| Publié par

C’est désormais une habitude : depuis la reprise du championnat, on se retrouve chaque week-end pour parler des matchs. Basket Landes, actuel leader, reçoit Lyon alors que, son dauphin, le BLMA se déplace chez le promu Angers. Dans les autres rencontres, chaque équipe a au moins une victoire et espère continuer sur une belle dynamique. Retour sur les affiches de cette 4e journée de championnat.

Villeneuve d’Ascq 73-78 Bourges

Villeneuve d’Ascq recevait aujourd’hui l’équipe de Bourges, assez en difficulté en ce début de saison (1V2D). Une rencontre qui, sur le papier, tourne clairement à l’avantage de Bourges si l’on en croit les confrontations précédentes.

Les 5 de départ :

Villeneuve d’Ascq : Jolene Nancy Anderson , Johane Gomis, Sandra Ygueravide, Clarince Djaldi Talbi, Jillian Harmon

Bourges : Elin Eldebrink, Endy Miyem, Iliana Rupert, Laëtitia Guapo, Alix Duchet

La première mi-temps

Les premiers points de la rencontre sont pour Endy Miyem. Iliana Rupert alourdit la note à trois points (0-5). Sandra Ygueravide réduit la marque . Mais le Tango, bien en place, prend rapidement le lead (3-9). Sandra Ygueravide, en forme derrière l’arc (6-9). Johane Gomis ramène les locales à un point avant de prendre l’avantage (10-9; 5’45 à jouer). Les locales prennent un avantage de 6 points avant qu’Olivier Lafargue prenne un temps-mort (17-11; 3’52 à jouer). A deux minutes de la fin du premier quart-temps, les berruyères reviennent à 4 points (22-18). Mais à la fin du premier quart c’est bien les locales qui mènent (29-20)

Le deuxième quart-temps

L’écart ne faiblit pas mais ça défend mieux du côté de Bourges Il reste 6’49 à jouer quand une faute antisportive est sifflée à l’encontre de Villeneuve d’Ascq qui permet à Bourges de revenir à 6 points. Un trois points de Sarah Michel oblige Rachid Méziane à prendre un temps mort (34-31; 5’50 à jouer). Bouges revient à un point après plus d’une minute de stérilité offensive des deux côtés du terrain (34-33). Faute antisportive contre Elin Eldebrink, et Villeneuve prend 5 points d’avance (38-33; 1’46 à jouer). A la mi-temps, les locales sont toujours devant (40-35).

La seconde mi-temps

Les deux équipes se répondent mais Villeneuve d’Ascq cafouille un peu et Bourges revient à un point (44-43). Endy Miyem sanctionne à trois points et donne l’avantage aux berruyères (44-46; 6’06 à jouer). Mais Villeneuve ne se laisse pas faire et revient. A 2’44 de la fin du quart-temps, le score est de parité (54-54). Isabelle fait sa 4e faute, la 5e d’équipe et Diaby sanctionne (56-54). Il reste moins d’une minute et au buzzer, Elin Eldebrink score (58-59). Kristen Mann donne l’avantage avant les dix dernières minutes (60- 62).

Les dix dernières minutes

Bourges prend 6 points d’avance (60-66). Villeneuve ne trouve plus de solutions et la défense adverse est en place. Plus d’une minute de stérilité offensive et Bourges sanctionne à nouveau à 3 points (60-69). Clarince Djaldi-Talbi (4/4 à 3 points) réduit l’écart (63-69; 4’26 à jouer). Il reste moins de 3 minutes à jouer et Bourges et toujours devant (68-76). Villeneuve défend mais Bourges récupère des rebonds offensifs importants. Mais Jonelle Anderson relance les espoirs de son équipe (71-76; 1’26 à jouer). Trois points séparent les deux équipes à moins d’une minute du coup de sifflet final (73-76). Alix Duchet trouve Endy Miyem à l’intérieur (73-78). Perte de balle sur remise du côté de Villeneuve. L’horloge tourne et Bourges s’impose.

