| Publié par

A noter que la 6e rencontre de cette 5e journée qui opposait Bourges à Basket Landes a été reporté au 5 décembre à 17h. En l’absence de cette rencontre, Charleville récupère la première place du classement général devant Villeneuve d’Ascq et l’ASVEL.

BLMA 86 – 70 Roche Vendée Basket Club

Plouffe fait un bien fou aux gazelles

Les 5 de départ :

BLMA : Migna Touré, Olivia Epoupa, Haley Peters, Elodie Naigre, Katherine Plouffe

RVBC : Ana Maria Suarez Utrero, Ornella Bankolé, Ziomara Morrison, Océane Monpierre, Tiffany Clarke

La Roche aura tenue les deux premiers quart temps (45-40 à la mi-temps) avec une Mosqueda-Lewis à 10pts, avant de commencer à prendre l’eau dans le 3e QT. Plouffe qui intègre le 5 de départ dès son premier match à un impact significatif sur le jeu du BLMA et fait un bien fou à l’équipe qui semblait manquer de souffle lors de ses dernières rencontres. Le BLMA termine le 3e QT avec une avance de 12pts et des belles actions de jeu collective. Epoupa continue à faire rayonner Montpellier par ses éclats de génie et se permet même de terminer le 3e QT en double double avec 13pts et 12rebs. Même si la Roche s’accrochera et réussira à revenir à -10 dans le 4e QT mais Epoupa n’en a pas fini, accompagnée de Kiavi, elles s’amusent derrière l’arc et permettent aux gazelles de repasser à +15. Le BLMA défend bien et la Roche ne réussira jamais à revenir face aux offensives foudroyantes des montpellieraines.

Points statistiques : Epoupa termine la rencontre en double double avec 18pts – 14rebs – 4pds – 4ints.

Saint-Amand 60 – 63 Villeneuve d’Ascq

Villeneuve d’Ascq remporte le derby du nord

Les 5 de départ :

Saint-Amand : Elin Gustavsson, Elin Gustavsson, Myriam Olivia Djekoundade, Margaux Okou-Zouzouo, Peyton Williams

Villeneuve d’Ascq : Jolene Nancy Anderson, Caroline Hériaud, Sandra Ygueravide Viana, Kariata Diaby, Jillian Christina Harmon

La rencontre la plus serrée de la soirée où tout s’est joué dans le dernier QT. Les deux équipes ont cherché leur adresse extérieur tout au long de la rencontre à l’image de Ygueravide à 2/12 aux tirs et 2/7 à 3pts. Elle termine à 12pts grâce notamment à son agressivité au panier et son efficacité au LF. Une rencontre assez approximatives des deux cotés avec énormément de pertes de balle et de passage à vide qu’aucune des deux équipes n’aura réellement pris à son avantage. Le réveil de Juksaite (8PTS) en 2e mi-temps n’aura pas suffit au même titre que les 13pts et 6rebs de Williams. Pourtant, les Greens Girls sont bien devant à moins de 5mn du terme (53-46 4’53). Mais les Guerrières ont vu la lumière et se sont réarmées peu avant le money time en lançant un assaut fulgurant et un gros run (15-0) à Saint-Amand qui ne fait que subir ses dernières minutes (53-61 1’45). Mais Saint-Amand semble en avoir encore un peu sous le pied et les offensives de Williams, Lithard et Gustavson à 3pts dans les dernières secondes (60-63 à 7″) réussiront à revenir à 3 unités de Villeneuve d’Ascq. Malheureusement pour elles, le réveil sera beaucoup trop tardif et les Guerrières s’imposeront.

Charnay 87 – 74 Landerneau

Le trio infernal Coulibaly, Brown et Hirsch donne des ailles à Charnay

Les 5 de départ :

Charnay : Kankou Coulibaly, Caliya Robinson, Alexis Kiah Brown, Prescillia Lezin, Ines Debroise

Landerneau : Virginie Bremont, Teana Shari Muldrow, Luisa Geiselsoder, Ezinne Kalu, Margaux Galliou-Loko

