| Publié par

Le 3×3 fait parti des nouvelles disciplines olympiques, c’était donc un premier rendez-vous avec l’histoire pour les équipes.

USA 17 – France 10 : affiche de rêve entre deux prétendantes au titre

Le premier match de 3×3 de l’équipe de France aux Jeux olympiques a lieu sous les yeux du président Emmanuel Macron et du président de la fédération française de basket Jean-Pierre Siutat. Sandra Dijon, ancienne internationale française de 5×5 mais surtout de 3×3 se retrouve aux commentaires, aux côtés de David Malarme.

Les américaines ont le premier ballon du match et Plum inscrit le premier point de la rencontre. Après une minute de jeu, le score reste figé à 1-0. Paget, à deux points, met l’équipe de France devant (1-2). Des deux côtés les équipe se répondent (4-3). Les américaines provoquent les fautes. Dolson verrouille le rebond et score (5-3). Guapo en reverse permet aux françaises de rester accroché au score mais les USA continuent sur leur lancée (6-4). Les USA font la course en tête (7-4). Gray attaque le cercle, provoque la faute de Paget. Le lancer est dedans (8-4). La défense américaine est en place mais les bleues stoppent enfin l’hémorragie (9-6). Les tirs sont difficiles pour les françaises, ça ne rentre pas. La défense bleue se montre un peu plus agressive et Touré débloque enfin le compteur (9-8). Dolson est inarrêtable sous le panier (10-8). Il reste moins de 4 minutes à jouer et le score est serré. Young, qui vient d’arriver dans cette équipe, score, imitée encore par Dolson (12-8). Là encore la réussite française n’est pas présente. Et Plum se retrouve seule à deux points. C’est le plus gros écart du match (14-8). Les américaines imposent leur rythme et leur agressivité. Filip marque par deux fois et les bleues recollent un peu (14-10). Mais les USA continuent leur bon match (15-10). Il reste à peine plus d’une minute et les bleues demandent un temps mort. Le rebond est verrouillé par les américaine sous l’impulsion d’une Dolson qui se régale encore. Fin de ce premier match sur le score de 17 à 10 en faveur des américaines.

Contre une équipe américaine remaniée en dernière minute avec le forfait pour cause de Covid de Kati Lou Samuelson, les françaises ont montré un beau visage mais l’adresse n’était pas là, la défaite est logique. Un match compliqué face à 4 joueuses estampillées WNBA, ce n’est que le début du tournoi. Et les françaises auront à cœur de se rattraper au prochain match.

Laetitia Guapo face aux américaines – Crédit photo : FIBA

France 19 – Italie 16 : une victoire dans la douleur

Marcella Filippi, Rae Lin d’Alie, Giulia Rulli et Chiara Consolini représentent l’équipe italienne.

Les italiennes sont les premières à scorer. Elles mettent toute leur énergie en défense et scorent à 2 points (0-3). La maladresse est toujours présente côté français et les italiennes en profitent (0-4). Les françaises doivent se ressaisir mais rien n’y fait, l’Italie mène 5-0. Le début de match est catastrophique pour les françaises. Le compteur est enfin débloqué (1-5). Les italiennes continuent sur leur lancée (1-6). La défense tricolore n’est pas en place, les italiennes sont en pleine confiance (1-7). Les bleues scorent enfin à nouveau (2-7). Après 2 minutes 30 de jeu, tout est compliqué pour les françaises, même si elles provoquent les fautes des adversaires. Paget, habituellement très adroite, ne concrétise pas, et Guapo en lay-up, rate le plus simple. Les françaises lâchent les rebonds. Mais Filip marque enfin, et la défense commence à être en place (3-7). Mais D’Alie score à deux points (4-9). Il reste plus de la moitié du temps de jeu, les bleues peuvent encore renverser la tendance. Touré retrouve son adresse et la France recolle (6-9). Consolini fait sauter la défense et l’Italie est à 6-10. Paget et Guapo, à leur tour, retrouvent le chemin du filet (9-10). Le match est relancé. L’Italie score, Guapo répond par un reverse (10-11). Sur une bonne défense, les bleues récupèrent le ballon et c’est la première égalité du match (11-11). Les italiennes ne lâchent rien et reprennent l’avantage (12-14). Guapo, en feu, remet les choses en ordre (14-14), Paget l’imite et les bleues sont devant pour la première fois du match (16-14). Les françaises ont enfin pris leurs marques dans le tournoi et font un premier écart (17-14). Il reste moins de deux minutes à jouer, rien n’est encore fait. Guapo, encore en reverse, permet aux Bleues de souffler un peu (18-14). Les italiennes sont dans la pénalité. A 2 points, l’Italie recolle (18-16). Sur le buzzer, Filip marque le dernier point du match. Les françaises remportent ce match 19-16.

Contre une équipe italienne bien rentrée dans la compétition, il était important de gagner ce match pour se donner la confiance nécessaire à la suite de la compétition.

Marie-Eve Paget dans ses oeuvres – Crédit Photo : FIBA

Les résultats des autres rencontres dans la poule

Etats-Unis 21 – Mongolie 8

Italie 15 – Mongolie 14

Rendez-vous dimanche à 10h55 contre le pays hôte le Japon.

Equipe(s) en lien : France Etats-Unis Italie