| Publié par

Votre nouveau rendez-vous hebdo sur la WNBA. Après le What’s Up, voici À la conquête de l’Amérique pour revenir sur les perf’ des joueuses francophones en WNBA. Dans le précédent numéro, on revenait sur des joueuses belges en grande forme. Nouveau numéro cette semaine avec un titre à la clé. On revient pour vous sur la semaine du 22/07 au 29/07.

Made in France

Gabby Williams

Une belle semaine pour notre Gabby nationale ! Gabby a toujours la pleine confiance de ses coéquipières et du staff, et elle vient de nous démontrer pourquoi. Toujours aussi importante défensivement, elle nous a aussi fait une belle démonstration offensive lors du match contre le Sun. Seattle fait peur à l’approche des Playoffs, et Gabby est une pièce maîtresse de cette armada en quête du titre pour la der’ de Sue Bird.

  • Seattle @ Phoenix : 8 points à 3/7 au tir, 2/2 à 3PTS, 4 rebonds, 5 passes, 1 interception en 22 minutes
  • Seattle vs Atlanta : 4 points à 2/4 au tir, 0/1 à 3PTS, 2 rebonds, 2 passes, 2 interceptions en 20 minutes
  • Seattle @ Connecticut : 16 points à 6/11 au tir, 1/4 à 3PTS, 9 rebonds, 4 passes, 3 interceptions en 27 minutes

Marine Johannès

Marine Johannès commence tranquillement à reprendre des couleurs après un retour difficile du All-Star Break. En manque de confiance offensivement, elle était dans le dur aussi depuis le retour dans le 5 de Bec Allen et le fait que les défenses se sont adaptées à elle. MJ a montré de belles choses contre Chicago en reprenant des shoots qu’elle connaît par cœur. Tant mieux pour le Liberty qui aura besoin d’une grand MJ en sortie de banc pour accrocher les PO.

  • New York vs Chicago : 8 points à 3/5 au tir, 2/3 à 3PTS, 1 rebond, 3 passes, 1 contre en 26 minutes
Crédit : New York Liberty

Iliana Rupert

Le nuage du début de saison est retombé pour notre Ili nationale. Elle est dans le dur, notamment avec son shoot. En défense, malgré le fait qu’elle montre beaucoup de motivation, elle fait de nombreuses fautes. Ces performances ne semblent pas du tout convaincre Becky Hammon qui lui donne très peu de minutes. Cela dit, c’est une semaine victorieuse pour Rupert, qui a décroché le titre de la Commissioner’s Cup. Son premier titre en WNBA, en étant rookie, on peut dire que ça démarre fort. Il ne lui manque plus qu’une chose : de la réussite au shoot. Rien que cela l’aiderait à grappiller plus de temps jeu comme lors de ses premiers matchs avec les Aces.

  • Las Vegas vs Los Angeles : 0 point à 0/1 au tir, 0/1 à 3PTS, 1 rebond, 1 passe en 3 minutes
  • Las Vegas @ Chicago : 0 point à 0/2 au tir, 0/1 à 3PTS en 6 minutes
Credit : WNBA

Bria Hartley

Voir Bria jouer au basket, qu’est ce que ça fait du bien ! Son apport sur le jeu de Connecticut est déjà primordial. Lors de son premier match face à Minnesota, sa vision de jeu et sa propreté en attaque à permis au Sun de venir à bout des Lynx. Le second match commençait de la même manière que le premier. Une bombinette à trois points qui fait du bien. Et puis le drame…. sur une récupération de balle, son genou se dérobe complètement. Image terrible à voir derrière notre écran. Bria au sol se tordant de douleur. Le verdict est tombé et malheureusement c’est ce que l’on craignait pour notre française. Elle souffre d’une déchirure du ligament antérieur du genou gauche. Sa saison est terminée. On lui souhaite beaucoup de courage et de force pour revenir de cette blessure.

