| Publié par

On continue l’aventure Playoffs avec les demi-finales ! Chicago et Las Vegas sont menés dans la série et doivent régir avant d’aller jouer les prochains matchs à l’extérieur. Vous n’avez pas pu suivre les matchs ? On vous raconte tout ce qui s’est passé.

Connecticut 77 vs 85 Chicago

Meilleures perfs’ Connecticut :

Jonquel Jones : 23 points, 7 rebonds, 3 passes

Natisha Hiedeman : 14 points, 1 rebond, 3 passes

Alyssa Thomas : 7 points, 10 rebonds, 4 passes

Meilleures perfs’ Chicago :

Candace Paker : 22 points, 4 rebonds, 4 passes

Courtney Vandersloot : 10 points, 3 rebonds, 8 passes

Emma Meesseman : 14 points, 7 rebonds, 3 passes

Pour retrouver l’intégralité des statistiques des joueuses, voici le boxscore du match.

Jonquel Jones tire la première flèche derrière l’arc. Le début de match est un peu décousu avec du rythme mais de l’imprécision des deux côtés. Chicago décide de faire de nombreuses prises à deux que ce soit sur les extérieurs ou les intérieurs. C’est une tactique payante, le Sky récupère des ballons et file en contre-attaque. A l’image de Sloot qui permet à Chicago de faire un premier écart (5-11, Sky). Chicago est devant mais Connecticut reste dans le match. Jonquel Jones les ramène à trois petits points (14-17). CP3 redonne de l’air au Sky avec 5 points de suite (14-22). Sur des lancers bien provoqués par Julie Allemand, le Sky mène de 10 points à la fin du premier quart. Le score est de 24 à 14. 

Le Sun se relance et revient dans le match, avec un superbe 8-0 d’entrée (22-26, Sky). Mais le Sky ne panique pas et reprend 10 points d’avance (24-34). Chicago arrive mieux à poser son jeu en attaque par rapport au game 1. Sloot est plus libre et peut faire le jeu. A l’image de cette passe pour un tir à trois points + la faute de Candace Parker ! Les joueuses de James Wade viennent de faire un run de 19-4. L’écart se creuse de plus en plus sans que le Sun puisse répondre (45-26, Sky). Connecticut a du mal en attaque avec 39% de réussite contre 61% pour le Sky. Chicago est devant à la mi-temps 47 à 32. 

Allie Quigley dégaine à 3 points pour les premiers points du quart. Par l’intermédiaire d’Odyssey Sims et de DiJonai Carrington, le Sun revient à 14 points (55-41). Mais ce possible retour, c’était sans compter sur Rebekah Gardner et Vandersloot qui combinent bien ensemble, puis Meesseman. Ces trois joueuses donnent 20 points d’avance à Chicago (61-41). A la fin du troisième acte, le Sky est largement devant 65 à 48.

Candace Parker est encore une fois phénoménale ce soir et calme les ardeurs du Sun qui tentent de remonter au score (76-56). 22 points pour CP3 dont un 3/3 derrière l’arc. Le quatrième quart n’est rien d’autre qu’une très bonne gestion du score de la part de Chicago. Même si le Sun tente de revenir à chaque fois le Sky inscrit un gros shoot pour assurer le score. DiJonai Carrington inscrit un panier qui ramène le Sun à 12 points (77-65). Connecticut met la pression sur le Sky dans cette fin de match. Mais ça ne sera pas suffisant. Chicago s’impose avec la manière 85 à 77 dans ce match 2. 

Notre état d’esprit était bon. On savait qu’on devait être meilleur que lors du dernier match. Je suis tellement fière d’elles. On a été parfait sur l’intensité défensive, tout le monde prenait les rebonds, tout le monde a fait les efforts qu’il fallait. Je suis fière de notre défense collective, elle est spéciale. 

Candace Parker en bord terrain

On attendait une réaction du champion en titre. Et on l’a eu, le Sky n’a pas fait de détails dans cette rencontre. Chicago recolle à une victoire partout. Connecticut a été trop imprécis, trop en difficulté en défense pour espérer faire le break. 

Seattle 73 vs 78 Las Vegas

Meilleures perfs’ Seattle :

Breanna Stewart : 32 points, 7 rebonds, 3 passes

Tina Charles : 17 points, 9 rebonds

Sue Bird : 6 points, 4 rebonds, 6 passes

Meilleures perfs’ Las Vegas :

Aj’a Wilson : 33 points, 13 rebonds

Chelsea Grey : 19 points, 7 rebonds, 7 passes

Kelsey Plum : 18 points, 3 rebonds

Pour retrouver l’intégralité des statistiques des joueuses, voici le boxscore du match.

Le match démarre fort avec de l’adresse des deux côtés. Les deux équipes ne se lâchent pas au score 11-11. Il y a de l’intensité, du rythme, et de l’adresse, nous voilà repartis sur les mêmes bases que lors du match 1. Seattle vient de passer un run de 10-0. C’est le premier vrai run de ce match. De quoi déplaire à Becky Hammon qui demande temps mort. Seattle mène 23-16 à la fin des dix premières minutes. 

Aj’a Wilson bien défendue par Seattle dans ce début de match, inscrit le premier panier de Vegas depuis plus de 4 minutes. De l’autre côté Stewie est déjà irrésistible avec 14 points (29-20). Aj’a Wilson et Chelsea Grey ramènent les Aces à 4 points (29-25). Avec 12 points Aj’a Wilson compile plus de points que lors du match 1. Les Aces sont revenues à égalité grâce à un run de 11-2 (31-31). Après vingt minutes de jeu, les équipes n’arrivent pas se départager 36 à 36. 

Le duel entre Wilson et Stewie continue, avec deux points de plus dans leur besace. Las Vegas prend le lead pour la première fois depuis le premier quart sur des lancers de Riquina Williams. La salle est en ébullition. Mais comme Stewie n’est pas là pour rire, elle plante un panier à 3 points pour calmer tout le monde (47-48, Aces). Quelle séquence incroyable pour les aces dans cette fin de troisième quart ! Run de 12-2 pour conclure. Les Aces mènent 60 à 52, et il y a le feu dans la salle. 

Le Storm grappille son retard mais Kelsey Plum place une bombinette pour garder l’écart (58-65, Aces). Aj’a Wilson est sensationnelle ce soir. Déjà 31 points pour elle. Las Vegas reste en tête, malgré les tentatives de retour de Seattle (64-69, Aces). La défense et l’intensité de Chealsea Grey sont magnifiques. Stewie passe à son tour la barre des 30 points. Kelsey Plum inscrit 4 points de suite et permet à Vegas de respirer (67-73, Aces). Chelsea Grey est plus que clutch, un gros shoot pour donner deux grosses possessions d’avance aux Aces. Sue Bird ramène le storm à 2 points (73-75). Mais Aj’a Wilson ne tremble pas sur la ligne et Las Vegas s’impose 78 à 73. 

A la fin de la journée, nous savions ce que nous devions faire. Nous devions nous occuper de la maison », a déclaré Wilson. « Nous aurions dû perdre par plus d’écart dans le premier match. Nous sommes retournées dans la salle et nous nous sommes mises au travail.
Par rapport aux lancers décisifs : J’étais juste concentrée. Je devais être concentrée pour mon équipe.

Aj’a Wilson en bord terrain

Job done pour Las Vegas qui se reprend après la défaite lors du match 1. Comme prévu, on a eu le droit à un duel incroyable entre Breanna Stewart et Aj’a Wilson. Rien que pour voir la suite de ce duel, on a hâte d’être dimanche.