| Publié par

On continue l’aventure Playoffs avec les demi-finales ! Un match seulement cette nuit, mais quel match ! Win or go home pour Connecticut et Chicago. Qui du Sky ou du Sun va rejoindre les Aces en finale ? Vous n’avez pas pu suivre le match ? On vous raconte tout ce qu’il s’est passé. 

Connecticut 72 vs 63 Chicago

Meilleures perfs’ Connecticut :

Courtney Williams : 12 points, 6 rebonds, 5 passes, 1 interception, 2 contres

DeWanna Bonner : 15 points, 9 rebonds, 5 passes, 1 interception, 1 contre

Natisha Hiedeman : 14 points, 3 rebonds, 4 passes, 1 contre

Meilleures perfs’ Chicago :

Kahleah Copper : 22 points, 2 rebonds, 2 passes, 4 interceptions

Emma Meesseman : 14 points, 6 rebonds, 2 passes, 1 interception, 1 contre

Courtney Vandersloot : 12 points, 3 passes, 3 interceptions, 2 contres

Pour retrouver l’intégralité des statistiques des joueuses, voici le boxscore du match.

Here we go ! Connecticut et Chicago s’affrontent chez ce dernier pour une place en finale. Le début match est tendu, la pression y est forcément pour quelque chose. Les équipes se rendent coup pour coup. Connecticut possède cependant un léger avantage au score (18-12). Chicago rentre dans une mauvaise phase, le Sky enchaine les balles perdues, quatre en autant de possessions. Le Sun saute dans la brèche et se permet de prendre 10 points d’avance (22-12). Au terme des dix premières minutes, Connecticut est devant 24 à 16. 

Le Sky se reprend bien, porté par une salle comble, Courtney Vandersloot et Emma Meesseman ramènent Chicago à une possession (30-27). Chicago commence à resserrer sa défense, et met en difficulté l’attaque de Connecticut. En attaque, ça va également mieux pour Chicago qui revient à égalité. En rentrant aux vestiaires, les deux équipes sont dos à dos 40 à 40. Les vingt prochaines minutes vont plus que jamais définir l’issue de la rencontre. 

Chicago revient fort du vestiaire (5-0). Les joueuses de James Wade, installent une grosse défense, comme elles l’ont montré en saison régulière. Le Sky a complètement renversé le match avec un 14-8 depuis la mi-temps. La franchise de l’Illinois a réalisé un superbe quart temps. Elle n’a encaissé que 8 petits points. Cela lui permet de faire un vrai break (10 points d’avance). Chicago est devant à la fin du troisième quart, 58 à 48. 

Le début du dernier quart est totalement à l’avantage de Connecticut. Les joueuses de Curt Miller sont de retour à deux points (61-63). Chicago est totalement dépassé en défense et n’arrive absolument pas à poser son jeu en attaque. Le Sky n’a inscrit que cinq points. Pendant ce temps, le Sun déroule en attaque et prend l’avantage. Alors qu’il reste 50 secondes à jouer, Courtney Williams inscrit un gros shoot qui ressemble à un dagger. Le Sun mène de 5 points, 68-63. Il s’impose 72-63 après une remontée incroyable. Les joueuses de Connecticut ont conclu le quart-temps par un 18-0. Le Sun va retrouver Las Vegas en finale WNBA.  

Je suis tellement excité pour ces 11 joueuses dans le vestiaire. Elles ont joué toute cette série avec tellement d’énergie et d’efforts. Et vous savez, quelqu’un nous aurait probablement traités de fous, si on lui avait dit au début de la série que nous pouvions tenir cette très grande équipe offensive quatre fois en cinq matchs à 80 points ou moins. […] Encore une fois, c’est juste un magnifique effort défensif, de l’énergie, de la passion de nos joueuses. Et après avoir perdu un peu notre sang-froid et les perturbations qui ont pu nous gêner ce soir, on a su se regrouper au quatrième quart. Et on a tenu cette attaque de haute puissance à 5 points. Vous voyez juste à quel point ce groupe veut continuer à jouer les uns avec les autres.

Curt Miller en conférence de presse (traduction personnelle)

Le champion en titre est tombé. Le Sky s’incline à domicile, Connecticut a renversé le match dans le dernier quart, en étouffant Chicago. Le Sun dos au mur lors du match 3 n’a rien lâché et arrache cette qualification pour les WNBA finales. Rendez-vous dimanche pour le premier match.