Charnay a pris rapidement les choses en main dans cette rencontre. Elles ont eu l’occasion de prendre le large avant la mi-temps grâce au trio Coulibaly (10pts), Brown (11pts), Hirsch (9pts) qui cumule 30pts à elles seules. Mais Kalu (12pts à la mi-temps) et le réveil de Galiou-Loko à 3pts (3pts au total à la mi-temps) quelques secondes avant la pause, remet Landerneau dans le match pour revenir à 10 unités de Charnay (46-36). Landerneau enchaine un beau run (2-12) à la reprise mené en grande partie par Kalu qui termine la rencontre avec 19pts dont 7pts en 3mn au retour des vestiaires. Galiou-Loko est dans un autre mood et inscrit des 3pts à la pelle (5-11). Elle qui n’avait inscrit que 3pts à la mi-temps, termine la rencontre avec 19pts. Charnay n’a pas dit son dernier mot et met très rapidement à la rue Landerneau pour terminer le 3e QT à +20 (68-48). Durant le dernier quart-temps, Landerneau essaiera de revenir dans la rencontre mais l’écart sera trop grand. Brown (19pts), Coulibaly en double double (14pts-11rebs-2pds-5ints) et Hirsch (15pts dont un 3/6 à 3pts) en mission, ne laisseront aucune, voir peu de chances à Landerneau de côtoyer la victoire.

Tarbes 69 – 71 Charleville Mézières

Les Flammes rebondissent après leur défaite décevante de la semaine dernière en Eurocup.

Les 5 de départ :

Tarbes : Julie Wojta, Marie Pardon, Clementine Samson, Renata Brezinova, Ana Tadic

Charleville-Mézières : A. Bouderra, M.Mendy, M.Milapie, Z.Diallo, T. Pouye

Il aura fallu du temps à Charleville pour rentrer dans la rencontre. Tarbes avait bien commencé sa rencontre en étant devant à l’issue du premier quart-temps (18-14). L’absence d’Akhator blessée, coté Flammes semble avoir laissé un vide et Milapie qui l’a remplace, est quelque peu en difficulté. Un vide qu’elles vont réussir à compenser au final en revenant dès le 2e QT. Mendy toujours aussi efficace dans l’effectif ardennais fera un bien fou avec ses 23pts, 7rebs, 2pds, 4ints et 1ctr. Bouderra (14pts, 5pds, 3ints) et Diop (14pts, 4rebs, 4pds, 3ints) ne sont pas en reste et seront des pièces maitresses de cette victoire. Les Flammes ne s’envoleront jamais, et se feront même peur dans le money time. Tarbes a aussi des armes à jouer et le trio Wojta (14pts, 4rebs, 7pds, 2ints), Samson (15pts, 7rebs), Tadic en double double (15pts, 12rebs, 3pds) feront tenir Tarbes jusqu’au bout. Tadic et Ewodo (10pts) seront à deux doigts d’arracher la prolongation dans le money time. Ewodo marque un 3pts assassin à 30 secondes de la fin pour revenir à égalité (69-69). Bouderra réussi à planter 2pts (69-71 11″). Les Bigourdanes ont donc la dernière possession et 11 secondes à jouer. Au final, Samson sans solutions fait une passe à… Mendy et sans conclure leur dernière possession, Tarbes ne pourra que voir la victoire lui échapper.

ASVEL 90 – 57 Angers

Lyon toujours à deux mille à l’heure, roule sur tout

Les 5 de départ :

ASVEL : Aleksandra Crvendakic, Alexia Chartereau, Helena Ciak, Julie Allemand, Sara Chevaugeon

Angers : Alexis Peterson, Jasmine Bailey, Jodie Anne Cornelie-Sigmundova, Iva Slonjsak, Oderah Chidom

L’ASVEL semble s’être sortie de sa mauvaise passe de début de saison et surfer sur sa bonne vibes depuis plusieurs match. Le mode rouleau compresseur ne semble pas s’être ralenti et Angers en a subit à son tour les effets. A aucun moment de la rencontre, Angers n’aura tenu qu’un seul quart temps, le premier avant de subir le rythme et l’intensité imposée par les lyonnaises. Crvendakic a planté 10pts à la mi-temps pour les lyonnaises accompagnée par Chartereau et ses 8pts avant que Chevaugeon ne se voit plus inspirée que jamais en 2e période et termine avec 19pts, 5rebs et 4pds. Les 12pts respectifs de Slonjsak et Chidom ne permettront pas à Angers de réellement venir et tenir face aux offensives lyonnaises.

Toutes les infos LFB et Euroleague à suivre ici, sur baskelleball.com