| Publié par

Le Tango accueille Brno après s’être largement imposé en République Tchèque ce lundi lors du match aller. Sauf cataclysme les Berruyères devraient se qualifier tranquillement pour les 8e de finale et affronter l’Olympiacos dans une semaine. Mais avant cela place au jeu dans un Prado très chaud. Petit rappel, l’autre match qui opposait l’ASVEL à Nika a été annulé quelques minutes avant l’entre deux.

Tango Bourges 94 – 55 Zabiny Brno

Les 5 de départ :

Bourges : Sarah Michel; Alix Duchet; Keisha Hampton; Endy Miyem; Iliana Rupert

Brno : Eliska Hamzova; Sarah Berankova; Bria Chantay Holmes; Katerina Galickova; Monika Grigalauskyte

La première mi-temps

Sans trop de surprise, ce sont les Françaises qui marquent le premier point de la rencontre. Mais guidées par la revanche, les joueuses de Brno s’accrochent et prennent même l’avantage sur un 3pt de Holmes (8-11). Évidemment, les plans sont différents du côté de Rupert et sa team, on verrouille donc la défense et se partage la gonfle en attaque, Kristen Mann filoche derrière l’arc et donne 12 points d’avance au Tango (27-15). Katerina Galickova répond avec un trois points pour ne pas se faire totalement distancer, 27-18 après le buzzer.

Le deuxième quart-temps

S’en suit un début de deuxième quart à sens unique, le TBB ne trouve plus le cercle. L’occasion parfaite pour leurs adversaires de rattraper un peu leur retard. Finalement, Isabelle Yacoubou vient débloquer le compteur de Bourges après 3 minutes sans scorer. Voilà qui motive ses coéquipières puisque les Berruyères appuient sur l’accélérateur pour finir la mi-temps sur un 9-4. Le collectif d’Olivier Lafarge brille avec 16 passes décisives et une avance de près de 20 unités après 20 minutes de jeu : 46-29.

Le troisième quart-temps

Poussées par le public, Rupert et Duchet envoient un 9-0 dès l’entrée dans le 3e acte. Il faut attendre 4 min pour voir le premier panier tchèque, un tir primé de Berankova, suivi de prêt par une autre bombinette de Galickova. Mais Bourges continue de noyer l’adversaire et cette fois-ci le bourreau s’appelle Guapo (66-35). Pour ne rien arranger, les 5 fautes d’équipes sont atteintes du côté de Zabiny et le score continue de grimper grâce aux LF. En face, la défense du TBB est toujours impériale et Brno n’a trouvé le cercle qu’à 4 reprises (3 tirs du parking et une contre attaque). Pour finir ces 10 minutes en beauté, le Prado explose sur un tir venant de la lune signé Pauline Astier ! Fin du 3e quart : 72-40.

Les dix dernières minutes

Le dernier quart-temps débute dans une autre ambiance et disons que la rugosité commence à se faire sentir. Les Tchèques provoquent des fautes et prennent le meilleur sur nos Françaises (4-8). Alors que Laetitia Guapo commet la quatrième faute d’équipe et que Grigalauskyte convertit un lancer franc sur deux, Lafarge prend temps mort pour reconcentrer un peu son effectif. Le message est visiblement bien passé car ses joueuses enchaînent avec un 10-2. Elodie Godin plante un 2pt lointain pour donner 40 pions d’avance aux siennes pendant que la salle est debout pour féliciter son équipe. La dernière minute n’est qu’une formalité le temps que le Tango s’impose 94-55 !

Ilianarrêtable !!
Crédits photo : Tango Bourges

Le job est fait haut la main. Collectif parfait et défense acérée emmenés par une Iliana Rupert de GALA : 27 points, 13 rebonds, 5 interceptions à 78% au tir et 3/3 « From downtown » ! Côté Brno le duo Galickova/Holmes (15pts et 16pts) était le seul capable de trouver le cercle. Voilà notre premier club français qualifié pour les 8e ! En attendant l’ASVEL, l’ESBVA et le FCB, on vous donne rendez-vous le 27 janvier pour le match aller face à l’Olympiacos !

Equipe(s) en lien : Bourges