| Publié par

Pour le dernier match avant la trêve internationale, les équipes ont à coeur de sortir un gros match. Après les nombreuses victoires en Eurocoupe et Euroleague, les clubs français sont sur une bonne dynamique. Mais en LFB, tout est remis en question chaque semaine. Retour sur la 6e journée de championnat.

Villeneuve d’Ascq 81 – 50 Tarbes

Tarbes qui fait la course en tête de poule en Eurocup, est en mal de victoires en LFB. De son côté, Villeneuve d’Ascq est sur une bonne lancée.

Le 5 de départ :

Villeneuve d’Ascq : Jolene Anderson, Caroline Hériaud, Sandra Ygueravide Viana, Kariata Diaby, Jillian Harmon

Tarbes : Renata Brezinova, Julie Wojta, Marie Pardon, Clementine Samson, Ana Tadic

Brezinova (10 PTS) et Tadic (14 PTS – 13 REBS) n’auront rien pu faire face à Villeneuve ce weekend. Alors que le premier QT s’est terminé sur un pied d’égalité (16-16), difficile pour Tarbes de trouver des solutions face au mode « on fire » de Ygueravide (19 PTS). Rapidement et petit à petit, Villeneuve fait son trou dans la rencontre face à une équipe de Tarbes diminuée.


Landerneau 74 – 68 Montpellier

Pour le compte de la 6ème journée, le club du BLMA, privé d’Olivia Epoupa, se déplaçait dans le Finistère. Une belle rencontre à l’affiche, notamment pour Élodie Naigre qui retrouvait son ancienne club. Et quel match !

Les 5 de départ :

Landerneau : Promise Amukamara, Virginie Bremont, Teana Muldrow, Catherine Mosengo-Masa, Margaux Galliou-Loko

Montpellier : Bintou Marizy, Hailey Peters, Sydney Wallace, Elodie Naigre, Katherine Plouffe

La première mi-temps

Les premiers points sont de Virginie Bremont sur la ligne des lancers-francs, suite à une faute de Bintou Marizy dans les premières secondes. Le match commence tranquillement avec Margaux Galliou-Loko qui trouve la faille dans la raquette du côté de Landerneau, immédiatement répondue par Bintou Marizy dans le corner. Le BLMA va commencer à accélérer le rythme grâce à Migna Touré derrière l’arc, Haley Peters et Sydney Wallace 13 – 7 à 4″35. Mais la nouvelle meneuse landernéenne Promise Amukamara, montre le chemin de filets à ses coéquipières, tout comme Hortense Limouzin et Margaux Galliou-Loko. Les visiteuses gardent leur petite avance grâce à Ana Maria Filip : 19 – 23 à la fin du premier quart-temps pour les Bleues.

Le deuxième quart-temps se poursuit comme la fin du premier, Ana Maria Filip prend le meilleur sur Luisa Geiselsoder, mais Teana Muldrow répond du tac au tac derrière l’arc. Lattes-Montpellier se relance par les biais de Migna Touré ainsi que Sydney Wallace, mais Teana Muldrow montre l’étendue de son talent dans ce deuxième quart-temps. Les locales continuent de remonter petit à petit le score jusqu’à passer devant grâce à deux lancers-francs réussis par Sixtine Macquet : 31 – 30 à 5″21. Durant les 5 dernières minutes restantes, les deux équipes vont se partager la marque, mais les Gazelles marqueront le panier supplémentaire pour passer devant à la fin de la première période : 37 – 38 pour les héraultaises.

La seconde mi-temps

À la reprise du match, le BLMA inflige un 6 – 0 aux bretonnes, mais Margaux Galliou-Loko et Luisa Geiselsoder calment les ardeurs Lattoises, imposent un 12 – 0 à leur tour aux visiteuses et passent devant : 56 – 50 à 1″01. Katherine Plouffe essaie de diminuer l’écart avec un tir dans la raquette, mais Landerneau est sur sa lancée et prend une avance de 6 points à la fin du troisième quart-temps : 58 – 52.

