| Publié par

A 24h du début de l’EuroBasket 2021, Valérie Garnier, sélectionneur de l’équipe de France, et Endy Miyem, la capitaine, se présentaient en conférence de presse « pré-euro ».

Des ambitions clairement affichées

Endy est la première à prendre la parole et exprime son impatience à l’idée de démarrer, sa joie aussi d’être à Strasbourg. Les attentes sont hautes du côté des françaises.

« On veut clairement la médaille d’or… on se fixe cet objectif donc une autre serait une petite déception. »

Endy Miyem, capitaine

Cela fait un mois que le groupe travaille dur, et après un 6/6 en préparation, la coach préfère modérer : la préparation et le tournoi sont deux choses bien distinctes. Endy se remémore les 4 dernières éditions et toujours cette même couleur de médaille, l’argent, mais considère l’équipe encore plus mature, encore plus expérimentée que lors des éditions précédentes. Cette fois, l’équipe espère une fin différente.

A la question de jouer devant les supporters, Endy et Valérie s’accordent à dire que c’est un réel plaisir. L’équipe était déjà ravie de retrouver son public à Toulouse et Mulhouse, lors de la phase de préparation.

Valérie Garnier (sélectionneur) et Endy Myiem (Capitaine) – Crédit photo : Twitter Equipe de France de Basket
Un mot d’ordre, l’adaptabilité

Par ces temps de Covid et selon les protocoles imposés par la Fiba, les joueuses ne sont pas autorisées à sortir d’une bulle. Endy mentionne le bus et la salle, en plus de l’hôtel, seuls endroits autorisés pour l’équipe. Elle admet que le temps peut être long mais que cela permet au groupe de passer plus de temps ensemble. Pour Valérie Garnier, la clef du succès de cette édition sera l’adaptation, c’est ce qui fera qu’une équipe gagne ou perd.

Sur le statut de favori, Endy indique vivre assez bien avec, prenant conscience du très beau collectif qui l’entoure. Valérie Garnier indique avoir beaucoup de respect pour les autres équipes, et que ce statut ne fait pas tout. Il faudra se battre pour aller chercher la victoire.

« On a voulu nous mettre ce statut, on est prête à l’assumer. »

Valérie Garnier, sélectionneur des Bleues

Concernant le premier match contre la Croatie, la sélectionneur fait état d’une équipe qui excelle dans le jeu rapide, une équipe mobile, dont la force première est sa meneuse de jeu avec une qualité de tir et de drive certaine.

Premier rendez-vous, ce jeudi 20h45 sur la chaîne Canal+ Sport.

Equipe(s) en lien : France