| Publié par

Les bretonnes se sont fait peur lors des Playdowns en sécurisant le maintien lors de la dernière journée. Maintenant que la mission est réussie, c’est l’heure de la reconstruction pour le LBB. En plus de la retraite de Marie Butard, ce n’est pas moins de sept joueuses qui sont annoncées sur le départ.

Hortense Limouzin

Premier départ de marque: la jeune meneuse Hortense Limouzin. Celle qui vient tout juste de terminer troisième du premier Women’s Series avec l’EDF était une pièce maitresse des bretonnes cette saison. Elle a notamment combiné 10 points, 4.8 rebonds et 2.5 passes pour 12 d’évaluation lors des Playdowns. Elle reste cependant en LFB et est annoncée à Saint-Amand pour la saison prochaine.

Crédit: Saint-Amand HB

Luisa Geiselsoder

Là aussi un départ marquant. L’allemande est l’une des grandes artisanes du maintien breton avec 12.2 points et 8 rebonds pour 17 d’évaluation sur l’ensemble des Playdowns. On espère la compter parmi la LFB la saison prochaine pour continuer d’apprécier son évolution.

Crédit: LBB

Catherine Mosengo-Masa

Katia s’en va aussi vers de nouvelles aventures, laissant encore un peu plus orpheline la raquette de Landerneau.

Crédit: LBB

Ifunanya Ibekwe

Une autre poste 4 qui s’en va. Notamment passée par la WNBA et Girone, la nigériane a elle aussi fait un gros chantier en Playdowns avec 13.7 d’évaluation pour 10.7 points, 6.2 rebonds, 1.5 passes de moyenne.

Crédit: LBB

Promise Amukamara

La meneuse nigériane a su faire le spectacle cette saison au LBB. L’olympienne 2021 sort d’une bonne saison avec 9.7 points et 3 passes de moyenne.

Crédit: LBB

Ashley Bruner

Meilleure rebondeuse de l’équipe en saison régulière, la poste 3 américaine fait une saison très complète pour sa quatrième saison en LFB : 7.7 points, 7.3 rebonds et 4.5 passes de moyenne sur la saison régulière.

Crédit: LBB

Ezinne Kalu

Elle avait quitté les parquets en début de saison. En cause, une blessure au genou assez importante qui l’a tenu loin des parquets toute une saison. Elle avait d’ailleurs subi une opération. L’Américaine de 28 ans, meneuse, était en terre bretonne depuis plusieurs années. On ne connait pas encore sa destination.

Crédit photo LBB

Que de départs pour Landerneau ! L’heure est à la reconstruction et on souhaite le meilleure pour toutes ses joueuses qui quittent le navire. En tout cas, on suivra de très près les recrues du LBB pour palier à tous ces départs.

Equipe(s) en lien : Landerneau