| Publié par

L’Espagne et la Serbie se retrouvent à Valence pour jouer un quart de finale qui promet. Alors que l’Espagne, dans les favoris de la compétition, a crée la surprise lors des phases de poules en ne se qualifiant pas directement pour les quarts, la Serbie en confiance à enchainé les victoires C’est avec un match en moins dans les pattes que la Serbie affrontera l’Espagne et tentera de faire déjouer des espagnoles qui n’en reste pas moins dangereuses.

La première mi-temps

Le match débute et Cristina Ouvina ouvre la marque après plusieurs shoots manqués de chaque côté du terrain (0-3; 9′ à jouer). Il faudra ensuite attendre plus d’une minute pour voir Sonja Vasic inscrire les premiers points serbes (2-3; 7’50 à jouer). Astou N’Dour débloque à son tour son compteur et donne trois points d’avance à l’Espagne (2-5) avant qu’Aleksandra Crvendakic ramène son équipe à un point (4-5). Jelena Brooks donne l’avantage avant que Cristina Ouvina lui réponde (6-7; 5’40 à jouer). S’en suit une partie de ping-pong entre les deux équipes qui se rendent coup sur coup. L’Espagne prend un avantage de 4 points après un tir derrière la ligne d’Astou N Dour (8-12; 3’17 à jouer). Plus d’une minute sans panier, avant que Tina Krajisnik se retrouve sur la ligne et transforme un lancer sur les deux. (9-12). Des loupés de chaque côté du terrain, et ce sont les serbes qui mettront fin à une disette offensive. Yvone Anderson score à l’intérieur (11-12; 1’29 à jouer). Tina Krajisnik fait faute sur Astou NDour qui transforme un lancer (11-13). Il reste 49 secondes et c’est encore Yvone Anderson qui score à l’intérieur (13-13). Sylvia Dominguez donnera l’avantage à la roja en toute fin de quart-temps (13-15)

Le second quart-temps

Le second quart débute et Astou N’Dour augmente la marque (13-17). Une minute plus tard, Sasa Cadjo réduit l’écart (15-17). Dans ce match très défensif, les deux équipes ont du mal à trouver la mire. Plusieurs rebonds offensifs de chaque côté sans pour autant les convertir. Maja Skoric fait faute sur Astou N’Dour qui score ses lancers (15-19; 7’45 à jouer). A son tour, Maie Cazorla fait faute sur un tir d’Yvone Anderson, deux points supplémentaires pour la Serbie (17-19; 7’23 à jouer). Laura Gil ne trouve pas la mire et suite à une mauvaise passe de Sonja Vasic, Raquel Carrera intercepte et termine en lay-up (17-21. 6’34 à jouer). Nouvelle mauvaise passe de Tina Krajisnik et Laura Gil en profite (17-23). Temps mort serbe.

Deux tentatives d’attaque ratées et Carrera score à nouveau (17-25; 4’47 à jouer). Plus d’une minute sans scorer encore et Jelena Brooks réduit l’écart (19-25; 3’23 à jouer). Dans les trois dernières minutes, les serbes reviennent à une possession (23-25; 34′ à jouer) et à 6 secondes de renter aux vestiaires, Astou NDour augmente la marque sur une passe décisive de Leonor Rodriguez (23-27).

