| Publié par

TTT Riga 45 – 80 Lattes Montpellier

Pour la 12ème journée d’Euroleague Women, le BLMA se déplace en lettonie, dans l’antre du TTT Riga. Montpellier, qui peut désormais compter sur la meneuse Romane Bernies de retour dans l’Hérault, voudra montrer le même visage combatif que face à Bourges et ce, dans le but de remporter ce match crucial dans la course aux quarts de finale de l’Euroleague.

Les 5 de départ :

Riga : Jasmine Thomas ; Ieva Pulvere ; Gunta Basko ; Chantelle Handy ; Daugile Sarauskaite

BLMA: Olivia Epoupa ; Sydney Wallace ; Migna Touré ; Haley Peters ; Ana Maria Filip

La première mi-temps

D’entrée de jeu, Montpellier commence bien : un 10-0 passé par les lattoises sous l’impulsion de Migna Touré (5 points sur le temps fort) après 4 minutes de jeu. Les Héraultaises continuent sur leur lancée, 11-18 sur une interception d’Epoupa (15 points, 3 rebonds, 3 passes et 3 interceptions toutes dans le premier quart), de quoi forcer un temps mort de la part de Riga (2’26). Les joueuses de Valéry Demory sont bien entrées dans le match. La clé de cette rencontre, on s’y attendait, c’est la défense des lattoises qui est intense. Preuve en est, Riga perd rien que dans le premier quart temps déjà 7 ballons et le BLMA en profite (15 points sur ballons perdus dans le quart) porté par une remarquable Haley Peters (9 points dans le quart). A la fin du premier acte, 14-28.

Le deuxième quart-temps

Dans le sillage d’une Haley Peters des grands soirs (19 points et 5 rebonds à la pause), la série continue pour le BLMA. Montpellier impose un 19-0 à des lettones qui semblent perdues :  de 14-20 au milieu du premier quart à 14-39, avec 6’40 à jouer avant la pause. Evidemment, le coach de Riga arrête le jeu, mais rien n’y fait, les lattoises restent appliquées et solides grâce à Sydney Wallace (14 points, 7 rebonds, 4 assists et 4 interceptions mais 5 ballons perdus) ou Ana Maria Filip (10 points et 2 contres) à 1’32, 20 -47). A l’image de la première mi-temps, c’est la défense du BLMA qui est impressionnante (15 ballons perdus pour TTT, 7 sur interceptions des françaises) et derrière les joueuses de Valéry Demory produisent un magnifique jeu collectif, redoutable d’efficacité (60% aux shoots à la mi-temps et 14 passes décisives). C’est sur le plus gros écart du match que les deux équipes rentrent aux vestiaires, à Riga, Montpellier domine 22 à 50 après 20 minutes de jeu.

Le troisième quart-temps

Au retour des vestiaires, le TTT Riga revient avec plus d’énergie notamment grâce à Jasmine Thomas (13 points mais 9 ballons perdus), les lettones montrent un meilleur visage (36-57, 4’). Toutefois, Montpellier résiste aux assauts de Chantelle Handy (7 points et 3 rebonds) à 3 points grâce à Elodie Naigre (7 points et 2 passes) entre autres. La défense reste solide (seulement 36% aux shoots pour Riga). En contrôle, le BLMA compte 23 points d’avance avant le dernier acte, 39-62.

Les dix dernières minutes

En entamant le dernier acte, Montpellier retrouve son jeu de course, à l’image de Migna Touré (8 points), et ce, grâce à sa défense qui aura été remarquable, 7’48, 41-68. Le BLMA propose un jeu collectif séduisant, grâce à Romane Bernies surtout, (10 passes, 3 rebonds, 1 contre et 1 interception) et prend 30 points d’avance. En dernière chance, Riga fait une ultime tentative de come-back (45-71, 4’50) aucun risque n’est alors pris et un temps mort est demandé par le coach Montpellierain. Mais c’est à l’image de la rencontre, Haley Peters (26 points, 8 rebonds et 4 interceptions) aura été formidable toute la rencontre et rentre un 3 points juste après le temps mort. Le BLMA fera une dernière accélération afin de creuser l’écart, mais surtout, le club héraultais signe sa victoire référence cette saison. Très belle victoire de Montpellier en Lettonie, 45-80.

C’est une magnifique prestation qu’a rendue Montpellier, dominatrices de bout en bout, les lattoises se sont avant tout reposées sur leur défense (29 ballons perdus provoqués). Si cette performance majuscule ouvre les portes des quarts de finale au BLMA, cette victoire servira, à coup sûr, de référence pour les lattoises. Qui sait, elles ont peut-être trouvé une identité collective et enfin lancé pleinement leur saison après cette rencontre parfaitement maîtrisée en Lettonie.