Coté statistiques : Jolene Anderson (17 points, 7 rebonds, 3 passes) et Iliana Rupert (21 points, 6 rebonds, 2 passes, 2 interceptions).

Basket Landes 45- 85 Lyon

L’ASVEL EN MODE ROULEAU COMPRESSEUR

C’était certainement le match le plus attendu de cette 4e journée de ligue féminine. Basket Landes, actuel leader du championnat recevait Lyon et son armada de stars menée par Pierre Vincent.

Les 5 de départ :

Basket Landes : Céline Dumerc, Marine Fauthoux, Kendra Chery, Lidija Turcinovic, Marianna Tolo

Lyon : Ingrid Tanqueray, Marine Johannes, Aleksandra Crvendakic, Héléna Ciak, Marieme Badiane

Après sa première victoire historique à domicile en Euroleague face à Kursk mercredi, Basket Landes avait a cœur d’offrir une nouvelle victoire aux 2500 spectateurs présents ce soir à l’espace François Mitterrand. Pourtant après un premier quart temps équilibré (18-20), les lionnes vont monter en intensité et imposer leur rythme avec notamment un terrible second quart temps pour les landaises, avec seulement 3 points marqués. Les 3 fautes d’Ajemba avant la mi temps ne vont pas aider les locales. De retour des vestiaires et à l’image de sa réussite au tir (24%), Basket Landes va subir la suite de la rencontre et la loi dictée par le trio Johannes, Badiane et Crvendakic notamment, crédités de 13 points chacune. Basket Landes va finalement accuser un écart de 40 points à la fin de ce match et voir des lyonnaises revanchardes s’imposer 45-85 avec la manière et la réussite (62%).

Angers 87 – 73 Montpellier

Montpellier se déplaçait en terre angevine pour cette 4ème journée. Toujours amoindri, le BLMA devait donner le tout pour le tout, après la sévère défaite de mercredi eu EuroLeague.

Les 5 de départ :

Angers : Alexis Peterson, Jasmine Bailey, Jodie Cornelie-Sigmundova, Iva Slonjsak, Oderah Chidom.

Montpellier : Olivia Epoupa, Sydney Wallace, Haley Peters, Elodie Naigre, Migna Touré.

La première mi-temps

Les premiers points sont pour Angers par un tir derrière l’arc de Jasmine Bailey. Ces dernières imposent un 8-0 aux héraultaises en 1″40. Les Gazelles reviennent au score grâce à Hailey Peters et Sydney Wallace. Les paniers s’enchaineront des deux côtés et le dernier mot dans ce quart-temps sera pour l’UFAB, grâce à deux points de Nabala Fofana : 21-19 pour les locales.

Dans le second quart-temps, le BLMA accélère impose son rythme et prend de l’avance, jusqu’à monter à +12 à 3″40 (28-40). Mais Jasmine Bailey et Iva Slonjsak n’ont pas dit leur dernier mot et recollent au score grâce à des tirs derrière l’arc et à des lancers-francs, l’écart est presque rattrapé : 39-43 à la mi-temps.

La seconde mi-temps

Le troisième quart-temps est à l’image du premier, les paniers s’enchaînent des deux côtés, les fautes fusent à l’instar des lancers-francs, Sydney Wallace et Migna Touré se démarquent d’un côté puis Alexis Peterson et Jasmine Bailey de l’autre : 65-63 à la fin du troisième acte en faveur des locales.

Les dix derniers minutes sont favorables aux angevines, Lattes a baissé son intensité, Hailey Peters est sortie à 5 fautes. Angers en profite pour accroître son écart, le match est scellé : les locales s’imposent 87-73 dans ce match contre le BLMA

Crédit Photo : UFAB49

Côté statistiques, Jasmine Bailey signe une grosse prestation avec 24 points à 87 % aux tirs à deux points et 50 % aux tirs à trois points. Pour Lattes-Montpellier, Sydney Wallace se démarque avec 24 points, 1 rebonds et 2 interceptions.

