| Publié par

Basket Landes 70 Charnay 46

Basket Landes aura à coeur de confirmer sa victoire de la semaine passée en championnat après le match face à Schio. Aujourd’hui, le champion de France en titre reçoit l’équipe de Charnay, pas mal remaniée à l’intersaison.

Les 5 de départ :

Basket Landes: Céline Dumerc, Marie-Eve Paget, Mariana Tolo, Ijeoma Obiamaka Ajemba, Marine Fauthoux

Charnay : Kankou Coulibally, Prescilla Lezin, Coralie Chabrier, Johanne Lauvergne, Ines Debroise

La première mi-temps

Dans ce premier quart-temps, Basket Landes impose son rythme. Il faudra attendre 2’40 de jeu pour voir inscrits les premiers points de Charnay (7-2). Le coach de Charnay prend son premier temps mort (11-2; 6’40 à jouer). Temps -mort payant puisque ses joueuses reviennent à 5 points (13-8). Victime de la faute, Turcinovic se retrouve sur la ligne pour un tir primé. Même action du côté de Charnay (16-11; 3’30 à jouer).

Dans les deux dernières minutes, les charnaysiennes reviennent à 3 points. Marine Fauthoux, rentrée à la place de Marie -Eve Paget est victime de la faute et transforme ses lancés (20-15). 40 secondes à jouer et c’est au tour de Céline Dumerc de transformer les siens (21-15). En contre attaque, une passe de Marine Fauthoux pour Kendra Chery redonne 9 points d’avance aux landaises (24-15).

Le second quart-temps

Les locales infligent d’entrée un 5-0 à leur adversaire (29-15). Charnay récupère quelques ballons mais l’adresse n’est pas au rendez-vous et la défense landaise bien en place. De part et d’autres, beaucoup de pertes de balles et d’attaques avortées. A 6’36 du retour aux vestiaires, premier temps-mort. Johanne Lauvergne réduit l »écart (29-17). Inès Debroise est trouvée dans le corner par Coralie Chabrier et score derrière la ligne (34-20; 3’57 à jouer). Dans les trois dernières minutes, l’écart ne tremble pas. Dans les toutes dernières secondes, Céline Dumerc prend un tir loin de la ligne et redonne 10 points d’avance à son équipe (37-27).

La deuxième mi-temps

Dans le troisième quart-temps, l’adresse n’est pas plus au rendez-vous qu’en première mi-temps. Dans la première partie du quart-temps, les deux équipes se répondent et l’écart reste bloqué à 10 points. Basket Landes trouve ensuite la mire plus facilement, aidé par Charnay qui accuse des pertes de balles. Dans la dernière minute, l’écart est porté à 20 points (55-35; 50  » à jouer). Un dernier tir de Yacine Diop (55-38).

Les dix dernières minutes

Basket Landes n’aura plus qu’à gérer son avance prise tout au long de la rencontre. Charnay n’aura jamais vraiment inquiété les championnes en titre. Les locales enregistrent leur seconde victoire de rang sur le score de 70 à 46.

ESBVA 80 / BLMA 52

Dans un palacium chauffé à blanc, le duel du jour est avant tout un duel de meneuse : Olivia Epoupa, meneuse de l’équipe de France pour sa première saison sous les couleurs du BLMA, face à Caroline Hériaud, étoile montante du 3×3, pour sa première saison sous les couleurs de l’ESBVA

Les 5 de départ :

ESBVA : Jolene Anderson, Johanne Gomis, Sandra Ygueravide, Kariata Diaby, Jillian Harmon

BLMA : Olivia Epoupa, Sydney Wallace, Haley Peters, Elodie Naigre, Avery Warley-Tarbert

La première mi-temps

Les deux équipes montrent leur qualité offensive dès l’entame du match. Epoupa ouvre la marque pour le BLMA, mais la réponse de Ygueravide ne se fait pas attendre. Le match est lancé et les deux équipes se rendent coup sur coup. C’est une véritable partie de ping-pong qui se joue entre les deux équipes. Le premier quart est accroché mais ce sont les locales qui sont devant au score. Même si nombreuses sont les joueuses a déjà être présentes au scoring, Ygueravide est déjà à 10 points pour Villeneuve, et Peters à 7 pour le BLMA (21-19).

