| Publié par

A l’occasion des Finales LFB qui débutent ce dimanche soir à 20h30, on vous propose une présentation des deux finalistes : Bourges et Lyon. Pour être sacrée Championne de France, l’une de ces deux équipes devra remporter 3 matchs ! Qui de Bourges ou de Lyon succèdera donc à Basket Landes, champion en 2021 ?

Crédit Photo : Ligue Féminine de Basket

Le Parcours en Playoffs

Pour commencer, revenons sur le parcours de l’ASVEL. Cette saison, l’équipe de Pierre Vincent a alterné le bon et le moins bon mais avec finalement une troisième place de saison régulière LFB. Globalement, la saison a été longue et compliquée pour les rhodaniennes. Mais voilà, les Lionnes ont retrouvé de très belles couleurs durant ces Playoffs ! Que ce soit en Quarts contre la Roche Vendée (2-0) comme en Demi-Finales contre Villeneuve d’Ascq (2-0), LDLC ASVEL Féminin a rendu des copies très intéressantes ! Évidemment, il faut parler des performances offensives lyonnaises : 200 points inscrits en deux manches dans la série contre la Roche. Mais pour nous, ce qui a été le plus intéressant, c’est la force collective de cette équipe : 24.8 passes (pour seulement 13.8 ballons perdus) pour une évaluation collective de 113.3 en moyenne sur ces Playoffs ! Les joueuses majeures ont assuré leur statut, à l’image d’une Julie Allemand retrouvée (7.5 points, 3.5 rebonds et 9 passes, avec 50 % de réussite au tir, pour 17.3 d’évaluation en moyenne sur ces Playoffs), d’une Kayla Alexander très efficace (16.8 points, 7.8 rebonds avec 65.8% de réussite au tir, pour 21.5 d’évaluation) ou encore d’une Aleksandra Crvendakic en feu ( 19.3 points, 6 rebonds, 3 passes, avec 64.4% de réussite au tir, pour 23.3 d’évaluation en moyenne sur ces Playoffs), mais c’est collectivement que Lyon a prouvé ! Victorieuses lors des Demi-Finales sans l’avantage du terrain face aux Guerrières de Villeneuve d’Ascq, les Lionnes ont été solides, fortes mentalement pour s’en sortir en deux matchs, avec notamment une brillante victoire au Palacium ! La mayonnaise semble avoir pris, et on retrouve des joueuses parfaitement utilisées dans ce qu’elles savent faire de mieux, exemple de Marine Johannes mais aussi de Cierra Burdick ! En bref, l’ASVEL a joué libéré durant ces Playoffs, en ayant rien à perdre, et tout à gagner !

Parlons de Bourges maintenant. La formation berruyère s’est qualifiée, non sans mal, pour les Finales, après avoir battu Montpellier (2-1) puis Basket Landes (2-1), le Champion en titre, respectivement en Quarts puis en Demi-Finales. Il faut dire que les Tango ont été opposées à des équipes redoutables de combativité, à tel point qu’il aura fallu, pour chaque série, 3 manches pour les départager ! Mais c’est par le collectif, à l’image de leur saison, que Bourges s’en est sorti. Après avoir réalisé une saison régulière quasi-parfaite (invaincues depuis le mois d’Octobre, 19 victoires d’affilée), les Tango finissent à la première place, et s’assurent l’avantage du terrain en Playoffs ! Un avantage extrêmement important pour cette équipe sur ces phases finales : 2 matchs d’appui que les berruyères ont eu la chance de disputer devant leur public au Prado ! Mais ce qui a permis à Bourges d’être si redoutable sur ces Playoffs, c’est l’expérience de certaines joueuses, à l’image d’une Elin Eldebrink en très grand forme (12.3 points, 2.0 rebonds et 4.3 passes pour 10.8 d’évaluation) ou d’une Elodie Godin en mode couteau suisse (4.2 points, 7.2 rebonds et 3.0 passes pour 12.7 d’évaluation). Comme souvent pour Bourges, c’est en équipe que les Tango performent, on aurait pu citer Sarah Michel, Isabelle Yacoubou ou Kristen Mann qui ont, elles aussi, été essentielles dans les victoires Tango ! A noter aussi que la MVP Iliana Rupert a eu un réel impact, assurant de précieux paniers dans les moments chauds de ces Playoffs. Avec Bourges, c’est aussi la force du collectif !

Le Duel

Pour finir cette présentation, parlons de l’opposition directe Bourges – Lyon. C’est le duel tant attendu entre les deux écuries françaises. Cette année, les Tango ont remporté les deux affrontements face aux Lionnes, en maîtrisant son sujet. Mais on l’a dit, l’ASVEL semble avoir trouvé des solutions et une alchimie collective qui les rend tout simplement redoutables ! D’autre part, il y aura évidemment un duel de coachs : d’un côté, Olivier Lafargue, Meilleur Entraineur de l’année en LFB (nommé pour la troisième fois, un record) et de l’autre, un véritable monument du coaching français, Pierre Vincent. Ce dernier possède un palmarès impressionnant : 4 fois Champion de France avec Bourges, 2 fois Champion d’Italie avec Schio, mais aussi une Médaille d’Argent aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 avec les Braqueuses… Bref, il y aura, à coup sûr, un duel tactique au coaching !

Enfin, le duel des joueuses ! On aurait pu parler du duel Julie Allemand – Sarah Michel ou du duel dans la raquette Isabelle Yacoubou – Kayla Alexander, mais pour nous, le duel sera ailleurs, dans les têtes. De ce fait, on a choisi d’opposer Alexia Chartereau à Laetitia Guapo. Même si ces deux joueuses n’évolueront pas au même poste, pour nous, la série pourrait basculer d’un côté ou de l’autre selon cette opposition. L’intérieure MVP en 2021 Alexia Chartereau a vécu une saison plutôt difficile, alternant comme son équipe du très bon comme du moins bon. Durant ces Playoffs, ce n’est pas forcément mieux : 5 points, 4.8 rebonds et 1.8 passe pour 8.0 d’évaluation. Ceci dit, tout le monde connaît son talent et sa capacité à « step-up » dans les moments clutchs. Pour Laetitia Guapo, c’est à peu de choses près la même situation : une saison régulière certes intéressante, mais avec des moments difficiles. La différence entre ces deux joueuses, ce sont les Playoffs ! La « Guapa » a su merveilleusement bien jouer ce rôle de facteur X, intense tout le temps et surtout, efficace dans ses réalisations offensives : 10.3 points, 4.3 rebonds et 2.3 passes avec 51.6% de réussite au tir pour 13.5 d’évaluation ! C’est là tout l’enjeu de cette série, est-ce qu’Alexia Chartereau va retrouver du rythme et ainsi retrouver l’impact qu’elle doit avoir, ou est-ce que Laetitia Guapo arrivera à reproduire des performances du même calibre que lors des deux premières séries ?

Alors Rendez-vous ce soir à 20h30 sur le Youtube de la FFBB ou Sport en France pour suivre le match 1 de Finales LFB qui s’annoncent magnifiques !

Equipe(s) en lien : Bourges Lyon