| Publié par

Dans sa saison très compliquée, le BLMA reste toutefois le seul club français qualifié en quarts de finale d’Euroleague Women. Si les montpelliéraines n’ont pas connu que de belles choses dans cette compétition européenne, c’est l’occasion de jouer libérées pour les lattoises. Opposées à Sopron, le BLMA va jouer crânement sa chance, même si pour ce match aller, les Gazelles évolueront sans Sydney Wallace et Briana Day.

La première mi-temps

En entamant cette rencontre, Montpellier n’a rien à perdre. Relâchées, les Gazelles jouent les yeux dans les yeux avec l’un des favoris pour le titre final : Sopron. Après 6 minutes de jeu, ce sont même les lattoises qui mènent la danse. Même si Sopron avait bien commencé (6 à 2) grâce notamment à Jelena Brooks (16 points et 10 rebonds), c’est Montpellier, par sa belle défense et son envie, qui prend les commandes (8 à 12). Piquées dans leur orgueil, les hongroises infligent un 8-0 au BLMA, ponctué par un magnifique buzzer de Zsofia Fegyverneky (9 points, 3 rebonds et 5 passes). A la fin du premier quart-temps, Sopron mène 16 à 12.

Dans la continuité de leur fin de quart-temps, les hongroises, poussées par leur public, haussent le ton et prennent 10 points d’avance (24 à 14) dans le sillage de Briann January (10 points, 7 rebonds et 7 passes). Valéry Demory arrête le jeu, voit son équipe revenir un peu plus proche grâce à Ana Dabovic (5 points et 1 passe) sur un 3 points. Cependant, Sopron s’appuie sur la géante Bernadett Hatar (16 points et 8 rebonds) pour creuser un peu plus l’écart (36 à 21). Si près, si loin, Montpellier est mené à la pause 36 à 22.

La deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, l’écart reste quasiment le même. Aucune des deux équipes n’accélèrent vraiment. Les Gazelles à l’instar de Romane Bernies (4 points, 3 rebonds, 2 passes et 2 interceptions mais 3 ballons perdus) ou d’Haley Peters (7 points et 4 rebonds) sont vaillantes en défense, et Sopron reste solide dans sa gestion du match. Les jeunes de Montpellier sont elles aussi importantes dans la prestation rendue par Montpellier, à l’image de Célia Rivière (5 points) et d’Elyah Kiavi (2 points, 3 rebonds et 1 passe). A 3 minutes du quatrième et dernier quart-temps, les hongroises sont devant par 17 unités (44 à 27). Avant le dernier acte, Montpellier est mené 44 à 29.

Dominées, mais pas résignées, les Gazelles continuent d’être agressives en défense. Montpellier ne lâche rien dans ce dernier quart, à l’image de Migna Touré (13 points et 5 rebonds) ou d’Olivia Epoupa (3 points, 3 rebonds, 3 passes et 3 interceptions). Revenues à 13 points (51-38) au début de la période, les lattoises tentent un come-back. Toutefois, et logiquement d’ailleurs, Sopron reste dans le contrôle et file tout droit vers une victoire porté par Jelena Brooks et Gabby Williams (3 points, 5 rebonds, 2 passes et 2 interceptions), discrète en attaque mais active en défense. Avec les honneurs, Montpellier s’incline 60 à 42 à Sopron.

Crédits Photo : BLMA

Il n’y aura pas eu d’exploit dans ce match aller des quarts de finale d’Euroleague Women qui opposait Sopron à Montpellier. Diminuées, malheureusement comme souvent cette saison, les lattoises s’inclinent en n’ayant jamais lâché face à l’un des favoris pour le titre européen. Les Gazelles auront montré de belles choses dans cette rencontre, de quoi espérer un beau match dès jeudi pour le match retour de ces quarts de finale à Montpellier cette fois !

Equipe(s) en lien : Montpellier