| Publié par

A saison particulière, organisation particulière. Cette année les demies et finales LFB se déroulent à la manière d’un Final Four, dans un seul et même lieu : le Prado à Bourges. Ce dernier regroupe les quatre meilleures équipes sorties des quarts de finale de playoffs.

C’est donc au Prado, dans une salle vide de supporters, conformément aux règles sanitaires en vigueur, que Lyon (vainqueur des Flammes), Montpellier (vainqueur de Villeneuve), Basket Landes (vainqueur de la Roche) et Bourges (passée suite au forfait sanitaire de Tarbes) se retrouvent ce week-end pour l’épilogue.

Mais ce n’est pas la seule spécificité de cette fin de saison. Contrairement aux années précédentes, nous avons droit à des matchs secs : en clair c’est du Win or go Home.

Coup d’envoi de ce final 4 : la première demi-finale oppose Lyon Asvel Féminin (championnes en titre) et Basket Landes.
Dès le début de match, Basket Landes imprime un rythme impressionnant en défense, laissant très peu de solutions aux lyonnaises. En attaque, le jeu est rapide, la balle circule très bien et les paniers s’enchaînent. Lyon finit par trouver son rythme en fin de quart-temps et réussit à réduire l’écart à l’issue des dix premières minutes (13-17).

Le second quart débute sur les mêmes bases. Les joueuses de Valéry Demory perdent des ballons permettant à Basket Landes d’avoir des contre attaques faciles. (17-27; 5″54 à jouer). Lyon est obligé de poser un temps mort pour stopper l’hémorragie. De retour sur le parquet, les coéquipières d’Ingrid Tanqueray semblent avoir de meilleures intentions. Malheureusement, elles prennent trois fautes offensives derrière. A moins de deux minutes de la pause, l’écart passe à 20 unités (20-40). Tout laisse à croire que la mi-temps fera le plus grand bien à des lyonnaises complètement étouffées par le jeu landais (28-42).

La seconde mi-temps

De retour des vestiaires, l’ASVEL inflige un 10-0 en moins de deux minutes (38-42). Les deux équipes se rendront coup sur coup et le scénario est irrespirable. Comme si cela ne suffisait pas, Basket Landes perd assez rapidement Valériane Vukosavljević, victime d’un choc au genou. Au moment d’entamer les dix dernières minutes, Basket Landes n’est devant que de deux possessions (48-42).

A l’image du quart-temps précédent, les deux équipes se répondent. Bien malin celui qui pourra donner le vainqueur de la rencontre. Bonne nouvelle pour Basket Landes, le retour de Valériane Vukosavljević ne se fera pas attendre. Lyon arrive à revenir à un petit point (60-61) mais Basket Landes ne tremble pas. Marie-Eve Paget score derrière l’arc redonnant un peu d’air à son équipe (60-64). La tension est palpable tant sur le banc que sur le terrain. Dans la dernières minute, c’est aux lancers-francs que le match se décidera. Ana Suarez se retrouve sur la ligne à 9 secondes du coup de sifflet final. Deux lancers qu’elle transformera avant un dernier temps mort. Une dernière possession lyonnaise avortée envoyant dans le même temps Basket Landes en finale. Reste à connaitre leur adversaires.





Equipe(s) en lien : Basket Landes Lyon