| Publié par

Après avoir annoncé l’arrivée sur le banc de Julien Pincemin pour la saison prochaine, le club nordiste dessine petit à petit ce qui sera son effectif 2022/2023. Entre départs, arrivées ou prolongations, on vous dit tout du mercato des green girls de Saint Amand.

Elles partent…

Sur les dix joueuses professionnelles présentent à Saint Amant cette saison, huit ont décidé de s’envoler vers de nouvelles aventures. Avec tous ces départs, c’est un véritable cycle qui va débuter pour le club. Avec l’arrivée de Julien Pincemin, un nouveau projet avec de nouvelles joueuses va pouvoir être mis en place.

Myriam Djekoundade

Après une saison au Hainaut, la joueuse de 3×3 s’en va. Arrivée pour l’exercice 2021/2022 en provenance de Landerneau, elle cumule 9.1 points, 5.6 rebonds et 2.4 passes cette saison. L’ailière a décidé de partir relever un nouveau défi du côté de Villeneuve d’Ascq, l’autre club nordiste qui évoluera en Euroleague la saison prochaine.

Peyton Williams

L’intérieure américaine de 24 ans est arrivée en début de saison en provenance de Moscou (Russie). Peyton Williams était une des belles recrues de l’intersaison pour Saint-Amand, elle qui évoluait en Eurocup avec le club russe ! Véritable satisfaction de la saison à l’intérieur avec 12.7 d’évaluation pour 9.4 points et 7.4 rebonds, elle a su se rendre indispensable pour son équipe, et donc assurer son statut de leader.

Laura Juskaite

L’ailière lituanienne est arrivée en terres amandinoises en 2021. Avant cela, elle évoluait en Espagne du coté de Valence. Capable de grosses performances, à l’image de ses 30 points contre Basket Landes cette saison, elle quitte les Hauts de France avec de bonnes statistiques : 8.7 points, 2.1 rebonds, 1.1 passes décisives.

Elin Gustavsson

La suédoise arrivée en 2020 de Cadi la Seu (Espagne) met fin à une collaboration de deux saisons avec Saint Amand. Cette ailière de grand taille s’est montrée précieuse, notamment au niveau du scoring : 10.2 points, 5.6 rebonds, 1.2 passes décisives pour 10.8 d’évaluation moyenne cette saison.

Amy Okonkwo

Arrivée en février pour renforcer le secteur intérieur, la nigérienne de 26 ans a vite montré de quoi elle était capable : très impactante dans la raquette et capable de shooter à mi-distance, elle a porté son équipe dans de nombreux moments chauds. Elle part donc avec une belle ligne de stats : 12.2 points, 6.0 rebonds et 1.0 passes décisives pour 12.2 d’évaluation.

Morgane Armant

La poste 5 de 23 ans quitte également l’institution nordiste après deux ans de bons et loyaux services. Blessée une partie de la saison au genou, elle aura eu du mal à retrouver le rythme et espère sans doute se relancer ailleurs. Elle conclut sa collaboration avec une moyenne de 1.9 points et 2.2 rebonds.

Marina Ewodo

La jeune joueuses originaire de Pau avait découvert la LFB après quatre ans en NCAA (Etas-Unis) à Riverside. Elle aussi aura connu un exercice 2021-2022 délicat, en ne jouant finalement que très peu de matchs. Marina Ewodo présente ainsi 1.7 points et 1.6 rebonds de moyenne cette saison.

Margaux Okou-Zouzouo

Arrivée cette saison de Champagne Basket (LF2) pour faire ses armes, elle aura disputé tous les matchs de la saison mais sans réussir à s’imposer. En difficulté, elle conclut sa saison à Saint Amand avec 2.5 points, 1.1 rebonds et 0.7 passes décisives.

Laura Evrard

La toute jeune meneuse ( génération 2004) fait aussi ses valises pour de nouvelles aventures. Alors qu’elle est issue du centre de formation nordiste, elle a joué 17 matchs de saison régulière avec les Greens Girls. Avec 22′ de moyenne, elle a impressionné par sa préciosité, sa justesse et son talent.

Source : Saint Amand Basket

Elles restent…

Pauline Lithard

La capitaine des green girls sera présente la saison prochaine et entamera sa 3ème saison avec le club du nord. Leader de l’équipe de part son statut, elle apporte comme toujours toute son expérience et sa combativité. Elle conclut cette saison avec une moyenne de 6.2 points, 2.0 rebonds et 3.4 passes décisives.

