| Publié par

Trois clubs français et deux places pour le final four. Pendant que Basket Landes et Bourges se rendront coup pour coup afin de savoir qui affrontera Galatasary en demi-finale après la victoire des landaises la semaine dernière, Lyon fait face à une mission quasi impossible : renverser Mersin d’au moins 14 points en Turquie.

Mersin 82 – 68 Lyon

Les joueuses lyonnaises sont face à une muraille. Elles font face à un grand défi. Elles doivent gagner de 14 points pour se qualifier en demi-finale. 

Les 5 de départ :

Mersin : Jasmine Thomas, Temi Fagbenle, Tiffany Hayes, Yvonne Turner, Dewanna Bonner. 

Lyon :  Julie Allemand, Aleksandra Crvendakic, Marine Johannes, Cassidie Cierra Burdick, Kayla Alexander.

La première mi-temps

C’est parti pour ce match retour entre Cukurova et l’ASVEL. L’entre deux remporté par Kayla Alexander, Marine Johannes inscrit immédiatement un lay-up. Les turques passent devant avec un 8 à 0 grâce au trio Bonner-Fagbenle-Turner (8-2). Kayla Alexander stop le run sur un tir en tête de raquette. Mais derrière Cukurova enchaine 5 points de suite (13-4). Début de match difficile pour les lyonnaises avec déjà 3 pertes de balles en 4 minutes. Pierre Vincent demande un temps mort. En sortie de temps mort, Tiffany Hayes (5 points) inscrit un tir derrière l’arc. L’écart est de 12 points en faveur des turques (16-4). Jasmine Thomas enchaine avec un tir à trois points également (25-8). Julie Allemand lui répond (25-11). Tiffany Hayes se promène dans ce premier quart avec 12 points (30-11). L’écart semble déjà conséquent. Fin de ce quart temps largement dominé par Cukurova face à des lyonnaises impuissantes. 30 à 13 en faveur des Turques. 

Shavonte Zellous rentre le premier panier de ce quart (32-13). Run de 6 à 0 en cours pour Cukurova (36-13). Marieme Badiane inscrit le premier panier des lyonnaises dans ce quart. Les deux tirs à trois points d’Ingrid Tanqueray et Sara Chevaugeon font du bien (38-22). Yvonne Turner au lay-up (7 points) donne 21 points d’avance pour les turques. Tiffany Hayes (15 points) creuse encore plus l’écart (48-22). Alexia Chartereau sur la ligne des lancers francs brise le run de 10-0 de Cukurova. Temi Fagbenle (6 points) conclut le quart sur un jump shot. Fin de cette première mi temps, les turques mènent 50 à 24. 

La deuxième mi-temps

Lyon démarre cette mi temps avec un panier de Cassidie Cierra Burdick. Mais Temi Fagbele lui répond. Marine Johannes inscrit un panier à 3 points. Les lyonnaises montrent plus d’envie au retour des vestiaires (52-29). Encore un panier pour Cassidie Cierra Burdick qui a inscrit 6 points dans ce quart (56-33). 5 points de suite pour Dewanna Bonner (13 points) qui redonne 28 points d’avance (61-33). Les turques déroulent tranquillement leur jeu et mènent désormais de 31 points (69-38).  Les lyonnaises inscrivent 4 points de suite pour réduire un peu l’écart (69-42). Shavonte Zellous rentre un tir à 3 points au buzzer. Les turques mènent 72 à 42. 

Aleksandra Crvendakic et Juste Jocyte inscrivent 8 points de suite pour l’ASVEL (73-50). Aleksandra Crvendakic (11 points) continue sa moisson avec 3 points supplémentaires (77-53). Lyon réduit un peu l’écart. Marieme Badiane franchit la barre des 10 points. Marine Johannes avec un tir derrière l’arc permet à l’ASVEL de revenir à 20 points (80-60). Back to back à trois points pour Lyon avec un nouveau panier pour Ingrid Tanqueray (80-63). Sara Chevaugeon inscrit son 3ème tir derrière l’arc (82-66). Les lyonnaises se sont rebiffées dans ce dernier quart. Elles l’emportent 26 à 10. Malgré ce sursaut d’orgueil, l’ASVEL s’incline 82 à 68 et est éliminé de cette eurocup. 

