| Publié par

Nos deux équipes françaises se présentent une nouvelle fois avec un effectif réduit pour cette 5e journée. Mais à domicile, le BLMA et Basket Landes ont prouvé qu’elles sont capables d’aller chercher la victoire.

Basket Landes 79 – 70 Arka Gdynia

Après les sévères revers de la semaine passée à Galatasaray en Euroleague et à domicile contre Lyon, les joueuses de Julie Barennes veulent renouer avec la victoire. Céline Dumerc malade (elle ne rentrera que deux minutes dans la partie), Lidija Turcinovic et Marine Fauthoux mises en repos, Basket Landes se présente à nouveau avec un effectif réduit. En face, Gdynia vient de remporter son match contre Schio. La meneuse lot-et-garonnaise Romane Bernies, qui arbore fièrement son numéro 47, fait son retour en sol français.

Les 5 de départ :

Basket Landes : Ijeoma Ajemba, Kendra Chery, Mariana Tolo, Celine Dumerc, Marie-Eve Paget

Arka Gdynia : Alice Kunek, Klara Lundquist, Megan Gustafson, Morgan Bertsch, Marissa Kastanek

La première mi-temps

C’est une nouvelle fois dans un espace François Mitterrand plein à craquer que l’entre deux se fait. Le match se joue à guichet fermé, et au rythme de la banda locale, les blanches imposent leur basket. Regan Magarity se montre offensive et offre les premiers points du match à son équipe. Julie Barennes fait tourner rapidement son effectif. Sous l’impulsion d’Alice Kunek et Marissa Kastanek, Gdynia s’accroche. Quelques erreurs défensives des landaises permettent aux adversaires de prendre des tirs ouverts à trois points. La réponse de Basket Landes ne se fait pas attendre. Cunningham est en feu pour sa première à domicile. Les deux équipes se rendent coup sur coup dans ce premier quart temps physique et intense. Ije Ajemba se montre décisive au rebond offensif et ça paye. Après dix minutes de jeu, l’avantage est aux locales (24-20).

Le deuxième quart temps

Ce début de quart temps tourne à l’avantage de Gdynia. Marianna Tolo se joue des polonaises dans la raquette. Mais Kunek, encore elle, remet les siennes devant au score. Seehia Sida Abega, tout juste rentrée, sanctionne à trois points une défense trop laxiste des polonaises  Ces dernières lancent des contre attaque, les landaises sont prises de vitesse. Les fautes blanches pleuvent et Gdynia se retrouve sur la ligne. La défense polonaise laisse peu d’espace aux landaises, en manque de réussite et d’inspiration sous le panneau sur ce deuxième quart temps. Les visiteuses en profitent pour creuser un premier écart. Le temps mort sera favorable à Basket Landes. Les blanches continuent d’être poussées par le public toujours plus bruyant et reviennent au score par Cunningham. Kendra Chery inscrit le panier qui permet à Basket Landes de passer devant. Même si ce deuxième quart temps est remporté par les polonaises, ce sont bien les landaises qui sont devant au score à la mi-temps, par la plus petite des marques (40-39).

La seconde mi-temps

L’intensité physique est toujours de mise à l’entame de la deuxième mi-temps. Marie Eve Paget, en capitaine exemplaire, se retrouve seule sous le cercle. Les blanches poussent toujours en attaque, poussant à la faute les polonaises les plus en vue. Sur une magnifique action, Cunningham et Chery font se lever les 2600 personnes présentes ce soir. Le bateau prend l’eau côté Gdynia, obligeant le coach à prendre un temps mort. L’adresse semble quelque peu avoir quitté Gdynia. Les polonaises se reposent sur les lancers francs pour garder la tête hors de l’eau. Ce troisième quart temps est celui de Mep qui, cette fois-ci à trois points, crucifie les visiteuses. L’écart se creuse, tout réussit aux landaises. Sarah Roumy est aussi de la fête. Par un trois points, elle met son équipe à 13 longueurs de Gdynia. Les polonaises peinent à trouver des solutions et comptent jusqu’à 17 points de retard. Cunningham, en mode MVP, est au four et au moulin : fautes provoquées, relances en contre attaque. Basket Landes écrase les polonaises dans ce quart temps et ont un matelas confortable avant les dix dernières minutes (67-50).

Les dix dernières minutes

Les landaises reprennent les choses là où elles les avaient laissées à l’entame du dernier quart temps. La bataille du rebond est largement remportée par les landaises (44 à 32). Malgré deux techniques coup sur coup, le sursaut d’orgueil de Gdynia a bel et bien lieu. L’avance des landaises fond à mesure que les visiteuses inscrivent des paniers. La banda redouble d’effort pour accompagner les blanches dans les dernières minutes. Mais les landaises, trop indisciplinées, commettent trop de fautes. Gdynia inflige un cinglant 8-0 à Basket Landes. Les landaises, un peu fatiguées, lâchent un peu. Ce dernier quart temps est remporté par les polonaises, mais les landaises remportent le match. Les protégées de Julie Barennes s’offrent à nouveau une victoire en Euroligue devant leurs 2600 supporters, debout. Elles sont invaincues à domicile dans la compétition phare européenne et comptent donc 3 victoires. Score final 79-70.

Pour sa première à Mitterrand, Cunningham s’offre le titre de MVP du match avec 23 points, dont un magnifique 13/13 aux lancers francs. Magarity termine en double double avec 11 points et 10 rebonds. La capitaine Paget inscrit 13 points, et Tolo 12.