Durant les dix dernières minutes, Lattes-Montpellier perd énormément de ballons, ce qui fait les affaires pour les locales qui accroissent leur écart petit à petit jusqu’à monter à +12 à 5″45, le plus gros écart du match : 67 – 55. Katherine Plouffe et Hailey Peters essaient tout de même de recoller au score, jusqu’à revenir à -1 à 1″03 (69 – 68), mais le sort du match est scellé, Landerneau conserve son avance et prend le meilleur sur le BLMA : 74 – 68 à la fin de la rencontre.

Niveau statistiques, Teana Muldrow se démarque du côté breton avec 16 points, 9 rebonds tandis que du côté héraultais, Hailey Peters termine meilleure marqueuse de la rencontre avec 17 points, 4 rebonds et 2 passes décisives.

Roche Vendée 61 – 95 Lyon

C’est le choc de cette sixième journée de championnat ! Toutes deux ayant le même bilan (3V-2D) et classées respectivement 4ème et 3ème au classement, la Roche Vendée et le LDLC Asvel Féminin vont se battre pour décrocher une place dans le top 3 avant la trêve internationale. Alors que l’article est en cours d’écriture, le club vendéen vient d’annoncer le départ d’une de ses joueuses phares : la chilienne Ziomara Morrison.

Le 5 de départ :

Roche Vendée : Ana Suarez, Ornella Bankolé, Kaleena Mosqueda-Lewis, Assitan Kone, Tiffany Clarke

Lyon : Hélèna Ciak, Aleksandra Crvendakic, Alexia Chartereau, Julie Allemand, Sara Chevaugeon

Après un premier quart-temps relevé (16-20, 10′), le rouleau compresseur lyonnais s’est mis en route… Dans un chaudron vendéen des grands soirs (salle pleine), les coéquipières d’Aleksandra Crvendakic (15 points, 11 rebonds, 23 d’évaluation) ont tout écrasé sur leur passage et tu une salle des Oudairies pourtant bruyante.

Avec quatre joueuses à 10 points ou plus (Johannès 19, Chartereau 16, Crvendakic 15, Chevaugeon 13) et 8 des 9 joueuses de l’effectif avec 10 d’évaluation ou plus, l’affaire a vite été empochée par les Lionnes de Pierre Vincent. Côté yonnais, Tiffany Clarke (17 points, 16 d’évaluation) a signé la meilleure copie.

Score final : 61-95 (16-20, 13-27, 15-19, 17-29). La trêve internationale maintenant débutée, les protégées de Manu Body vont pouvoir souffler quelques jours et attendre prochainement une nouvelle recrue au sein de leur effectif.

Basket Landes 79 – 70 Saint Amand

Basket Landes, toujours affaibli, accueille Saint-Amand. Avec les absences de Marine Fauthoux et Lidija Turcinovic, ainsi que le peu de temps de jeu de Marianna Tolo malade, le club landais se présente une fois de plus avec un effectif amoindri face à une vaillante équipe amandinoise, toujours sans son coach Philip Metsdaght.

Les 5 de départ :

Basket Landes : Sophie Cunningham, Céline Dumerc, Regan Magarity, Marianna Tolo, Marie-Eve Paget

Saint-Amand : Elin Gustavsson, Janee Thompson, Myriam Djekoundade, Paulie Lithard, Peyton Williams

Après un début marqué par la maladresse des deux côtés de terrain, le match s’enflamme enfin. Les amandinoises sont à la faute et Basket Landes se retrouve sur la ligne des lancers francs mais en laisse échapper (20/27). Kendra Chery est au four et au moulin pour garder son équipe devant au score (13 points, 5 rebonds, 5 passes, 2 contres pour 19 d’eval). Céline Dumerc (10 points) inscrit des 3 points salvateurs au bon moment. A la pause, Basket Landes ne compte que 4 petits points d’avance (39-35).

Clarissa Dos Santos, de retour de blessure, joue son premier match officiel sous les couleurs landaises. La brésilienne se montre agressive et capte les rebonds importants (10 points, 8 rebonds). Ije Ajemba, pour son dernier match avec les bleues et blanches, ne lâche rien et s’impose dans la raquette (7 points, 6 rebonds). Basket Landes prend le large, notamment par six points inscrits coup sur coup par Sophie Cunningham (meilleure marqueuse landaise avec 14 points)). Kendra Chery inscrit son premier trois point depuis près d’un an.

