| Publié par

Lattes Montpellier 65 – 72 Sopron

Après leur défaite en Hongrie, les Gazelles n’ont pas le droit à l’erreur à la maison. Pas de Sydney Wallace ni d’Ana Maria Filip, la tâche s’annonce complexe. Néanmoins, les Montpelliéraines sont des battantes et ont leur public pour les porter.

Les 5 majeurs :

BLMA : Olivia Epoupa, Romane Bernies, Haley Peters, Mamignan Toure, Elodie Marie-Elina Naigre

Sopron : Zsofia Fegyverneky, Briann January, Gabby Williams, Jelena Brooks, Bernadett Hatar

La première mi-temps

Ce sont les Hongroises qui rentrent le mieux dans la rencontre et infligent un petit 0-4 au BLMA. Mais la mire est ajustée côté Montpellier et le score reste serré grâce à deux tirs primés (6-8). Malheureusement, les joueuses de Sopron ont faim, défendent très fort et pendant que Gabby Williams se régale en attaque, l’écart se creuse : 8-16. Malgré une antisportive de Briann January, les gazelles ne raccrochent pas les wagons. Stefanie Dolson ferme ce premier quart avec un « and one » et son équipe mène 19-12.

Dès la reprise, Williams martyrise la défense lattoise avec un lay up puis un 2+1 et le score grimpe en faveur des Hongroises (12-24). Néanmoins les gazelles ont la tête dure et recollent au score grâce à Touré, Dabovic, et une belle interception de Zemoura. Temps-mort demandé par David Gaspar. Les Françaises font trop de fautes et se retrouvent à 4 fautes d’équipe alors qu’il reste plus de cinq minutes à jouer. Dabovic entre dans la zone et plante 4 points de suite avant que deux tirs longue distance de Sopron ne viennent calmer les ardeurs du public (22-32). Mais encore une fois, les blanches trouvent les brèches dans la défense verte et reviennent à -6. Le match s’enflamme dans les dernières minutes, pendant que Sopron marquent sur des lancers, le collectif montpelliérain tient le coup et ne se laisse pas trop distancer. 31-38 à la mi-temps.

La deuxième mi-temps

Nos gazelles ne lâchent rien et débutent cette seconde période de la plus belle des manières, Peters et Dabovic marquent coup sur coup pour revenir à -3. Mais les Hongroises ne sont pas venues pour profiter de la plage. Elles resserrent la défense et creusent un nouvel écart grâce à Bernadett Hatar (35-44). Touré donne un peu d’air aux siennes avec un panier garni mais Williams est trop rapide et continue son festival, contre attaque, tir du parking… et +11 Sopron. Quelques paniers de chaque côté avant d’entamer le dernier acte sur le score de 43 à 56.

Les joueuses de Valéry Demory le savent, tant qu’il y a de la vie (et surtout de la défense), il y a de l’espoir, alors elles cadenassent leur moitié de terrain. En quelques secondes, les gazelles reviennent à 49-56 grâce à un enchaînement de contre attaques. Puis Peters se faufile sous les grands bras de Hatar et trouve le cercle : -4 ! Alors que Williams rappelle que le match n’est pas fini, Peters filoche derrière l’arc et il y de nouveau -4. Mais la 5e faute d’équipe est sifflée pour le BLMA (6:20 à jouer), 2 lancers rentrés par January et Jovanovic plante de loin (54-63). Tout est à refaire pour les Françaises. Epoupa et Peters y croient encore, et malgré un 3pt mordu (donc 2pt), les Montpelliéraines reviennent à 58-65. La différence points ne changera plus beaucoup. Un temps mort de chaque côté histoire de gérer la fin du match. Naigre envoie tout de même un énorme 3pt en sortie de TM juste avant que Hatar vienne briser les espoirs des gazelles sur un and one. Score final : 65-72.

Gabby la magnifique
Crédit photo : FIBA

Une nouvelle fois trop faibles et trop blessées, les gazelles se font sortir par les lionnes hongroises. Pourtant la reine du soir est bien Française : Gabby Williams finit la rencontre avec 28pts, 11reb, 3ast, 2blk et 1int. Le club de Sopron est donc qualifié pour les demi-finales et affrontera Salamanque ou Gérone (77-63 au premier match de quart).

Equipe(s) en lien :