| Publié par

Les choses sérieuses commencent. Après avoir terminé première de son groupe, l’Equipe a remporté son ticket pour les quarts de finale, sans passer par les matchs de barrage. Une situation qui leur permettait d’avoir un jour de repos supplémentaire. La Bosnie, quant à elle, est passée par les huitièmes de finale et a obtenu son ticket en battant la Croatie (80-69). Olivia Epoupa encore préservée, c’est Alix Duchet qui se retrouve propulsée encore une fois en meneuse titulaire, rôle qu’elle endosse à merveille.

La première mi temps

Le match débute et les premiers points seront marqués par leur facteur X Jonquel Jones imitée par Matea Tadic. Côté français, les premiers tirs sont compliqués mais Valériane réduit la marque et Badic lui répond. Présente au rebond, Endy Miyem offre une seconde chance aux bleues et revient à une possession (4-6; 7’15 à jouer). Sandrine Gruda, seule, ramène la France à égalité (6-6). Sebavic ouvre son compteur à 3 points, mais Endy Miyem présente au rebond marque à son tour. Jonquel Jones augmente la marque pour la Bosnie (8-11; 4’47 à jouer). Temps mort pour Valérie Garnier. De retour sur les parquets, faute sur Jonquel Jones qui augmente la marque (8-13). Valériane Vukosavljević réduit l’écart avec un tir derrière l’arc (11-13; 3’05 à jouer). Sortie de Sandrine Gruda pour Gaby Williams et d’Endy Miyem pour Alexia Chartereau. La Bosnie prend 5 points d’avance mais les bleues reviennent à deux points (13-15). Une faute pour la Bosnie, un lancer-francs réussis sur les deux (13-16), avant que Sarah Michel égalise derrière l’arc (16-16) et Gabby Williams permet aux françaises de passer devant (18-16).

Le second quart

Le second quart temps débute et plusieurs ratés de chaque côté du terrain. Gabby Williams conclue sous le cercle et donne 4 points d’avance aux françaises (20-16). Sortie de Gabby pour Diandra Tchatchouang. Retour sur le parquet de Sandrine Gruda et Maine Johannes. Jonquel Jones récupère un rebond sous le cercle et réduit la marque (20-18; 7′ à jouer). Temps- mort bosnien. De retour, les deux équipes se répondent et Jonquel Jones ramène les deux équipes à égalité (22-22). Victime de la faute, Sandrine Gruda se retrouve sur la ligne et transforme un des deux lancers-Francs. Matea Tadic score derrière l’arc (25-23; 5′ à jouer).

Nouvelle faute bosnienne : Marine Johannes sur la ligne. Nouvelle égalité. Une nouvelle fois, Jonquel Jones redonne l’avantage (25-28) et Sandrine Gruda lui répond (27-28). Après une belle action offensive, Iliana Rupert score et donne l’avantage (29-28), imitée par Marine Johannes (31-28). Diandra Tchatchouang monte et contre. Nouvelle possession française ,Sandrine Gruda se retrouve sur la ligne mais rate ses deux lancers. Badic fait sa 3e faute et Iliana transforme ses lancers-francs (33-29; 2’30 à jouer). Faute de Sandrine Gruda et Jonquel Jones ramène la Bosnie à un point (33-31). Dans la dernière minute, la France prend 8 points d’avance (39-31).

C’est vrai qu’il faut une intensité défensive. On sait que c’est dur. La on met plus d’intensité, on est dans les clous mais il faut qu’on continue, c’est pas terminé.

Sarah Michel
Jonquel Jones (29 points, 24 rebonds) nouveau record de rebonds detenu jusque là par Maria Vadeeva (21) – Crédit photo FIBA

On a deux difficultés : Jonquel Jones et le contrôle du rebonds. On a 8 points d’avance mais ça ne reflète pas forcément cette première mi-temps. Il faut qu’on continue a appuyer là ou ça fait mal. Il y a des joueuses qui ont beaucoup de fautes déjà, il va falloir les punir.

Valérie Garnier – sélectionneur Equipe de France

La seconde mi-temps

De retour des vestiaires, Sandrine Gruda donne dix points d’avance (41-31) imitée par Marine Johannes (43-31). Côté bosnien l’adresse ne semble pas être là et la France infligent un 7-0 (46-31) avant que Jonquel Jones réduise la marque. Une nouvelle fois, Marine Johannes s’illustre (49-37; 6’24 à jouer). Nouvelle perte de balle bosnienne ,qui aide le jeu rapide des françaises, avec Gabby Williams à la finition (51-37). Temps mort bosnien. Les bosniennes reviennent à 10 points (51-41; 3’58) et Jonquel Jones s’illustre (encore) à trois points (51-44). Temps mort français après un nouveau tir intérieur bosnien (51-46; 2’16 à jouer). En sortie de temps mort, la France reprend 12points d’avance avec le 3 points de Valériane Vukosavljević et Endy Miyem (58-46; 31″8). Au buzzer, Marine Johannes dégaine à trois points (63-47)

Les dix dernières minutes

Dix minutes pour une place en demi-finale. Si les françaises gèrent leur avance, elles restent quand même très portées sur l’attaque (69-54; 6’30 à jouer). Endy Myiem augmente même la marque avant un temps mort bosnien (71-54; 5’54 à jouer). De retour sur les parquets, Sandrine Gruda provoque la faute sur tir de Jonquel Jones. Sur un jeu de transition rapide, Gabby Wiliams score à son tour (76-56). Alexia Chartereau débloque son compteur mais Valeriane Vukosavljević prend une faute technique et sort sur cinq fautes (78-58: 3’20 à jouer). Faute offensive sifflée contre Iliana Rupert. Lancer-franc bosnien (78-60). Dans les deux dernières minutes, les bosniennes réduisent l’écart, à l’image de Andjela Delic, qui score à 3 points (80-67; 1’02). Le score ne bougera plus et la France obtient là son ticket pour la demi-finale de l’Eurobasket. Elle prendra pour cela la route de Valence. Elle y affrontera la Bielorussie, victorieuse de la Suède (58-46)

C’était pas évident, on sait que le quart de finale c’est un des matchs le plus important de l’Euro. Les bosniennes lâchaient rien. On a vingt points d’avance mais vraiment c’était pas facile. On est revenues avec beaucoup d’agressivité dans la seconde mi temps, on sentait qu’elles pouvaient peut être ne pas tenir. On est contentes de jouer la demi mais c’est pas terminé.

Marine Johannes