| Publié par

Aujourd’hui le choc du groupe C opposait la Belgique et la Turquie.Deux équipes au style différent : une équipe belge offensive d’un côté et une équipe présente au rebond côté turcs. Il n’y avait plus eu de rencontre entre ces deux équipes depuis 2007. 


La Belgique, qui apparaît plus en réussite que son adversaire du jour n’enregistre pourtant que 20% de réussite à 3 points avant l’entame du match.


Et ce sont les turcs qui ouvrent le score avec Hollingsworth. Malgré les rebonds, les belges ne transforment pas. Après plus de 2 minutes de jeu, les belges égalisent enfin à 2-2 par Linksens. Le duel sous le panier entre les deux  est physique et intense des deux côtés du terrain dans la raquette. Un premier écart est fait par les turcs (10-6). Les belges, présentes en défense, relancent et réduisent la marque, puis passent devant au score pour la premier fois de la partie. Temps mort turc (10-12), il reste 2min30 à jouer dans ce premier quart temps. Le temps mort aura servi puisque après 2 stops défensifs, les turcs reprennent l’avantage (15-12). Juste avant la pause, la belge profite d’un relâchement en défense pour finir devant à la fin du premier quart temps (15-16). 

Le second quart temps


Pour lancer ce 2e quart temps, Julie Allemand plante un premier panier à 2 points. Mais Cakir, complètement dans son match, répond, elle est déjà à 7 points. Encore Linksens pour la Belgique qui s’envole un peu au score (19-25). C’est le plus gros écart de la partie. Et Delaere enfonce un peu plus le clou en inscrivant ses 9 et 10e points. Le coach se voit contraint de prendre son premier temps mort de la partie après un 3 points de Bilgic qui ramène la Turquie à 3 points (25-28). L’intensité physique est toujours présente. Hanna Mestdagh crucifie La Défense avec un trois points et redonne de la l’air à la Belgique (25-32). C’est un réel combat entre Bilgic et Hanne Mestdagh qui est livré. Les deux équipes se rendent coup sur coup (31-37). Malgré de belles actions, les turcs ne sont pas en réussite sous le panier et la Belgique, plus réaliste, compte 10 longueurs d’avance à la pause (31-41). 

Crédit photo – FIBA

La seconde mi-temps


Au retour des vestiaires, la Belgique ne baisse pas leur intensité défensive. Les premiers points de la deuxième mi-temps sont marqués par Linksens, encore elle, après une minute de jeu. Les turcs, en total manque de réalisme. n’y arrivent pas. Et les belges s’envolent au score (33-47). Nouveau temps mort pour la Turquie, qui se réveille en défense et lance des contre attaques. C’est au tour du coach belge de prendre un temps mort, le score est passé sous la barre des 10 points (41-49). Entre le jeu rapide turc et l’adresse des belges, c’est un véritable match dans le match (45-51).

Le dernier quart temps démarre sur les mêmes intentions que le reste du match. La réussite est présente des deux côtés mais Cakir à 3 points permet aux turcs de revenir à seulement deux points (53-55). Kim Mestdagh inscrit son premier trois points du match pour permettre a la Belgique de souffler à nouveau (53-59). Il reste deux minutes à jouer et désormais tout est à shooter des deux côtés et Gulcan se retrouve sur la ligne (58-61). En contre attaque, les belges, pourtant en surnombre, rate la mire et provoque la faute qui envoie une nouvelle fois Gulcan sur la ligne (60-63). Alors que la Belgique a la possession à 10 secondes de la fin, une faute offensive est sifflée. La tension est palpable sur le terrain. Et les turcs sont une nouvelle fois aux lancers francs mais seulement un est transformé (61-63). Il reste 7 secondes et les belges ont la balle en main, elle la gardera jusqu’à la fin. Victoire des belges 61-63 dans un match intense.

Les turcs sont éliminées de la compétition. 

Crédit photo – FIBA


Equipe(s) en lien : Belgique Turquie