| Publié par

Avant le match de ce soir, Basket Landes pointe à la 4e place de son groupe, et le BLMA à la 3e place de son groupe, synonyme de qualification pour le tour suivant. Même si la route est encore longue, peu nombreuses sont les personnes qui auraient parié sur l’état de forme de nos clubs français, à commencer par la FIBA elle-même, organisatrice de l’Euroligue. Les deux équipes impressionnent et pourraient récidiver ce soir encore.

Basket Landes 71 – Spar Girona 80

Le match de ce soir est avant tout le choc entre deux vétéranes de l’Euroleague, Céline Dumerc et Laia Palau (qui vient d’officialiser sa retraite internationale). Basket Landes, toujours amoindrie par les blessures, joue sur son parquet, qui n’a connu que des victoires dans la compétition. Mais les espagnoles comptent bien jouer les trouble-fête.

Les 5 de départ :

Basket Landes : Kendra Chery, Sophie Elizabeth Cunningham, Marianna Tolo, Celine Dumerc, Regan Magarity

Arka Gdynia : Kennedy Valentine Burke, Frida Eldebrink, Rebekah Gardner, Laia Palau, Julia Reisingerova

La première mi-temps

C’est au désormais traditionnel son de la banda et à guichets fermés que le coup d’envoi est donné. Les espagnoles ouvrent la marque. Dumerc ouvre le compteur pour Basket Landes à trois points, mais la réponse de Eldebrink ne se fait pas attendre. Un premier break est fait par Girona, obligeant Julie Barennes à prendre un temps morts (3-9). Cunningham, MVP du précédent match, se retrouve sur la ligne des lancers puis à la passe. Les landaises sont complètement revenues dans le match. Mais les balles perdues et les fautes pénalisent des landaises trop peu appliquées. Les adversaires en profitent (9-17). Reisingerova est déjà à 8 points. Les blanches sont à la peine et logiquement menées, malgré quelques belles phases de jeu (17-24).

Le deuxième quart temps

A l’inverse des espagnoles, les landaises sont peu appliquées à la passe et sous le panier. La barre des 10 points d’écart est passée (21-32). Girona domine tous les secteurs du jeu. L’indiscipline landaise en défense permet aux visiteuses de prendre le large. Les coéquipières du Dumerc n’y arrivent pas. En contre attaque, les visiteuses se régalent. Quelques phases offensives, de Dos Santos et Turcinovic notamment, permettent aux landaises de ne pas couler. Kennedy Burke a déjà inscrit 13 points.  On ne reconnaît pas le jeu des landaises dans cette fin de première mi-temps, en manque de grinta. Basket Landes compte désormais 12 points de retard (32-44).

La seconde mi-temps

Au retour des vestiaires,  Girona continue son festival offensif, à l’image de l’inarrêtable Kennedy Burke. Le Spar est en feu et éteint le public nombreux de l’Espace François Mitterand. Les landaises ne trouvent plus la mire, les passes sont hasardeuses. Les filles d’Alfred Julbe Bosch ne rate pas le coche et continuent de dominer la partie (43-60).Turcinovic, à 3 points, permet aux landaises de continuer d’espérer. Mais une fois de plus, les landaises n’en finissent plus de perdre des balles, et la clef du match se trouve là. Les deux équipes sont au coude à coude aux nombres de rebonds, de passes et de fautes personnelles. L’indiscipline des landaises leur coûte cher et à la fin du troisième quart temps, le score est sans appel (51-67).

Les dix dernières minutes

Il reste dix minutes aux landaises pour inverser la tendance. L’équipe de Basket Landes paraît fatiguée, incapable de trouver la solution pour contrer cette équipe du Spar Girona. BL n’arrive pas à passer sous la barre des 15 points d’écart. Les encouragements de la présidente Marie-Laure Lafargue, du bord du terrain, poussent les blanches. L’activité défensive de Kendra Chery (3 interceptions, 3 contres), combinée aux belles phases offensives de Magarity, fait que les landaises sont revenues à 10 points. Turcinovic, encore elle, à 3 points, puis en layup, fait se lever le public qui croit en ses joueuses. Les landaises ne sont plus qu’à 5 petits points. Une fin de match comme le public en rafole dans les Landes. Mais les blanches semblent malheureusement retomber dans leurs travers, avec deux pertes de balle consécutives. Rien n’y fait, les landaises s’inclinent 71-80.

Le réveil aura été trop tardif pour les landaises qui perdent pour la première fois à domicile en Euroligue. Les filles de Julie Barennes peuvent nourrir quelques regrets. Les 19 points de Turcinovic (en seulement vingt minutes de jeu) et Magarity ne suffisent pas contre les 28 unités de Burke qui termine MVP de ce match.

Retour au jeu pour Turcinovic – Crédit photo : FIBA

Umana Reyer 79 – 59 BLMA

Le BLMA, actuellement 3e de son groupe, se déplace aujourd’hui sur le parquet du Reyer Venezia (7e). Les locales restent sur quatre défaites consécutives sur les cinq derniers matchs, alors que Montpellier compte trois victoires pour deux défaites.