Charleville Mézières 71 – 61 Saint Amand

Les Flammes continuent de briller à domicile

Les 5 de départ :

Charleville-Mézières : A. Bouderra, M.Mendy, E. Akhator, Z.Diallo, T. Pouye

Saint-Amand : E. Gustavsson, J. Thompson, M. Djekoundade, L. Juskaite, P. Williams

Début de match compliqué pour Saint-Amand maladroit, qui enchaine près de 4 pertes de balle en quelques minutes. De quoi se prendre un gros run d’entrée (8-0) avant que Gustavsson et Luthard arrêtent l’hémorragie. Pouye est en feu dans le 1er QT et y inscrit 10 points. Mais Saint-Amand ne se laisse pas faire et réussi à terminer à seulement 3 unités à la fin du 1er QT. Bouderra semble vouloir bien vite calmer les ardeurs des amandoises et enchaine à 3 points avec une précision chirurgicale. Même lorsque Saint-Amand réussi à revenir à égalité (26-26), Bouderra crucifie instantanément à 3 points leurs espoirs. Et elle n’est pas la seule, Mendy s’y met aussi alors que Saint-Amand était revenu à 3 unités (36-30). Comme un symbole que ce soir, ce n’est pas la soirée pour Saint-Amand, Bouderra inscrit son 3e trois points du quart-temps à quelques secondes de la mi-temps (41-32).

Une adresse extérieure que Saint-Amand ne connaitra pas avant le 3e QT (0/9 à 3pts à la mi-temps) et le retour des vestiaires avec le shoot de Okou-Zouzouo (43-35). Juksaite s’y met aussi coté Saint-Amand pour revenir à deux possessions des Flammes (46-42). Malgré ses efforts, Saint-Amand n’y arrivera pas et les Flammes joueront leur basket portées par une Bouderra des grands soirs en double double (17pts – 2rebs – 10pds – 2ints) dont un 5/5 à 3 points. Gustavsson et ses 11 points et la capitaine, Lithard au bord d’un double double (10pts – 7pds) n’y pourront rien non plus. A moins de deux minutes du terme, Berkani du parking, met un 3 points assassin (65-55). Les flammes continueront à s’imposer dans le money time. Elles accrochant leur seconde victoire de rang, la troisième de la saison.

Landerneau 68 – 65 Tarbes

Ces deux équipes ont le même ratio victoire / défaite : 2 matchs perdus pour 1 gagné. Un match entre deux formations qui se ressemblent.

Les 5 de départ :

Landerneau : Virginie Brémont, Teana Shari Muldrow, Luisa Geiselsoder, Ezinne Kalu, Margaux Galliou-Loko

Tarbes : Julie Wojta, Marie Pardon, Clémentine Samson, Ana Tadic, Yohana Ewodo

La première mi temps

Ce début de match est tendu entre les deux équipes : aucune des deux n’arrive à se détacher. Il reste 2 minutes 30 de jeu et le score est de parité (13-13). Tarbes est la première à se détacher (13-16). Ewodo augmente la marque à l’extérieur. Au bout de 10 minutes Tarbes mène de 6 points (13-19).

Dans le second quart-temps, il reste 6’34 à jouer quand Landerneau revient à une possession (22-24). Tarbes défend bien et reprend 7 points d’avance (22-29; 5’à jouer). Landerneau concède un 7-0, obligeant Wani Muganguzi à prendre un temps mort. Les bretonnes laissent des espaces en défense qui permettent à Tarbes de prendre 10 unités d’avance (27-37; 2’40 à jouer). Quelques errances des deux côtés du terrain, mais à 40 secondes de la mi-temps Margaux Galliou Loko à l’extérieur, imitée par Ezinne Kalu, ramènent les locales à 5 points (36-41) avant de rentrer aux vestiaires.

