| Publié par

L’une des figures du basket espagnol a annoncé tirer sa révérence ce mercredi lors d’une conférence de presse. Bien que Palau avait déjà pris sa retraite avec la Roja en novembre 2021, elle a indiqué raccrocher définitivement les baskets.

Une page se tourne en Espagne. Agée de 42 ans, l’emblématique Laïa Palau quitte définitivement les terrains. Une carrière absolument formidable, longue de plus de 25 ans, pour une joueuse qui aura tout connu.

Laïa Palau : la meneuse aux multiples records

On parle d’une joueuse marquante du basket européen qui laisse un long héritage derrière elle: triple championne d’Europe (2013, 2017, 2019), médaille d’argent aux JO de Rio (2016), aussi au championnat du monde 2014 mais plus encore !

Palau représente tout simplement la  » época dorada » (l’âge d’or) du basket féminin espagnol avec 12 médailles remportées.

Son palmarès en club

Passée notamment par Bourges, Valence, Prague ou dernièrement Girone, elle est la seule joueuse de l’histoire à avoir dépassée la barre des 1000 points, 1000 passes et 1000 rebonds, le tout en 277 matchs d’EuroLeague. Elle a d’ailleurs remporté deux fois la compétition en 2012 et 2015. Palau a, au total, gagné 14 championnats nationaux et 11 coupes nationales dans toute sa carrière.

C’est tellement dur de vous décrire ce qu’était Palau en quelques mots. Une joueuse de grande classe, qui savait faire briller ses coéquipières avec ses passes spectaculaires et sa vision de jeu. Une joueuse adorable en dehors des parquets, mais qui savait aussi faire preuve de vista sur le terrain. Tout simplement la reine de la passe en Europe. On a appris à la détester pour tout le mal qu’elle a fait face à l’équipe de France, mais aujourd’hui on ne peut que reconnaitre son extraordinaire longévité et l’ensemble de sa carrière. ¡ Se llama Una Leyenda ! (On appelle ça: Une Légende)

Je ne me retire pas vraiment du basket. Mon histoire d’amour avec le sport ne s’arrête pas là. C’est pourquoi je dis que j’arrête de jouer, pas que je prends ma retraite. Je continuerai à travailler dans ce monde. Ce sport a été ma vie, il est ma vie et il semble qu’il continuera à être ma vie

Palau en conférence de presse ( traduction personelle)

Comme elle le dit elle-même, Laia met un terme à une carrière légendaire mais elle n’en a pas fini avec le basket. On risque encore de la voir sur le bord des terrains et pourquoi pas impliquée dans le staff d’une équipe. Ce ne sont pas des adieux mais bien un simple au revoir. On a hâte de la voir dans son nouveau rôle.

Equipe(s) en lien : Espagne Bourges