Le second quart-temps

Villeneuve prend quelques longueurs d’avance dans ce début de deuxième quart et compte jusqu’à 8 points d’avance. ESBVA nous offre de belles actions collectives et le score continue de grimper. Cela fait 5 minutes que Montpellier n’a pas inscrit le moindre point (29-19). C’est Warley Talbert qui inscrit finalement les premiers points du BLMA dans ce quart. Le BLMA n’est décidément pas en réussite dans cette première mi-temps avec seulement 30% de réussite aux tirs contre 50% pour les locales. Les temps morts de Demory n’y changeront rien, à la pause, ce sont les locales qui mènent au score. Elles rentrent aux vestiaires avec un petit matelas d’avance (44-24).

La deuxième mi-temps

A l’entame du 3e quart, Ygueravide en remet une couche avec un trois points. Le match d’Euroleague de la semaine semble avoir laissé des traces du côté des gazelles et les guerrières en profitent. Même si le BLMA se procure quelques occasions pour revenir au score, les fautes pleuvent. Les montpelliéraines sont dans la pénalité alors qu’il reste plus de cinq minutes à jouer dans ce quart. La défense est en place des deux côtés mais Hériaud profite d’un relâchement pour inscrire un trois points qui creuse encore un peu plus l’écart (55-33).  Hériaud est en feu dans ce 3e quart. Les héraultaises se retrouvent sans solution et comptent dorénavant 27 points de retard avant l’entame du dernier quart temps (62-35).

Les dix dernières minutes

Il reste dix minutes à Montpellier pour renverser la tendance mais Villeneuve appuie encore. Présentes au rebond défensif, en place en attaque, rien ne semble pouvoir arrêter des Villeneuvoises en feu ce soir.  Le pourcentage réussite du BLMA descend à 26%, rien ne rentre. Il aura fallu plus de 4 minutes de jeu dans ce quart pour voir un point inscrit par les héraultaises, par l’intermédiaire de Filip. Le show Ygueravide continue (70-42). Le BLMA réduit la marque comme il peut mais rien n’y fera, Villeneuve remporte ce match 80-52.

Caroline Hériaud sort un grand match, Villeneuve gagne face à une équipe du BLMA qui n’est jamais rentrée dans son match.

Charleville-Mézières 95 / Lyon 69

Dans une aréna pleine, Charleville-Mézières a à cœur d’offrir une première victoire à son public. Mais en face, Lyon, qui a perdu à domicile, compte bien aussi ouvrir son compteur victoire.

Les 5 de départ :

Charleville-Mézières : Amel Bouderra, Nia Coffey, Marie Michelle Milapie, Magalie Mendy, Evelyn Akhator

Lyon : Aleksandra Crvendakic, Alexia Chartereau, Helena Ciak, Marine Johannes, Julie Allemand

La première mi-temps

Les premières minutes sont très serrées entre les deux formations. Akhator prend la mène au scoring, elle a déjà marqué la moitié des points de son équipe. Côté lyonnais, la marque est partagée (14-12). Marine Johannes, absente du scoring la saison passée, laisse exprimer ses qualités offensives et Lyon est devant pour la première fois du match. Les Lionnes sont dans la pénalité, Diallo se retrouve sur la ligne des lancers francs et conclut. A la fin du quart temps, l’égalité est parfaite (23-23).

Le second – quart temps

A l’entame du deuxième quart, Charleville Mézières court et relance et l’équipe a désormais deux possessions d’avance. Il y a beaucoup de rythme dans ce match des deux côtés du terrain. L’égalité est à nouveau parfaite. Ce match tient toutes ces promesses. Charleville a déjà mis 11 lancers sur 11 tentatives, un beau 100% qui permet aux locales de rester dans le match. Mais ce sont elles qui se retrouvent dans la pénalité, alors qu’il reste cinq minutes à jouer dans ce quart (34-36). Charleville, sur un magnifique 3 points de Bouderra, prend 6 points d’avance, le plus gros écart du match (42-36). Pierre Vincent prend alors un temps mort qui relance ses joueuses. Mais les Flammes sont en feu dans cette fin de quart et rentrent aux vestiaires avec l’avantage du score (47-38).

La seconde mi-temps

Le troisième quart-temps démarre fort pour les ardennaises. Lyon ne trouve pas de solution offensive et Charleville en profite pour aggraver la marque (54-38). Le 3 points d’Allemand redonne un peu d’air aux lionnes. Lyon subit les attaques des locales, laissent passer les rebonds. Les Flammes sont en réussite, à l’image d’Akhator qui est à 19 points. Bouderra, à la baguette, compte déjà 9 passes décisives. Les lyonnaises n’y sont pas et Pierre Vincent demandent un temps mort (67-59). Les pertes de balle sont trop nombreuses côté lyonnaises pour espérer meilleur score. Avant l’entame du dernier quart, Charleville s’envole (72-53).

