Le Bourges Basket domine Londres : direction les 16e de finale

Le Bourges Basket domine Londres : direction les 16e de finale

6 janvier 2022 0 Par Amaury Durand

Avec cette rencontre en retard du précédent tour et pour le retour d’Alix Duchet au sein de l’effectif berruyer, c’est un premier défi que le Tango Bourges Basket doit relever pour ce début d’année 2022 : se rattraper d’un upset à Londres lors du match aller. Si Bourges évoluera sans Endy Miyem, Londres va jouer sans sa capitaine, Johannah Leedham. C’est une revanche à prendre pour Bourges et un statut à afficher.

Les 5 de départ :

Bourges : Alix Duchet ; Sarah Michel ; Keisha Hampton ; Elodie Godin ; Iliana Rupert

London : Chantel Charles ; Kennedy Leonard ; Shanice Norton ; Holly Winterburn ; Azania Stewart 

Tango Bourges 96 – 65 London

La première mi-temps

Dès le début du quart temps, sous l’impulsion de Keisha Hampton (22 points et 2 passes) et d’Iliana Rupert, le Bourges Basket affiche un visage conquérant (12-4 à 7’05). Le coach des London Lions Mark Clark est alors forcé de prendre un temps mort. Les Tango alternent entre les shoots lointains et les paniers plus proches du cercle, mais les Lions s’accrochent grâce à Cassandra Breen (11 points et 3 rebonds) notamment. A la fin du quart 26-15 en faveur de Bourges.

Dans le deuxième, les Berruyères et Alix Duchet (10 points et 4 passes) accélèrent, 38-17 (7’15 à jouer). Sur un panier après rebond offensif d’Isabelle Yacoubou (10 points et 2 rebonds), l’écart continue de gonfler, 49-22 à 3 minutes de la mi-temps. Les rebonds, un des axes de jeu où Bourges domine les débats (au final 45 prises à 30). Redoutables d’efficacité (62% à la mi-temps), les Tango dominent les London Lions et Shanice Norton (13 points). A la pause, les Londoniennes sont menées 57-35.

La deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, le match prend un autre rythme, un faux rythme sur lequel surfent les London Lions pour revenir sous la barre des 20 points, 60-41 avec 4’27 à jouer. Ce faux rythme perdurera jusqu’à la fin du quart temps et seule Kristen Mann (10 points, 5 rebonds et 4 passes) trouvera quelques solutions. Peu de jeu en transition, un basket plus haché, plus rude. Forcément, les fautes pleuvent (40 au total cumulé), de quoi agacer les joueuses. Le score avant le dernier acte, 70-47

Dans le dernier quart-temps, ce même rythme lent continue de s’installer, toutefois, la barre des 30 points d’avance est franchie sur un panier dans la raquette d’Iliana Rupert (20 points et 9 rebonds) après une énième passe décisive (30). Il faudra attendre les 4 dernières minutes pour retrouver un rythme plus soutenu. Si seule Azania Stewart (13 points et 8 rebonds) arrive à trouver le chemin du cercle côté Lions, Laetitia Guapo (13 points à 4/12 aux tirs, 6 rebonds et 4 passes) et Bourges gardent le cap, 91-60 avec 1’20 du terme. Après une victoire nette et sans bavure 96-65, les Tango en profitent pour remercier les supporters du Prado. Dans ces temps compliqués, le public berruyer aura répondu présent, comme à son habitude, pour pousser ses joueuses à la qualification !

Les Tango se rattrapent et passent face à Londres – Crédits Photo : Bourges Basket

Mission accomplie pour les Tango. Dans un match maîtrisé, contrôlé, les berruyères ont montré du caractère en battant nettement les vaillantes London Lions. Les joueuses d’Olivier Lafargue se qualifient pour les 16e de finale où elles rencontreront le Zabiny Brno. Mais avant cela, le Bourges Basket se tourne vers sa rencontre de ce week-end en LFB face au BLMA, dans un match qui s’annonce très intense !

On connait enfin toutes les affiches de ces 16e de finale – Crédits photo : FIBA