Astou NDour – Crédit photo FIBA

La seconde mi-temps

Possession Espagne, rebond pour Ouvina et panier (23-29). La défense espagnole est bien en place mais les serbes trouvent les espaces (25-29). Les fautes pleuvent des deux côtés. Espagne et Serbie se retrouvent rapidement à trois fautes chacune. Lucas Mondelo prend un temps mort quand l’adversaire égalise (28-28; 7′ à jouer). De retour sur le parquet, Anderson tente un tir mais Astou N’dour tient la baraque. Rebond offensif serbe mais pas de conclusion. Maria Condé sanctionnée à trois points (29-32) mais la Serbie revient à un point et passe même devant (33-32). Anderson augmente la marque à l’intérieur (35-32). Maria Condé réduit l’écart , mais Jovanovic sanctionne un oubli défensif derrière l’arc (38-34). L’Espagne revient à un point (38-37) et la Serbie est dans la pénalité. Nouvelle faute Serbe et l’Espagne revient à 2 points. Nouvelle faute d’Anderson mais l’adresse sur la ligne des lancers n’est pas là (40-38). Jovanovic marque derrière l’arc et Cazorla lui répond (43-41). A 8 secondes de la fin du quart temps, Ouvina ramène les locales à égalité (43-43).

Les dix dernières minutes

Ouvina montre la voie (43-45). De l’autre côté du terrain Vasic, victime de la faute, score sur la ligne. Nouvelle égalité mais Queralt Casas veille (45-47) et Dominguez l’imite derrière l’arc, suivie de Carrera (47-52; 7’05 à jouer). Jovanovic, une nouvelle fois, victime de la faute ramène son équipe à trois points (49-52). Temps mort serbe. Il faudra ensuite attendre 2 minutes avant de voir un nouveau panier marqué. Il le sera par Cazorla pour l’Espagne (51-55; 5′ a jouer ). Anderson se retrouve sous le cercle mais ne trouve pas la mire . Au buzzer de la possession, Laurae Gil score à son tour imitée par Casas (55-61; 2’34 à jouer). Temps mort serbe. De retour sur le parquet, Anderson, victime de la faute de Cristina Ouvina ramène la Serbie à 4 points (57-61) . Sur son attaque, l’Espagne ne trouve pas la mire et Anderson sanctionne derrière l’arc (60-61; 1’33 a jouer ). Sonja Basic marque au buzzer mais le panier est refusé après vérification vidéo. Nouveau temps mort. Il reste moins d’une minute. L’Espagne a le ballon mais Ouvina se fait contrer. Sonja Basic se retrouve à l’intérieur et marque (62-61; 18″ à jouer). Lucas Mondelo prend un temps mort. Possession Espagne qui doit traverser tout le terrain. Les serbes, qui ne sont pas dans la pénalité, font faute. Il reste 4 secondes. Une autre, il reste 1 seconde 5 et après vérification vidéo, on donne 2 lancers francs à l’Espagne. Ouvina en marque un sur les deux. 62 partout. Le match ira en prolongation.

Laïa Palau – Crédit photo FIBA
Les prolongations


Anderson tire mais le ballon touche l »arceau. Écran mobile d’Astou N dour, ballon rendu à la Serbie. Carrera fait faute et Brooks transforme sur la ligne (64-62; 4’11 à jouer). Tentative avortée derrière l’arc pour l’Espagne mais de l’autre côté on ne trouve pas la mire. Interception serbe. Passe de … Pour Anderson qui donne 4 points d’avance (66-62). Il reste 2 minutes, la balle est espagnole mais l’adresse n’est pas là. Il reste 1’30 et sur deux lancers, l’Espagne revient à une possession (66-64). A croire que ce match va se jouer sur des lancers. C’est maintenant au tour de la Serbie d’être sur la ligne des lancers (68-64; 1″21 à jouer). Temps mort de Lucas Mondelo. En sortie, les espagnoles ne trouvent toujours pas la mire. Pareil côté serbe. Ce match est de plus en plus tendu, ça se ressent même dans les tribunes. Faute offensive de Carrera, qui sort sur 5 fautes. Il reste 33 secondes au chronomètre. Les serbes traversent le terrain , et a 3 points Basic signe la victoire serbe (71-64) et font tomber les championnes d’Europe en titre devant leur public.

Queralt Casas – Crédit photo FIBA

La Serbie rencontrera la Belgique en demi finale

Retrouvez toutes les stats de la rencontre sur le site officiel de l’Eurobasket

Equipe(s) en lien : Espagne Serbie