| Publié par

Après une entrée manquée dans ce tournoi olympique avec une défaite contre le Japon, les Bleues s’apprêtent à disputer leur deuxième match de poule face au Nigéria. L’équation est simple, l’Equipe de France doit impérativement gagner cette deuxième rencontre, sous peine de devoir quitter définitivement ces Jeux Olympiques de Tokyo, y compris avec une victoire contre les Etats-Unis.

Le 5 Français : Alix Duchet, Sarah Michel, Gabby Williams, Endy Miyem, Sandrine Gruda.

Le 5 Nigérian : Ezinne Kalu, Promise Amukamara, Adaora Elonu, Victoria Macaulay, Pallas Kunaiyi-Akpanah.

Les visages français sont fermés, marqués de concentration et de détermination. Les joueuses le savent, il faut performer, il faut gagner. Les premières minutes de la rencontre sont compliquées pour les deux équipes qui se jaugent et qui peinent à trouver le chemin du cercle. Finalement, après 3 minutes, un système exécuté à la perfection de nos Françaises libère Alix Duchet qui inscrit un premier panier longue distance ! Les Bleues sont lancées (3-0, 3′). De nouveau, c’est Duchet qui score avec un nouveau tir primé à trois points. Après 5 minutes de jeu, les Nigérianes débloquent leur compteur sur un drive d’Ezinne Kalu (8-2). Les joueuses au maillot vert augmentent leur intensité défensive et les Bleues laissent filer six points consécutifs (10-8, 6′). Valérie Garnier décide d’effectuer des rotations dans son effectif. Immédiatement rentrée, la MVP en titre de la LFB, Alexia Chartereau, score cinq points en trente secondes et relance la machine française (16-11, 9′). La sarthoise inscrit un nouveau panier au buzzer de le la fin du premier quart-temps après une superbe passe de sa meneuse Marine Fauthoux ; la France est en tête 18-12 après dix minutes.

Le second quart temps

A son tour, Diandra Tchatchouang s’illustre sur un move au poste bas et inscrit ses deux premiers points en tout début de quart-temps (20-12, 10’30). Quelques erreurs offensives et défensives font mal à des Françaises qui encaissent un 2-7 après deux points en contre-attaque de Promise Amukamara (22-19, 13′) ; temps-mort de la coach des Bleues. Aussitôt de retour, Duchet joue les maestros : deux points à longue distance et une magnifique passe laser pour Sarah Michel dans le corner qui score à trois points. La France respire de nouveau (27-19, 14’30). A l’intérieur, c’est la guerre entre Sandrine Gruda et Victoria Macaulay. Par deux fois, la Française s’impose. D’abord avec un contre autoritaire puis de l’autre côté du terrain à mi-distance (31-20, 16′). De nouveau, c’est Alix Duchet qui artille à longue distance, pour inscrire son troisième tir derrière l’arc de la rencontre (34-24, 17′). Côté nigérian, Promise Amukamara mène la danse et se présente pour la troisième fois sur la ligne des lancers-francs. Pour finir ce quart-temps, Gabby Williams est au four et au moulin. Après avoir marqué deux lancers, l’ailière des Bleues marque au buzzer sur un superbe fadeaway à une jambe. La France mène sérieusement à la mi-temps avec une avance de dix-sept points (44-27, 20′).

Gruda et Duchet mènent le bateau bleu après 20 minutes – Crédit photo : FIBA

La seconde mi-temps

Efficaces, les Bleues ont le même objectif à la sortie des vestiaires. Le mode rouleau compresseur est activé et la machine française bien huilée. Nos cadrent sont de retour, affutées : Gruda à l’intérieur, Miyem à trois points puis sur un and one à mi-distance permettent aux leurs de distancier un peu plus leurs adversaires (56-31, 24′). Le ballon circule bien, les Françaises jouent collectif, l’attaque est fluide, la défense intense et les Bleues sont en toute maîtrise. Les Nigérianes sont noyées par les Françaises à l’image de Otis Hughley Jr, le coach adverse, infligé d’une faute technique ; l’occasion pour Marine Fauthoux d’inscrire son premier point (59-31, 26′). C’est finalement Ezinne Kalu qui débloque le compteur des Nigérianes par deux fois (60-37, 28′). Mais ça continue pour nos Bleues ! Marine Johannès artille à trois reprises avec un buzzer au chronomètre des tirs à trois points et les Françaises continuent de s’illustrer (65-39, 30′).

Le dernier quart-temps

Valériane Vukosavljević, blessée au mollet et restreinte au niveau de son temps jeu, n’est pas en reste. La belle circulation de balle côté français la libère dans le corner, et la joueuse de Basket Landes ne se fait pas prier pour marquer à son tour derrière l’arc. Les Françaises sont sereines et déroulent leur jeu : Fauthoux dégagée à trois points et Johannès en contre attaque gonflent l’avance des Bleues (77-48, 35′). Gabby Williams est solide et score à son tour de loin, comptabilisant treize unités à son actif (82-55, 38′). Alix Duchet inscrit le dernier panier bleu.

Avec un match maîtrisé et une victoire méritée, les Bleues ont montré un tout autre visage face au Nigéria aujourd’hui. La qualification pour les quarts de finale est toujours d’actualité, et un dernier choc contre les Etats-Unis, lundi à 6h40, attend nos Françaises. Hormi Hélèna Ciak (qui n’a joué que trois minutes), toutes les filles de Valérie Garnier ont scoré : 14 points pour Gruda, 13 pour Williams, 13 pour Johannès, 13 pour Miyem, 13 pour Duchet, 7 pour Chartereau et notamment 2 pour Rupert qui a pu profiter d’un temps de jeu. Que de signes positifs pour la suite des aventures de notre Equipe de France !

Equipe(s) en lien : Japon France