Olivia Epoupa à l’interception !
Crédits photo : FIBA

VBW Arka Gdynia 74 – 87 Basket Landes

Premier match de l’année en Euroleague pour des Landaises qui barbottent dans les abysses du groupe B. Heureusement pour elles, une équipe occupe la dernière place et se trouve justement sur leur chemin ce soir, en Pologne. Néanmoins, attention à ne pas perdre de plus de 9 points, puisque cela signifierait que nos Françaises prendraient la place des Polonaises en queue de peloton !

Les 5 de départ :

VBW : Pinelopi Pavlopoulou, Marissa Lee Kastanek, Agata Dobrowolska, Morgan Quinn Bertsch, Megan Gustafson

BL : Marie Eve Paget, Marine Fauthoux, Kendra Chery, Regan Magarity, Marianna Tolo

La première mi-temps

La rencontre démarre sur un rythme de feu avec VBW qui marque les 4 premiers points. Marine Fauthoux plante le premier panier de Basket Landes et lance les siennes. Après un échange de quelques points cordiaux, les Landaises enchaînent les stops défensifs pendant que Paget et Magarity s’occupent de scorer. Sur un double rebond offensif et un tir lointain à 2pt, les joueuses de Julie Barennes prennent 7 pions d’avance. Temps mort Polonais. Begic ramène un peu son équipe, 19-24 à la fin de ce premier quart.

Le deuxième quart-temps

On repart fort avec des paniers sur chaque possession et des formations qui nous font profiter de leurs palettes offensives. Les scores grimpent et BL fait toujours la course en tête, 26-33. C’est alors qu’une panne d’adresse et de collectif frappe les Françaises et profitent aux Polonaises, qui reviennent à 1 unité. Comme si cela ne suffisait pas, elles commettent leur 5e fautes d’équipe à 3 minutes de la pause, égalisation de Gdynia sur la ligne (33-33). Chery redonne un coup de boost mais vient faire une faute juste derrière… Nouvelle égalité et Barennes prend temps-mort pour recadrer ses joueuses. Deux 3 points et cette fin de première mi-temps s’emballe… ou pas. Enchaînement de fautes, de lancer-francs et de temps-mort. Finalement, les Françaises conservent une courte avance puisque qu’il y a 40 à 42 quand le buzzer retentit.

La deuxième mi-temps

TEXTComme lors du premier QT, le premier panier des landaises est pour Fauthoux, sur une passe de Paget. En face Kastanek prend le match à son compte et fait passer son équipe devant sur un drive (48-47). Après un gros 3 de VBW et plusieurs stops défensifs de chaque côté (dont un énorme contre de Marianna Tolo), Regan Magarity égalise sur contre attaque (51-51). Suite à un nième temps mort, Fauthoux continue son festival et redonne l’avantage aux siennes. Après deux lancers de Magarity, Turcinovic prend feu et plante du parking puis enchaîne sur un lay up, BL prend un petit matelas d’avance avant de se faire rattraper. Fin du 3e acte : 57-62.

Les dix dernières minutes

La fête continue dans le début du quatrième quart, Paget à 3pt, Begic qui répond. La défense Landaise prend le pas sur les adversaires. 60-72 derrière un nouveau tir primé de BL, Jelena Skerovic est contrainte de demander une nouvelle pause. Les tirs du parking continuent de pleuvoir et l’avance de BL ne cesse de croître : 64-81 après une contre attaque rondement menée avec Tolo à la finition. On rentre dans les 3 dernières minutes et la victoire commence à se dessiner. Les joueuses de Gdynia ont beau remonter un peu la pente en marquant quelques points dans la raquette, le verrou Landais a été fatal dans ce dernier quart. 74-87 pour Basket Landes qui remporte la bataille des derniers !

La MVP de la rencontre, Marine Fauthoux, en pleine action !
Crédit photo : FIBA

S’il a fallu attendre le dernier quart pour voir les Françaises prendre un réel avantage, ces dernières n’ont pas fait semblant au moment de conclure. Marine Fauthoux “on fire” au bon moment (22pts et 5ast au final) était bien accompagnée par le duo Regan Magarity (16pts et 9reb) / Lidija Turcinovic (17pts). En face c’est le duo Gustafson/Kastanek qui a brillé avec 18pts/8reb et 16pts, mais n’a pas été suffisant. Fauthoux et sa bande se mettent dans les meilleures conditions pour le match contre Gérone mercredi prochain !

Equipe(s) en lien : Montpellier Basket Landes