| Publié par

Coup de tonnerre dans le Rhône ! Pierrre Vincent, arrivé l’été dernier, quitte finalement l’ASVEL Féminin.

Cette aventure n’aura donc duré qu’un an. Une année pendant laquelle Pierre Vincent a guidé l’équipe vers les quarts de finale de l’EuroCup et la finale de LFB. L’ancien entraineur de l’équipe de France et de Bourges était arrivé l’été dernier pour succéder à Valéry Demory (aujourd’hui à Montpellier). Il était en provenance du club italien de Schio et avait signé un contrat jusqu’en 2026.

Source : Asvel Féminin

Ce mouvement pose beaucoup de questions vis-à-vis du projet LDLC ASVEL. Au lendemain de la finale, la direction de Lyon avait pourtant apporté son soutien à son entraineur et parlait de projet long terme. Pourtant au bout d’un an seulement, le voilà sur le départ. Il faut trouver son remplaçant certes, mais quid du recrutement. Difficile de trouver un nouvel entraineur qui n’a pas eu son mot à dire dans le recrutement. Le mercato de l’ASVEL est impressionnant (Gabby Williams, Sandrine Gruda, Quevedo et Dietrick), et le niveau des joueuses aussi. Alors certes, l’adaptation ne sera peut être pas des plus compliquées, mais méfiance.

Deuxième questionnement : quel avenir pour le nouvel assistant coach Yoann Cabioc’h. Débauché par Pierre Vincent pour le compléter, quid de sa situation avec ce départ ? En bref, beaucoup de questions, peu de réponses : il faudra attendre pour plus d’informations.

C’est un choix fort pour le management de Lyon. On connaissait les critiques sur Pierre Vincent et son style de jeu, mais les résultats étaient là. Finaliste de LFB, ce départ est symptomatique d’un problème plus profond à l’ASVEL: un coach soutenu puis déchu de son poste. Une page se tourne, il faudra maintenant suivre de très près la suite de l’aventure rhodanienne…

Equipe(s) en lien : Lyon