Cukurova a mangé du Lyon. Les turques se qualifient pour la demi-finale d’Eurocup. La quatuor Temi Fagbenle (16 points et 4 rebonds), Jasmine Thomas (14 points), Dewanna Bonner (17 points, 11 rebonds et 5 passes) et Tiffany Hayes (18 points, 5 rebonds et 3 passes) ont largement dominé les lyonnaises. Du côté des lyonnaises sur Marieme Badiane et Aleksandra Crvendakic ont passé la barre des 10 points. Fin de parcours pour Lyon dont la marche était trop haute pour passer en demi-finale. 

Crédit photo : ASVEL Féminin

Bourges 74 – 55 Basket Landes

Après une rencontre de feu qui s’est jouée dans les dernières minutes à Basket Landes, la qualification se joue en terres berrichonnes. Le Tango doit s’imposer de trois points minimum pour se qualifier en demi-finale.

Les 5 de départ :

 Bourges : Elin Eldebrink – Sarah Michel – Keisha Hampton – Elodie Godin – Iliana Rupert

Basket Landes : Kendra Chéry – Marie-Eve Paget – Jillian Harmon – Marine Fauthoux – Regan Magarity

La première mi-temps

Le match débute sur un layup de Sarah Michel, acclamée par un public chauffé à blanc. L’intensité est palpable, le jeu rugueux et suite à deux tirs longue distance les Landaises recollent au score (8-8). Après un énorme contre, Yacoubou donne un peu d’avance à son équipe d’un panier sous l’arceau. Avance bien vite augmentée par Guapo et Hampton à 3pts : +11. Premier temps mort de la partie pour la coach des sudistes. Mais la défense berruyère est parfaite et ce premier quart est une démonstration : 25 à 8 au buzzer.

Regan Magarity plante 3 paniers de suite et met fin à presque 8 minutes sans aucun point pour Basket Landes. En face Bourges tient le choc sans problème et conserve sa petite quinzaine d’unités d’avance grâce à Rupert, Godin et Michel (31-17). Malheureusement pour le spectacle, les Landaises sont très maladroites (29% au tir) pendant que les joueuses d’Olivier Lafargue déroulent en attaque. Nouveau tir du parking signé Laetitia Guapo et +21 ! Néanmoins BL a un petit coup de sang en cette fin de première mi-temps et revient à 44-26 sous l’impulsion de Fauthoux et Harmon.

La seconde mi-temps

Dès la reprise, le Tango donne le ton : 2pts pour Élodie Godin et de nouveau +20 pour les siennes. Le score continue de grimper en faveur des Berruyères : 50 à 26 alors qu’il reste 6 minutes à jouer dans ce 3e quart. Sida Abega marque coup sur coup de loin pour donner un peu (vraiment peu) d’air à ses collègues. Mais à chaque brise landaise, une bourrasque blanche s’abat sur les joueuses de Julie Barennes. Du coup quand Paget marque derrière l’arc, Yacoubou se venge sur la raquette adverse et le tableau affiche 60-37 avant d’entrer dans l’ultime période.

Pas question de se laisser couler pendant 40 minutes, alors Marine Fauthoux et sa bande sortent les griffes en défense. Ainsi, elles vont inscrire un cinglant 7-1 dans les 2 premières minutes de ce dernier acte (61-44). Le coach berrichon est obligé de demander temps-mort. L’enflammade sera donc de courte durée même si Fauthoux et Tolo ont ramené leur équipe à -13. Le collectif berruyer remet un coup d’accélérateur et va très vite retrouver ses 20 pions d’avance sur une filoche d’Alix Duchet. Finalement Bourges s’impose 74-55 en ayant dominé de la tête et des épaules.

Des Berruyères impériales gagnent à la maison et lavent l’affront du match aller. Toute l’équipe a brillé mais une fois n’est pas coutume, Rupert sort du lot avec un petit double-double très sympathique (12pts et 11reb). Leurs adversaires, bien trop maladroites, sont obligées de s’incliner malgré une Fauthoux de gala (20pts, 6reb et 3ast).

Une victoire amplement méritée
Crédit photo : Tango Bourges

Si L’ASVEL n’a pas réussi à retourner la situation, le Tango s’est fait plaisir en broyant les Landaises qui auront payé leur mauvaise entame. L’actuel leader du championnat de France retrouvera donc les turques de Galatasaray en demi-finale. Rendez-vous au Prado de Bourges le 5 avril pour un match qui s’annonce déjà exceptionnel.

Equipe(s) en lien : Bourges Lyon Basket Landes