Les dix dernières minutes

Charleville est décidément en grande réussite ce soir, Berkani est à 14 points. Le jeu d’attaque est en place. En défense, les Flammes gênent les lionnes qui prennent des tirs difficiles. Les ardennaises sont toujours à 100% aux lancers (14/14). Charleville possède désormais 20 points d’avance (79-59). A l’image d’une Chartereau qui remonte le ballon telle une meneuse, Lyon ne trouve pas de solution en attaque. Les rebonds défensifs laissés sont trop nombreux. Coffey continue son festival offensif, permettant à son équipe de mener 83-61. La réaction d’orgueil des lyonnaises est stoppée par Mendy et son trois points assassin. Alors qu’elles mènent largement, les Flammes continuent de gêner chacun des ballons lyonnais. Le score est sans appel : 95-69

Charleville l’emporte avec la manière contre une équipe de Lyon qui coule encore dans cette deuxième journée.

Landerneau 53 / Bourges 78

Après sa victoire à Lyon, Landerneau veut récidiver à domicile. Mais Bourges, qui a perdu dans le money time à domicile, veut se rattraper.

Les 5 de départ :

Landerneau : Virginie Bremont, Teana Muldrow, Sixtine Macquet, Ezinne Kalu, Margaux Galliou-Loko

Bourges : Iliana Rupert, Sarah Michel, Laetitia Guapo, Elodie Godin, Alix Duchet

La première mi-temps

Bourges se montre très efficace dans le premier quart temps. Les joueuses de Bourges sont présentes au rebond, et Landerneau se fait sanctionner. Le jeu de Bourges est collectif, à l’image de toutes les passes collectives. Elles ont à cœur d’effacer la défaite à domicile de la semaine passée. Landerneau a du mal à trouver ses marques. C’est tout logiquement que Bourges est devant au bout de dix minutes (14-27).

Le second quart-temps

Dans le deuxième quart, les joueuses de Landerneau ont du mal à trouver des solutions face à une défense de fer de Bourges. Rupert et Yacoubou ont déjà inscrit 10 points chacune. Les 10 joueuses de Bourges ont apporté à l’équipe qui rentre aux vestiaires avec 18 longueurs d’avance. Malgré ses 14 points, Muldrow ne peut empêcher son équipe de Landerneau d’être derrière au score (26-44).

La deuxième mi-temps

Bourges continue d’enfoncer le clou dans ce troisième quart-temps. Les multiples tirs à trois points réussis par Landerneau n’y changent rien. Bourges comptent toujours plus de vingt points d’avance. Miyem, la capitaine de l’équipe de France, est en feu elle aussi. Le pourcentage de réussite de Landerneau est tombé à 28%, les locales ne trouvent pas la mire. Alors qui ne reste que dix minutes à jouer (38-57).

Les dix dernières minutes

Le match a baissé en intensité ces dernières minutes. Limouzin réduit la marque pour Landerneau. Olivier Lafargue, le coach des Tango, fait tourner son effectif. Malgré les nombreuses balles perdues, Bourges continue sa course en tête. Muldrow est en feu ce soir mais difficile à elle seule de maintenir la tête de son équipe hors de l’eau. En toute logique, Bourges s’impose (53-78).

Les landernéennes chutent lourdement à domicile face à une équipe de Bourges tout en maîtrise où l’effectif a bien tourné. Landerneau est la seule équipe a chuté à domicile ce samedi.

Les autres résultats de la journée

Angers 81 – Tarbes 76 : alors qu’elles sont menées de 10 points à la mi-temps, les angevines se réveillent et dans un sursaut d’orgueil, l’emportent après prolongation. Les promues, à domicile, font tomber Tarbes. Les 17 points de la tarbaise Tadic n’auront pas suffit face à Slonjsak et ses 20 points, Peterson et ses 22 points. Angers signe sa 2e victoire en autant de match.

Roche Vendée 90Saint Amand 65 : dans ce match, jamais les amandinoises n’auront inquiété les vendéennes qui l’emportent logiquement. Pour la Roche, Morrison finit avec 24 points à 7/10 aux tirs, Clarke avec 18 points. Pour Saint-Amand, Gustavsson termine meilleure marqueuse avec 16 unités.

Toutes les infos LFB et Euroleague à suivre ici, sur baskelleball.com