| Publié par

Après leur victoire face à l’Australie hier, la France rencontre ce matin le Canada. Kia Nurse et Kalya Alexander, que nous connaissons bien font partie de l’effectif. Les deux équipes sont à égalité après leur premier match, le Canada ayant battu la Serbie (67-60). Les Bleues réussiront-elles à déjouer le piège canadien ?

Les 5 de départ : (Canada) Shay COLEY, Kia NURSE, Natalie, ACHONWA, Kalya ALEXANDER, Bridget CARLETON
(France) :
Alexia CHARTEREAU, Sara MICHEL, Marième BADIANE, Marine FAUTHOUX, Gabby WILLIAMS

La première mi temps

Le Canada prend rapidement les devants dans cette confrontation (4-10). Mais les françaises reviennent peu à peu dans la partie (7-10; 4’20 à jouer). La défense des canadiennes oblige les Bleues à tirer de loin et quand elles arrivent à pénétrer dans la raquette, elles trouvent difficilement la mire. Le score n’évolue pas pendant deux minutes et les françaises stoppent l’hémorragie. Sur l’attaque suivante, Migna Touré fait une faute sur un tir et redonne 4 points d’avance. (9-13). Shay Colley porte l’avantage à 6 points (9-15). La France n’aura pas passé la barre des 10 points sur ce premier QT et planche à 22% de réussite au tir.

Plus d’une minute sans évolution au scoring, et c ‘est une nouvelle fois le Canada qui trouve la mire en premier (9-17). Gabby Williams stoppe l’hémorragie sur un lay-up (11-17; 8’à jouer). Marième Badiane ramène les françaises à deux possessions (13-17; 7’02). Marine Fauthoux intercepte la balle mais est victime d’une faute antisportive de Shay Colley. Elle transforme un lancer sur les deux mais pas de scoring sur la possession. Héléna Ciak, qui est rentrée, obtient une faute. Comme depuis le début de la rencontre, la réussite aux lancer-francs n’est pas au rendez vous.

Elle ramène tout de même les bleues à une possession. Excellente défense de Marième Badiane à l’intérieur mais le ballon est ressorti et Aislinn Konig sanctionne à 3 points (15-20).
Sur la fin du QT, le Canada prend 10 unités d’avance alors qu’il reste moins d’une minute au chrono. L’écart est même porté à 12 points avant la dernière possession (17-29). Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette première mi-temps n’est pas un modèle de réussite au niveau de l’adresse.

Le tournant de cette mi-temps ? Certainement le 3 points Carleton accordé en même temps que la faute de Marie-Eve Paget sur Kalya Alexander.

Sami Hill et le Canada en domine cette première mi-temps (crédit photo FIBA)

La seconde mi-temps

De retour des vestiaires, le Canada continue de sanctionner. Shay Colley score à 3 points (17-32; 9’02 à jouer). L’écart est porté à 20 points avant que Gabby Williams stoppe l’hémorragie mais Nurse répond (21-39; 6′ à jouer). Marine Fauthoux score en pénétration (23-39) imitée par Gabby Williams (25-39). Les françaises reviennent à 13 points, il reste 3 minutes à jouer (28-43). Encore trop d’imprécisions dans ce quart-temps pour espérer revenir. Les Bleues accusent un retard de 15 points (30-45). Il reste dix minutes pour inverser la tendance.

Kendra Cherry débloque le compteur derrière l’arc (35-50; 8′ à jouer). Sur l’action suivante, sa cheville vrille. Ca semble aller mais espérons que ça soit également le cas une fois le match terminé. Beaucoup de balles perdues et de shoots ratés des deux côtés. A 5 minutes 23 de la fin du match, les françaises sont toujours à 13 unités (37-50). On a pourtant la sensation que les canadiennes sont moins précises et qu’il y aurait un coup à jouer.

Alexia Chartereau trouve la mire et ramène ses coéquipières à 11 points (40-51; 4’20 à jouer). Mais une nouvelle fois, Fields, qui jusque là fait un très bon match, score (40-53). A moins de 3 minutes de la fin, on est dans la pénalité et les canadiennes en profitent (40-54). Elles n’ont plus qu’à gérer leur avance maintenant que la victoire est assurée. Les françaises seront maintenues à moins de 50 points (45-58).

Beaucoup trop d’approximations aujourd’hui pour espérer l’emporter aujourd’hui. Les Bleues comptabilisent donc une victoire et une défaite dans ce groupe B. Elles devront reprendre confiance contre le Mali dimanche à 6h30 (heure française).

On a manqué beaucoup de choses, on a eu beaucoup de pertes de balles et ça ne nous aide pas pour la confiance. En défense ça allait mais en attaque il aurait fallu que le ballon bouge un peu plus face à cette équipe physique. On va essayer de corriger tout ça pour la suite de la compétition.

Jean-Aimé TOUPANE – sélectionneur de l’Equipe de France

Résultats des autres rencontres

  • Puerto-Rico vs USA (42-106)
  • Belgique vs Corée du Sud (84-61)
  • Chine vs Bosnie – Herzégovine (98-51)
  • Serbie vs Japon (69-64)
  • Mali vs Australie (12h30 ce jour)
Equipe(s) en lien : France Canada