  • Connecticut @ Minnesota : 11 points à 4/7 au tir, 3/6 à 3PTS, 2 passes, 2 interceptions en 19 minutes
  • Connecticut @ Minnesota : 3 points à 1/2 au tir, 1/2 à 3PTS, 1 rebonds en 6 minutes

Made in LFB 

Julie Allemand

On se quittait la semaine dernière en disant que Julie Allemand était titulaire à la place de Courtney Vandersloot. Et c’est toujours le cas cette semaine. Alors que James Wade lui demandait de prendre plus de shoots, la belge l’a très bien écouté. Dans la victoire de Chicago face à Dallas, Allemand compile 13 points à 4/5 au tir dont 1/2 à 3PTS, 2 rebonds et 6 passes. C’est encore une fois une performance complète que nous a proposé la meneuse de l’ASVEL. Elle assure totalement en l’absence de Sloot. Contre New York, elle a également pris ses responsabilité en attaque en tirant plus mais malheureusement pour elle, l’adresse n’était pas au rendez-vous. Elle a aussi disputé cette semaine la finale de la Commissioner’s Cup, cette fois-ci en sortant du banc avec le retour de Vanderslooot. Si l’issue n’a pas été heureuse pour la belge, elle a été bien présente pour distribuer des caviars (6 passes).

Crédit : Chicago Sky

Emily Engstler

La rookie a du mal à s’exprimer comme lors du début de saison mais ce n’est pas que de sa faute. Et aussi surprenant que cela puisse paraitre, Indiana ne profite pas de cette saison plus que galère pour développer ses rookies. La future joueuse des Flammes n’a eu que 6 petites minutes pour montrer de quoi elle est capable. Vraiment trop peu pour une joueuse qui ne cherche qu’à progresser. Elle s’est tout de même montrer à son avantage lors de la confrontation contre les Aces avec plusieurs highlights.

Nikolina Milic

La semaine passée, on ne souhaitait qu’une seule chose pour Milic : du temps de jeu. Et on ne va pas se vanter mais on a l’impression que Cheryl Reeve lit nos récaps. En effet, sur les deux derniers matchs, Milic a joué 17 et 26 minutes. Enfin du temps de jeu pour celle qui faisait une très bon début de saison. Le mieux dans tout ça, c’est que le temps de jeu est brillamment utiliser par la future joueuse des Flammes. Nikolina Milic compile sur la double confrontation face à Connecticut 13 points et 4.5 rebonds. Il n’y a plus qu’à espérer que ça dure et pourquoi pas, que ça se prolonge avec une qualification en playoffs.

Made in Europe

Teaira McCowan (futur joueuse de Galatasaray) continue sur son excellente lancée et nous fait une semaine monstrueuse. Dallas semble avoir trouvé la clé pour la faire briller et ça fait la différence : 15 pts à 7/10 au tir, 3 rebonds contre Chicago /17 pts à 8/10 au tir, 7 rebonds, 3 passes contre Indiana / 14 pts, 14 rebonds contre Atlanta.

On vient de l’apprendre : McCowan retrouvera Azura Stevens à la rentrée. L’une des meilleures 6e joueuses de la ligue vient de signer dans le même club turc pour ainsi former une raquette très solide. Stevens est une arme essentielle au sein de l’effectif du Sky. C’est un profil très polyvalent, capable de shooter de loin comme de jouer dans la raquette. Nul doute qu’elle fera des ravages la saison prochaine pour sa première saison en Europe.

Le match à revoir

Pour cette semaine, on vous conseille de revoir le déplacement de Seattle à Connecticut (le 29/07 à 1h) avec l’excellent match de Gabby Williams. Un match stressant et intense qui se joue dans les toutes dernière minutes. Une bonne occasion pour voir ce que Gabby pourra apporter la saison prochaine à Lyon.

Une belle semaine pour nos frenchies : couronnée pour Iliana, encourageante pour Marine et Gabby mais malheureusement cruelle pour Bria. On souhaite le meilleur à cette dernière. Pour les autres, la fin de saison s’annonce haletante avec des Playoffs et peut être même un nouveau titre pour Iliana Rupert ? Qui sait, elle semble complètement inarrêtable.

Dites nous ce que vous avez pensé des joueuses cette semaine sur les réseaux sociaux, on est toujours à l’affut de votre avis. Et à la semaine prochaine pour un nouvel épisode de A la conquête de l’Amérique !