La seconde mi-temps

Il faudra attendre plus de trois minutes pour voir s’inscrire les premiers points de cette seconde mi-temps. Ils seront tarbais (36-43; 6’20 à jouer). Ezinne Kalu, qui score par deux fois, ramène les deux équipes à 5 points. Geiselsoder score à l’intérieur et l’écart n’est plus que de trois petits points (42-45; 5′ à jouer). Tarbes prend un temps mort. Très peu d’adresse dans ce 3e quart-temps mais dans les moments forts c’est Tarbes qui est plus incisif (43-50; 2’46 à jouer). Dans la dernière minute, les locales reviennent à un point avant d’entamer les dix dernières minutes (49-50).

Tadic qui a fait sa 3e faute, ne sera pas sur le parquet pour débuter ces dix dernières minutes. Des petits détails qui peuvent compter. Et de retour, Landerneau prend l’avantage (51-50). Tadic revient après seulement une minute de jeu. Tarbes va reprendre 4 unités d’avance mais Landerneau parvient à égaliser et à passer devant (59-57; 5’40 à jouer).

A 4 minutes de la fin de la rencontre, les deux équipes sont de nouveau à égalité (61-61). Margaux Galliou sur une passe d’Ezinne Kalu, sanctionne à 3 points (64-61; 3′ à jouer). Il reste moins de 2 minutes, et Ana Tadic fait sa 4e faute. Une minute au compteur est seulement 3 points d’écart (66-63). Hortense Limouzin tente d’intercepter le ballon mais fait faute sur Marie Pardon qui s’écroule sur le parquet. Ca semble être la cheville. 30 secondes à jouer, Tadic marque à l’intérieur (66-65). Landerneau l’emporte sur le score de 68 à 65 après avoir renversé le match

Côté statistiques : Ezinne Kalu (19 points, 3 rebonds, 3 passes, 2 interceptions) et Ana Tadic (15 points, 12 rebonds, 2 passes)

Roche Vendée 79 – 65 Charnay

La Roche dans la continuité de sa perf’ en Eurocup

Les 5 de départ :

Roche Vendée : A. Suarez, O. Bankole, Z. Morrison, O. Monpierre, T.Clarke

Charnay : K. Coulibaly, C. Robinson, P. Lezin, J. Muzet, C. Chabrier

Charnay sort dune victoire face à Angers lors de la 3e journée tandis que la Roche, après une désillusion le weekend dernier en LFB, s’est vu renaitre en Eurocup. A noter Kaleena Mosqueda-Lewis absente lors de la rencontre en Eurocup a fait son retour ce soir face à Charnay.

Début de match compliqué pour la Roche face à une équipe de Charnay qui s’est notamment trouvée une adresse légendaire à 3pts pour mettre à mal les vendéennes à domicile à la fin du 1er QT (18-20). Si Morrison tenait déjà bien la barraque dans le 1er QT, la pause semble avoir fait du bien à la Roche. Les vendéennes n’avaient pas shooté à 3pts dans ce 1er QT et il semble que l’américaine Mosqueda-Lewis en ait décidé autrement. Elle entame ce 2e QT en force pour mettre 5pts de suite dont le 1er tir à 3pts tiré et marqué par les vendéennes pour revenir à -2. Tournant du match, les charnaysiennes n’y arrivent plus et se prennent un énorme run (11-0). Un retard qu’elle n’arriveront finalement jamais vraiment à reprendre. Petit espoir au retour des vestiaires avec Diop qui retrouve la mire à 3pts pour Charnay et leur permet de revenir à trois possessions des vendéennes (40-34 9’44). Espoir de courte durée, Morrison en double double (18 points, 12 rebonds, 1 contre, 1 interception) en a décidé autrement. Et les 12 points et 5 interceptions de Coulibaly n’y pourront rien face au collectif vendéen bien rodé.

Côté statistiques : Clark (17 points – 3 rebonds – 2 passes), Suarez (14 points – 6 rebonds – 2 passes – 2 interceptions), Bankole (12 points – 6 rebonds – 3 passes) et Mosqueda-Lewis (12 points – 2 rebonds)

La saison est encore longue, rien n’est joué.

Toutes les infos LFB et Euroleague à suivre ici, sur baskelleball.com