance définitive de 10 points aux Tarbaises à trois minutes de la fin du match (68-58). Tarbes s’impose 70-61 presque sans trembler face à Charnay. 

Le match du maintien pour Tarbes. Crédit : TGB

Tarbes sera officiellement en LFB la saison prochaine ! Le trio Wojta-Samson-Tadic a porté le TGB avec 53 points en cumulé. Du côté des Charnaysiennes, Maia Hirsch était trop seule malgré ses 17 points et 9 rebonds. Le maintien se jouera dans les deux dernières rencontres pour Charnay.  

A la fin de cette 4ème journée de PlayDown, on a déjà deux équipes maintenues avec St Amand et Tarbes. Les deux dernières journées vont déterminer qui de Charnay ou de Landerneau sera reléguée en LF2. Landerneau possède pour le moment une longueur d’avance sur Charnay.