| Publié par

Hier soir, l’équipe de France faisait son entrée dans la compétition face à la Croatie. Un match plein, sans réelles fausses notes, si ce n’est la blessure d’Olivia Epoupa, mise au repos aujourd’hui. Contre la République Tchèque ce soir, un seul mot d’ordre : confirmer !

La première mi-temps

La première possession est thèque : premier panier pour Hanusova mais Alix Duchet lui répond immitée par Marine Johannes. S’en suit des loupés des deux côtés avant une faute de Sandrine Gruda qui donne deux lancers-francs aux tchèques (6-4). En attaque, le ballon circule bien et la France se donne des secondes chance avec les rebonds offensifs (6-8; 5’15 à jouer). Un retour en zone côté tchèque, la balle est de nouveau française et Sandrine Gruda conclue immitée par Vorakova (8-10). Une passe d’Alix pour Sandrine qui score, avant un panier de Gabby Williams (10-14). Les françaises prennent six points d’avance après la faute sifflée sur Endy Myiem (10-16; 2’55 à jouer). Deux possessions transformées côté tchèques qui reviennent à une possession (14-16; 2’à jouer). S’en suit des ratés et quelques pertes de balles côté français mais l’adversaire ne trouve pas la mire. Alexia Chartereau tente un tir mais Julia Resin… la contre. Dans les dernières secondes, les Bleues marqueront un panier (14-18).

Le second quart

Début du second quart-temps : Romana Hejdova montre la voie en scorant derrière l’arc (17-18). Sarah Michel lui rend la pareille après avoir récupérer son propre rebond sur shoot manqué (17-21). Temps mort France. De retour sur le parquet, la balle circule bien mais ça pèche à la finition. Les tchèques reviennent à une possession mais Sandrine Gruda est la (19-23; 5’48 à jouer).

Elhotova score derrière l’arc (22-23). Faute offensive sifflée sur la capitaine des Bleues et nouveau trois points tchèques (25-23) mais Sandrine Gruda égalise. Il reste moins de 3 minutes à jouer : nouveau temps mort et on entend Valérie Garnier demander d’arrêter les dribbles et de mettre la balle à l’intérieur. Sandrine Gruda donne l’avantage aux françaises (25-27). Bonne défense des bleues qui amènent les tchèques au bout des 24. Une minutes 15 à jouer, nouvelle égalité avant un panier de Valériane dans la dernière possession française (29-32)

On savait que ca allait être un combat très dur. C’est sûr qu’avec l’absence d’Olivia j’ai un rôle important. Je me donne à 100% pour l’équipe et j’essaye d’apporter toutes les qualités que je peux.

Alix Duchet (39) – meneuse équipe de France

Sandrine Gruda (10 points, 3 rebonds) à la mi-temps Crédit photo Twitter EDF

La seconde mi-temps

On est sorties de notre plan de jeu, on n’a pas le jeu rapide qui pourrait nous aider à nous installer. Il faut se mettre à défendre et privilégier la passe plutôt que le dribble

Valérie Garnier – sélectionneur de l’Equipe de France

De retour sur le parquet, les tchèques égalisent avec Bresilova (32-32) et Marine Johannes dégaine (32-35). Comme en première mi-temps, les françaises ont du mal à installer le jeu de transition rapide. Heureusement, en défense il y a du mieux. Marine Johannes s’illustre à nouveau à 3 points et donne un peu d’air (32-38; 6’55 à jouer). Hanusova transforme ses deux lancers-francs (33-38) et Borakova score derrière l’arc (35-38). S’en suit un run des françaises qui prendront 9 points d’avance (35-44; 4’12 à jouer). Temps mort tchèque. De retour, faute sur Ciak qui donne 10 points d’avance (36-46; 3’à jouer). Alix est de retour sur le parquet et à 1minute 50 de la fin du quart temps, elle score derrière l’arc (52-36). Temps mort thèque et un panier à trois points en sortie pour stopper l’hémorragie. Au moment d’entamer les dix dernière minutes, le score est de 41 à 52.

Katherina Elhotova (13 points, 3 rebonds, 2 passes) Crédit photo FIBA
Le dernier quart

Brezinova score à trois points mais Ciak répond (44-54). Myiem pour Gruda (46-56). Sandrine est désormais dans le cercle très fermé des joueuses à 800 points marqués lors d’un euro. Endy passeuse devient scoreuse, imitée par Sarah Michel (46 – 60; 6’40 à jouer). Temps mort tchèque. On assite ensuite à la plus belle action collective du match côté français : passe laser de Sandrine Gruda pour Sarah Michel qui termine en lay-up
Les tchèques grignotent et Valérie Garnier prend un temps mort (51-62; 4’23 à jouer). Contrairement à la première mi-temps, le jeu français trouve des tirs ouverts en attaque à l’image de Sandrine Gruda (51-64). Les tchèques ne trouveront plus la mire, la faute à une défense française bien en place. Dernière possession française et, quasiment au buzzer, Alexia Chartereau score derrière l’arc. Score final 51 à 71.

Prochain match dimanche face à la Russie. N’hésitez pas à jeter un oeil aux statistiques de la rencontre.

Les autres rencontres
  • Slovaquie / Bielorussie (58-54)
  • Croatie / Russie (62-73)
  • Espagne / Suède (76-55)