| Publié par

Avec « Entre-Deux« , Bask’ElleBall a la volonté de mettre en avant des joueuses de LFB tout au long de l’intersaison.

Le concept est simple. Tout au long de l’été, nous discutons avec les joueuses de la saison passée et de leurs objectifs pour la saison prochaine. L’occasion de prendre le temps de mieux les connaître et d’appréhender plus précisément ce qu’implique une carrière de basketteuse professionnelle.

Après avoir reçu Kalis Loyd, Zoé Wadoux, Marie-Eve Paget et Pauline Lithard, c’est avec Hortense Limouzin que nous clôturons cette saison d’Entre-Deux. La vidéo de l’interview complète est à retrouver en fin d’article.

Source : FIBA

Qui est-elle ?

Hortense Limouzin a 24 ans et est originaire du Pays Basque. Passée par le centre de formation de Basket Landes avec lequel elle fait quelques apparitions en LFB, elle arrive à Saint-Amand (LFB) en 2018. La meneuse restera dans le Nord pendant deux saisons et prendra la direction de Landerneau (LFB) en 2020. Hortense sera de nouveau une Green Girl de Saint-Amand pour la saison 2022-2023.

Avec l’Equipe de France, Hortense Limouzin est notamment Championne d’Europe U18 (2016). En 3×3, elle a remporté la Nations League U23 et est devenue Championne du Monde cet été !

Les Bleues sont Championnes du Monde de 3×3 !

Coup d’œil dans le rétro

Landerneau a vécu une saison 2021-2022 compliquée, terminant à l’avant-dernière place du championnat avec seulement cinq matchs gagnés sur vingt-deux. Forte d’un effectif complet et ambitieux en début de saison, l’équipe s’est retrouvée peu à peu décimée par les blessures, ce qui a fragilisé son équilibre. Une instabilité créant une impossibilité de rodage et donc de grandes difficultés. Malgré tout, le club se bat avec honneur et parvient à se maintenir en LFB en s’en sortant de justesse en playdowns, aux dépens de Charnay.

On pouvait se permettre d’avoir beaucoup d’ambition sur le papier. […] On retiendra surtout notre capacité à aller chercher ce maintien en LFB. Il y avait énormément d’implication de la part des joueuses. […] Sur notre dernier match (à Charnay), on avait l’impression d’être à la maison, on était en communion avec le public.

Jouant parfois des matchs avec seulement cinq joueuses pro dans l’effectif, Landerneau a souvent eu du mal à terminer ses matchs, le physique ne répondant logiquement plus. Malgré la frustration de ne pas gagner suffisamment de matchs et un manque de profondeur tactique, les joueuses sont quand même fières d’avoir pu proposer de belles choses avec les armes qui étaient les leurs, notamment en playdowns.

Pour les playdowns, le coach a bien réussi à nous mobiliser. Notre objectif commun était de sauver le club. J’étais contente de réussir à être performante pour le club dans ce moment-là.

Hortense Limouzin sous les couleurs de Landerneau
Crédits : NICOLAS CREACH / LE TELEGRAMME

En Coupe de France, les bretonnes ont réalisé un très beau parcours, chutant en demi-finale contre les futures gagnantes : Basket Landes.

C’était historique pour le club. C’était une super belle expérience !

Plus personnellement, Hortense avoue avoir été en forme physiquement tout au long de la saison. Ce qui lui a permis d’enchaîner avec le 3×3 à l’issue de la saison.

L’intersaison

Grande habituée des rassemblements avec l’Equipe de France de 3×3, Hortense Limouzin dit être habituée à jongler entre les deux disciplines, même si cela n’est pas si facile. C’est ainsi que deux jours seulement après la fin d’une saison éprouvante, elle dispute l’étape de Tel Aviv des 3×3 Women’s Series.

Ensuite, le stage de préparation à la Coupe du Monde, avec le titre en poche à l’issue de la compétition. Une victoire historique qui contribuera pour sûr à la médiatisation grandissante de la discipline.

C’était incroyable ! On a touché beaucoup de gens et on a envie d’en toucher beaucoup plus sur les prochaines compétitions !

Avec les JO de Paris 2024 en ligne de mire et un groupe France très solide et ambitieux, il y a fort à parier que le basket 3×3 suscitera de plus en plus d’engouement à l’avenir.

Ca nous motive au quotidien !

Quelle que soit l’issue de la Coupe d’Europe qui se tiendra dans les prochains jours en Autriche, Hortense aura vécu un été riche et intense avec la « famille 3×3 » comme elle l’appelle. Quand on lui demande de choisir entre les deux disciplines, elle botte en touche, relatant aimer enchaîner les deux disciplines comme elle le fait depuis quelques années déjà.

J’adore le basket tout simplement !

Hortense Limouzin lors de l’étape des 3×3 Women’s Series d’Eaubonne (95)
Crédits : Albane Toulouse

Et la saison prochaine ?

La saison prochaine, Hortense Limouzin sera de retour dans le club du Hainaut. Malgré des petits jours de coupure glanés par-ci par-là durant son été bien rempli, la jeune femme issue du pays Basque ne cache pas son appréhension à propos de l’enchaînement rapide avec la nouvelle saison de LFB sur le plan mental : nouveau projet, nouveaux objectifs, pression…

Ce qui me fait peur, c’est plus la charge mentale que la charge physique.

Concernant son choix de revenir jouer à Saint-Amand, Hortense explique :

J’ai envie de prendre énormément de plaisir sur le terrain, m’amuser, être moi-même. J’ai envie de monter une marche, aller de l’avant. Utiliser tout ce que j’apprends en 3×3 pour le mettre à profit en 5×5 pour devenir une meilleure joueuse.

Hortense souhaite effectivement s’appuyer sur la dynamique de performance et de plaisir du 3×3 pour aborder la saison à venir et prétendre un jour à gagner des titres en 5×5 également.

Notre échange avec Hortense Limouzin est à retrouver en intégralité juste ici :

Equipe(s) en lien : France Saint-Amand Landerneau