| Publié par

On y est ! La saison de Ligue Féminine de Basket reprend ses droits ce soir. Après un match des Champions qui a tenu toutes ses promesses, c’est au tour du championnat de nous faire vivre de belles émotions. Que l’on soit devant notre écran où dans les salles, on espère tous vibrer au rythme de la balle orange.

BLMA Charleville-Mézières

Aujourd’hui avait lieu le dernier match de la première journée de LFB, et pas des moindres ! Un choc dès la reprise du championnat opposant Lattes-Montpellier aux Flammes Carolo, récemment qualifiées pour l’EuroCup Women. Lattes, toujours amoindrie se présente avec le même effectif que la semaine dernière, tandis que Charleville doit faire avec l’absence de Marica Gajic, remplacée temporairement par Magali Mendy.

Les 5 de départ :

Basket Lattes Montpellier Agglomération : Olivia Epoupa, Sydney Wallace, Elodie Naigre, Migna Touré, Avery Warley Talbert

Charleville-Mézières : Amel Bouderra, Evelyn Akhator, Magali Mendy, Marie-Michelle Milapie, Tima Pouye

La première mi-temps

Le premier quart-temps

Et les premiers points sont signés Sydney Wallace du côté du BLMA. Charleville-Mézières tombe rapidement dans la pénalité, ce qui permet aux héraultaises d’obtenir des lancers et de les transformer (4-8). Les paniers s’enchaînent des deux côtés mais une faute sur contre-attaque d’Ana Filip permet aux Flammes de passer devant à la fin 17-15.

Le second quart-temps

Ce deuxième quart-temps est mitigé des deux côtés : l’adresse n’est pas au rendez-vous, des oublis au rebond. Cela permet tout de même à Lattes-Montpellier d’infliger un 5-0 durant les 5 premières minutes . Mendy (5 points dans ce quart-temps) permet tout de même aux Flammes de repasser devant (27-20 à 3″). Des oublis défensifs et des pertes de balle de la part des Gazelles permettent aux Carolomacériennes de creuser un premier écart dans cette rencontre : 34-26 à la fin de la première mi-temps.

Côté statistiques, la capitaine du BLMA Olivia Epoupa se démarque avec 11 points, 2 passes décisives et 3 interceptions. Pour Charleville-Mézières, l’ailière-forte Evelyn Akhator comptabilise 6 points, 5 rebonds pour 13 d’évaluation.

La Capitaine du BLMA Olivia Epoupa – Crédit photo K-ro Junes

La seconde mi-temps

Le troisième quart-temps

À la reprise du match, un tir d’Haley Peters derrière l’arc et un second d’Élodie Naigre dans la raquette permettent aux Lattoises de recoller au score (31-34 à 8’40). Le BLMA ne s’arrête pas là et continue sur sa lancée notamment grâce à des interceptions d’Avery Warley-Talbert et des rebonds de Peters. Les Gazelles infligent un 7-0 (35-34) aux visiteuses obligeant Romuald Yernaux à poser un temps-mort et d’ajuster son 5. Les Flammes marquent leur premiers points bout de 6 minutes, grâce à Nia Coffey et repassent devant (39-35 à 3″38). Olivia Epoupa et Haley Peters permettent au BLMA de revenir au score (38-39) mais Evelyn Akhator, dans la raquette, accroît l’écart de Charleville-Mézières afin de repasser à 3 unités d’avance 38-41.

Les dix dernières minutes

Olivia Epoupa à deux points permet au BLMA de revenir à égalité mais Lisa Berkani et Tima Pouye recollent au score grâce à des fautes du BLMA (40-44). Les héraultaises repassent devant en un rien de temps grâce à un tir derrière l’arc d’Élodie Naigre et à Haley Peters et Avery Warley-Talbert dans la raquette (47-44 à 7″18). Les paniers s’enchainent du côté de Lattes-Montpellier obligeant une nouvelle fois à Romuald Yernaux à prendre un temps-mort, son dernier de la mi-temps. Les Gazelles sont à +9, il reste 5 minutes à jouer.

Dans les cinq dernières minutes, les Flammes reviennent à 3 unités mais Olivia Epoupa veille et redonne de l’air (55-50). De l’autre côté du terrain, Amel Bouderra, victime de la faute de Migna Touré transforme un lancer sur les deux. Mais Migna Touré, pas franchement en réussite depuis le début de la rencontre, score derrière l’arc (58-51). Il reste 1’30 à jouer, et Olivia Epoupa chipe un ballon des mains d’Amel Bouderra. C’est ensuite sur la ligne des lancers-francs qu’elle s’illustre, portant l’avantage à 9 unités. Dans les dernières secondes, les locales n’ont plus qu’à gérer et s’imposent 60 à 51.