Cunningham en mode MVP – Crédit photo : FIBA

BLMA 63 – 54 TT Riga

La meneuse tricolore Olivia Epoupa  qui fait un début de saison époustouflant, est préservée. le BLMA doit trouver les armes pour gagner ce soir. Mais attention, les lettones ont soif de victoire et reste sur un succès contre Umana Reyer.

Les 5 de départ :

Lattes-Montpellier : Sydney Wallace, Bintou Diémé, Haley Peters, Elodie Naigre, Katherine Plouffe

TTT Riga : Jasmine Thomas,  Luize Silva, Gunta Basko, Ieva Pulvere, Daugile Sarauskaite

La première mi-temps

Les deux équipes se regardent et se jaugent dans ce début de rencontre. Après une minute trente de jeu, aucun point n’a encore été marqué. La délivrance vient de Katherine Plouffe pour le BLMA. Solides en défenses et posées en attaque, les lattoises mènent rapidement 7-0. Peters impose son physique dans la raquette et ajoute des points au compteur. Les visiteuses n’y arrivent pas et le BLMA continue d’artiller. Le Coach de Riga se voit contraint de prendre un temps mort pour stopper l’hémorragie. Les lettones accusent un retard de 11 points et n’ont encore pas inscrit le moindre panier dans ce match. Ieva Pulvere sonne la révolte lettone à trois points. Le match semble enfin lancé. Riga retrouve de sa superbe à 3 points et enchaine 3 tirs réussis. Le BLMA remporte tout de même le premier quart temps (21-15).

Le deuxième quart-temps

Le BLMA, à l’image d’Ana Maria Filip, trouvent des solutions en attaque pour creuser l’écart. Les rebonds sont verrouillés des deux côtés par des héraultaises appliquées. Elles laissent cependant échapper quelques points avec des layups manqués. Sous les yeux d’Ana Dabovic, Diandra tchatchouang et Olivia Epoupa, venues soutenir leur équipe, les montpelliéraines continuent leur festival offensif. Mais les ardeurs sont calmées par Pulvere, qui éteint le public lattois par un trois points. Le temps mort de Valéry Demory ne se fait pas attendre. C’est un véritable festival à trois points qu’offrent les deux équipes des deux côtés du terrain. L’avantage est pour le BLMA qui creuse davantage l’écart et compte désormais 14 points d’avance. Les héraultaises continuent de pousser et rentre aux vestiaires avec une avance confortable (38-21).

La deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, c’est un tout autre visage que nous offre Riga. Plus offensives et agressives, les visiteuses refont petit à petit leur écart. Les lettones retrouvent de leur superbe. Leur agressivité défensive paye. Demory, qui voit l’avance du BLMA fondre comme neige au soleil, demande un temps mort. Ses joueuses s’accrochent. C’est un festival à trois points des deux côtés du terrain auquel le public assiste. Les héraultaises sont dans la pénalité, tout est à shooter pour Riga, qui en profite pour se rapprocher au score. L’écart repasse sous la barre des dix points. A la fin du troisième quart temps, après un relâchement du BLMA, le score est de 51-42. Riga a inscrit autant de points dans ce quart temps que lors des vingt premières minutes.

Les dix dernières minutes

Le dernier quart temps démarre à l’avantage des lettones, qui ne comptent plus que sept points de retard. Le match est complètement relancé. Peters laisse échapper quelques précieux points sur la ligne des lancers. L’adresse des lettones chute drastiquement (29% sur le match). Le BLMA, plus mobile en attaque, trouve des solutions pour continuer à maintenir leur avance. Ce dernier quart temps est tendu, les deux équipes se rendent coup sur coup. Les lettones ne lâchent rien. Les deux équipes sont dans la pénalité. Mais au coup de sifflet final, Montpellier est devant. Le public est debout pour féliciter les joueuses. Le BLMA s’offre une troisième victoire en Euroleague cette saison. Score final 63-54.

Haley Peters termine en double double (15 points 11 rebonds), Touré, tout comme Wallace inscrit 14 points, et Naigre capte 11 rebonds.

Migna Touré et le BLMA ont pris de vitesse Riga – Crédit photo : FIBA

Nos deux équipes françaises n’en finissent pas de régaler leur public. Basket Landes et le BLMA comptent désormais 3 victoires (et 2 défaites).

Dans les autres matchs

Sandrine Gruda, the « Drine Machine », impériale (17 points, 8 rebonds, pour 28 d’évaluation), offre à Schio sa première victoire Euroligue depuis la première journée. Contre un Fenerbhace en perte de vitesse malgré 27 points de Kayla McBride et les 14 d’Alina Iagupova, Schio se relance en Euroligue (64-60).

Le Sopron de Gabby Williams (23 points et 9 rebonds pour 24 d’évaluation) a effacé son revers de la semaine dernière, en battant Kursk, qui était classé premier du groupe avant le match. Sopron a infligé un 19-0 d’entrée de jeu à ses visiteurs, Kursk ne s’en est jamais remis. Les 21 points de Natasha Howard et les 18 de Arike Ogumbowale ne suffisent pas à effacer la sortie sur blessure de la joueuse en forme de la compétition Eva Lisec (79-72).

Prague, avec une Alyssa Thomas de Gala, fait exploser Perfumerias Avenida, invaincu jusque là. Umana Reyer se fait surprendre à domicile contre le MBA Moscou et Ekaterinburg continue sur sa lancée et déroule contre le KSC.

Ekaterinburg est donc la dernière équipe invaincue de l’Euroligue. Encore de grosses surprises lors de cette 5e journée. Retour de l’Euroligue le 24 novembre, après la trêve hivernale.

Toutes les infos Eurocup, LFB et Euroleague à suivre ici, sur baskelleball.com

Equipe(s) en lien : Basket Landes Montpellier