| Publié par

Alors que les playoffs LFB battent leurs pleins, ceux de LF2 arrivent à leur terme. Une finale qui s’annonce palpitante entre Toulouse et la Tronche Meylan. Deux équipes, un seul objectif: remporter le titre et accéder à la Ligue Féminine ! Retour sur le parcours des deux équipes et sur le premier match de cette finale.

Le parcours

On vous avait résumé le fonctionnement des playoffs LF2 ainsi que les quarts de finale.

Pour rappel, Toulouse a dominé la saison régulière. Les Pionnières ont finit première de LF2 (18V-4D) et ont même enchainé jusqu’à 13 victoires consécutives. Après s’être débarrassées de Montbrison en quart, les filles de Xavier Noguera ont continué leur démonstration de force en éliminant en deux matchs l’équipe d’Aulnoye ( 67-41 puis 60-66). Ca fait maintenant trois ans que Toulouse flirte avec la montée. D’abord finaliste en 2019, 2ème de saison régulière en 2021 (mais pas de playoff à cause du covid), le TMB fait figure de favoris et espère que cette année sera la bonne.

La Tronche Meylan est la bonne surprise cette année. L’effectif très jeune n’a pas fait tellement de bruit cette saison régulière mais s’est finalement hissé dans le top 3 dans les tous derniers instants (14V-8D). En playoffs, les iséroises ont assuré en ne laissant aucun espoir à leurs adversaires. Après une victoire en deux match lors du premier tour contre Champagne Basket, elles ont balayé Strasbourg avec la même peine (73-58 puis 54-61). Le BCTM a perdu lors des trois confrontations contre Toulouse (deux matchs de saison + un match de coupe de France) mais entend bien jouer libéré et pourquoi pas faire office de trouble-fête.

Le match aller

Pour rappel, la finale se joue en matchs aller-retour. Si chacune des équipes gagnent un match, alors il y a un match d’appui chez le mieux classé.

Première étape de cette finale : la ville rose ! C’est dans un petit palais des sports en ébullition que les deux équipes se sont retrouvées ce samedi pour le premier volet.

Le match commence et on sent la pression de l’enjeu. Les équipes se jaugent en ce début de match et il faut attendre 2′ pour voir le premier panier de la rencontre. Les deux équipes trouvent leur rythme, la Tronche mène 9-10 lorsque le TMB prend son premier temps mort. Pari gagnant puisque Toulouse retrouve son rythme et mène 15-14 au buzzer.

Le tournant du match est ce deuxième quart-temps. Helene JAKOVLJEVIC (6 rebonds-7 passes), bien connue du championnat français pour ses passages à l’ESBVA et Landerneau, fait une très bonne rentrée Elle reprend la mène de Toulouse et dynamite complètement la rencontre. Avec sa vitesse et sa vision de jeu, Toulouse trouve des paniers faciles, des tirs ouverts et crée le premier break. La Tronche bute sur la défense des Pionnières et est en manque de réussite. Le public toulousain continue de rêver face au spectacle proposé: le score à la mi-temps est de 40-27.

Toulouse continue de dérouler au retour des vestiaires. Offensivement, la domination à l’intérieure et le jeu sur pick and roll permettent aux occitanes de maintenir l’écart. En tête de file de cette domination dans la peinture, l’intérieure Caliya Robinson a été tout simplement inarrêtable (16 points, dont 10 dans le 2QT-5 rebonds). Aurore Pautou (15 points- 12 rebonds- 20 d’évaluation) porte les espoirs de la Tronche et permet à son équipe de ne pas trop décrocher. Clément Sanchez tente des choses défensivement pour stopper ses opposantes, notamment avec des défenses de zone et de zone press, mais rien n’y fait. Toulouse reste devant à la fin du troisième quart 52-38.

Depuis la deuxième mi-temps, le festival Kalis Loyd s’est enclenché. L’internationale suédoise a tout simplement dominé la LF2 et ce match ne déroge pas (20 points, 7 rebonds et 3 passes). Une performance qui permet à son équipe de se maintenir à l’abri. La défense en zone initiée par le BCTM finit par porter ses fruits et la Tronche Meylan repasse sous la barre des 10 points. L’internationale de basket 3×3 Anna Ngo Ndjock , tout juste sélectionnée pour le stage de l’EDF, rend aussi une belle copie
(12 points- 6 rebonds) mais Toulouse est tout simplement au dessus ce soir. Isabelle Strunc, en grande forme ( 15 points à 4/8 à trois points, 5 rebonds, 3 passes) tue le match avec un tir du parking dont elle a le secret.

Victoire de Toulouse 64-51 !

Crédit photo: TMB

Dans une salle bouillante, les Pionnières ont confirmé leur statut de favoris avec un trio Loyd-Strunc-Robinson sensationnel. La Tronche Meylan a tout de même montré une belle résistance et le match à la maison s’annonce brulant ! Elle peuvent préparer la tête cette confrontation, exceptionnellement à la patinoire Pôle Sud de Grenoble, aménagée pour l’occasion. Toulouse obtiendra t’elle son ticket pour la LFB ou aurons nous le droit à un match d’appui ?
Rendez-vous le 21 mai pour le savoir.

Equipe(s) en lien : Toulouse Métropole Basket