Coté statistiques : Olivia Epoupa (19 pts, 6 rbds, 6 passes, 6 int)
Nia Coffey (13 pts, 1 rbs, 2 ctr)

La réaction d’après match

C’était un match hyper intense qui s’est joué dans la durée. On a fait énormément de turnovers, surtout moi, mais c’est un match qui s’est joué avec orgeuil et avec le coeur jusqu’au bout. C’est ce qui nous a valu de gagner ce match face à une équipe très très très solide.

Migna Touré – BLMA (Propos recueillis par Tom Richard)

Saint-Amand Hainaut basket 58 Angers 73

Hier soir, pour la première journée de LFB Saint Amand a affronté Angers. Match un peu particulier puisque c’était l’occasion de revoir Jasmine Bailey et Iva Slonsjak sur le parquet amandinois.

Le début du match fut compliqué, avec les premiers points du match inscrit au bout de la 5ème minute de jeu par Pauline Lithard. Saint Amand et Angers se sont livré une belle bataille en première mi-temps, avec intensité et agressivité, au rebond notamment. Mais à la reprise, les choses ont changé, et Angers a pris le dessus au troisième quart temps grâce à une belle adresse. Saint Amand s’est battu jusqu’au bout, mais malheureusement cela n’aura pas été suffisant. Angers a proposé de belles actions, fluides et avec de la finition. De son côté, Saint Amand a proposé une grosse intensité et une activité au rebond.

Nous avons encore beaucoup de travail. Défensivement et offensivement. La première mi-temps défensivement c’était correct, vraiment on a bien suivi le game plan, mais quand le troisième quart temps a commencé on a perdu les pédales et on a tout ouvert et c’était possible de jouer un contre un contre nous sans aide, sans fermer la raquette et c’est là que nous prenons des coups. »  (…) « nous sommes revenus à 8 points mais après on manque d’énergie et de qualités pour venir à côté d’angers pour prendre la victoire. » (…)  Contre angers c’était un match pour saint Amand. Quand on regarde déjà direction le classement, ce sont des matchs que l’on doit gagner parce que la semaine prochaine c’est contre la Roche Vendée, quand tu as vu Roche Vendee hier soir à Bourges, nous avons encore du travail». 

Philip Mestdagh – entraineur de Saint-Amand Hainaut Basket

Côté statistiques : Myriam Djekoundade (16 pts, 5 rbds)
Jasmine Bailey (14 pts, 5 rbds, 4 passes)

Interview Philip Mestdagh

BLB :  Comment s’est passé votre intégration en France et dans la ligue française? 

P . M : Je connais un peu la ligue française parce que Kim a joué presque 3 ans à Charlevilles Mezières et comme ça j’ai beaucoup suivi le championnat français. Je connais beaucoup de joueuses, la manière de jouer mais maintenant pour mettre une équipe sur place pour gagner des matchs c’est pas évident.

BLB : Selon vous quels sont les points forts de l’équipe? 

P. M : On doit arriver dans un jeu collectif. Nous n’avons pas de « flashy player » mais tout le monde doit faire son job, doit être là, suivre sa position, se connecter avec un autre et quand on a pas ça, on a un problème. Ça doit être notre force. Parce que nous n’avons pas de flashy player.

Lyon 64 Landerneau 71

Après 5 mois de break et du mouvement à l’inter saison, c’est le retour de la lfb sur le parquet de Mado Bonnet.

Marieme Badiane joue son premier match officiel depuis l’arrêt de la saison 2019. Julie Allemand, après une saison au BLMA, revient en terre lyonnaise. Le départ d’Helena Ciak a été de courte durée et l’arrivée d’Alexia Chartereau est attendue. C’est une grande et belle équipe de Lyon qui se présente sur le parquet ce soir.  Après une saison Lfb ratée, l’équipe ne jouera pas l’euroleague mais seulement l’Eurocup. Pour retrouver le gratin européen, le club n’a que peu de choix : remporter l’Eurocup, le championnat lfb ou la coupe de France. Et les hostilités démarrent ce soir. En face, c’est une vaillante équipe des Landerneau emmenée par Virginie Bremont qui compte bien jouer les trouble fête.

Les 5 de départ :

LDLC Asvel Féminin : Julie Allemand, Marine Johannes, Héléna Ciak, Alexandra Crvendakic, Alexia Chartereau

Landerneau Bretagne Basket : Virginie Bremont, Teana Shari Muldrow, Catherine Mosengo-Masa, Ezinne Kalu, Margaux Galliou-Loko

La première mi-temps

Dans le premier quart temps, le score est accroché. Ciak et Allemand sortent leur épingle du jeu côté Lyon alors que la marque est partagée pour Landerneau . Rapidement les bretonnes sont dans la pénalité mais cela ne les empêche pas d’être devant au score à la fin du quart temps (18-21).

