| Publié par

Nous y sommes enfin, le 6 mai et la WNBA is back ! C’est l’heure de la rentrée pour 8 équipes. On vous donne le programme de cette première nuit, et spoiler il y a déjà des belles affiches.

N-B: vous pouvez cliquer sur le nom de l’équipe pour aller voir les previews faites par nos soins et être plus prêt que jamais pour le début de saison !

Washington MysticsIndiana Fever à 1h du matin (League Pass WNBA) :

Pour cette première rencontre de la saison, on se retrouve dans la capitale. Les Mystics d’Elena Delle Donne, qui sort d’une saison quasiment blanche (3 matchs joués) à cause d’une blessure, affronte Indiana. Ce match sera l’occasion de découvrir les rookies du Fever dont NaLyssa Smith choisie en seconde position. À noter aussi que ce match compte pour la Commissioner’s Cup.

Chicago Sky Los Angeles Sparks à 2h du matin (League Pass WNBA) :

C’est l’un des chocs de la nuit voire le choc de la nuit, en tout cas sur le papier. Le champion en titre accueille les Sparks de LA. Candace Parker qui affronte son ancienne équipe, Liz Cambage et Jordin Canada qui débutent sous leurs nouvelles couleurs. Voici quelques raisons pour mettre le réveil à 2h du matin pour voir ce match.

Phoenix MercuryLas Vegas Aces à 4h du matin (League Pass WNBA) :

L’autre choc de la nuit se déroule dans l’Arizona avec un remake de la demi-finale de la saison dernière (remportée 3-2 par Phoenix). Ce match va être un duel entre deux nouveaux coaches : Vanessa Nygaard du coté de Phoenix et Becky Hammon pour les Aces. Ce match compte également pour la Commissioner’s Cup.

Seattle Storm – Minnesota Lynx à 4h de matin (League Pass WNBA) :

Pour clôturer cette première soirée, on prend la direction de Seattle. Le Storm de Sue Bird reçoit les Lynx de Sylvia Fowles. Notre coté chauvin fait que l’on s’intéresse tout particulièrement à Seattle avec l’arrivée de Gabby Williams dans le roster.

À vos League Pass ! Vous avez le programme, maintenant régalez vous et profitez de cette nouvelle saison WNBA. Soyez prêt à partir d’1h du matin car il y a du beau monde sur les parquets. On sera là aussi sur les réseaux pour discuter des matchs avec vous.