| Publié par

Apres une très belle saison régulière, place aux Playoffs. Deux séries ont débuté cette nuit, New York contre Chicago puis Phoenix face à Las Vegas. Vous avez loupé les matchs ? Pas de panique on vous résume cette première nuit de Playoffs !

New-York 98 vs 91 Chicago

Meilleures perfs’ New-York :

Natasha Howard : 22 points, 7 rebonds, 3 passes

Sabrina Ionescu : 22 points, 7 rebonds, 6 passes

Marine Johannès : 8 points, 2 rebonds, 7 passes

Meilleures perfs’ Chicago :

Kahleah Copper : 21 points, 8 rebonds

Candace Parker : 17 points, 10 rebonds, 5 passes

Courtney Vandersloot : 13 points, 3 rebonds, 10 passes

Pour retrouver l’intégralité des statistiques des joueuses, voici le boxscore du match.

Etonnamment, les deux équipes paraissent très sereines lors du début de rencontre, comme si c’était un simple match de basket-ball. Le ballon circule bien (aucune perte de balle dans le premier quart), les shoots rentrent facilement et la première est très rythmée. Chicago s’appuie sur ses forces et trouve la faille dans la peinture : un léger lead se crée. New-York fait pourtant de la résistance grâce à un super duo Dolson-Howard. La Big Apple passe même devant au score juste avant la mi-temps avec un super 3pts plus la faute de notre Marine Johannès nationale.

L’intensité de ce match perdure. On vit alors une troisième période complètement folle, durant laquelle les contre-attaques s’enchainent et les paniers aussi (29-25 dans ce quart). En revanche, l’écart est toujours infime. Le Sky semble reprendre la main sur le cours du jeu et sur la rencontre. Chicago reprend même l’avantage sur un tir à la dernière seconde de Meesseman (74-73). On continue de sentir Chicago en contrôle à l’entame de la dernière période, notamment grâce à l’expérience de Parker et Vandersloot. Le Sky prend deux possessions d’avance et puis, la catastrophe arriva … Sous l’impulsion d’une Johannès en mode caviar et d’une Sabrina Ionescu on fire, le Liberty termine la rencontre de la meilleure des manières. C’est un 13-0 qui est infligé par les filles de Sandy Brondello face à une équipe du Sky impuissante, lacunaire défensivement et qui manque de lucidité. Le miracle est là : New-York remporte ce premier match !

Un soulagement de bonheur. J’étais aussi un peu fatiguée donc contente que ce soit la fin du match. Je pense que nous nous sommes battues tout au long du match. Il y a eu des hauts et des bas, notamment un gros bas dans le quatrième quart mais nous avons continué de grignoter. Et donc je pense que c’était bien plus qu’un sentiment de fierté. Nous sommes venues ici, nous avons fait ce que nous devions faire et ce que personne ne croyait que nous pouvions faire.

Sabrina Ionescu en conférence de presse sur ses sentiments après la victoire

Au terme d’un match fou, le champion en titre est déjà sous pression. Méconnaissable en fin de match, le Sky subit de plein fouet la pression des Playoffs et se retrouve dos au mur. New York réalise l’exploit grâce à une super performance collective. Il faudra maintenant finir le travail et pourquoi pas dès le match 2 ce samedi à 18h !

Phoenix 63 vs 79 Las Vegas

Meilleures perfs’ Phoenix :

Diamond DeShields : 18 points, 8 rebonds, 2 passes

Sophie Cunningham : 12 points, 4 rebonds, 2 passes

Megan Gustafson : 12 points

Meilleures perfs’ Las Vegas :

Kelsey Plum : 22 points, 5 rebonds, 4 passes

Chelsea Gray : 17 points, 3/5 à 3pts, 4 rebonds, 4 passes

Jackie Young : 16 points, 5 rebonds, 2 passes

Iliana Rupert : 6 points, 1 rebond en 15 minutes

Pour retrouver l’intégralité des statistiques des joueuses, voici le boxscore du match.

C’est bien sans Diana Taurasi et Skylar Diggins-Smith que ce match commence. Mais qui a dit que Phoenix allait baisser les bras ? Bien au contraire. Comme à son habitude, Phoenix fait parler sa fougue et son énergie. Le début de match est intense, DeShields score 9 points d’entrée et le Mercury regarde les Aces les yeux dans les yeux. Las Vegas et Plum continuent de scorer mais ne parviennent pas à calmer les ardeurs des cactus et de Shey Peddy notamment qui rentre en mode Playoffs. Le score est toujours aussi serré puis Jackie Young prend les commandes et initie un run de 14-2 pour offrir l’avantage à son équipe. Un panier dans les derniers instants de Turner limite la casse pour le Mercury avant la pause (42-37).

Las Vegas ne parvient pas à créer l’écart à cause d’une A’ja Wilson bien contrôlée, tandis que Phoenix donne corps et âme sur le terrain. La pression monte, les mains commencent à trembler et le 3e quart-temps est finalement très calme en matière de scoring (9-9). Mais alors que la pression du money time approche, le tournant du match se produit. Shey Peddy est obligée de sortir sur blessure à 1min de la fin du 3e quart. Elle s’est fait mal sur un démarquage, une blessure qui ressemble grandement à une rupture du talon d’Achille (on attend encore les nouvelles officielles). Les visages sont marqués sur le banc de Phoenix et l’équipe n’est plus dans le match. Phoenix est pourtant qu’à un petit point à 8min de la fin. Puis après s’être énervée à cause d’une faute grossière, la patronne Chelsea Gray sort de sa boîte et inflige un 7-0 à ses adversaires. Phoenix ne se relèvera jamais. Victoire logique des Aces 63-79.

C’est incroyable qu’ils soient ici [ après tout ce Phoenix a parcouru cette saison que ça soit les blessures, Brittney Griner, le cas Tina Charles …]. Elles ont dû faire avec la blessure de Shey, qui est évidemment un élément solide pour eux. Tu ne penses même pas à garder ton équipe ensemble parce que parfois, dans ces moments-là, ça devient plus que du basket et c’est complètement nul. Pour eux et pour Shey. A ce moment-là, tu continues de jouer comme toujours mais ne vous trompez pas, ce n’est pas un bon moment pour aucune équipe et surtout pour Shey.

Becky Hammon (coach des Aces) émue en conférence de presse

Phoenix n’a pas à rougir de ce premier match. L’équipe de l’Arizona a fait preuve d’une résilience à toutes épreuves et ont été au coude à coude avec les leaders de la saison régulière. Phoenix vit décidément une saison pleine de malchance et la blessure de Peddy a complètement changé la physionomie du match. Pour les Aces, Gray et Plum ont été les leaders ce soir mais on attend du mieux pour le match 2 dimanche à 3h. En tout cas, ça s’est vu lors de la conférence de presse des deux coachs, les esprits sont ailleurs et toutes nos pensées vont vers Shey Peddy !