Le second quart-temps

L’adresse des lionnes n’est toujours pas présente et les oublis au rebond sont nombreux. Landerneau en profite pour creuser l’écart. Rien ne va pour Lyon dans ce quart temps malgré les temps mort de Pierre Vincent. A la mi temps, le score est sans appel : 29-41 en faveur de Landerneau. Galliou Loko est déjà à 11 points, Limouzin a déjà capté 6 rebonds.

Défaite à domicile pour Lyon – Crédit photo Lyon Asvel Féminin

La deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, Landerneau continue d’enfoncer le clou et compte jusqu’à 20 points d’avance. Alors que l’Asvel revient à moins de dix longueurs après de gros efforts à la fois défensifs et offensifs, Bremont crucifie Lyon d’un buzzer beater pour finir ce troisième quart temps (46-58).

Les dix dernières minutes

Il reste dix minutes à Lyon pour revenir dans le match. Après une très grosse performance de Jocyte, les lionnes reviennent à 7 points. Malgré un regain d’énergie et d’agressivité dans ce quart, Landerneau continue son festival offensif. Les lionnes ne reviendront pas. Score final 64-71. 

Après la défaite de Bourges face à la Roche, c’est une surprise de plus dans cette première journée de championnat.

Côté statistiques : Julie Allemand (14 pts, 4 rbds, 5 passes, 2 stl)
Luisa Geiselsoder (13 pts, 8 rbds, 3 passes)

Tarbes 55 Basket Landes 66

Les supporters landais étaient nombreux à avoir fait le déplacement à Tarbes pour ce derby du Sud-Ouest. Malgré les absences de Clarissa Dos Santos et Regan Magarity, les landaises s’imposent dans ce beau mano à mano.

Les 5 de départ :

Tarbes Gespe Bigorre : Julie Wotja, Marie Pardon, Ana Tadic, Clémentine Samson, Isalys Quinones

Basket Landes : Lidija Turcinovic, Céline Dumerc, Marianna Tolo, Marie-Eve Paget, Kendra Chery

La première mi-temps

Le premier quart temps est à l’avantage des landaises (12-19) mais les tarbaises, à l’image d’Ana Tadic qui remplit une fois de plus sa ligne de stats, ne s’avouent pas vaincues. Malgré leur adresse défaillante à trois points, les joueuses de Francisco Pinto s’accrochent pour rentrer aux vestiaires avec seulement 4 petits points de retard (29-33).

Victoire des landaises – Crédit photo Basket Landes Officiel

La seconde mi-temps

Le troisième quart temps est tarbais, les joueuses profitant d’une mauvaise passe des landaises. Elles terminent logiquement devant dans ce quart (47-46). Basket Landes met alors un coup d’accélérateur dans les dernières minutes du temps réglementaire, à l’aide du duo du soir composé de Marie-Eve Paget (19 points) et Kendra Chery (11 points, 15 rebonds). Tarbes ne reviendra pas, Basket Landes remporte ce derby (55-66).

Côté statistiques : Marie – Eve Paget (19 pts, 6 rbds, 4 passes)
Serena Kessler (15 pts, 5 rbds)

Tango Bourges Basket 80 Roche Vendée Basket club 82

Pour ce match d’ouverture, le Tango Bourges Basket reçoit la Roche Vendée sur ses terres. Endy Miyem est de retour sous les couleurs berruyères, Keisha Hampton blessée, est en civil ce soir. Du côté de la Roche, c’est un effectif pas mal remanié que l’on verra évoluer cette saison avec notamment l’arrivée d’Ana Suarez, championne de France avec Basket Landes.

Les 5 de départ : (Bourges) Elin Eldebrink, Srah Michel, Laetitia Guapo, Iliana Rupert et Elodie Godin
(Roche Vendée) Ana Suarez-Urtero, Kaleena Mosqueda Lewis, Assitan Kone, Océane Monpierre, Tiffany Clarke

La première mi-temps

Il faudra attendre quasiment trois minutes pour voir s’inscrire les premiers points du match. Iliana Rupert score à l’intérieur quand Kaleena Mosqueda-Lewis répond à l’intérieur. Tout de suite derrière c’est Sarah Michel qui l’imite (5-6; 7’30 à jouer). Côté faute, Bourges est déjà à trois fautes. Les Tango repasse devant par un shoot au poste d’Elodie Godin (7-6). 2e faute d’Iliana Rupert, remplacée par Isabelle Yacoubou. Au buzzer, Elin Eldebrink augmente la marque (9-6) mais Tiffany Clark recolle et Ana Suarez donne l’avantage (9-10).

