| Publié par

La première demi-finale oppose nos Bleues à l’équipe de Bielorussie. Une nation que la France a déjà affronté lors du titre de 2009. Une marche, c’est ce qu’il manque à la France pour accéder à la finale tant espérée. Elles sont a 40 minutes d’y arriver. En face, l’équipe de Nataliya Trafimava a de bons arguments et il ne faudra pas la prendre à la légère.

Le premier ballon est pour la bielorussie mais les Bleues interceptent sans concrétiser. Derrière, Ziuzkova inscrit les premiers points derrière l’arc (3-0). Endy Miyem égalise après une très belle action collective (3-3; 7’21 à jouer). Nouvelle attaque, Alix pour Johannes qui transmet à Gabby, qui marque avec la faute (3-6), avant que l’adversaire égalise sur lancers (6-6; 5’50’ à jouer). Bentley donne 3 point d’avance mais Endy Miyem répond (9-8). Encore une fois, Bentley est présente au poste et donne cinq points d’avance (13-8; 4’02 à jouer). Temps mort de Valérie Garnier. De retour sur le parquet, Marine Johannes débloque son compteur (13-10). et Endy Miyem amène l’équipe à un point (13-12), avant de donner l’avantage sur lancers-francs (13-14; 2’17 à jouer). Viktoria Hasper score mais Marine Johannes répond (15-16), imitée par Héléna Ciak (15-18). Dans la dernière minute, les françaises gèrent les possessions. Victime de la faute, Héléna Ciak se retrouve sur la ligne (15-20; 30″04 à jouer). La dernière possession sera biélorusse. Rytsikava score derrière l’arc (18-20)

Le second quart-temps

Il démarre sur une faute de Rytsikava qui donne deux lancers à Héléna Ciak qui transforme (18-22). Sarah Michel intercepte le ballon, passe à Valériane pour Alexia Chartereau (18-24). Nouvelle attaque avortée côté Biélorussie : Héléna Ciak prend le rebond passe pour Valériane et Alexia Chartereau termine le travail (18-26; 8’12 à jouer). Temps mort de Nataliya Trafimava. De retour sur le parquet, Verameyenka ramène ses coéquipières à 6 points (20-26). Valériane, victime de la faute transforme ses deux lancers-francs (20-28). Olivia Epoupa est de retour sur le terrain. Bentley ramène les bielorusses à 5 points (23-28; 5’34 à jouer). Quelques ratés des deux côtés mais la France, bien en place défensivement, récupère des ballons. Sandrine Gruda marque ses premiers points mais Bentley répond (25-30; 3″50). Endy Miyem score à son tour (25-33). Temps mort biélorusse. Faute offensive de Viktoryia Hasper – troisième faute. Marine Johannes augmente la marque sur lancers (25-35; 2’24 à jouer). Bentley stoppe l’hémorragie , imitée par Verameyenka (29-35; 1’22 à jouer). Temps mort français alors que Verameyenka doit tirer son lancer franc. Elle ramène son équipe à 5 points mais Endy Myiem score derrière l’arc (30-38). Le score ne bougera plus jusqu’à ce que l’arbitre siffle la fin de la première mi-temps.

Je pense qu’on peut faire beaucoup mieux. On leur a laissé pas mal de choses faciles il faut qu’on corrige ça. Une demi finale c’est pas un match comme les autres, il y a pas mal de nervosité mais en seconde mi temps ça devrait aller mieux.

Endy Myiem – Capitaine de l’Equipe de France
Endy Myem (15 points, 5 rebonds) à la mi-temps – Crédit photo FIBA

La seconde mi-temps

Il faut absolument qu’on monte en intensité, surtout défensivement, on leur donne trop de choses faciles notamment au rebond. Il faut qu’on soit plus agressives, qu’on monte sur les lignes de passes

Valérie Ganier – Sélectionneur Equipe de France

De retour sur le parquet, l’adresse ne semble toujours pas être au rendez-vous. Il faudra attendre 2’20 pour voir s’inscrire les premiers points. Ce sera ceux de Gabby Williams sur lancers-francs (30-40, 7’40). Bentley tire derrière l’arc et marque avec la faute (34-40). Alix Duchet dans le corner (34-43). Beaucoup de pertes de balles côté français, qui permettent des contres attaques. L’adversaire revient à cinq points mais Alexia Charterau est là (38-43). Veramenka lui répond mais Alix Duchet maintient l’écart (41-48). La défense des bleues oblige la Bielorussie à aller au bout des 24 secondes, mais Sandrine Gruda fait une faute offensive. Fort heureusement, l’adresse n’est pas là pour l’adversaire non plus. Endy Myem prend ses responsabilités en attaque (41-50; 2’21 à jouer). S’en suit une véritable partie de ping-pong entre les deux équipes (45-56; 25″ à jouer). Les bleues vont entamer le dernier quart avec dix points d’avance (47-57).

Le dernier quart-temps

Dix minutes pour aller chercher une place en finale. Endy Miyem, victime de la faute, transforme un lancer sur les deux. Bentley tire mais ne score pas. Endy Miyem, partout aujourd’hui, récupère le rebond offensif de Marine Johannes mais ce ne sera pas capitalisé. L’adresse n’est toujours pas là mais côté français, le travail est fait ailleurs. A moins de 8 minutes de la fin de la rencontre, les bielorusses reviennent à 7 points (51-58). Perte de balle des bleues mais porté de balle sifflé contre Likhtarovich .Grosse action collective et Sandrine Gruda score au poste (51-60). De nouveau au poste, Sandrine s’illustre, avant que Verameyenkava puis Bentley ramène leur équipe (55-62). Marine Johannes redonne 10 points d’avance à l’équipe de France (55-65; 3’18 à jouer). Temps- mort de Nataliya Trafimava. Sortie de temps-mort, Alix Duchet augmente la marque. Il reste 2’09 à jouer, Olivia Epoupa est de retour aux affaires. Bentley ramène son équipe sous la barre des dix points (58-61). Valériane  Vukosavljević score derrière l’arc et redonne 12 points d’avance aux françaises (58-70). Puis c’est au tour de Gabby Williams (73-61).

Alexia Chartereau et Anastasiya Veramenkava – Crédit photo FIBA

Retrouvez toutes les stats de la rencontre sur le site de la FIBA

On savait que ça allait être un match dur face à une équipe biélorusse qui a essayé de changer notre rythme mais ca y’est la victoire est là. L’important c’était de gagner, c’est ce qu’on a réussi à faire. Maintenant il faut se reconcentrer pour demain.

Alexia Chartereau – Poste 4 équipe de France

La France rencontrera en finale le vainqueur du match opposant la Belgique à la Serbie. A suivre en direct sur Canal + Sport.

Equipe(s) en lien : France Biélorussie