Les 5 de départ :

Umana Reyer : Astou N’Dour, Gintare Petronyte, Yvonne Anderson, Elisa Penna, Kayla Bonica Thornton

Lattes-Montpellier : Bintou Diémé, Haley Peters, Katerine Plouffe, Sydney Tamara-Nicole Wallace, Elodie Naigre

La première mi-temps

Les Gazelles sont les premières à prendre l’avantage dans ce match (4-0) par Michelle Plouffe et Marzy mais les locales ne se laissent pas faire et infligent à leur tour un 11 – 0 (11-4). Les filles de Valéry Demory reviennent (13-8). Dans la seconde moitié du quart-temps, les locales accélèrent et le BLMA trouve difficilement des tirs ouverts, si bien que, rapidement, et malgré quelques ajustements, Venise s’envole au score (30-17) au bout de dix minutes de jeu.

Le deuxième quart-temps

Il faudra attendre près de trois minutes pour voir le score évoluer. Migna Touré stoppe l’hémorragie à l’intérieur (30-19). Les deux formations se rendent coup pour coup et Ana Maria Filip ramène Montpellier sous la barre des dix points avec un tir derrière l’arc (34-25; 5’26 à jouer). Migna Touré, victime de la faute, transforme un lancer (34-26).

Quelques pertes de balles des deux côtés du terrain et Sydney Wallace, sur une passe d’Haley Peters score à trois points (34-29; 3’56 à jouer). Temps mort Venise. Une nouvelle perte de balles des locales ramène les Gazelles à une possession (34-31), avant que Migna Touré égalise (34-34 ; 3’23 à jouer). Venise prend une nouvelle fois l’avantage et Valéry Demory pose un nouveau temps-mort (38-36; 2’12 à jouer). Le score n’évoluera plus jusqu’au retour aux vestiaires. Montpellier aura remporté ce quart-temps 19 à 8.

La deuxième mi-temps

De retour sur le parquet, Yvonne Anderson score en lay-up (40-36; 9’à jouer). Elle montre la voie à ses coéquipières puisqu’en trois minutes, les locales prennent un avantage de 8 points (46-38; 7’08 à jouer). En un peu moins de 5 minutes de jeu, les Gazelles n’auront marqué qu’un panier obligeant Valéry Demory à un temps mort (50-40; 5’20 à jouer). De retour sur le parquet, Elisa Penna shoote à trois points (53-40). Katerine Plouffe score à l’intérieur avec la faute et ramène les deux formations à 10 points (53-43).

Dans la seconde moitié du quart-temps, Venise garde un avantage de 9 points (56-47) avant que Sydney Wallace trouve un tir longue distance (56-50). Andrea Mazzon prend un temps mort dans les dernières secondes qui ne fera pas évoluer le score.

Les dix dernières minutes

Migna Touré ramène les siennes à une possession (56-53) avant de délivrer une passe à Ana Maria Filip (56-55). Gintare Petronyte et Yvonne Anderson redonnent de l’air à Venise (61-55; 7’31 à jouer). Temps mort Valéry Demory. Avant les cinq dernières minutes, les locales reprennent 8 points d’avance.

Marzy score en lay up (65-59), mais Yvonne Anderson, qui se retrouve deux minutes plus tard aux lancers transforme les deux (67-59; 3’15 à jouer). Martina Bestagno score à 3 points (70-59) et Valéry Demory prend un nouveau temps mort. Montpellier tente de revenir mais l’adresse n’est plus vraiment là. Les Gazelles sont obligées de faire faute ce qui donne des lancers-francs aux locales. Dans les dernières secondes, Venise compte 20 unités d’avance (79-59).

Montpellier, déjà qualifié pour les phases finales n’avait pas grand chose à jouer sur ce match si ce n’est bien revenir sur la scène européenne après la trève internationale. Venise, qui restait sur une série de défaite voulait montrer un autre visage devant son public. Un match où les Gazelles auront tenu 30 minutes avant de s’écrouler dans le dernier quart temps.

Yvonne Anderson (24 points) – Crédit photo FIBA

Soirée difficile pour nos deux clubs français, qui auront couru après le score tout le match. Les deux équipes passent à côté de leur match. Une soirée à oublier avant la réception du MBA Moscou pour le BLMA et le déplacement difficile de Basket Landes à Sopron.

Dans les autres matchs

Sandrine Gruda est une nouvelle fois impériale avec son équipe de Schio qui remporte le match 74-93. Contre le Dynamo Kursk, la française est MVP de la rencontre avec 25 points et 6 rebonds pour 36 d’évaluation.

L’armada russe d’Ekaterinbourg est toujours invaincue après sa victoire sur le MBA Moscou. Le duo de choc Jonquel Jones et Maria Vadeeva termine en double double en seulement une vingtaine de minutes de jeu.

Alyssa Thomas, Maria Conde et Dragana Stankovic terminent toutes les trois à 28 d’évaluation, dans un match où Prague écrase Riga sur le score de 53 à 102 (32 d’évaluation à 156).

Les 19 points de Bernadett Hatar compilés aux 16 de Gabby Williams ne suffisent pas à Sopron, qui enregistre sa 2e défaite dans la compétition. Galatasaray s’impose grâce aux 27 points d’Aneta Steinberga.

Alina Iagupova est encore stratosphérique et termine avec 28 points et 9 passes. Le Fener remporte son duel face à Gdynia.

Les espagnoles de Perfumerias Avenida sont intraitables face au KSC Szekszard. La gazelle, MVP des finals WNBA, Kahleah Copper, termine meilleure marqueuse et meilleure évalution.

Toutes les infos Eurocup, LFB et Euroleague à suivre ici, sur baskelleball.com

Equipe(s) en lien : Basket Landes Montpellier