Il reste 4′ à jouer et la Roche Vendée signe le plus gros écart du match jusque là (9-14). Isabelle Yacoubou réduit l’écart sur lancer-franc mais la Roche ne faiblit pas (12-17; 3’10 à jouer). Kaleena Mosqueda-Lewis inscrit son 3e panier à trois points, donnant 8 points d’avance à ses coéquipières (12-20). Il reste un peu plus de deux minutes dans cette première période et les berruyères reviennent à 5 points (15-20). Dans la dernière minute, Assitan Kone augmente la marque (19-26).

Le second quart-temps

Bourges revient à 3 points après une solide défense (23-26; 7’40 à jouer). Temps mort demandé par la Roche après un nouveau panier d’Iliana Rupert (25-28). De retour sur le parquet, la Roche se redonne de l’air (25-32) avant une conclusion d’Isabelle Yacoubou (27-32). La réponse ne se fait pas attendre et c’est Assitan Kone qui s’en charge derrière l’arc (27-35; 5’25 à jouer). Olivier Lafargue prend un temps-mort. De retour, Isabelle Yacoubou, de nouveau, réduit l’écart (29-35).

Dans les cinq dernières minutes, on assite à une partie de ping-pong entre les deux équipes. La Roche maintient l’écart et les locales tentent de revenir. Il reste moins de 3 minutes dans cette mi-temps et Emmanuel Body prend un temps mort (33-39). Bonne défense du côté des Tangos qui leur permet de récupérer des ballons. Il reste moins de deux minutes et les locales reviennent à deux points (37-39). Perte de balle du côté de la Roche. Bourges a le ballon pour égaliser, transformé par Isabelle Yacoubou (39-39). Dans les dernières secondes, la Roche Vendée prend l’avantage (39-43).

La deuxième mi-temps

De retour sur le parquet, Tiffany Clarke provoque la faute mais ne transforme pas ses lancers-francs. Endy Miyem ramène les locales à une possession mais Kaleena Mosqueda Lewis veille (41-45). Elin Eldebrink ramène Bourges à une possession (45-47; 6’10 à jouer). La Roche répond mais Endy Miyem score derrière l’arc. Les berruyères finissent par reprendre l’avantage et Emmanuel Body prend un temps mort alors qu’Elin Eldebrink doit tirer ses lancers-francs.

Bourges augmente l’intensité défensive, ce qui donne des attaques plus faciles. Il reste moins de 3′ à jouer et elles prennent 6 points d’avance (55-49). Kaleena Mosqueda Lewis score deux points sur la ligne des lancers-francs (55-51), avant de ramener l’équipe à 3 points (57-54; 2’30 à jouer). De son côté, Bourges se bat sur tous les ballons, en attaque, en défense, elles sont partout et semble avoir tirer les enseignements de la première mi-temps (59-54; 1’50 à jouer). Océane Monpierre, sur la ligne, transforme ses lancers mais Laëtitia Guapo dégaine à trois points (62-57). Dans les dernières secondes, un énorme travail défensif de Laëtitia Guapo lui permet de terminer en lay-up, seule face au panier (64-57).

Les dix dernières minutes

Ana Suarez réduit l’écart avec un tir derrière l’arc (64-60). Kristen Mann redonne de l’air à son équipe (67-64; 6’30 à jouer). Isabelle Yacoubou sur une passe de Sarah Michel score avec la faute (70-64). Laëtitia Guapo tente un tir à trois points, récupère son propre rebond et donne 8 points d’avance aux locales (72-64; 5′ à jouer). Océane Monpierre, sur la ligne, réduit l’écart (72-66). Ziomara Morrison ramène la Roche à deux possessions (74-70; 4′ à jouer). Temps mort demandé par Olivier Lafargue.

Faute d’Elodie Godin (4e), puis une contre attaque et la Roche égalise (74-74). A 2’30 du coup de sifflet final, Ana Suarez donne l’avantage (74-76). Océane Monpierre provoque la faute d’Elin Eldebrink et en transforme un (74-77). Il reste 1’30 et Alix Duchet provoque la faute d’Ana Suarez (4e). Elle transforme un lancer sur les deux et Océane Monpierre augmente la marque. A moins d’une minute de la fin du match, La Roche Vendée mène de 4 points, mais Alix Duchet trouve la mire derrière l’arc (80-81; 36″ à jouer). Temps mort. La Roche est menée jusqu’à la fin de la possession. Bourges a une balle pour revenir à égalité voire remporter le match, mais c’est finalement la Roche qui l’emporte.

Côté statistiques : Isabelle Yacoubou (24 pts, 3 rbds, 2 stl)
Océane Montpierre (19 pts, 4 rbds, 2 stl)


Les autres résultats de la journée

  • Charnay 48 Villeneuve d’Ascq 90

Toutes les statistiques de la première journée sur le site de la FFBB

Toutes les infos LFB et Euroleague à suivre ici, sur baskelleball.com