Crédit : Saint Amand Basket

Janee Thompson

L’américaine était l’atout numéro 1 offensivement de Saint Amand cette année ! Avec pas moins 14,3 points de moyenne par match, c’est tout simplement la meilleure scoreuse du Hainaut cette saison. Arrivée cette année de Umea (Suède), elle va donc disputer une seconde saison sous le maillot amandinois. Une vrai bonne nouvelle tant cette joueuse est capable individuellement d’excellentes choses ! Elle continuera d’apporter tout son talent à Saint-Amand l’année prochaine !

Elles arrivent…

Hortense Limouzin

C’est l’un des Come-Back du mercato amandinois. Hortense Limouzin, internationale 3×3, fait son retour à Saint Amand après un passage à Landerneau lors des deux dernières saisons. Formée à Basket Landes, la joueuse originaire du Pays-Basque est une meneuse dynamique qui sait trouver ses coéquipières bien placées, faciliter le jeu de son équipe. A 24 ans, elle est déjà expérimentée en LFB et pourra ainsi continuer sa progression dans un club qu’elle connait bien. Avec le club breton, elle tournait à 7.8 points, 2.8 rebonds et 2.5 passes décisives.

Source : Saint Amand Basket
Source : Saint Amand Basket

Iva Slonjsak

La croate a, elle aussi, choisi de revenir au Hainaut, après y avoir joué lors de la saison 2020-2021. Joueuse de l’UFAB 49 cette saison, elle aligne de très bonnes moyennes statistiques avec pas moins de 10.1 points, 3.8 rebonds et 1.5 passes décisives. Véritable scoreuse et « une gâchette hors pair à 3pts » comme le présente le club amandinois. C’est donc une recrue expérimentée qui va faire du bien à l’effectif.

Source : Saint Amand Basket
Source : Saint Amand Basket

Maud Stervinou

Et voilà une troisième Internationale française 3X3, en la personne de Maud Stervinou. Avec son club de Calais où elle vient de disputer deux saisons en LF2, elle était cette année la 𝗺𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿𝗲 𝘀𝗰𝗼𝗿𝗲𝘂𝘀𝗲 f𝗿𝗮𝗻𝗰̧𝗮𝗶𝘀𝗲 𝗱𝗲 la division 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝟭𝟴,𝟰 𝗽𝗼𝗶𝗻𝘁𝘀 de moyenne. En rejoignant les Green Girls, elle s’offre ainsi sa première expérience en LFB. Avec un profil polyvalent capable de défendre dur et de scorer, elle risque de faire des ravages sur les parquets.

Source : Saint Amand Basket

Natalie Kucowski

Voilà une recrue qui risque d’envoyer du bois tant le CV est brillant. L’Internationale américaine 3X3 Natalie Kucowski débarque à Saint Amand. Après une année universitaire très aboutie du coté des Leopards de Lafayette, elle s’engage avec le club tchèque de Brno (KP Brno) où elle tournait à 11.5 points et 11.1 rebonds en moyenne par match. Poste 4-5 de 23 ans, elle a également été draftée, en 2021, à la 35e position par le Storm de Seattle.

Source : Saint Amand Basket

Seehia Sida Abega

C’est une recrue importante pour Saint-Amand. La jeune poste 4/5 (génération 2002) vient renforcer la raquette des nordistes. Malgré sa jeunesse, elle a une carrière déjà bien remplie. L’ancienne joueuse du Pôle France et dernièrement de Basket Landes a connu les compétitons européennes et les équipes de France jeunes. Elle a d’ailleurs remporté la LFB en 2021, la coupe de France cette année et elle arrive dans le nord en quête de temps de jeu et pour continuer de se développer.

Voilà progressivement l’effectif de Saint Amand qui prend forme, 4 arrivées d’ores et déjà annoncées, d’autres ne devraient pas tarder ! Le club, avec pas moins de 3 joueuses de 3×3, va avoir à sa disposition des joueuses dangereuses en 1 contre 1, capables d’être intenses des deux côtés du terrain. Les green grils 2022-2023 se dessinent donc un très bel effectif, à suivre…

Equipe(s) en lien : Saint-Amand