Alors qu’il ne reste que quelques minutes, Saint Amand n’a pas dit son dernier mot et se rapproche des locales. Peyton Williams trop tôt prise par la patrouille avec 5 fautes, Elin Gustavson bien tenue par la défense, Myriam Djekoundade maladroite (12% de réussite au shoot), c’est la jeune lituanienne Laura Juskaite qui en profite pour signer ce soir son plus gros match de la saison. Avec un magnifique 11/14 au shoot et 6 rebonds notamment, elle enregistre la meilleure évaluation de la soirée (32).

Mais cela ne suffit pas, c’est bien Basket Landes qui s’impose, dans la douleur.

La trêve internationale débute. Pour Saint-Amand, Laura Juskaite rejoint la sélection Lituanienne. Du côté de Basket Landes, MEP rejoint le stage de l’équipe 5×5, Kendra Chery celui du 3×3, Regan Magarity part pour la Suède et la coach Julie Barennes s’envole pour les Pays-Bas.

Charleville 86 – 54 Charnay

Charleville fait la course en tête de la LFB en ce début de championnat. Charnay, après un match référence et une victoire face à Landerneau, compte bien réitérer l’exploit.

Les 5 de départ :

Charleville : Amel Bouderra, Magali Mendy, Evelyn Akhator, Zaynabe Christelle Diallo, Tima Pouye

Charnay : Kankou Coulibaly, Caliya Robinson, Alexis Kiah Brown, Prescillia Lezin, Ines Debroise

Charleville qui compte le retour d’Akhator dans ses rangs, semble reprendre des couleurs après sa défaite cette semaine en Eurocup face à la Roche Vendée. Avec 46 points inscrit par le banc, difficile pour Coulibaly (16 PTS – 3 REBS) esseulée de pouvoir espérer gagner la rencontre. Et dire que Charnay débutait bien sa rencontre en prenant la tête à la fin du 1er QT(16-20) avant de s’effondrer au 2e et se prendre 28 points contre seulement 6 marqués. Charnay ne pourra revenir. Pouye inscrit 18 PTS et les 4 passes décisives d’Amel Bouderra l’on fait passer à la 2e place des meilleures passeuses all-time, -loin- derrière Céline Dumerc.

Avec cette victoire, les Flammes gardent leur première place du classement talonné de près par l’ASVEL et Villeneuve D’Ascq.

Angers 62 – 90 Bourges

Le promu Angers est lourdement tombé à Lyon, une semaine après avoir infligé une sévère défaite au BLMA. Contre Bourges, qui n’a connu que deux très courts revers, les angevines vont avoir du fil à retordre.

Les 5 de départ :

Angers : Jasmine Bailey, Isis Arrondo, Jodie Anne Cornelie-Sigmundova, Iva Slonjsak, Oderah Chidom

Bourges : Elin Eldebrink, Endene Miyem, Iliana Rupert, Sarah Michel, Laetitia Guapo

Difficile pour Angers de répondre au torrent des berruyères gonflées à bloc depuis plusieurs rencontres. Elles auront tenu un quart-temps, le premier, avant de s’effondrer face à l’intensité défensive de Bourges et une Rupert en grande forme encore (17 PTS – 3 REBS – 3 CTRS). Le trio Slonjsak (13 PTS), Chidom (11 PTS) et Cornelie (11 PTS) n’ont rien pu faire de plus. Angers se prend un deuxième revers après sa lourde défaite (90-57) face à l’ASVEL la semaine dernière tandis que Bourges continue dans sa lancée et vie sa meilleure vie toutes compétitions confondues.

Encore une belle journée de LFB offerte par nos clubs français. Les victoires écrasantes sont nombreuses. Charleville est toujours seule en tête, mais Basket Landes compte un match en retard. Tarbes et Saint Amand ferment la marche. La trêve arrive à point nommé pour les clubs.

Toutes les infos LFB et Euroleague à suivre ici, sur baskelleball.com